passage en 380 volts ?

( dans

» Electricité

)
Chercher:    

passage en 380 volts ?



27/07/2007 Vieux  
  66 ans, Bruxelles
 
Bonjour à tous

Nous avons totalement rénové une maison à Bruxelles en 2000-2001 : chauffage, sanitaire, électricité + domotique + pré-cablage cat5 de tout l'immeuble avec armoire de brassage (soit un beau chantier pour l'électricien).
Notre raccordement électrique est en triphasé 230V, avec une puissance de 40A, l'installation étant agréée pour 63A pour permettre de suivre une évolution de nos besoins.

Comme prévu et annoncé en son temps à l'électricien, nous souhaitons changer de cuisinière. Or, nous constatons que les lignes tirées pour le gros équipement en cuisine sont en VOB 5 x 2,5 mm² protégées par un disjoncteur de 20A.
Je précise que nous avions prévenu l'électricien que nous souhaitions pouvoir installer du matériel semi-professionnel, donc gourmand, et que c'est pour cette raison que nous demandions du triphasé.

Il semble que ceci est relativement faiblard comme cablage, mes interlocuteurs, les modes d'emploi aussi bien que divers sites consultés conseillant en général du 4 mm² et 25A, voire du 6 mm² et 32A pour les cuisinières avec four intégré.

D'une part, quelqu'un peut-il me confirmer que cette installation est souscalibrée par rapports aux pratiques habituelles, même en tenant compte que cela a été fait en 2000-2001 ?
J'aimerais effectivement mettre l'électricien à contribution, parce que je ne comprends pas qu'il ait été apparemment si imprévoyant à ce niveau.

D'autre part, nous songeons à une cuisinière avec taques à induction, ce qui nous amène à une puissance nominale totale de 12 kw (9 + 3).
Cette cuisinière supporte 3 modes de branchement d'après la brochure du constructeur : 380V 3N cable pentapolaire 2,5 mm², 380V 2N cable tétrapolaire 4 mm², 230 cable tripolaire 6 mm². Apparemment, pas de triphasé 230.

Je vois deux solutions :
1. tirer une nouvelle ligne monophasée en 230 V - 6 mm², ce qui implique des travaux, et peut-être renforcer la puissance raccordée ;
2. utiliser le cable pentapolaire 2,5 mm² en place, mais alors je devrais passer mon raccordement en 380V.

Je ne mesure pas les implications de la seconde alternative, qui me semble à priori plus séduisante :
- tout le reste de l'installation (sauf peut-être à terme lave-linge et lave-vaisselle) doit rester en monophasé, mais jusqu'à présent, nous n'exploitions pas le triphasé et nous ne devons probablement rien changer à l'installation en aval du tableau
- seules les lignes triphasées partant vers la cuisine seraient-elles affectées, et automatiquement puisqu'elle sont déjà en triphasé, mais 230V ?

Si la régie accepte le passage en 380V, il est probable que les 40A actuels resteront suffisants et la seule intervention pourrait peut-être se résumer à la transformation du raccordement, avec un coût de location du compteur revu à la hausse.
Et, sans doute, une nouvelle agréation par Vincotte ?

Merci de vos avis
27/07/2007 Vieux  
 
  53 ans, Namur
 
bonjour,
la reglementation veut que les taques électriques raccordées en mono 230 soient alimentées en min 6², et en 4² minimum pour un raccordement triphasé (230 tri ou 380 tri).Votre câble 5g2.5² est donc inutile
Le disjoncteur max autorisé pour du 4², est de 25A et pour du 6², 32A. Pour info, l'intensité pour une consommation de 12kw en 230v, sera de 19,16A.

Vous nous dites, que vous etes raccordé en 230 tri, etes-vous certain que vous pourriez passer en 380 tri? Pour ce faire, il faudrait que votre rue soit par deux reseaux differents. ???????
28/07/2007 Vieux  
 
  50 ans, Liège
 
Bonjour

Comme le dit charette, pour une cuisinière normale 6KW et avec un raccordement:

1N220V:Câblage en 3G6mm² avec une protection de 32A
3x220V:Câblage en 5G4mm² avec une protection de 25A
3N380V:Câblage en 5G4mm² avec une protection de 25A


Maintenant pour une cuisinière de 12KW:

1N220V:Câblage en 3g10mm² avec une protection de min 55A
3x220V:Câblage en 5g6mm² avec une protection de min 32A
3N380V: Câblage en 5G4mm² avec une protection de min 25A

Donc le câblage qui a été fait chez toi est une erreur complète de ton électricien.

Une dernière chose, est ce que le 380V est disponible dans votre rue, parce que si vous avez déjà acheté votre cuisinière et qu'elle ne peut fonctionner qu'en 380V, et que celui-ci n'est pas disponible dans votre rue, pas bien, vous devrez alors soit vous adresser au vendeur de la cuisinière pour qu'il vous la reprenne, ou alors devoir placer un transfo. Dans le second cas bonjour la consommation du transfo quand vous n'allez pas vous servir de votre cuisinière. Renseignez vous aussi auprès de votre distributeur pour savoir le prix de la mise à disposition de KW supplémentaire. A Liège, ça représente +- 191 €/KW/HTVA supplémentaire installé, donc dans votre cas vous allez surement avoir 6 KW supplémentaires à 191 €= 1146 € HTVA ==> 1387 € TVAC. A cela vous devrez ajouter une redevance de compteur supplémentaire.

Etes vous des professionnels de la gastronomie ?

sinon, regarder des appareils avec une consommation normale.

Il faut savoir que la législation en Belgique impose aux distributeurs de vous fournir pour toute l'habitation 11,5 KW et vous votre cuisinière de 12KW dépasse déjà l'imposition.

La libéralisation de l'électricité n'est pas une bonne chose pour les gros consommateurs.

A bientôt
28/07/2007 Vieux  
  66 ans, Bruxelles
 
Merci à charette et au Disjoncté.
Non seulement pour leurs infos, mais également pour leur rapidité de réaction.

Non, je ne suis pas un professionnel de la cuisine, mais j'adore cuisiner et les plaques à induction sont maintenant largement disponibles. Comme elles présentent une série de qualité qui me séduisent et que je préfère cuisiner à l'électricité, j'aimerais bien ne pas devoir y renoncer.

Tout d'abord : non, je n'ai encore rien acheté, parce que dès que j'ai contrôlé mon tableau pour voir de quels disjoncteurs je disposais, j'ai été fort "déçu".

Ne m'étant jamais fort investi en électricité, j'ai préféré solliciter vos avis avant d'aborder la régie, parce qu'il vaut mieux ne pas être totalement ignorant lorsqu'on veut obtenir quelque chose de la part d'une régie ou d'une administration, lesquelles sont parfois expéditives, mais sont souvent très ouvertes quand elles se rendent compte que leur interlocuteur est informé et réfléchi.

Je ne sais pas si le 380V est distribué dans l'avenue, mais il y a quelques gros consommateurs dans le quartier : restaurants, gros immeubles de bureaux, écoles et même prisons (de Forest et de St Gilles).
Je vais interrroger la régie.

Quelques questions encore :

Si je peux passer en 380V, mon raisonnement tient-il à savoir que je ne devrais rien modifier en aval de mon tableau, hormis la nouvelle ligne à tirer vers la cuisine puisque vous me dites que le 2,5 mm² est de toute façon insuffisant ?
Quid de la liaison entre mon tableau principal et mon compteur (4 x 10 mm²) :
- si je passe en 63A
- si je passe en 380V, 40 ou 63A ?

Comment charette arrive-t-il à cette consommation de 19,16A en 230V pour 12 Kw ?
Ne s'agit-il pas plutôt de la consommation en 380V triphasé?
Je retrouve cette valeur si j'applique la formule P = racine² de 3 x Uligne x I x cos Phi, soit 12.000 = 1,732 x 380 x I x 1 (avec cos phi = +- 1)

Enfin, est-ce qu'en 2000-2001, les normes que vous mentionnez pour les câblages étaient déjà d'application ?
AIB Vincotte n'aurait-il pas dû relever cette anomalie ?
Pouvez-vous me renseigner une adresse internet pour le RGIE ?

Encore un grand merci et un excellent WE, malgré l'absence de soleil (pour l'instant et sur Bxl).

Dernière modification par hemgé 28/07/2007 à 12h13.
28/07/2007 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Citation:
Pouvez-vous me renseigner une adresse internet pour le RGIE
Malheureusement le RGIE doit être acheté dans notre bon pays... C'est une hérésie... On peut se le procurer sous forme de livre dans les magasins spécialisés, il n'y a pas de versoin internet. Cfr ici pour divers sujets "RGIE".

Pour l'anecdote, je me demande souvent ce qui arriverai si je le scanne et en fait un PDF disponible pour tous. L'etat belge ou l'editeur me poursuivra t'il pour "enfreinte au copyright" pour un texte de loi qui est censé être connu de tous (comme toutes les lois) ?

Je tenais aussi a remercier Charette et le Disjoncté pour le temps et les réponses précises et pertinentes qu'ils donnent ! Bravo messieurs .
28/07/2007 Vieux  
 
  50 ans, Liège
 
Pour te répondre concernant si cette législation était en vigueur en 2000-2001, et bien oui, Ton calcul est bon au niveau ampérage, j'ai utilisé la même formule que toi pour te donner l'ampèrage sous les différents type de raccordement. Je pense que charette à fait un petit mauvais calcul. Moi je compte toujours le cos fi à 0.8 comme cela quoi que l'on branche on est sure.

Je me demande si tu n'as pas eu affaire à un amateur. Si cette prise était vraiment dédiée à une cuisinière premièrement, il n'aurait pas du te mettre une prise mais comme on l'appel dans notre jargon un nez de raccordement pour cuisinière.

De tout façon, une prise normale ne saura pas supporter une telle charge. Je vous rappelle que les prises normales = max 16A

AIB Vinçotte n'a peut être rien vu si sur le plan ça n'était pas indiqué comme telle.

Pour ton raccordement, il faut bien calculer les puissances dont tu as besoin, parce que de là va dépendre le payement des KWs supplémentaires.

Donc pour moi et en fonction de ce que tu as dit, je pense que si tu demandes un raccordement de 18 KWs, tu es bon.

Alors 18 Kws en raccordement 380V ça te donne un ampèrage de:+- 34 à 35A en triphasé.

A bientôt
28/07/2007 Vieux  
 
  43 ans, Namur
 
Citation:
Posté par bZone Voir le message
Pour l'anecdote, je me demande souvent ce qui arriverai si je le scanne et en fait un PDF disponible pour tous. L'etat belge ou l'editeur me poursuivra t'il pour "enfreinte au copyright" pour un texte de loi qui est censé être connu de tous (comme toutes les lois) ?

A propos, "nul n'est censé ignoré la loi" est un adage ... qui n'est écrit nul part dans la loi belge. "Nemo jus ignorare censetur" ne serait donc qu'illusion ...

D'ailleurs, c'est de plus en plus vrai que la loi se complexifie avec le temps ...
30/07/2007 Vieux  
  66 ans, Bruxelles
 
Mais, même si je ne "connais" pas la loi, je n'ai pas l'intention de "l'ignorer".
Autant se permettre un peu d'humour ...

Alors, Messieurs, si vous êtes toujours d'accord, je poursuis.

Ce n'est pas un amateur : il a commencé tout seul avec sa femme au magasin, il y a une trentaine d'années et, à l'époque de mes travaux, il avait 4 équipes de deux hommes. Et son magasin. Il aurait un enregistrement d'entrepreneur-électricien (je cite de mémoire)
(si cela vous intéresse vraiment, il avait divorcé et s'était remarié entretemps, mais Madame-bis ne s'occupait plus du magasin. Ne m'en demandez pas plus, je vous ai dit tout ce que je savais !!)

Il y a probablement un mix de négligence et de petite économie cachée sensée, avec d'autres, lui permettre de remporter le marché en abaissant son prix de revient.
Je devrai en discuter très sérieusement avec lui.

Je n'ai jamais parlé de prise, mais de ligne.
De fait, je dispose vraisemblablement de ce que vous appelez un nez de raccordement : dispositif de raccordement tétrapolaire + connecteur central (terre), couvert par un capot permettant le passage d'un cable sur le côté inférieur.


Mauvaise nouvelle : pas de cabine 380V dans les parages.
Les gros consommateurs sur lesquels je fondais mes espoirs disposent de leur propre cabine. Mais, apparemment pas de problème pour passer en 63A d'après le conducteur de travaux responsable du secteur.


Donc, il me reste à tirer (enfin à faire tirer à ses frais par cet électricien) une nouvelle ligne de 5g 6mm² avec un disjoncteur de 40A maximum si j'ai bien lu la brochure d'AIB-Vincotte.
Pour info, les deux constructeurs de cuisinères consultés partent du principe que du 4 mm² et un disjoncteur de 25A suffiraient dans la mesure où on n'utilise jamais la puissance nominale d'une cuisinière et qu'une fois les plaques/le four à température, ils ne font plus que se maintenir à température, ce qui veut dire consommations ponctuelles moins importantes qu'à l'allumage et statistiquement désynchronisées.

Enfin, tant qu'à tirer une ligne, autant y aller gaiement.

Question : remplacement de la 5g2,5mm² existante ou ligne supplémentaire de 5g6 mm² supplémentaire, cela implique une nouvelle agréation dans les deux cas de figure ?

MERCI ENCORE pour vos avis
30/07/2007 Vieux  
 
  50 ans, Liège
 
Bonjour Hemgé

La loi c'est la loi.

Si tu restes en 3x220V, tu dois remplacer ton 5G2.5 par un 5G6 et un disjoncteur de protection de 32A sera suffisant.

A bientôt
30/07/2007 Vieux  
  66 ans, Bruxelles
 
Merci.
Je pense qu'en ce qui me concerne, ce sujet est clos.
30/07/2007
A lire également sur BricoZone...
122,5 volts entre une phase et la terre Par filip08 dans Electricité, +27 25/02/2015
Chape extérieure pour passage latéral Par Spectro dans Maconnerie, Chape, +3 02/09/2007
Passage câbles le long poutres métalliques Par aduchene dans Electricité, +1 25/03/2007


Forum Electricité : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ajoutez votre société