Malfaçon- travail cochonné: que faire?

( dans

» Electricité

)
Chercher:    

Malfaçon- travail cochonné: que faire?

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


15/02/2013 Vieux  
  63 ans, Bruxelles
 
Je fais rénover une maison (1938), électricité et plomberie à refaire.

Quelques "soucis":
- l'électricien, je ne sais pour quoi, est passé essentiellement par les planchers pour refaire l'installation électrique.
Bilan: les anciens planchers sont fichus parce que rafistoler à la 6-4-2 (je comptais les poncer et vernir). Pas moyen non plus de poser un vinyle (il y a trop de trous), lattes non fixées après enlèvement, etc.
- Vu les trous dans le plancher, les ouvriers sont passés à travers et ont crevé le plafond en dessous.
- découverte (latte non fixée) d'une boite de dérivation, sans couvercle, déjà pleine de poussières...source de risque d'incendie en cas d'étincelle. (je me pose des questions sur les autres boites de dérivation)
- Il a fait des trous dans les murs pour passer les câbles d'une pièce à l'autre: non rebouchés.
- Il a fait monté des gaines depuis la cave, pour amener l'électricité, qui pendouillent le long des coins de pièce.
(Pourquoi ne pas les avoir encastré?). Réaliser des caissons pour les dissimuler: pas son boulot.

L'électricien prétend que "ce n'est pas son métier ni son travail" de remettre le plancher correctement. Idem les "rustines" au plafonnage crevé, réparées n'importe comment (plafond impeccable avant!), les gaines qui cavalent dans tous les coins, les trous dans les murs, etc.

- Sur "ses" décisions unilatérales (j'avais donné les plans où je voulais éclairages, prises, interrupteurs qui commandent quoi)..), je me retrouve avec des "grands n'importe quoi": il refuse de modifier..."sinon il va devoir détruire encore plus les planchers"! Idem, il a multiplié des points lumineux où il n'en fallait pas, (ceux-là, j'ai refusé de payer) etc...

OK, l'installation a été agréée... mais la découverte de la boite de dérivation non protégée sous le plancher m'inquiète sur la "fiabilité à long terme".
Des sections de tuyaux de plomberie ont été coupées, pendouillent.. avec un robinet au bout. (????)

Bilan, j'ai acheté une sympathique maison en bon état, je me retrouve, suis au passage de l'électricien, avec une maison ruinée de l'intérieur.

Y a t-il des recours?

Merci
15/02/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Il y a toujours moyen d'aller en justice, mais dans votre cas c'est difficile d'en prédire l'issue... Tout dépend de ce qui a été prévu avant de commencer les travaux : le devis était-il clair concernant le nombre de points lumineux? S'il a décidé d'en ajouter par rapport à ce qui était prévu initialement sans vous demander l'autorisation, il sera en tort, mais encore faut-il avoir la preuve écrite..
Concernant les planchers avec des trous : pas très pro de sa part de ne pas avoir discuté avec vous où passer les câbles (mais il faut quand même qu'il les passe quelque part).
Pour les câbles qui pendouillent : les électriciens ont en principe le matériel pour faire des petits gainages pour cacher les câbles. Mais encore une fois : dommage de ne pas en avoir discuté avant les travaux..
On dirait bien qu'il y a eu un manque de communication avant les travaux et un particulier ne sait pas forcément quelles questions poser pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Les vrais pro accordent aussi de l'importance à tout ce qui tourne autour du travail proprement dit.
15/02/2013 Vieux  
  63 ans, Bruxelles
 
L'ennui est que c'est un homme "bourré d’initiative", qui les prend et on se retrouve devant les faits accomplis.
Il a voulu m'imposer de changer des radiateurs que je n'avais pas demandé. il a râlé quand j'ai refusé.
etc..
Pas toujours simple d'être une femme seule face à des corps de métier...
Planchers: il m'avait JURE que ils seraient "comme avant"...
J'ai des photos "avant" travaux et après...
15/02/2013 Vieux  
 
  44 ans, Hainaut
 
que mentionnait le devis , et la facture ?
15/02/2013 Vieux  
  49 ans, Hainaut
 
il n'est pas toujours évident de recâbler une maison ou un appartement, mais on a des outils qui permettent de découper des parquets ou plancher en faisant le moins de dégats possibles (juste les languettes).
Le problème n'est pas ce qui est cassé, cela il a une assurance pour les plafonds crevés, mais pour ce qui est du plancher, analysez bien ses conditions générales de ventes, si rien n'y est indiqué, ensuite sommez le par recommandé de remettre le bien en l'état d'avant travaux.
Les photos d'avant et d'après risquent e vous être bien utiles et justice de paix.
15/02/2013 Vieux  
  38 ans, Liège
 
voilà le problème quand on ne supervise pas le travail!

NE JAMAIS LAISSER FAIRE UN ENTREPRENEUR

il faut sans arrêt s'assurer de la bonne réalisation du travail
sans arrêt contrôler, demander comment il va faire et préciser à nouveau ses exigeances.
il faut aussi immédiatement arrêter quand un défaut apparait.

au premier trou dans le plancher il fallait arrêter
réagir après coup c'est trop tard et perdu d'avance.

oui ça coûte en congés... mais quand on rénove, c'est souvent pour 20-30-40 ans voir plus.
ça mérite bien de ne pas aller travailler

désolé de ne pas reprendre pour vous, mais que ça serve de leçon pour les autres
18/02/2013 Vieux  
  63 ans, Bruxelles
 
Sur le devis, rien n'est spécifié comment il passe ses trucs, NI qu'il "rebouche" après...
Pour moi, il était "logique" que si on fait une saignée dans un mur, on rebouche après...
Idem si on doit faire un trou dans le mur entre 2 cloisons, etc..

Quand il y a eu "1er trou (passage au travers)", j'ai évidemment rouspété, exigé qu'il répare, .. Cela a grogné grave "c'était pas sa faute, mais la faute des autres ouvriers présents dans le bâtiment". Ben voyons...
J'ai AUSSI rouspété pour les planchers explosés. Paraît que il n'y avait pas d'autres moyens, mais qu'il réparerait nickel".
(ouaip!)

La réparation du 2ème trou a été une autre paire de manche... (et pitoyable).

La flemme aussi de faire des saignées pour faire passer les câbles d'un étage à l'autre: => les caissons n'ont qu'à être faits par l'entreprise de maçonnage...
Trous dans les murs, Ah c'est pas SON travail, mais celui du maçon.

Il a aussi essayé de faire le coup " désolé je dois faire des tranchées dans le sol de la cuisine, mais je ne répare pas.. OU il faut me payer!"
Il m'a trouvée assez peu aimable, curieusement.

Pour info, je passais, en moyenne, tous les 2 jours, si pas tous les jours.

Dans les gags: (il a un smartphone où il peut recevoir des mail) au matin, il me demande combien de points lumineux dans la cuisine, je réponds UN (ou je mettrai une lampe à 2 spots). J'arrive 3h plus tard pour découvrir que il m'avait fait 6 trous dans le faux plafond tout neuf avec 6 spots!
Soi-disant "il avait mal compris"...
Cuisine aussi: je lui donne les plans de dispositions des meubles + les vues des façades des meuble + sur CE papier OU je veux des prises supplémentaires.
Je DESSINE sur le mur les meubles (haut-bas, évier, lave vaisselle, cuisinière frigo...) = l'emplacement d'une armoire de 2m60 de haut, fermée.
Cela n'a pas loupé, il m'a placé 2 prises "dans" l'armoire..."parce que tout le monde met ses petits électro-ménagers dans l'armoire".
J'ai failli le bouffer: prière de retirer ses prises de cet endroit.

Je suis désolée, mais j'ignorais que EN PLUS, en cas de chantier, il faut rester sur place non-stop à surveiller les .. "initiatives" d'une entreprise!
Et voir qui se casse la figure en passant à travers les plafonds.

J'ai fait la liste + photos des "bugs"...le tout envoyé par mail.
Plus de réponse.
Un 2ème mail est parti, dans le même sens.
Toujours pas de réponse.

Impossible d'avoir un rendez-vous pour une réception provisoire des travaux.
Je suppose qu'il ne me reste que le recommandé avec accusé de réception?
Dois-je contacter mon assurance, éventuellement?
18/02/2013 Vieux  
  63 ans, Bruxelles
 
PS: par contre, AUCUN soucis avec l'entreprise de maçonnerie!
Nickel et je recommande, celui-là!
18/02/2013 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Avez-vous déjà payé ces travaux? Sinon quand la facture arrive, répondez par un courrier recommandé (avec accusé de réception + copie par courrier normal) où vous indiquez toutes les malfaçons. Vous pouvez peut-être proposer une rémunération en rapport avec le travail qui a été fait : pas de paiement pour les cablages et prises non demandés, indemnité pour dégâts à réparer, etc.).
18/02/2013 Vieux  
 
  55 ans, Brabant Wallon
 
Petite parenthèse: vous avez un coordinateur de sécurité? Pcq si les ouvriers qui sont passés à travers le plafond suite aux trous fait par l'électriciens s'étaient blessés, ça aurait été chouette!
18/02/2013 Vieux  
 
  41 ans, Hainaut
 
Renseignez-vous à l'UCM afin de savoir si sa société a les autorisations pour réaliser des installations électriques ? A-t-il bien remis une copie de son diplôme d'électricien ... ? Ces petis trucs sont imparables lorsque vous allez en justice.
18/02/2013 Vieux  
  49 ans, Hainaut
 
pas besoin de demander à l'UCM, simplement avec son numéro de TVA regarder sur le site des guichets d'entreprises, vous aurez toute sa nomenclature..
18/02/2013 Vieux  
 
  57 ans, Namur
 
Bonjour à vous,
D'entrée de jeu, je pense que vous êtes mal partie. Si ce personnage est de mauvaise foi et que le devis ne spécifie pas tous les travaux en détails et que vous n'avez pas de coordinateur de chantier, celà va être difficile de prouver les malfaçons.
Heureusement pour vous, vous avez des photos avant et après: elles serviront. Je pense qu'un sujet semblable a déjà été discuté sur se site où il avait été dit " que toutes les finitions font partie intégrante à un travail donné". Ainsi, l'électricien qui fait une saignée doit la reboucher, etc. Ainsi pour les trous dans les murs et les planchés & plafond fichus.
Ceci dit, il n'est inscrit nul par qu'il doit attacher et/ou encastrer ses câbles. C'est ridicul, c'est affreux, mais c'est ainsi. Par contre, s'il les encastre, il est obligé de respecter certains passages (art 214-02 du RGIE).
Comme je suppose que vous conracté une assurance pour les travaux, il faudrait en vérifier sa couverture et voir si l'avocat de cette assurance ne pourrait pas intervenir.

Pour suivre des procédures, il me semble avoir lu qu'il vous faut envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception expliquant les griefs. Mais vus devez aussi vous acquiter une partie probante de la facture signifiant votre bonne volonté de conciliation.
Enfin, il doit être possible de contacter le CSTC (Centre Scientifique & Technique de la construction) pour avoir un avis d'expertise. Ils sont présent à Batibouw.

Pour les boites de dérivations cachées, puisque Vincotte est passé, l'installateur se retire de toutes responsabilités légales et non morale (c'est le principe du contrôle technique).

Ceci dit, et je m'adresse aux modérateurs, quand c'est bien, il faut le dire. Mais quand c'est mal, il faut aussi le dire aussi. Citer le nom de société qui fait bien ou mal son travail, DOIT être possible. Mais sous la responsabilité de l'auteur tel que sur Face Book.
18/02/2013 Vieux  
  49 ans, Hainaut
 
pour le cstc, c'est raté car les électriciens font partie d'une sous-commission paritaire dépendant de fabrimétal et donc ce centre scientifique n'aura pas mot à dire...
Pour les vices cachés, AIB ne controle jamais que ce qu'il voit, si on peut démontrer l'inverse, on peut les rappeler pour un autre contrôle, payant bien sur...
Sur le fait de divulguer le nom de l'entreprise, Bricozone ou les modérateurs pourraient se faire attaquer en justice au cas ou ils auraient permis ce genre de (propos calomnieux car n'ayants pas été jugés par un tribunal de droit Belge...
18/02/2013 Vieux  
  63 ans, Bruxelles
 
Grand merci pour toutes ces informations!
(pas sortie du sable... mais bon).
L'électricien m'a été recommandé par l'entreprise "plus générale" (maçonnerie- isolation, etc..)

Dans les "bonnes nouvelles" (si, si, des fois il y en a), pour l'obtention des primes, je suis passée par une boîte "chasseuse de prime", qui a l'immense mérite de m'éviter la paperasse, et autres stress vis à vis de l'administration.
=> Boite à Prime a vérifié si le gars était en ordre niveau "administratif" PME.

DONC, si je comprends bien: un électricien DOIT spécifier si il rebouche les trous, tranchées, saignées? OU le client DOIT exiger, sur le devis, de spécifier de reboucher, remettre en état?

Il a le "droit" de faire trous, tranchées, saignées, et autres, placer ses brols et tout "laisser en plan"?
(mince.... cela vaut Demolition Man!)

Niveau paiements: il a chaque fois été payé rubis sur l'ongle, le lendemain du jour où je recevais la facture.
La convention était que si son installation était agréée par AIB, il recevait le solde.
Ce fût fait.
Il était "sensé" achever après....ben non: plus personne!

Je ne parle pas des trous que "il avait penser passé par là, a changé d'avis, fait des trous ailleurs et RIEN rebouché" (admettons, je peux le faire) mais les planchers nazes, cela passe plus mal...

Merci! Je vais rédiger de ce pas un recommandé avec accusé de réception , ainsi que la mention conseillée par Ulysse que: " que toutes les finitions font partie intégrante à un travail donné". Ainsi, l'électricien qui fait une saignée doit la reboucher, etc. Ainsi pour les trous dans les murs et les planchers & plafond fichus."

Infiniment merci à tous!
18/02/2013 Vieux  
 
  Namur
 
Citation:
Posté par Ulysse Voir le message
(...) Enfin, il doit être possible de contacter le CSTC (Centre Scientifique & Technique de la construction) pour avoir un avis d'expertise. Ils sont présent à Batibouw (...)
Ce n'est pas exact.
Le CSTC n'a pas vocation a exercer des missions d'expertises pour les particuliers.

Source: http://www.cstc.be/homepage/index.cf...b=presentation
Le Centre Scientifique et Technique de la Construction est un institut de recherche, fondé en 1960 sous l'impulsion de l'organisation professionnelle en application de l'arrêté-loi "De Groote" de 1947.
Cet arrêté-loi, qui porte le nom du ministre des Affaires économiques de l'époque, vise spécifiquement à promouvoir la recherche appliquée dans le secteur, afin d'améliorer la compétitivité de ce dernier.
En application de la loi, le CSTC est financé principalement par les redevances de ses membres ressortissants, soit les 70 000 entreprises de construction belges représentant tous les métiers de la construction et notamment les entrepreneurs généraux, menuisiers, vitriers, plombiers, couvreurs, parqueteurs, plafonneurs, peintres, etc. dont la plupart sont des PME.

Conformément à ses statuts, le CSTC poursuit trois grandes missions:
  • mener des recherches scientifiques et techniques au profit de ses membres
  • fournir des informations, une assistance et des conseils techniques à ses membres
  • contribuer en général à l'innovation et au développement dans le secteur de la construction, en particulier en effectuant des recherches sous contrat, à la demande du secteur et des pouvoirs publics.
Pour remplir ces missions, le CSTC table sur l'expertise d'un personnel de plus de 200 membres hautement qualifiés et motivés.
La formation très variée du personnel permet de créer des équipes pluridisciplinaires selon les nécessités des problèmes à traiter.
18/02/2013 Vieux  
  60 ans, Liège
 
Citation:
Posté par rincevent Voir le message
Grand merci pour toutes ces informations!
(pas sortie du sable... mais bon).
L'électricien m'a été recommandé par l'entreprise "plus générale" (maçonnerie- isolation, etc..)

Dans les "bonnes nouvelles" (si, si, des fois il y en a), pour l'obtention des primes, je suis passée par une boîte "chasseuse de prime", qui a l'immense mérite de m'éviter la paperasse, et autres stress vis à vis de l'administration.
=> Boite à Prime a vérifié si le gars était en ordre niveau "administratif" PME.

DONC, si je comprends bien: un électricien DOIT spécifier si il rebouche les trous, tranchées, saignées? OU le client DOIT exiger, sur le devis, de spécifier de reboucher, remettre en état?

Il a le "droit" de faire trous, tranchées, saignées, et autres, placer ses brols et tout "laisser en plan"?
(mince.... cela vaut Demolition Man!)

Niveau paiements: il a chaque fois été payé rubis sur l'ongle, le lendemain du jour où je recevais la facture.
La convention était que si son installation était agréée par AIB, il recevait le solde.
Ce fût fait.
Il était "sensé" achever après....ben non: plus personne!

Je ne parle pas des trous que "il avait penser passé par là, a changé d'avis, fait des trous ailleurs et RIEN rebouché" (admettons, je peux le faire) mais les planchers nazes, cela passe plus mal...

Merci! Je vais rédiger de ce pas un recommandé avec accusé de réception , ainsi que la mention conseillée par Ulysse que: " que toutes les finitions font partie intégrante à un travail donné". Ainsi, l'électricien qui fait une saignée doit la reboucher, etc. Ainsi pour les trous dans les murs et les planchers & plafond fichus."

Infiniment merci à tous!

Il y a aussi ce que l'on appelle les ´règles de l'art´ et normalement l'électricien rebouche ses rainures ou trous. A moins d'un accord différent comme par exemple si un plafonneur doit intervenir aussi sur le chantier et qu' on lui confie le rebouchage. Donc par défaut c'est l'électricien qui répare. Ce n'est pas parce que les passages sont difficiles qu'il faut saloper le travail.
Vous avez payé trop vite. On ne paie le solde que lorsque le travail est fini et réalisé dans les règles.
18/02/2013 Vieux  
  60 ans, Liège
 
[quote=jihemel;681644]Ce n'est pas exact.
Le CSTC n'a pas vocation a exercer des missions d'expertises pour les particuliers.

Ce serait plutôt le rôle de la commission de conciliation de la construction.

http://www.constructionconciliation.be/
18/02/2013 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
quand je lis ça ! j'ai encore plus envie de faire tout moi même ! il y'a vraiment des baraquies sur terre ! le pire c'est toujours des trous de balle pareil qui ont du boulot !
19/02/2013 Vieux  
  49 ans, Hainaut
 
j'ai encore eu un de mes élèves qui est venu avec un devis d'un électricien, qui proposait tout sauf reboucher, un devis sur un demi A4 pour toute une maison, et je vous dis pas de quelle origine il était mais c'était un escroc, j'ai vivement déconseillé de travailler avec cette personne rien que sur base de l'écrit du devis...
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
jardin/terrasse. Que faire avec ce que j'ai??? Par entre2o dans Abords, Allées, Jardins, +2 06/07/2011
que faire si on veut vendre mais que le cadastre n'est pas passé? Par eolem dans Construction, +4 22/03/2011
faire son plan de travail Par pyromana dans Cuisine equipée, +28 16/03/2011
Que peut-on faire d'autre que poncer avec une ponceuse à bande Par onap dans Divers, +14 05/02/2011
Que pensez-vous de ce travail? Par OlivierZ dans Maconnerie, Chape, +2 02/05/2009


Forum Electricité : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...

Ajoutez votre société