différentiel plombé

( dans

» Electricité

)
Chercher:    

différentiel plombé

- Page 6
Page 6 sur 9 Première page - Résultats 1 à 20 sur 164 Page precedente 45 6 78 Page suivante Dernière page - Résultats 161 à 164 sur 164


13/03/2016 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
un petit plus aussi
c'est un bonheur de travailler sous tension actuellement surtout dans un coffret récent
nos prédécesseur qui devaient bosser sur un tableau en pierre, dans un coffret avec un jeu de barres apparente, les interrupteurs en porcelaine, on est des gros gâtés
13/03/2016 Vieux  
 
  35 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par tessa Voir le message
un petit plus aussi
c'est un bonheur de travailler sous tension actuellement surtout dans un coffret récent
nos prédécesseur qui devaient bosser sur un tableau en pierre, dans un coffret avec un jeu de barres apparente, les interrupteurs en porcelaine, on est des gros gâtés
en même temps intervenir sur les installations de l'époque c'était pas trop grave de couper le courrant pour 4 ampoules et le poste de radio hein ^^ les installations industrielles c'était grosso modo des armoires comme maintenant avec beaucoup moins de complication que ce que l'on trouve maintenant.

Suffit de regarder un circuit d'éclairage de nos jours en industrie avec relais et tout le bazard là ou dans le temps c'était simplement un gros on/off.
13/03/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Et encore, quand c'était pas une fiche à brancher dans une prise... Ih ih...
14/03/2016 Vieux  
 
  Hainaut
 
4 ans de mon activité passée étaient en industrie lourde. Et tous les diagnostics se sont passés sous tension. Quasi toutes les réparations de même.
Idem pour le coup de main au voisins quand ça ne va pas. Difficile de diagnostiquer quand c'est pas sous tension.
En réparation, c'est autre chose. Il faut savoir ce qu'on fait. Mais dans 95% du temps, on bosse au milieu d'un tableau sous tension. Et quand on prend les précautions nécessaires, on travaille en sécurité.

Edit : La plus part du temps, c'est binaire : l'électricité, il y en a, ou il n'y en a pas, et c'est ainsi qu'on diagnostique où ça coince.
Allez poser un diagnostic quand tout est à 0.
Et puis allez dire au directeur de production que vous arrêtez la ligne pendant deux heures. Lui, il ne vas pas comprendre 2 H, il va tout de suite penser K €€€, que ça coûtera en non-production. Et plus l'usine est grosse, moins il rigolera.

Dernière modification par Creuzméninges 14/03/2016 à 14h17.
14/03/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
Idem, pour diagnostiquer une panne dans une machine outil : c'est presque impossible si c'est pas sous tension. J'essaye de trouver une photo d'un tableau (genre 1m de large sur 2m de haut en logique cablée , avec environ 150 relais) pour illustrer mais dans ce temps là : y avait pas d'appareil photo numérique
14/03/2016 Vieux  
 
 
Je suis d'accord pour le diagnostique qu'il faut travailler sous tension, je ne parle pas de travailler dans un tableau sous tension (là on parle de proximité de tension) mais sur un circuit sous tension, puisque Cory nous dit que 95 % de ses interventions se font sous tension avec l'exemple du tableau à remplacer. Admettons que l'on place un nouveau tableau à côté de l'ancien ( parce qu'il ne faut pas encore l'enlever sinon patron pas content), admettons qu'il place une nouvelle alimentation pour ce tableau ( pour ne pas couper le premier ( sinon patron toujours pas content) comment fait-il pour les sorties de ce tableau ??? Il y bien un moment où ça va perturber le bon fonctionnement de l'entreprise.
Art. 266 du RGIE dit bien qu'il faut 3 conditions pour travailler sous tension : que les caractéristiques de l'installation électrique le permettent et qu'une méthode de travail adéquate soit appliquée et que les exigences du service l'imposent (même pas une dérogation pour les BA5, qui d'après Cory peuvent intervenir 95% de leur temps sous tension, pas encore trouvé de texte à ce sujet.
Ne parlons pas de Flashman qui nous dit qu'il est cinq heure , que madame pèle les patates et que les enfants font les devoirs et qu'il ne faut pas couper le courant.
Et que sur un forum de bricolage il nous dit qu'il fait travailler des apprentis sur des installations sous tension ( si un apprenti le fait, un bon bricoleur pourrait se dire qu'il pourrait le faire également.)
15/03/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Un apprenti fait ça à l'école toutes les semaines............. .


Et c'est toi qui mélange tout, c'est logique que à moins que ce ne soit une grosse rénovation ou l'on change tout, ce qui est le cas quand on change un tableau, il me semble, on travaille généralement sous tension..... Tu vas chercher le cas extrême, c'est évident que l'on doit couper le courant, au moins à certains moments pour changer un coffret... Par contre, pour changer un disjoncteur, un relai, un télérupteur, rajouter un circuit ou deux, etc, etc, ... On laisse très très souvent le courant, c'est tout à fait normal et il n'y a strictement aucun souci à ça... Ça ne change strictement rien... Et je le répète, même un apprenti le fait, y compris en cours...
Et d'ailleurs, même pour un tableau, en clair, si nécessaire, on coupe tout max cinq min pour déplacer l'alim... Et ensuite, ou coupe chaque circuit, le temps d'enlever le câble et de le mettre à sa nouvelle place, c'est tout à fait fréquent pour n'importe quel pro, même en domestique... Ça ne pose aucun souci... Si on est dans une cave dans le noir, que sinon on n'a pas de lumière, qu'il y a un congélateur, un aquarium chauffé, un terrarium ou une clôture électrique, que c'est l'hiver, que si pas de courant, pas de chauffage alors que toute la famille est là, que du coups, justement, ça ennuie madame qu'il n'y aille pas de courant et qu'il faut que ça dure le moins longtemps possible, c'est tout à fait normal de faire le nécessaire... Et ça ne pose aucun souci à personne... Et je ne parle pas de bureaux ou les gens travaillent et ou c'est totalement logique de faire ainsi... On arrive juste une demi heure avant l'ouverture pour placer le coffret et mettre l'alim à sa place... La journée, chaque circuit est coupé max cinq minutes... Et on travaille dans un coffret sous tension toute la journée... Il n'y a aucun souci si le coffret est bien fait et que l'on travaille proprement...

Et changer un tableau en entier, ça ne se fait pas tout les jours... Et encore moins pour une machine en industrie ou alors c'est que l'on remplace ou modernise cette machine, ce qui est une grosse opération, il me semble... Dans le cas ou l'on doit juste faire une modification ou changer une pièce alors que ça tourne, on laisse tourner... Il n'y a rien de + logique... C'est notre métier... Celui qui ne sais pas le faire ou qui ne sait pas le faire de façon sécure, c'est qu'il n'est pas de la branche ou qu'il est très très mauvais...


Faut parfois savoir avouer qu'on a tort... On s'en trouve même parfois grandi...
Va dire à n'importe qui du domaine que ce n'est pas normal de travailler sous tension, il va te rire à la tronche... Allez...

Tu viens juste d'avoir l'avis de 4 pros différents qui te le disent...


Comme c'est logique que quelqu'un qui n'y connait rien coupe le courant pour changer un interrupteur... Il n'a pas la technique pour parce qu'il ne l'a pas apprise et normalement, il le sait et ne fera pas autrement... Si il est bon bricoleur, normalement, il doit avoir un minimum de cerveau, non? Ou alors, il est inconscient et ferait mieux de ne pas y toucher...

En attendant, un pro qui doit remplacer ce même interrupteur, 9 fois sur 10, ne coupera pas le courant à moins d'avoir le coffret à moins de cinq mètres...

Dernière modification par flashman 15/03/2016 à 05h26.
15/03/2016 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Changer un disjoncteur sans couper le courant avec les barrettes de pontage perso moi j y arrive pas. Ensuite tout depend des normes de sécurité de l entreprise si on est vca/rosaf on ne peut pas faire ce que l on veux
15/03/2016 Vieux  
 
 
Citation:
Posté par flashman Voir le message
Un apprenti fait ça à l'école toutes les semaines.............( ah bon ...) .


Et c'est toi qui mélange tout, c'est logique que à moins que ce ne soit une grosse rénovation ou l'on change tout, ce qui est le cas quand on change un tableau, il me semble, on travaille généralement sous tension..... Tu vas chercher le cas extrême, c'est évident que l'on doit couper le courant, au moins à certains moments pour changer un coffret...(ben voilà on est d'accord ) Par contre, pour changer un disjoncteur, un relai, un télérupteur, rajouter un circuit ou deux, etc, etc, ... On laisse très très souvent le courant, c'est tout à fait normal et il n'y a strictement aucun souci à ça... Ça ne change strictement rien... Et je le répète, même un apprenti le fait, y compris en cours...( tout cela reste interdit)
Et d'ailleurs, même pour un tableau, en clair, si nécessaire, on coupe tout max cinq min pour déplacer l'alim... Et ensuite, ou coupe chaque circuit, le temps d'enlever le câble et de le mettre à sa nouvelle place, c'est tout à fait fréquent pour n'importe quel pro, même en domestique...Ça ne pose aucun souci... ( donc tu travaille sur un circuit hors tension, toujours d'accord avec moi)Si on est dans une cave dans le noir ( tu n'as pas une lampe sur accu dans ton outillage, il faudra y penser), que sinon on n'a pas de lumière, qu'il y a un congélateur ( on fait comment quand il y a une coupure sur le réseau ?, un congélateur fermé résistera bien une heure), un aquarium chauffé (t'inquiète, Willy ne va pas tomber foudroyer parce que tu coupe le courant même 1 heure), un terrarium ou une clôture électrique, que c'est l'hiver, que si pas de courant, pas de chauffage alors que toute la famille est là ( ils font comment lors de coupure du réseau ?), que du coups, justement, ça ennuie madame ( tu seras là pour la réchauffer)qu'il n'y aille pas de courant et qu'il faut que ça dure le moins longtemps possible, c'est tout à fait normal de faire le nécessaire... Et ça ne pose aucun souci à personne... ( toujours interdit) Et je ne parle pas de bureaux ou les gens travaillent ( je travaille dans des immeuble de bureau à Bruxelles avec des centaines de personnes, si coupure sur le réseau ou déclenchement de cabine, ils attendent ou on planifie les travaux de nuit , très tôt le matin ou le we) et ou c'est totalement logique de faire ainsi... On arrive juste une demi heure avant l'ouverture pour placer le coffret et mettre l'alim à sa place... La journée, chaque circuit est coupé max cinq minutes... Et on travaille dans un coffret sous tension toute la journée...(donc tu travail hors tension, relis ma première phrase ) Il n'y a aucun souci si le coffret est bien fait et que l'on travaille proprement...( c'est bien tu travaille proprement)

Et changer un tableau en entier, ça ne se fait pas tout les jours... Et encore moins pour une machine en industrie ou alors c'est que l'on remplace ou modernise cette machine, ce qui est une grosse opération, il me semble... ( tu veux dire quoi là ? que tu vas travailler hors tension ?)Dans le cas ou l'on doit juste faire une modification ou changer une pièce alors que ça tourne, on laisse tourner...( et ça va continuer à tourner quand tu vas changer ta pièce ? si oui alors pas d'urgence -> interdit) Il n'y a rien de + logique... C'est notre métier... Celui qui ne sais pas le faire ou qui ne sait pas le faire de façon sécure, c'est qu'il n'est pas de la branche ou qu'il est très très mauvais...( toujours interdit)


Faut parfois savoir avouer qu'on a tort... On s'en trouve même parfois grandi...
Va dire à n'importe qui du domaine que ce n'est pas normal de travailler sous tension, il va te rire à la tronche... Allez... (c'est valable pour toi aussi, tu te sentiras mieux après)

Tu viens juste d'avoir l'avis de 4 pros différents qui te le disent...( il y en aurait dix ça reste interdit)


Comme c'est logique que quelqu'un qui n'y connait rien coupe le courant pour changer un interrupteur... Il n'a pas la technique pour parce qu'il ne l'a pas apprise et normalement, il le sait et ne fera pas autrement... Si il est bon bricoleur, normalement, il doit avoir un minimum de cerveau, non? Ou alors, il est inconscient et ferait mieux de ne pas y toucher...(tu ne sais jamais à qui tu as à faire, lorsque tu sécurise une machine, dis toi que tu as affaire au plus débile des travailleur, même si c'est pas le cas, tu ne pourras pas mettre un panneau si vous n'avez pas de cerveau abstenez-vous)

En attendant, un pro qui doit remplacer ce même interrupteur, 9 fois sur 10, ne coupera pas le courant à moins d'avoir le coffret à moins de cinq mètres...( toujours interdit)
Et quand à ton outillage isolé, c'est pas parce tu achète le casque de Sébastien Loeb que tu peux faire du rallye au centre de Liège
15/03/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par olima Voir le message
Je suis d'accord pour le diagnostique qu'il faut travailler sous tension, je ne parle pas de travailler dans un tableau sous tension (là on parle de proximité de tension) mais sur un circuit sous tension, puisque Cory nous dit que 95 % de ses interventions se font sous tension avec l'exemple du tableau à remplacer. Admettons que l'on place un nouveau tableau à côté de l'ancien ( parce qu'il ne faut pas encore l'enlever sinon patron pas content), admettons qu'il place une nouvelle alimentation pour ce tableau ( pour ne pas couper le premier ( sinon patron toujours pas content) comment fait-il pour les sorties de ce tableau ??? Il y bien un moment où ça va perturber le bon fonctionnement de l'entreprise.
Art. 266 du RGIE dit bien qu'il faut 3 conditions pour travailler sous tension : que les caractéristiques de l'installation électrique le permettent et qu'une méthode de travail adéquate soit appliquée et que les exigences du service l'imposent (même pas une dérogation pour les BA5, qui d'après Cory peuvent intervenir 95% de leur temps sous tension, pas encore trouvé de texte à ce sujet.
Ne parlons pas de Flashman qui nous dit qu'il est cinq heure , que madame pèle les patates et que les enfants font les devoirs et qu'il ne faut pas couper le courant.
Et que sur un forum de bricolage il nous dit qu'il fait travailler des apprentis sur des installations sous tension ( si un apprenti le fait, un bon bricoleur pourrait se dire qu'il pourrait le faire également.)
Quand ORES change un compteur, c'est bien sur qu'ils coupent le jus dans tout le quartier tiens...
15/03/2016 Vieux  
 
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
Quand ORES change un compteur, c'est bien sur qu'ils coupent le jus dans tout le quartier tiens...
Lors du placement de mon compteur ils ont été obligé de couper le jus car encore des conducteurs nu au pylône, ça prends 15 jours de plus car il faut prévenir le voisinage.
Procédure qui a changé suite à ça

http://www.dhnet.be/regions/namur-lu...70e4598cad62b6
15/03/2016 Vieux  
 
  Hainaut
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
Quand ORES change un compteur, c'est bien sur qu'ils coupent le jus dans tout le quartier tiens...
Non, Il téléphonent à Thiange et Doel pour arrêter tout le bazard par sécurité. Ils en parlent même aux infos.

Ah la la. Je ne dis pas que l'amateur qui doit remplacer une prise à la maison doit le faire sous tension, loin de là, et ce serait stupide de sa part.
Et il y a franchement des endroits où je ne mettrais pas un tournevis (même isolé) sans couper le jus. Mais comme dit avant, 95% des interventions sont sous tension.
Le tout est de savoir quels sont les gestes à faire - pas faire, les outils à employer, leur qualité, leur état (sisi ça compte aussi), savoir la barrière entre travail à risque et travail en sécurité. Ne pas y aller avec des sueurs froides ou avec la tremblote (ça, c'est l'accident assuré).
L'idée n'est pas de prendre un risque, et je ne ferais rien en ayant l'impression d'en prendre un. Dans ma famille, je suis quand même un de ceux que je préfère .
15/03/2016 Vieux  
 
 
Citation:
Posté par Creuzméninges Voir le message
Non, Il téléphonent à Thiange et Doel pour arrêter tout le bazard par sécurité. Ils en parlent même aux infos.

Ah la la. Je ne dis pas que l'amateur qui doit remplacer une prise à la maison doit le faire sous tension, loin de là, et ce serait stupide de sa part.
Et il y a franchement des endroits où je ne mettrais pas un tournevis (même isolé) sans couper le jus. Mais comme dit avant, 95% des interventions sont sous tension.
Le tout est de savoir quels sont les gestes à faire - pas faire, les outils à employer, leur qualité, leur état (sisi ça compte aussi), savoir la barrière entre travail à risque et travail en sécurité. Ne pas y aller avec des sueurs froides ou avec la tremblote (ça, c'est l'accident assuré).
L'idée n'est pas de prendre un risque, et je ne ferais rien en ayant l'impression d'en prendre un. Dans ma famille, je suis quand même un de ceux que je préfère .
Je ne mets pas vos capacités en cause, juste signalé que ça ne peux se faire que dans certaines conditions.
15/03/2016 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonjour,
Le fait est que, quelle que soient les remarques, travailler sous tension ne s'improvise pas et n'est absolument pas recommandé à celui qui n'aurait pas une très bonne formation en électricité.
Cory
15/03/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par olima Voir le message
Lors du placement de mon compteur ils ont été obligé de couper le jus car encore des conducteurs nu au pylône, ça prends 15 jours de plus car il faut prévenir le voisinage.
Procédure qui a changé suite à ça

http://www.dhnet.be/regions/namur-lu...70e4598cad62b6
Ca c'est bien sur, toucher aux cloches et cablages aérien est bien plus dangereux que de changer un compteur (ou le cablage d'arrivée est net) sous tension.

Dans notre quartier ils ont remplacer des tresses un mardi matin , ben plus de jus pendant 4 heures : ca c'est normal !!
15/03/2016 Vieux  
 
  35 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par olima Voir le message
Je ne mets pas vos capacités en cause, juste signalé que ça ne peux se faire que dans certaines conditions.
même les gens qui bossent en HT bossent sous tension ....



Donc tu pense bien travailler sous tension en domestique ...
15/03/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Mais prouves-nous que c'est interdit monsieur le nouveau tonny...

Alors, tout les électriciens du monde travaillent dans l'illégalité tout les jours et les profs font faire n'importe quoi à leurs élèves...




Faudrait un peu + de répartie que "et quand il y a une coupure alors?"
Quand il y a une coupure, ça emmerde tout le monde et ce n'est pas choisis justement... Ça n'empêche en rien que quand on travaille, on doit bien souvent, pour ne pas dire toujours, faire avec les contraintes du moment, ce qui implique bien souvent travailler sous tension...
Et t'imagines même pas comme je ris de t'imaginer dire "mais c'est comme si il y avait eu une coupure de courant...", au type ou à la femme qui a ses poissons à 300 euros pièce qui flotte ou le reptile qu'il considère comme son enfant qui bouge plus... Ou l'éleveur dont les 50 canassons se baladent sur la route...
Comme dire au patron de 50 employés ou cuisiniers qui font les pauses, "j'dois tout couper toute la journée, j'ai pas le choix....".... J'imagine à peine comme il va te prendre pour un abruti et un incompétent.............. C'est sûr qu'il te rappellera, certain...

Ça fait jamais que 5 pros qui te disent que tu raconte n'importe quoi....


Et, juste au cas ou, si il dit que chez lui, on a du couper le courant dans toute la rue, c'est pour dire à quel point c'est exceptionnel, au cas ou tu n'aurais pas compris...
Tout branchement classique en cas de dépannage chez eux se fait sous tension, en tout cas chez nous...et une fois sur deux, lors de dépannage, c'est à dix ou quinze mètres du sol, sur une échelle, sous le vent, la pluie, le gel... C'est sûrement + safe que travailler au sol et au calme dans un coffret...

Le VCA n'empêche en rien de pouvoir travailler sous tension, il implique juste de devoir prendre les sécurités élémentaires pour soi et les personnes aux alentours...
Et, bien au contraire, il explique justement les sécurités à prendre dans ce cas précis de travail sous tension...



............... Ai du mal à me rattraper là.................. Ouh ouh.... Dur...........
C'est INTERDIT qu'il disait.................

Dernière modification par flashman 16/03/2016 à 00h10.
15/03/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Tiens..... Regarde ça....

http://www.optioncarriere.be/mobile/...e-tension.html


Spécialement bizarre non??? un électriciens doit savoir travailler sous tension, c'est nouveau ça ??? Qu'il disais..............



Et... de mon avis en tout cas... Et je parle dans mon cas... C'est + dangereux de monter et descendre trois ou quatre volées d'escaliers, 100x sur la journée, et être crevé pour rien, ce qui n'est pas bon au boulot, que de changer une prise ou un interrupteur sous tension... Perso, même pour une fois, le choix est très vite fait...


Si tu sais pas... Tant pis pour toi... Et......... Cours... Ou non... Montes.... Forest!
Bien heureux que je suis quand même...

Viens travailler à Liège, tu comprendras ptêt......
Enfin... Peut-être.......

Dernière modification par flashman 16/03/2016 à 00h39.
16/03/2016 Vieux  
 
 
Citation:
Posté par flashman Voir le message
Tiens..... Regarde ça....

http://www.optioncarriere.be/mobile/...e-tension.html

Je ne vois que deux annonces ou on parle de "sous tension", la première on parle de proximité de tension ( tu comprends la nuance ?)et la seconde il s'agit d'un gestionnaire de réseau => art. 266
Dans toutes les autres on parle de travail sous tension ? beaucoup de sécurité par contre ...


Spécialement bizarre non??? un électriciens doit savoir travailler sous tension, c'est nouveau ça ??? Qu'il disais..............



Et... de mon avis en tout cas... Et je parle dans mon cas... C'est + dangereux de monter et descendre trois ou quatre volées d'escaliers, 100x sur la journée, et être crevé pour rien, ce qui n'est pas bon au boulot, que de changer une prise ou un interrupteur sous tension... Perso, même pour une fois, le choix est très vite fait...


Si tu sais pas... Tant pis pour toi... Et......... Cours... Ou non... Montes.... Forest!
Bien heureux que je suis quand même...

Viens travailler à Liège, tu comprendras ptêt...... (développe, ça va en intéresser d'autre)
Enfin... Peut-être.......

J'ai travaillé 20ans en province de Liège, à Bruxelles maintenant
Ta petite phrase du jour : Faut parfois savoir avouer qu'on a tort... On s'en trouve même parfois grandi...

Dernière modification par olima 16/03/2016 à 05h42. Motif: erreur
Page 6 sur 9 Première page - Résultats 1 à 20 sur 164 Page precedente 45 6 78 Page suivante Dernière page - Résultats 161 à 164 sur 164


A lire également sur BricoZone...
Interrupteur différentiel tétrapolaire ou 3 interrupteur différentiel bipolaire Par bdeville dans Electricité, +10 14/10/2013
Comment changer un différentiel plombé? Par newMember dans Electricité, +11 29/12/2010
Raccordement boucle de terre (fil en cuivre "plombé") Par Bassi dans Electricité, +1 08/03/2009
Compteur incorrectement plombé...(résolu) Par dufleuve dans Electricité, +18 07/09/2008
Differentiel 40A 30MA et differentiel 40A 300MA Par papaphil dans Electricité, +1 04/09/2008


Forum Electricité : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société