Raccordement entre cables section 2,5 et 1,5

( dans

» Electricité

)
Chercher:    

Raccordement entre cables section 2,5 et 1,5

- Page 5
Page 5 sur 7 Première page - Résultats 1 à 20 sur 134 Page precedente 34 5 67 Page suivante


26/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par jack333 Voir le message
Est-ce que oui ou non cet extrait du RGIE est correct ?

Cela devient un peu lourd d'assister à ces batailles où on finit par s'insulter faute de vouloir, pouvoir, savoir, s'expliquer (biffer la mention inutile)

Sur la base de l'article 248, §2
"A l'exception des tableaux de répartition des réseaux de distribution publique, un interrupteur-sectionneur général qui permet la coupure simultanée de toutes les phases et éventuellement du neutre est placé sur le tableau principal; il est d'une intensité nominale appropriée à l'installation sans être inférieur à 25 A."

La conversation a complétement dérapé alors qu'un intervenant- qui vous agace peut-être- s'est donné la peine de citer ses sources et qui paraissent assez crédibles.




Vous avez mille fois raison. Histoire donc de faire avancer le débat, cette partie du RGIE est disponible en ligne via la fonction "Livres" de Google. Voici une copie d'écran:

Raccordement entre cables section 2,5 et 1,5

Elle répond à l'infraction 1608 de Vinçotte qui cite le même article.
1608: Prévoir un interrupteur sectionneur général multipolaire (art.248.02 du RGIE).

Bonne soirée,

UIR

Dernière modification par UIR 27/04/2016 à 09h05.
26/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Pour être franc, et n'en déplaise à certains, j'ai l'impression que la question de l'interrupteur-sectionneur dans un tableau secondaire est réglée: il n'en faut pas.

La question du changement de section est plus intéressante. Pourrait-on rediscuter calmement, sans s'invectiver, l'argumentaire que j'ai exposé précédemment et que je reprends ci-dessous (c'est un peu long mais la législation est faite ainsi et elle est complexe) ?

C. Protection contre les surcharges en basse et très basse tension
Art. 125.
01. Principe
Un dispositif assurant la protection contre les surcharges est placé en principe à l'endroit où un changement de section, de nature, de mode de pose ou de constitution entraîne une réduction de la valeur du courant admissible dans les conducteurs.
(…)

Art. 126. Dispense de protection contre les surcharges
A l'exception des installations situées dans les locaux ou emplacements présentant des risques d'incendie ou d'explosion (facteurs d'influences externes BE2 ou BE3), il est admis de se dispenser de toute protection contre les surcharges, outre les cas mentionnés à l'article 119, dans les cas suivants de canalisations alimentées par un réseau de schéma TT ou TN:
1. une canalisation située en aval d'un changement de section, de nature, de mode de pose ou de constitution est effectivement protégée contre les surcharges par un dispositif situé en amont;
2. la canalisation n'est pas susceptible d'être parcourue par un courant de surcharge, elle ne comporte ni dérivation, ni prise de courant et elle est protégée contre les courts-circuits.


Dans un circuit 16A>4mm2>2,5mm2, la section de 2,5mm2 est effectivement (c'est-à-dire d'une manière effective, réellement) protégée par un dispositif situé en amont (à savoir le disjoncteur 16A). Exactement comme le prévoit l'exception 1 de l'article 126 du RGIE. Parce que, dans un tel circuit et à moins que la section de 4mm2 ne fasse un détour par Tihange pour faire le plein de coulombs, je ne vois pas comment la canalisation de 2,5mm2 pourrait être amenée à conduire un courant supérieur à son courant admissible Iz.

Vous aurez remarqué que, dans l'introduction de l'article, il est indiqué "dans les cas suivants" (et non "dans le cas suivant" ou "aux conditions suivantes"). Il est donc évident que la dispense est valable soit si l'on est dans le cas 1, soit si l'on est dans le cas 2. Si les deux conditions étaient cumulatives, elles n'auraient évidemment aucun sens: pourquoi mettre un dispositif de protection contre les surcharges en amont d'une canalisation qui n'est pas susceptible d'être parcourue par un courant de surcharge ?

Reprenez l'article 125, juste au-dessus. Il existe également dans cet article un paragraphe 2 intitulé "Dispense". Le voici:

Le dispositif protégeant une canalisation contre les surcharges peut toutefois être placé sur le parcours de cette canalisation si la partie de canalisation comprise entre le changement de section, de nature, de mode de pose ou de constitution d'une part, et le dispositif de protection d'autre part, répond aux conditions suivantes:
1. la partie de canalisation ne comporte ni dérivation, ni prise de courant;
2. si la longueur est au plus égale à 3 mètres, elle est réalisée de manière à réduire au minimum le risque d'un court-circuit et elle n'est pas placée à proximité de matière combustible; si la longueur est supérieure à 3 mètres, elle est protégée contre les courts-circuits.


Vous constatez que, dans ce cas-ci, le législateur a bien indiqué "aux conditions suivantes". Il est donc clair que, dans cet article, les conditions 1 et 2 sont cumulatives. Cette dispense est parfaitement sensée puisque, si elle n'existait pas, il faudrait mettre des disjoncteurs au plafond, juste au début des canalisations qui descendent vers les luminaires.

Au passage, même dans la protection contre les courts-circuits, l'article 126 §2 ne mentionne pas que la protection contre les courts-circuits doit se situer à l'endroit du changement de section. Et, toujours concernant la protection contre les courts-circuits, l'article 122 indique qu'un dispositif de protection contre les courts-circuits est placé à l'origine de tout circuit constitué de canalisations ayant des caractéristiques équivalentes mais qu'il est toutefois permis de ne pas installer un dispositif de protection contre les courts-circuits à l'origine d'un circuit à condition de vérifier que le dispositif de protection placé en amont puisse encore assurer sa fonction. Pour être complet, le court-circuit est, par définition, un défaut franc ou d'impédance négligeable et le défaut est une liaison électrique accidentelle entre deux points de potentiels différents. Dans un circuit 16A>4mm2>2,5mm2, je suis prêt à parier que si je fais une épissure entre les deux fils de phase de la canalisation 2,5mm2, le disjoncteur 16A déclenchera…

Bonne fin de soirée,

UIR.
27/04/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Citation:
Posté par UIR Voir le message
Pour être franc, et n'en déplaise à certains, j'ai l'impression que la question de l'interrupteur-sectionneur dans un tableau secondaire est réglée: il n'en faut pas.
Sans vouloir vous vexer vous avez une connaissance livresque d'un règlement écrit il y a ... et qui pourrait être révisé.

Une chose fondamentale est que l'installation électrique est une application du règlement et en aucun cas une bijection ;)

Il y a nombre de points de ce règlement ou vous aurrez N+1 avis (ou N est le nombre d'inspecteurs d'un même organisme de contrôle..), mais une chose est sûre, pour une changement de section vous vous ferez flinguer à tout les coups.

D'expérience récente avec un organisme connu : pas de sectionneur en entrée de tableau secondaire = refus immédiat.

Dernière modification par benoki 27/04/2016 à 09h11.
27/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
Sans vouloir vous vexer vous avez une connaissance livresque d'un règlement écrit il y a ... et qui pourrait être révisé.

Une chose fondamentale est que l'installation électrique est une application du règlement et en aucun cas une bijection ;)

Il y a nombre de points de ce règlement ou vous aurrez N+1 avis (ou N est le nombre d'inspecteurs d'un même organisme de contrôle..), mais une chose est sûre, pour une changement de section vous vous ferez flinguer à tout les coups.

D'expérience récente avec un organisme connu : pas de sectionneur en entrée de tableau secondaire = refus immédiat.
Je comprends votre remarque et elle ne me vexe en rien. D'autant que vous avez entièrement raison: j'ai une connaissance livresque du RGIE. Evidemment, s'il y a autant d'avis divergents sur l'interprétation du RGIE, et je n'ai aucune raison de mettre en doute votre point de vue, ça devient difficile de discuter de quoi que ce soit. Parce que, si les inspecteurs ne sont pas d'accord entre eux, j'imagine que c'est le cas aussi pour les électriciens et, a fortiori, pour les bricoleurs du dimanche dont je fais partie. L'intérêt d'un tel forum devient alors discutable. Allons-y au petit bonheur la chance et prions pour qu'on tombe sur un inspecteur compatissant.

En tout cas, si un inspecteur me faisait des misères sur une infraction qu'il n'arriverait pas à clairement justifier sur la base du RGIE, je n'hésiterais pas à contester. S'il y a des règlements, il faut que tout le monde les suive et les décisions arbitraires, quand bien même viendraient-elles d'un inspecteur, ne peuvent être acceptées. Sinon, on peut commencer à faire à peu près n'importe quoi. D'autant que, dans l'exemple qui nous occupe (circuit 16A>4mm2>2,5mm2), je ne vois pas où se situe le problème de sécurité.
27/04/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Citation:
Posté par UIR Voir le message
En tout cas, si un inspecteur me faisait des misères sur une infraction qu'il n'arriverait pas à clairement justifier sur la base du RGIE, je n'hésiterais pas à contester. S'il y a des règlements, il faut que tout le monde les suive et les décisions arbitraires, quand bien même viendraient-elles d'un inspecteur, ne peuvent être acceptées. Sinon, on peut commencer à faire à peu près n'importe quoi. D'autant que, dans l'exemple qui nous occupe (circuit 16A>4mm2>2,5mm2), je ne vois pas où se situe le problème de sécurité.
Bonjour ,
Je lis cela comme pour une installation d'une maison datant des années '20. Tout n'est pas inspectable sans démonter les planchers en bois, et ne pas avoir la même section en entrée et en sortie impliquement que 'quelquechose' est branché entre les deux, donc une source de surconsommation potentielle.
Il faut voir aussi l'inspection comme une décharge de responsabilité...

Il y a plusieurs autres points du RGIE 'qui datent' , ou qui ont été écrit 'à l'époque' , un exemple : le 6² pour seche linge, LV et Màl... Dans les années 60 on pensait que la consommation allait augmenter de manière indéfinie...

Maintenant si tous les inspecteurs devaient prendre en compte 'l'historicité' de l'installation , les contrôles couteraient 1500,€ et et..

Pour ma part si on me dit que ce n'est pas bon, je fait ce que le gars dit, il revient voir et basta. En rénovation, je ne vais pas perdre mon temps ;)
27/04/2016 Vieux  
 
  43 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Concernant le problème de sécurité, moi j'en vois un potentiel. Je m'explique :
si on change la section de câble de 4² vers 2,5² même avec un disjoncteur en amont de 16A, il y a toujours le risque dans le futur qu'une personne change ce disjoncteur par un disjoncteur de 25A car elle voit que le câble de départ est du 4². Il ne faut pas oublier que nous sommes sur un forum lu par tout à chacun.

Je me fous de la polémique du RGIE et de son interprétation. On sait tous que des installations qui ne sont pas aux normes obtiennent leur certificat selon l'organisme et l'inspecteur.

Mais faisons preuve de bon sens. Il ne faut jamais conseiller à quelqu'un ce genre de raccordement. Le danger est bien réel peut-être pas dans l'immédiat mais bien dans le futur. UIR, vous êtes du milieu médical et vous savez mieux que nous les dégâts que provoquent un incendie sur le corps humain.

Je ne supporte pas non plus ces querelles au niveau de l'éducation càd universitaire ou pas.

Je suis moi-même universitaire et docteur en sciences appliquées. Je fais des fautes d'orthographes. Mon père était chauffagiste et savait faire des choses que je suis toujours incapables de faire. J'ai le plus grand respect pour toutes les professions manuelles ou pas.


Cordialement,

Bluegate
En apprentissage pour toute sa vie.

Dernière modification par bluegate 27/04/2016 à 10h36.
27/04/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Citation:
Posté par bluegate Voir le message
Je suis moi-même universitaire et docteur en sciences appliquées. Je fais des fautes d'orthographes.
La pratique d'internet nuit salement à l'orthographe ;)

Moi j'ai une formation d'électron libre.
27/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par bluegate Voir le message
Bonjour,

Concernant le problème de sécurité, moi j'en vois un potentiel. Je m'explique :
si on change la section de câble de 4² vers 2,5² même avec un disjoncteur en amont de 16A, il y a toujours le risque dans le futur qu'une personne change ce disjoncteur par un disjoncteur de 25A car elle voit que le câble de départ est du 4². Il ne faut pas oublier que nous sommes sur un forum lu par tout à chacun.

Je me fous de la polémique du RGIE et de son interprétation. On sait tous que des installations qui ne sont pas aux normes obtiennent leur certificat selon l'organisme et l'inspecteur.

Mais faisons preuve de bon sens. Il ne faut jamais conseiller à quelqu'un ce genre de raccordement. Le danger est bien réel peut-être pas dans l'immédiat mais bien dans le futur. UIR, vous êtes du milieu médical et vous savez mieux que nous les dégâts que provoquent un incendie sur le corps humain.

Je ne supporte pas non plus ces querelles au niveau de l'éducation càd universitaire ou pas.

Je suis moi-même universitaire et docteur en sciences appliquées. Je fais des fautes d'orthographes. Mon père était chauffagiste et savait faire des choses que je suis toujours incapables de faire. J'ai le plus grand respect pour toutes les professions manuelles ou pas.


Cordialement,

Bluegate
En apprentissage pour toute sa vie.
Je partage entièrement votre avis et j'ai moi aussi beaucoup de respect pour les professions manuelles. Mais, avant de me juger, je vous saurai gré de bien vouloir remonter le fil des messages afin de constater que c'est moi qui me suis fait agresser après une remarque bien innocente. Les "intellectuels" qui méprisent les "manuels" existent et sont détestables. Mais on trouve aussi des "manuels" qui méprisent les "intellectuels"... et ils sont également détestables. Nous participons à un forum de bricolage, c'est une chose entendue. J'imagine (et j'espère) que ce n'est pas sur ce site que les pros viennent s'informer. On s'attend donc à rencontrer ici des personnes n'ayant pas une très grande expertise dans les travaux manuels. Pourtant, force est de constater que certains pros trouvent un malin plaisir à se moquer voire à insulter les béotiens qui visitent ce forum. Probablement éprouvent-ils une espèce de satisfaction sadique à humilier le bricoleur du dimanche qui ne connaît pas la différence entre un disjoncteur et un différentiel... C'est vrai que ces gens-là, je ne peux m'empêcher de leur faire subir ce qu'ils n'hésitent pas à faire subir aux autres. A fortiori quand je me rends compte que, même dans leur domaine d'expertise, ils affirment sur un ton péremptoire des choses qui sont manifestement inexactes (interrupteur-sectionneur dans tableaux secondaires...) !

Cela dit, pour revenir au point qui nous occupe (changement de section) et laisser de côté cette controverse stérile, votre argument me semble tout à fait pertinent. Cependant, on pourrait s'attendre à ce que quelqu'un qui change un disjoncteur prenne au moins la peine de vérifier le schéma unifilaire. S'il ne le fait pas, c'est qu'il n'est guère féru en électricité et, dans ce cas, il est probable qu'il ne soit pas capable de différencier une canalisation d'1,5 d'une canalisation de 6.

Quoi qu'il en soit, je reste circonspect quant à l'interprétation qu'il faut faire des articles du RGIE qui traitent de ce point.

Bien cordialement,

UIR.
27/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message

Pour ma part si on me dit que ce n'est pas bon, je fait ce que le gars dit, il revient voir et basta. En rénovation, je ne vais pas perdre mon temps ;)
Oui, je vous comprends. Mais vous dites ça parce que vous êtes un pro et que le travail que vous faites en une heure me prend à moi 3 jours. Croyez-moi, en ce qui me concerne, j'ai moins peur d'écrire une lettre recommandée avec accusé de réception à Vinçotte que de me relancer dans les travaux.

Bien cordialement,

UIR.
27/04/2016 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
UIr
lorsqu’une personne vient demander un avis, ici on le donne avec plaisir et courtoisie
lorsqu’un, deux, trois professionnels vous donnent le même avis, et que vous vous entêter à démontrer le contraire, il ne faut pas s'étonner des écarts de vocabulaire
27/04/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Citation:
Posté par UIR Voir le message
Oui, je vous comprends. Mais vous dites ça parce que vous êtes un pro et que le travail que vous faites en une heure me prend à moi 3 jours. Croyez-moi, en ce qui me concerne, j'ai moins peur d'écrire une lettre recommandée avec accusé de réception à Vinçotte que de me relancer dans les travaux.

Bien cordialement,

UIR.
Bonjour,

Je ne suis pas -stricto sensu- un pro de l'électricité domestique. Ce que je veux dire c'est que ca sera pot de terre contre pot de fer. Si je met en oeuvre ce que le gars demande, c'est lui qui prend la responsabilité de cette mise en oeuvre : on n'est pas dans des demandes qui ont des coûts astronomiques non plus.

Je ne vous souhaite jamais d'avoir maille à partir avec un service de l'urbanisme acariatre en région wallonne , ou un controle technique refusé ... là le rapport emmerdes / cout est nettement en faveur de la lettre recommandée et des services d'avocats spécialisés dans le domaine.

Vous citiez plus qu'un électricien ne devrait jamais faire une modification : c'est très exact en théorie , mais en pratique c'est une vision idyllique d'un monde bisounours ;) Je peut vous assurer que ca n'est presque jamais le cas. Soit les plans n'existent pas , soit ils sont perdus voire trop bien rangés.
27/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par tessa Voir le message
UIr
lorsqu’une personne vient demander un avis, ici on le donne avec plaisir et courtoisie
lorsqu’un, deux, trois professionnels vous donnent le même avis, et que vous vous entêter à démontrer le contraire, il ne faut pas s'étonner des écarts de vocabulaire
A nouveau, reprenez le début du fil des messages (messages #13, #14 et #16) et vous verrez que ce n'est pas ce qui s'est passé. Mais laissons cette histoire de côté, c'est du passé.
27/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
Bonjour,

Je ne suis pas -stricto sensu- un pro de l'électricité domestique. Ce que je veux dire c'est que ca sera pot de terre contre pot de fer. Si je met en oeuvre ce que le gars demande, c'est lui qui prend la responsabilité de cette mise en oeuvre : on n'est pas dans des demandes qui ont des coûts astronomiques non plus.

Je ne vous souhaite jamais d'avoir maille à partir avec un service de l'urbanisme acariatre en région wallonne , ou un controle technique refusé ... là le rapport emmerdes / cout est nettement en faveur de la lettre recommandée et des services d'avocats spécialisés dans le domaine.

Vous citiez plus qu'un électricien ne devrait jamais faire une modification : c'est très exact en théorie , mais en pratique c'est une vision idyllique d'un monde bisounours ;) Je peut vous assurer que ca n'est presque jamais le cas. Soit les plans n'existent pas , soit ils sont perdus voire trop bien rangés.
Et, bien entendu, je n'ai jamais affirmé que tous les pros méprisaient les débutants. Loin de là ! Au contraire, il s'agit d'une infime minorité. Mais une minorité nuisible...
27/04/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Citation:
Posté par UIR Voir le message
Et, bien entendu, je n'ai jamais affirmé que tous les pros méprisaient les débutants. Loin de là ! Au contraire, il s'agit d'une infime minorité. Mais une minorité nuisible...
re

Oui mais bon , je partie des coelacanthes du site , ce qui ne me donne aucune légitimité, mais à force on connait les gens et en relisant le fil de la discussion, je constate que 5 pro différents (je ne me compte pas) vous ont dit la même chose.

C'est un site de bricolage - on suppose que les gens en connaissent un minimum ou ont la volonté de le faire.

Si c'est pour éplucher les virgules du RGIE ou savoir dans quel sens ca se fume , y a psychologie.com

Bonne route!
27/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
re

Oui mais bon , je partie des coelacanthes du site , ce qui ne me donne aucune légitimité, mais à force on connait les gens et en relisant le fil de la discussion, je constate que 5 pro différents (je ne me compte pas) vous ont dit la même chose.

C'est un site de bricolage - on suppose que les gens en connaissent un minimum ou ont la volonté de le faire.

Si c'est pour éplucher les virgules du RGIE ou savoir dans quel sens ca se fume , y a psychologie.com

Bonne route!
Mais je n'ai jamais été agressif vis-à-vis des 4 autres pros... Par contre, j'avoue aimer éplucher les règlements... J'ai hésité à faire le droit, ça reste probablement une frustration.
Bonne journée !
27/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
Sans vouloir vous vexer vous avez une connaissance livresque d'un règlement écrit il y a ... et qui pourrait être révisé.

Une chose fondamentale est que l'installation électrique est une application du règlement et en aucun cas une bijection ;)

Il y a nombre de points de ce règlement ou vous aurrez N+1 avis (ou N est le nombre d'inspecteurs d'un même organisme de contrôle..), mais une chose est sûre, pour une changement de section vous vous ferez flinguer à tout les coups.

D'expérience récente avec un organisme connu : pas de sectionneur en entrée de tableau secondaire = refus immédiat.
Tout de même, si le RGIE est à ce point illisible qu'on peut avoir N+1 avis provenant d'un même organisme de contrôle, c'est que ce règlement est à revoir urgemment.

Oups, c'est cette petite remarque qui avait déclenché, in illo tempore, les foudres de mon ami Cory...

Bon après-midi,

UIR.
27/04/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Bon ... Vous êtes médecin ? je me soigne (rarement) par homéopathie
27/04/2016 Vieux  
 
  65 ans, Namur
 
Citation:
Posté par UIR Voir le message
Mais je n'ai jamais été agressif vis-à-vis des 4 autres pros... Par contre, j'avoue aimer éplucher les règlements... J'ai hésité à faire le droit, ça reste probablement une frustration.
Bonne journée !
c'est vrai que cous n'avez pas été agressif ni vulgaire , mais lorsque vous mettez en doute les avis des professionnels, vous les prenez pour des cons, vous avez la mauvaise fois d'un politiciens
27/04/2016 Vieux  
UIR
 
  39 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par benoki Voir le message
Bon ... Vous êtes médecin ? je me soigne (rarement) par homéopathie
Si vous voulez dépenser beaucoup d'argent pour obtenir des comprimés qui ne contiennent que de la farine, pourquoi pas ? Au moins, vous ne risquez pas d'avoir des effets secondaires... vu qu'il n'y a pas d'effets primaires !
27/04/2016 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
  benoki est connecté maintenant
Voilà, vous devenez aggressif et vulgaire , un pro qui méprise quoi...
Page 5 sur 7 Première page - Résultats 1 à 20 sur 134 Page precedente 34 5 67 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Section entre compteur et tableau, et entre 2 tableaux. Par stefan.beauport dans Electricité, +25 il y a 2 semaines
section de câbles Par coro dans Electricité, +2 18/01/2012
Section de raccordement entre coffrets ? Par fabdec dans Electricité, +6 15/02/2011
Section câbles Par Keiji dans Electricité, +12 27/12/2010
Section câbles entre compteur et coffret Par carlitos dans Electricité, +8 31/05/2009


Forum Electricité : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles

Ajoutez votre société