Nouveau projet de A à Z

( dans

» Electricité » Domotique

)
Chercher:    

Nouveau projet de A à Z

- Page 2
Page 2 sur 14 Page precedente 1 2 3412 Page suivante Dernière page - Résultats 261 à 275 sur 275


07/01/2012 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Domotoc Voir le message
Pour le chauffage, le but est d'avoir ET le poils à pellets et la chaudière à condensation et la VMC sur la domotique.Ca risque d etre du sport pour jouer avec tout cela..
Pour le contrôle de la VMC, les blocs modernes intègrent une régulation avec sonde hygrométrique intégrée et mode by-pass en été automatique. Au niveau du contrôle vmc, je ne vois pas trop quoi intégrer de plus qu' un shut-off complet et éventuellement piloter un mode booster quand on est dans la salle de bain... Quoique ça va être chiant si on ne prend pas de douche ( ça fait plus de bruit en mode boost).

Donc a mon humble avis, seul l'arrêt complet lorsque tu sors est intéressant.
Tu envisages quoi ?
10/01/2012 Vieux  
  34 ans, Namur
 
Yep, merci pour l'info Gcounet. J'ajoute ta référence parmi les dizaines que j'ai deja sauvegardées, sans nécessairement savoir à quoi elles servent toutes d'ailleurs...enfin pour le moment...

En relisant tous les posts sur le forum je suis à moitié rassuré de voir que tout le monde semble paumé en commençant...et pourtant s'en sort très bien après quelques essais.
Je finirais par me demander si je suis totalement demeuré ou juste un peu. On en saura plus dans quelques jours/semaines avec mes prochaines questions/réalisations/explosions peut être...D'ici la no comment

Voici pour résumer ce que j'ai retenu actuellement de mes nombreuses lectures:

EIB = gère les différents types d'interfaces KNX (USb, ip, etc) et permet aux programmes d’accéder au Bus en gros.

Pour configurer les appareils au début, on passe pas ETS.
Pour créer les scénarios plus évolués, on passe par Linknx. Donc Linknx utilise EIB, en passant par ETS, pour communiquer sur le BUS.

Pour fonctionner, un réseau KNX à besoin au minimum d'une alimentation KNX, d'une interface ip (ou usb si on prend un pogoplug par ex), d'un actionneur (ex: bouton poussoir), et une interface d'entrée (lampe).

L'alimentation est spécifiquement prévue pour pouvoir accepter les variations de courant sur la ligne sans essayer de la compenser afin que cette variation puisse être utilisée comme "%" de variation de certains éléments.

Mes questions (attention ca part vraiment dans tous les sens vous etes prévenu!)

- Physiquement, on a donc 4 câbles qui partent vers les actionneurs (courant + & -, la terre, le bus). Correct ?

- Pour les capteurs, 1 câble seulement, le bus. Correct?

- J'ai lu que tu disais, Frédéric, que l'alimentation devait en gros avoir un voltage min du nombre d'acteurs X 10mA afin de tenir le coup. Par acteurs, tu parlais bien des capteurs et non actionneurs ? Ça semblerait logique mais dans ma tête c'est toujours la brume là...

- Alors là ou je suis perdu, c'est concercnant les acutateurs. Par déduction j'ai suposé que acutateur = "actionneur de commutateur", donc au final un module qui fait juste "ON" ou "OFF" ?
Si oui, une lampe qui arriverait sur un acutateur ne pourrait que s'allumer ou s'éteindre, mais si on veut un dimmer, celui-ci devrait venir s’intercaler entre la lampe et l'acutateur. Correct ?

-Acutateur = aussi appelé module binaire TOR dans ce cas ?

- Pour autant que j'ai bien compris ce qu'est un accutateur, ceux-ci seraient donc également utilisés comme "coupleur de zone". Exemple je veux couper les appareils elect. de mon salon, toute la ligne (zone) salon aurait 20 actionneurs/capteurs, qui arriveraient tous sur un acutateur central ? Il faudrait juste un acutateur avec une plus grosse résistance.

- Frédéric, lorsque tu me proposes pour le chauffage par le sol une vanne thermoélectrique, couplées au module Gira 101800, on est d'accord que chaque vanne = une arrivée d'eau de chauffage, et que le module gira peut donc gérer 6 "tuyaux" indépendamment (donc zones) dans ce cas.

- Concernant l'accès "ip" au système une fois qu'il fonctionnera, comme je vais partir sur un pogoplug comme conseillé, la connexion se fera de la façon suivante

Installation elect/domo.>>--usb-->ogoplug>>--rj45-->>réseau domestique

Le pogoplug ayant une ip sur le réseau, on communiquera donc avec celui-ci et donc lynknx hébergé dessus. Juste ?

- Si on venait à débrancher le pogoplug (ou qu'il crash), on perd donc Lynknx et les scénarios programmés, mais techniquement l'installation et la config faite sur EIB fonctionne toujours je suppose. Cette configuration EIB est "sauvegardée" dans chaque appareil individuellement en fonction de ses possibilités, ou il reste un "cerveau global" dans l'installation qui mémorise le rôle de chacun. (question un peu zarbi je sais, mais je ne vous communique que les moins folles qui me passent par la tete LOL)


Je me limite à celles-ci pour aujourd'hui,...c'est déjà un bon début.

Ps: Si il y a des "formations" knx en Belgique pour particulier, je suis preneur d'aller y jeter un œil à l’occasion. Ou alors un passionné qui a envie de me montrer son installation.

Ps2: une fois que j'aurai bien compris tout le système, j'envisagerais l’achat de matériel "de test", mais qui sera monté dans la maison au final, donc je dois déjà être plus sur de mon coup quand au matos. Là je nage trop que pour faire mon choix.
10/01/2012 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Domotoc Voir le message

Mes questions (attention ca part vraiment dans tous les sens vous etes prévenu!)

- Physiquement, on a donc 4 câbles qui partent vers les actionneurs (courant + & -, la terre, le bus). Correct ?
Non :
De l'actionneur seul le cable de courant part, la phase.
La terre tu la mets comme dans une installation classique.
Le câble BUS contient deux fils et se repique sur l'élément le plus proche ou le plus accessible en évitant une boucle.


- Pour les capteurs, 1 câble seulement, le bus. Correct?
Normalement oui, mais je suppose qu'il existe des exceptions ou des capteurs doivent être alimenté en 220v

- J'ai lu que tu disais, Frédéric, que l'alimentation devait en gros avoir un voltage min du nombre d'acteurs X 10mA afin de tenir le coup. Par acteurs, tu parlais bien des capteurs et non actionneurs ? Ça semblerait logique mais dans ma tête c'est toujours la brume là...
Quand fred parle d'acteur, je pense qu'il veut dire participant et donc n'importe quel élément : actuateur, détecteur, interrupteur, etc.
Tu peux avoir max 64 participants sur une ligne donc avec une alim 640mA, tu peux lui connecter les 64 à elle seule.


- Alors là ou je suis perdu, c'est concercnant les acutateurs. Par déduction j'ai suposé que acutateur = "actionneur de commutateur", donc au final un module qui fait juste "ON" ou "OFF" ?
Si oui, une lampe qui arriverait sur un acutateur ne pourrait que s'allumer ou s'éteindre, mais si on veut un dimmer, celui-ci devrait venir s’intercaler entre la lampe et l'acutateur. Correct ?
Il existe des module spécifique si tu veux dimmer et je pense que la plupart utilise alors du DALI ou d'autres modules lorsqu'ils veulent dimmer.
Mais de toute façon je pense qu'il serait inutile de connecter le module dimmable entre la lampe et l'actuateur. Le module qui dimme peut faire on/off à mon avis.
A vérfier avec eux avec des gens qui ont plus de connaissance que moi


-Acutateur = aussi appelé module binaire TOR dans ce cas ?
Je ne sais pas

- Pour autant que j'ai bien compris ce qu'est un accutateur, ceux-ci seraient donc également utilisés comme "coupleur de zone". Exemple je veux couper les appareils elect. de mon salon, toute la ligne (zone) salon aurait 20 actionneurs/capteurs, qui arriveraient tous sur un acutateur central ? Il faudrait juste un acutateur avec une plus grosse résistance.
Heu mettre toutes les prises, éclairage sur un actuateur ne me parait pas une bonne solution, tu ne pas couper tes prises en même temps que l'éclairage.

- Frédéric, lorsque tu me proposes pour le chauffage par le sol une vanne thermoélectrique, couplées au module Gira 101800, on est d'accord que chaque vanne = une arrivée d'eau de chauffage, et que le module gira peut donc gérer 6 "tuyaux" indépendamment (donc zones) dans ce cas.
Je laisse fred répondre vu que je ne sais pas

- Concernant l'accès "ip" au système une fois qu'il fonctionnera, comme je vais partir sur un pogoplug comme conseillé, la connexion se fera de la façon suivante

Installation elect/domo.>>--usb-->ogoplug>>--rj45-->>réseau domestique

Le pogoplug ayant une ip sur le réseau, on communiquera donc avec celui-ci et donc lynknx hébergé dessus. Juste ?
A vérifier avec les utilisateurs de popoplug

- Si on venait à débrancher le pogoplug (ou qu'il crash), on perd donc Lynknx et les scénarios programmés, mais techniquement l'installation et la config faite sur EIB fonctionne toujours je suppose. Cette configuration EIB est "sauvegardée" dans chaque appareil individuellement en fonction de ses possibilités, ou il reste un "cerveau global" dans l'installation qui mémorise le rôle de chacun. (question un peu zarbi je sais, mais je ne vous communique que les moins folles qui me passent par la tete LOL)
Chaque participant à sa propre intelligence et donc même après une coupure de courant ou si le pc qui configure l'installation est débranché, l'installation fonctionnera sans soucis.

Je me limite à celles-ci pour aujourd'hui,...c'est déjà un bon début.

Ps: Si il y a des "formations" knx en Belgique pour particulier, je suis preneur d'aller y jeter un œil à l’occasion. Ou alors un passionné qui a envie de me montrer son installation.

Ps2: une fois que j'aurai bien compris tout le système, j'envisagerais l’achat de matériel "de test", mais qui sera monté dans la maison au final, donc je dois déjà être plus sur de mon coup quand au matos. Là je nage trop que pour faire mon choix.
Bha perso j'ai déjà acheté quelque éléments pour tester et c'est bien pratique.
Il te faudra de toute façon une alimentation, un actuateur, un moyen de configurer (usb/ip) et des interrupteurs. Donc pour ma part j'ai dans ma config de test :
- Alim 640mA Siemens (permet d'y connecter ma passerelle IP)
- Passerelle IP Siemen 148/22
- Un Actuateur ABB 12 sorties 16 Ampère (SA/S 12.16.5)
- Un module pour bouton poussoir ABB US/U 4.2
- Un bouton poussoir Niko 24v 4 cannaux 170-40000 (j'en avais marre de faire toucher les fils du module US/U pour déclecher les actions )
Avec cette config je ne prends pas trop de risque et je peux déjà tester pas mal de chose.
Bonne journée,

Julien

Dernière modification par eljub 10/01/2012 à 09h00.
10/01/2012 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Voici un schéma (désolé pour la qualité) de ma plateforme de test

Nouveau projet de A à Z

Moi je n'ai pas mis de disjoncteur mais je vais le faire mais en gros c'est ça.
J'espère que ça t'aidera

Dernière modification par eljub 10/01/2012 à 09h50.
10/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Domotoc Voir le message
Je finirais par me demander si je suis totalement demeuré ou juste un peu.
Deumeuré, certainement pas, félé, certainement

Citation:

EIB = gère les différents types d'interfaces KNX (USb, ip, etc) et permet aux programmes d’accéder au Bus en gros.
Aaah EIB. Pour être plus exact, EIB est mort depuis longtemps, c'est un des ancêtre de KNX. EIB, c'est European Insta Bus, norme de domotique inventée par Siemens. Un jour, le KNX est né de la fusion de EIB, batibus et EHS. Il est vrai que certains parle encore de EIB, parce que KNX en a repris la plus grosse partie.

Citation:

Pour configurer les appareils au début, on passe pas ETS.
Pour créer les scénarios plus évolués, on passe par Linknx. Donc Linknx utilise EIB, en passant par ETS, pour communiquer sur le BUS.
Attention que un scénario est quelques chose de bien spécifique qui existe dans le matériel KNX, ils peuvent se lancer, et se modifier sans ETS, ni superviseur, mais ils doivent se crée via ETS.

Le principe est simple, on attribue a un numéro de scénario (1-64), une valeur pour chaque participant. Lorsque l'on appel le scénario, les participants basculent sur la valeur enregistrée. On peut également demandé a chaque participants de mémorisé la valeur actuelle comme valeur pour le scénario

Linknx permet de créer des scripts, des séquences et de la logique. Bien sur, on peut faire l'équivalent d'un scénario.

Citation:

Pour fonctionner, un réseau KNX à besoin au minimum d'une alimentation KNX, d'une interface ip (ou usb si on prend un pogoplug par ex), d'un actionneur (ex: bouton poussoir), et une interface d'entrée (lampe).
La lampe sera plutot une interface de sortie.
Pour l'interface IP ou USB, c'est un choix, tu peux très bien mettre to pogo sur l'IP, et programmer avec USB pour ETS (ce que je recommande d'ailleurs). Tu peux même avec certaines interface IP programmer via ETS et utiliser ton pogo en même temps.
10/01/2012 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par frederic_g Voir le message
Pour l'interface IP ou USB, c'est un choix, tu peux très bien mettre to pogo sur l'IP, et programmer avec USB pour ETS (ce que je recommande d'ailleurs). Tu peux même avec certaines interface IP programmer via ETS et utiliser ton pogo en même temps.
J'ajouterai que au départ Frederic_g m'avait conseillé l'usb plutôt que l'IP dans un premier temps.
N'en ayant fait qu'a ma tête j'ai seulement pris l'IP pour l'instant car je ne voyais pas l'utilité de l'USB.

Mais finalement, je vais également prendre un module USB car j'ai lu que certains utilisateurs avait eu des problème pour envoyer des paramètres dans un écran type Zenio en IP mais pas en USB.
Je présume donc que cela peut se produire avec d'autres participants.

J'en profite pour remercié encore une fois Frederic_g pour ces précieux conseils
10/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Domotoc Voir le message
Mes questions (attention ca part vraiment dans tous les sens vous etes prévenu!)
Même pas peur, et je vais me limiter a des compléments de réponse, la majorité des réponses ayant déja été données

Citation:

- Physiquement, on a donc 4 câbles qui partent vers les actionneurs (courant + & -, la terre, le bus). Correct ?
Comme dit, seul la phase passe par les actionneurs. Terre et neutre vont directement la ou ils doivent aller normalement

Citation:

- Pour les capteurs, 1 câble seulement, le bus. Correct?
Je vais essayé d'utiliser des termes précis pour t'éclaircir les idées. Pour moi un capteur, c'est une sonde de température, un module reed (aimant sur les portes et fenetres), ...

Ton capteurs, tu le relies à un module d'entrée (ex: ABB US/U), qui lui est bien alimenté par le bus dans la plupart des cas. Ils en existent effectivement qui demande du 220V ou du 24V en plus (principalement ceux qui se placent dans le tableau sur rail DIN)

Pour les interrupteurs, c'est pareil. Certains "écrans" demandent plus de puissance, et donc une alim en plus (on peut utiliser la pair jaune/blanc dans certains cas)

Citation:

- J'ai lu que tu disais, Frédéric, que l'alimentation devait en gros avoir un voltage min du nombre d'acteurs X 10mA afin de tenir le coup. Par acteurs, tu parlais bien des capteurs et non actionneurs ? Ça semblerait logique mais dans ma tête c'est toujours la brume là...
Comme dit, tout participants, c'est a dire chaque module raccordé au bus à le droit d'utiliser 10mA.

Un module avec 10 sorties 16A TOR (tout ou rien) est 1 participant et peut pomper 10mA.. Une interrupteur à 8 boutons est 1 module, deux poussoir relié sur 1 US/U est 1 module, 2 capteurs de température et deux capteurs de mouvement relié sur les 4 entrées d'un Zennio Quad, c'est 1 module, ...

Citation:

- Alors là ou je suis perdu, c'est concercnant les acutateurs. Par déduction j'ai suposé que acutateur = "actionneur de commutateur", donc au final un module qui fait juste "ON" ou "OFF" ?
Si oui, une lampe qui arriverait sur un acutateur ne pourrait que s'allumer ou s'éteindre, mais si on veut un dimmer, celui-ci devrait venir s’intercaler entre la lampe et l'acutateur. Correct ?

-Acutateur = aussi appelé module binaire TOR dans ce cas ?
On appel actuateur en général un appareil avec des circuits on/off. Mais on emploi souvent le terme pour tout ce qui est module de sorties, que ce soit des dimmers, des modules pour les volets, de simple TOR, ...

Si tu veux dimmer, il te faut un module dimmer, qui bien évidement peut faire aussi du ON/OFF (0%, 100%). Pas besoin de mettre un autre module pour faire le on et le off.

Pour reprendre la réponse de eljub, le Dali, c'est si tu dois dimmer bcp de chose, alors, cela revient moi cher et est plus facile a cabler. Si c'est juste pour 4 lampes, les modules dimmers sont très bien (a vérifier, la charge minimale en cas de lampe eco/led).


Citation:

- Pour autant que j'ai bien compris ce qu'est un accutateur, ceux-ci seraient donc également utilisés comme "coupleur de zone". Exemple je veux couper les appareils elect. de mon salon, toute la ligne (zone) salon aurait 20 actionneurs/capteurs, qui arriveraient tous sur un acutateur central ? Il faudrait juste un acutateur avec une plus grosse résistance.
Si dans ton salon, tu as 10 prises, sur 10 actuateurs, il n'y a pas de raison d'avoir un actuateur en plus qui coupe le tout, puisque tu peux couper les 10 en même temps. Cela n'a pas de sens. Les capteurs sont réliés sur le BUS (via un module ad-hoc), on ne les coupent pas avec un actuateur.
Ne mélange pas ce qui est bus avec ce qui est électricité.

Citation:

- Frédéric, lorsque tu me proposes pour le chauffage par le sol une vanne thermoélectrique, couplées au module Gira 101800, on est d'accord que chaque vanne = une arrivée d'eau de chauffage, et que le module gira peut donc gérer 6 "tuyaux" indépendamment (donc zones) dans ce cas.
Oui, le module peut géré 6 zones indépendantes, mais note que tu peux mettre plusieurs vannes sur une seule sortie (elles s'activeront ensemble bien évidement). Donc, si dans ta cuisine, tu as 3 circuits, donc 3 tuyaux, tu peux mettre les 3 vannes sur la même sortie. Il faut voir dans la doc le nombre max de vanne par sortie/module.
Citation:

- Concernant l'accès "ip" au système une fois qu'il fonctionnera, comme je vais partir sur un pogoplug comme conseillé, la connexion se fera de la façon suivante

Installation elect/domo.>>--usb-->ogoplug>>--rj45-->>réseau domestique

Le pogoplug ayant une ip sur le réseau, on communiquera donc avec celui-ci et donc lynknx hébergé dessus. Juste ?
C'est une solution, oui. Moi j'ai le pogo relié via IP (via un switch), c'est une autre solution.


Citation:



- Si on venait à débrancher le pogoplug (ou qu'il crash), on perd donc Lynknx et les scénarios programmés, mais techniquement l'installation et la config faite sur EIB fonctionne toujours je suppose. Cette configuration EIB est "sauvegardée" dans chaque appareil individuellement en fonction de ses possibilités, ou il reste un "cerveau global" dans l'installation qui mémorise le rôle de chacun. (question un peu zarbi je sais, mais je ne vous communique que les moins folles qui me passent par la tete LOL)
L'avantage de knx est de ne pas avoir de cervaux global. Chaque éléments à son intelligence, et ils peuvent tous fonctionner seul. La mort d'un participant n'impacte pas les autres. Bien sûr une coupure de courant n'a pas d'impact sur la programmation.

Pour linknx, il est utilisée comme une intelligence centrale. Mais à la conception de ton réseau, il faut la penser sans linknx. Tout ce qui est basique ne doit pas passer par linknx. Allumer une lampe, ne doit pas necessite linknx. Cela doit être directement programmer via ETS. Linknx doit reprendre les fonctions évoluées qui demandent de la logique.

Si le pogo est hors tension, tout ce qui est dans linknx ne marche forcement plus. Quand le jus reviens, il se relance et ca remarche.

Citation:



Je me limite à celles-ci pour aujourd'hui,...c'est déjà un bon début.
Ouf. lol

Citation:
Ps: Si il y a des "formations" knx en Belgique pour particulier, je suis preneur d'aller y jeter un œil à l’occasion. Ou alors un passionné qui a envie de me montrer son installation.

Ps2: une fois que j'aurai bien compris tout le système, j'envisagerais l’achat de matériel "de test", mais qui sera monté dans la maison au final, donc je dois déjà être plus sur de mon coup quand au matos. Là je nage trop que pour faire mon choix.
[/quote]


La liste de eljub pour le matos est nickel.
10/01/2012 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par eljub Voir le message
Il te faudra de toute façon une alimentation, un actuateur, un moyen de configurer (usb/ip) et des interrupteurs. Donc pour ma part j'ai dans ma config de test :
- Alim 640mA Siemens (permet d'y connecter ma passerelle IP)
- Passerelle IP Siemen 148/22
- Un Actuateur ABB 12 sorties 16 Ampère (SA/S 12.16.5)
- Un module pour bouton poussoir ABB US/U 4.2
- Un bouton poussoir Niko 24v 4 cannaux 170-40000 (j'en avais marre de faire toucher les fils du module US/U pour déclecher les actions )
Avec cette config je ne prends pas trop de risque et je peux déjà tester pas mal de chose.
La config proposée par eljub est nickel comme indique frederic_g.
Pour ma part, j'ai pratiquement la même.
Juste un petit commentaire : avec des sorties 16A, on vise très large. A mon sens, la plupart (80%) des départs éclairages ne nécessitent pas une sortie 16A et peuvent se satisfaire d'une sortie 10A.

A ce moment, je te conseille le module de sortie Siemens 16 sorties 10A (qui te revient moins cher à la sortie) : 5WG1 567-1AB22

Tu pourras toujours rajouter un module de qq sorties 16A si tu en as vraiment besoin.
10/01/2012 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
C'est vrai que c'est peut-être élevé.

Dans mon cas je pense utiliser les 12 sorties 16A uniquement pour des prises.

En fait j'utiliserais les sorties par 3 soit 4 groupes de 8 prises. (max de 8 point par circuit selon RGIE). Soit un 1er disjoncteur amenant sa phase sur les sorties 1 à 3, un 2ème disjoncteur amenant sa phase sur les sorties 4 à 6, , un 3ème disjoncteur amenant sa phase sur les sorties 7 à 9 et un 4ème disjoncteur amenant sa phase sur les sorties 10 à 12.

J'utiliserai un câble 5G2.5 pour sortir de mon actuateur comme ça je peux commander 3 prises séparément dans un même bloc tout en restant dans le même circuit donc RGIE compatible si je ne dit pas de bétise.

Je prévois aussi des blocs de 4 prises, dans ce cas il y aurait 2 prises indépendantes et 2 prises simultanées. Pour les blocs de 2 ou 1 prise(s), un wago différent pour le(s) fil(s) inutilisé(s).

Bonne journée.

Dernière modification par eljub 10/01/2012 à 12h36.
10/01/2012 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par eljub Voir le message
C'est vrai que c'est peut-être élevé.

Dans mon cas je pense utiliser les 12 sorties 16A uniquement pour des prises.

En fait j'utiliserais les sorties par 3 soit 4 groupes de 8 prises. (max de 8 point par circuit selon RGIE). Soit un 1er disjoncteur amenant sa phase sur les sorties 1 à 3, un 2ème disjoncteur amenant sa phase sur les sorties 4 à 6, , un 3ème disjoncteur amenant sa phase sur les sorties 7 à 9 et un 4ème disjoncteur amenant sa phase sur les sorties 10 à 12.
Si tu fais 4 groupes de 8 prises commandées (ce qui me semblent extrêmement élevé entre nous), tu n'as besoin que de 4 contacts (1 sortie par groupe commandé). Tu auras 4 fusibles 16A, la phase de chacun de ces fusibles cablée sur ton module de 4 sorties. Pour cela, pas besoin de 12 sorties.

Citation:
J'utiliserai un câble 5G2.5 pour sortir de mon actuateur comme ça je peux commander 3 prises séparément dans un même bloc tout en restant dans le même circuit donc RGIE compatible si je ne dit pas de bétise.
Je ne suis pas certain de comprendre.
Pour reprendre ton exemple, pour câbler un circuit de 8 prises, tu n'as besoin que d'un cable 3G2.5 qui coure de prise en prise. Pour tes 4 groupes de 8 prises, tu auras donc 4 cables 3G2.5 qui reviennent au tableau sur ton module de sortie.
10/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par gcounet Voir le message
A ce moment, je te conseille le module de sortie Siemens 16 sorties 10A (qui te revient moins cher à la sortie) : 5WG1 567-1AB22
Et personnellement, je le déconseille car le soft est vraiment très basique (j'en ai un, acheté à l'époque pour faire un premier test ).
10/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par gcounet Voir le message
Je ne suis pas certain de comprendre.
Pour reprendre ton exemple, pour câbler un circuit de 8 prises, tu n'as besoin que d'un cable 3G2.5 qui coure de prise en prise. Pour tes 4 groupes de 8 prises, tu auras donc 4 cables 3G2.5 qui reviennent au tableau sur ton module de sortie.
Un circuit RGIE peut avoir 8 points, que tu places sur un seul et même câble 3G2.5. Ce n'est pas faux, mais pas très pratique en domotique si tu veux pouvoir piloter chacune des prises indépendamment.

La solution idéale, mais très pénible à câbler et cher consiste alors à utiliser 8 câbles qui partent du tableau vers chacune des prises.

La solution intermédiaire consiste à câbler tes prises avec du 5G2.5. Cela te permet de faire 3 groupes des prises avec les 8 points (puisque tu as 3 fils pour la phase que tu peux couper indépendement avec 3 canaux de ton contacteur).

Exemple, dans la salle à manger, 4 points de 2 prises, il y a deux prises sur les 8 qui servent pour l'éclairage des meubles (fil brun, couper via canal A), 5 prises pilotées que tu coupes la nuit et durant les absences (fil noir via canal B). Et une prise qui se coupe uniquement en cas d'absence pour pouvoir recharger les GSM la nuit (fil rouge via canal C). Le tout sur un seul câble 5G2.5

Je sais pas si c'est clair, mais j'ai essayé
10/01/2012 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
Voila un petit schéma qui j'espère fera mieux comprendre l'idée qui m'avait été soumise par frederic_g à l'époque, rendons à césar ce qui est à césar

En espérant avoir bien compris et dessiné ce que j'ai compris

Rmq : j'ai pas dessiné les 8 bloc de prise par disjoncteur et je n'ai fait que pour un disjoncteur mais on appliquera le même principe.

Nouveau projet de A à Z

L'avantage, tu peux couper indépendamment chaque prise.
Ok tu couperas chaque fois la prise 1, 2 ou 3 de tous les bloc du même circuit mais bon faut pas me faire croire que les 3 prises de chaque bloc doivent être constamment allumée

Dernière modification par eljub 10/01/2012 à 16h26.
10/01/2012 Vieux  
  34 ans, Namur
 
Et bien les gars ça ne chaume pas ici durant mon absence de moins de 24hrs !

Merci beaucoup
pour vos explications qui m'ont grandement aidées et sorties d'un certain brouillard dans lequel je m’enfonçais hier soir à force de lire tout et n'importe quoi sans nécessairement tout comprendre dans le bon sens.

Je commence donc à y voir plus clair. Les schémas n'y sont pas pour rien non plus
J'analyse donc toutes vos réponses à fond et repars dans la réflexion de mon projet d'après vos infos, etc. Je pense aussi partir vers un module de test très rapidement histoire de me faire la main tant que j'ai le temps (la construction de la maison ne commençant pas avant 3 mois, j'ai le temps de peaufiner ce point là à mon aise...et aussi adapter nos achats de chauffages ou poele à pelet en fonction de la domotique).

Je vais essayer de vous faire un plan complet de l'installation que j'envisage avec quels éléments pour quels endroits. Pas simple de vous faire cela sur plan et que ça soit clean mais ça pourrait être une bonne base je pense.
10/01/2012 Vieux  
 
  34 ans, Brabant Wallon
 
on est la pour s'entre-aider moi aussi je peux dire un grand merci à d'autres donc pas de soucis

De plus les besoins/idées des uns donnent des idées aux autres donc c'est un bon échange.
10/01/2012 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par frederic_g Voir le message
Et personnellement, je le déconseille car le soft est vraiment très basique (j'en ai un, acheté à l'époque pour faire un premier test ).
Frederic_g a tout a fait raison sur ce point. Le software est basique. Mais bon, j'ai l'impression qu'on a tellement de points d'éclairage notamment, qui ne demandent que du "toggle", que ce genre de module est pratique et économique non ? Je ne sais pas quelle sont les autres fonctions employées pour un wc, un buanderie, un garage, des caves, un grenier, ...

Bonne soirée a tous !
11/01/2012 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par gcounet Voir le message
Frederic_g a tout a fait raison sur ce point. Le software est basique. Mais bon, j'ai l'impression qu'on a tellement de points d'éclairage notamment, qui ne demandent que du "toggle", que ce genre de module est pratique et économique non ? Je ne sais pas quelle sont les autres fonctions employées pour un wc, un buanderie, un garage, des caves, un grenier, ...

Bonne soirée a tous !
Niveau soft, ce qui m'ennuie est le support des scènes qui est vraiment ##ce terme a été censuré par son auteur##.

Aussi, physiquement, les connexions rapides sont horribles si on veut retirer un fil placé (j'ai 2 entrées HS), et elles ne permettent pas de mettre 2 fils, ce qui m'a obliger à mettre des wago pour séparé les arrivées.
12/01/2012 Vieux  
  34 ans, Namur
 
Je continue d'avancer dans le projet et mes idées suite à nos derniers échanges.
Fred, et les autres aussi bien sur, mais plus particulièrement fred comme je sais que tu en es équipé, pourrais tu me dire quel poêle à pellets et quelle chaudière (chauffage sol) as-tu installé ? Je cherche actuellement les modèles compatibles avec la domotique. En poêle à pellets, de petite taille et esthétique, y a pas grand chose actuellement je trouve.
Et je trouverais dommage de mettre un poele à pellets qui ne réagisse pas exactement en même temps que la domotique et tous les appareils, mais juste d'après un capteur qui serait placé à l'extrémité de la pièce...
12/01/2012 Vieux  
 
  46 ans, France
 
Pour la supervision il y a le logiciel sairbère de chez SAITEC qui est vraiment génial on peut mettre aussi une synthèse vocale.
Pour le matos KNX il ya aussi des produits de chine de chez HDL ou GVS, j'ai testé les produits depuis 8 mois et RAS, rapport qualité/prix c'est top.
pour l'alarme il y a aussi la centrale VARUNA qui a un serveur web intégré et elle gère le KNX , le chauffage, le délestage etc....
je suis dans le nord de la France , je peux faire visiter pour celui que cela intéresse mais je n'ai pas encore fini mon installation.
12/01/2012 Vieux  
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par beberty Voir le message
Pour la supervision il y a le logiciel sairbère de chez SAITEC qui est vraiment génial on peut mettre aussi une synthèse vocale.
Pour le matos KNX il ya aussi des produits de chine de chez HDL ou GVS, j'ai testé les produits depuis 8 mois et RAS, rapport qualité/prix c'est top.
pour l'alarme il y a aussi la centrale VARUNA qui a un serveur web intégré et elle gère le KNX , le chauffage, le délestage etc....
je suis dans le nord de la France , je peux faire visiter pour celui que cela intéresse mais je n'ai pas encore fini mon installation.
Hello,

t'es où exactement moi ça m'intéresse de visiter ( pour mes extensions futures) et pour ma future visu (suis à moitié satisfait par Domovéa)
Page 2 sur 14 Page precedente 1 2 3412 Page suivante Dernière page - Résultats 261 à 275 sur 275


A lire également sur BricoZone...
Nouveau projet domotique Par cyberom dans Domotique, +6 06/07/2013
Question nouveau plafonnage et nouveau plancher bois : Timing? Par Ananas dans Maconnerie, Chape, +2 24/11/2009
Isoler: nouveau projet... Par Spip dans Isolation, +3 01/06/2009


Forum Domotique : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société