Terre dans immeuble à appartements

( dans

» Electricité

)
Chercher:    

Terre dans immeuble à appartements



08/11/2012 Vieux  
  Hainaut
 
Bonjour
Je me permets de créer le présent nouveau fil car je n'en ai pas vraiment trouvé d'autre qui corresponde exactement à mon sujet.

Voici :
concerne un immeuble à appartements construit en 1969, dont sans boucle de terre dans les fondations, pas de distribution de terre vers prises ni circuits d'éclairage ; accessoirement, pas de différentiel(s). Le rez est constitué uniquement de garages.
Je n'ai pas trouvé de circuit de terre (mais peut-être dois-je encore chercher).

Il semble donc qu'il faudrait réaliser une prise de terre digne de ce nom ; vu l'absence de boucle, il faut le faire avec des piquets plantés.

Problème : toute la surface périphérique de la propriété de l'immeuble est bétonnée en parking. Pas de terre meuble à l'horizon (en fait, c'est le même problème que pour les innombrables immeubles à appartements, serrés les uns contre les autres, sans jardin, dans les grandes villes).

Question : est-il permis/envisageable/pertinent/raisonnable de réaliser la prise de terre au moyen de piquets plantés dans le sol des garages, donc sous l'immeuble ?
(Il me semble que les piquets doivent être plantés à une distance entre eux de 2 x leur profondeur, soit +/- 4 m).

Merci d'avance de votre réponse.
08/11/2012 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonjour Jody,
Question : est-il permis/envisageable/pertinent/raisonnable de réaliser la prise de terre au moyen de piquets plantés dans le sol des garages, donc sous l'immeuble ?
Oui, sans problèmes.
Mais je vous conseille des piquets rond en acier cuivré, moins cher, plus fiable et plus facile à placer.
Ne pas hésiter à en placer 4 / 5 même 2 ou 3 en plus si budget.

(Il me semble que les piquets doivent être plantés à une distance entre eux de 2 x leur profondeur, soit +/- 4 m).
Aucune importance, pour la terre ce qui compte est son efficacité.
Et aucuns inspecteur ne vérifiera la distance entre les piquets, mais par contre la première mesure sera l'impédance totale.

Cory
02/12/2012 Vieux  
  Hainaut
 
Merci beaucoup Cory pour cette réponse.

Je continue mes questions.

Il s'agit ici d'un immeuble à appartements (15) construit en 1969 et où, par exemple, aucune prise de courant ni aucun luminaire n'est pourvu de terre.
L'appartement acheté doit être mis en conformité dans les 18 mois.

J'ai bien trouvé un fil de terre nu de 6² qui passe dans une colonne technique et semble raccorder dans l'appartement la taque électrique et ...quelque chose à la salle de bain (je dois encore fouiller), mais impossible de trouver d'où vient ce fil qui se perd entre des tuyaux au tréfonds du sous-sol.

Mon intention serait donc de créer une toute nouvelle terre conforme.

Mais j'ai lu par ailleurs dans le forum qu'il ne peut y avoir qu'une seule terre par immeuble.
"Immeuble" doit-il s'entendre ici au sens de "propriété" (ici : un appartement) ou en tant que "bâtiment", au sens d'unité architecturale (ici : l'ensemble des appartements) ?
Suffirait-il que je déconnecte de la "terre" existante dans l'appartement tout ce qui serait susceptible d'y avoir été raccordé ? (il est vrai que l'on ne peut jamais jurer de rien en ce qui concerne ce qui aurait été noyé dans la maçonnerie...).

Je pose ma question autrement : comment faire en sorte d'être certain de la conformité du circuit de terre d'un appartement sans dépendre du bon-vouloir (ou de l'indifférence) de la Copropriété ?

Merci d'avance
02/12/2012 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonjour Jody,
Effectivement il ne peut y avoir qu'une terre par immeuble, peut importe le nombres d'appartement.
C'est à la copropriété, et non à un seul habitant, qui incombe de réaliser cette terre.
Cory
14/12/2012 Vieux  
  Hainaut
 
Merci Cory.
Je me permets de continuer la série de mes questions.

J'ai un problème d'interprétation de l'article 278 alinea 9 (Conducteur de protection) du RGIE / Dispositions dérogatoires applicables aux parties existantes des [installations d'avant 1981].

Je rappelle et précise le contexte :
- mise en conformité d'un appartement dans un immeuble de 1969 ;
- le fil de terre est absent dans les conduits d'éclairage et prises ; il n'est pas du tout certain qu'il soit possible d'ajouter un 3e fil dans les conduits ;
- les luminaires utilisés ou envisagés (selon ce qui se trouve dans le commerce) sont avec simple isolation fonctionnelle et prise de terre (carcasse métallique), donc de classe I.

L'article en question stipule que
"il est autorisé (...) de laisser en service les canalisations qui ne comportent pas un conducteur de protection à la condition qu'elles ne soient pas destinées à alimenter un appareil de classe I fixe ou mobile à poste fixe".
Donc : luminaires classe I incompatibles avec l'absence de conducteur de protection.

Le même article poursuit :
"Il est autorisé d'installer le conducteur de protection à l'extérieur des canalisations électriques là où il n'est pas possible de placer, dans les conduits existants, ce conducteur de protection."

Je crois comprendre que, pour alimenter les luminaires de classe I précités, je peux me contenter de tirer un fil de terre extérieur aux conduits vers les luminaires, et non tirer de nouvelles canalisations complètes.
Et je suppose pouvoir extrapoler au cas des prises de courant.
Fais-je erreur ?
Merci d'avance de votre réponse.

...Et tant que j'y suis :
1) le fil de terre pourrait-il être encastré
- derrière des plinthes avec gorge au dos (cas des prises de courant) ?
- sous des moulures au plafond (cas de l'éclairage) ?
Commentaire explicatif :
L'article 198 / art. 3 "modes de pose" stipule que "les canalisations VOB, CRVB, VGVB, VVB, VFVB, etc peuvent être posées dans des plinthes creuses ou chambranles non métalliques".
Mais je suis rendu méfiant
a) par l'article 143/Modes de pose autorisés, alinea 2 d qui précise : "sous moulures, plinthes et chambranles ad hoc". Qui décide que c'est ad hoc ? Tintin ?
b) par le fait que (cas de l'éclairage) l'article 198 ne parle pas de "moulures"
c) par l'article 208 selon lequel :
- "si les moulures, plinthes ou chambranles sont constitués de matériaux combustibles, les conducteurs ou câbles sont au moins de type à isolement renforcé" ; jusque là OK ; mais :
- "L'emploi de plinthes sans couvercle et ne comportant qu'une seule rainure n'est pas admis pour le passage des conducteurs". Je ne comprends pas.
2) le fil de terre doit-il suivre un schéma de répartition correspondant à celle qui est opérée au tableau électrique entre les différents circuits d'éclairage et de prises ?

Dernière modification par Jody 14/12/2012 à 19h35.
14/12/2012 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonjour Jody,
Pour faire simple ;
Si votre installation date d'avant 1981 et ne subis aucunes modifications vous bénéficiez des dérogations.
Si vous faite des modifications ou transformations cette installation doit être aux normes actuelles.
Le fil de terre, VOB, n'est en aucuns cas comparable au VOB phases et neutre.
Il peut être posé comme bon vous semble avec le simple respect des sections.
De 0 à 4² il doit être sous protection, tubes, goulottes, plinthes, ...
De 6² à ... il peut être posé tel quel, sous enduit, chape, ciment, fixé aux canalisation non électrique, apparent, encastré, ...
Cory
A lire également sur BricoZone...
PV dans immeuble de 2 appartements comment faire Par derge dans Solaire Photo Voltaïque, +6 11/07/2012
poutre gênante dans immeuble à appartements Par bxchat dans Gros Oeuvre, +10 30/06/2010
Immeuble à appartements Par ben68 dans Construction, +13 15/10/2009
Mise a la terre d'un immeuble Par electroman50 dans Electricité, +1 01/06/2009


Forum Electricité : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société