Votre avis sur plans unifilaires

( dans

» Electricité

)
Chercher:    

Votre avis sur plans unifilaires

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


12/07/2016 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonjour bluebird,
Il faut tout débrancher lors de la mesure de l'isolement d'une installation.
Il peut y avoir des courants de fuites dans certains appareils, notamment via les systèmes de déparasitage.
La sortie du sol de la boucle de terre doit avoir une protection mécanique.
L'organisme de contrôle c'est SGS... Sans Grand Soucis du RGIE.
Cory
12/07/2016 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Un interrupteur est repris comme un point de prise si plus de 8 interrupteurs simple sur le circuit vous êtes effectivement hors l'égalité.
Attention pour l'équipotentielle principale c' est la section du PE / 2 : 16mm2 /2=8 donc 10mm2 car le 8 n'existe pas.
Il faut bien interpréter le RGIE par contre pour un interrupteur vous pouvez m'être autant de prise que vous voulez.
12/07/2016 Vieux  
  55 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Cory Voir le message
Bonjour bluebird,
Il faut tout débrancher lors de la mesure de l'isolement d'une installation.
Il peut y avoir des courants de fuites dans certains appareils, notamment via les systèmes de déparasitage.
La sortie du sol de la boucle de terre doit avoir une protection mécanique.
L'organisme de contrôle c'est SGS... Sans Grand Soucis du RGIE.
Cory
Bonsoir Cory,

Je le saurai pour la prochaine fois qu'il faut tout débrancher...on apprend tout les jours

En attendant est ce que j'aurais un moyen de m'assurer que le soucis vient d'un des éléments raccordé à la prise ou bien si, effectivement, il y a un problème dans le circuit lui-même?

Auriez-vous un avis sur le nombre de points max pour le circuit éclairage (disjoncteur 10A-1,5²) est ce limité à 8 ou non?
Apparemment tout le monde n'est pas d'accord sur la question...

D'avance merci et bonne soirée
12/07/2016 Vieux  
  55 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Bled1508 Voir le message
Un interrupteur est repris comme un point de prise si plus de 8 interrupteurs simple sur le circuit vous êtes effectivement hors l'égalité.
Attention pour l'équipotentielle principale c' est la section du PE / 2 : 16mm2 /2=8 donc 10mm2 car le 8 n'existe pas.
Il faut bien interpréter le RGIE par contre pour un interrupteur vous pouvez m'être autant de prise que vous voulez.

Apparemment il y a pas mal d'avis différents concernant le nombre de points max par circuit d'éclairage...

Merci pour l'info concernant la section de l'équipotentielle principale...j'ai mal interprété sans doute en me disant que comme tout les câblages dans le tableau étaient en 6² (à partir du différentiel de 300mA) cela devait suffire pour l'équipotentiel principal...

Bonne soirée à vous
12/07/2016 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
"Auriez-vous un avis sur le nombre de points max pour le circuit éclairage (disjoncteur 10A-1,5²) est ce limité à 8 ou non?"
Comme cet article prête à confusion même chez beaucoup d'inspecteur je n'ai jamais dépassé 8 points en prenant comme référence de point le circuit d'éclairage.
Exemple, 2 interrupteurs deux-directions + 5 inverseur qui commande 25 spots = 1 point.
En procédant de cette façon je n'ai jamais eu de remarques.
Le fil de terre entre le coffret général et la barrette de coupure doit être au moins égal à la section de la colonne d'alimentation avec un minimum de 6².
Si l'équipotentiel principal repris directement dans le coffret la section doit être au minimum 16².
Cory
13/07/2016 Vieux  
  55 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Cory Voir le message
"Auriez-vous un avis sur le nombre de points max pour le circuit éclairage (disjoncteur 10A-1,5²) est ce limité à 8 ou non?"
Comme cet article prête à confusion même chez beaucoup d'inspecteur je n'ai jamais dépassé 8 points en prenant comme référence de point le circuit d'éclairage.
Exemple, 2 interrupteurs deux-directions + 5 inverseur qui commande 25 spots = 1 point.
En procédant de cette façon je n'ai jamais eu de remarques.
Le fil de terre entre le coffret général et la barrette de coupure doit être au moins égal à la section de la colonne d'alimentation avec un minimum de 6².
Si l'équipotentiel principal repris directement dans le coffret la section doit être au minimum 16².
Cory
Bonjour Cory,

Vraiment dommage ce flou artistique concernant les circuits éclairage...surtout si, en plus, les inspecteurs ont des avis différents.
De mon côté je m'étais basé sur le document Vinçotte 2013, que je prenais comme "référence", et j'avais donc l'impression d'être légal (sur l'exemple de schéma unifilaire page 22 le circuit N comporte 9 points...)

Je reviens sur le problème d'isolation sur un de mes circuits...je voudrais savoir si le "défaut" d'isolation provient ou non de ce qui était branché sur la prise ou si il y a réellement un souci dans le circuit lui-même...à corriger au plus vite dans ce cas!
Avez vous une méthode pour que je puisse vérifier cela par moi-même sans avoir à acquérir du matériel coûteux (j'avais vu sur un post précédent que vous proposiez quelque chose mais je n'arrive pas à ouvrir le lien)

D'avance je vous remercie et vous souhaite une agréable journée.
13/07/2016 Vieux  
  Hainaut
 
Citation:
Posté par Cory Voir le message
doit être au moins égal à la section de la colonne d'alimentation avec un minimum de 6².
Qu'entend t-on par colonne d'alimentation ? Le câble qui vient du compteur jusqu'au coffret ?
13/07/2016 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
La colonne d'alimentation est la colonne juste après le compteur qui doit être au-dessus du différentiel 300mA
13/07/2016 Vieux  
  Hainaut
 
ok mais pourquoi parle t-on de minimum 6mm² puisque que ce câble n'est jamais de 6mm² mais de 10mm² si je ne me trompe pas ? Donc le minimum devrait être de 10mm²
13/07/2016 Vieux  
  55 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Hibernatus Voir le message
ok mais pourquoi parle t-on de minimum 6mm² puisque que ce câble n'est jamais de 6mm² mais de 10mm² si je ne me trompe pas ? Donc le minimum devrait être de 10mm²
Bonjour,

Si j'ai bien compris ce que m'a expliqué le contrôleur que j'ai eu la "chance" de rencontrer hier lors de l'inspection le câble pour la liaison équipotentielle principale doit être au minimum la moitié de la section de l'alimentation entre le compteur et le différentiel de 300mA.

Dans mon cas...16² d'alimentation divisé par 2 donc 8² et comme cela n'existe pas, on prend donc la valeur supérieure soit 10²...
13/07/2016 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonjour,
"ok mais pourquoi parle t-on de minimum 6mm² puisque que ce câble n'est jamais de 6mm² mais de 10mm² si je ne me trompe pas ? Donc le minimum devrait être de 10mm²"
Mauvaise interprétation.
Il ne faut pas confondre le câble entre le compteur et le différentiel de 300mAm et la section des conducteurs après le différentiel.
Cory
13/07/2016 Vieux  
  Hainaut
 
Donc ce que dit "Bled1508 " ci-dessus n'est pas correcte.
La colonne concerne les câbles après le différentiel 300mA et non pas avant.
Donc 6mm² est ok pour la liaison entre le coffret et la barrette de terre SI les liaisons équipotentielles principales y sont raccordées.

Merci Cory pour ton explication
13/07/2016 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Si l'équipotentielle est réalisée sur le sectionneur le câble entre le sectionneur et le Td sera la moitié de la section du PE donc du câble d'alimentation (cable entre le compteur et le diffuser 300mA)
Si les équipo sont mise au Td le câble entre le sectionneur et le Td sera de 16mm2
13/07/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Ce qui est dit dans le dernier post n'est pas juste...
Ça, c'est pour les liaisons équipotentielles principales, le câble entre le sectionneur et le td ou se trouve le différentiel n'en est pas une mais s'appelle conducteur de protection principal, et, pour celui-ci, c'est au- dessus de 35 carré qu'on divise le plus gros conducteur par 2... En domestique, avec un câble de 10 ou 16 venant du compteur, le câble qui protège le coffret dans lequel il y a le différentiel doit avoir la même section que le +gros câble du coffret, qui, généralement, est le câble venant du compteur, avec un minimum de six carré et avec une section de minimum 16 carré si des liaisons équipotentielles arrivent dans ce coffret.
Mais de toute façon, ce n'était pas la question de monsieur qui, lui, parle d'équipotentielle...


Sinon, si la colonne entre le compteur et le coffret est de 10 carré, la moitié est 5, donc on doit mettre 6 qui est le minimum autorisé (et pas 10)... De +, dans certains vieux immeubles à appartements, le câble d'alimentation peut être de 6 carré, voire même 4... D'où le 6 carré minimum...
Ou si on met le différentiel à côté du compteur mais que le coffret est autre part, on peut très bien tirer une ligne en six carré entre le coffret et le différentiel, ben on mettra une terre six carré qui est le minimum... Si on avait tiré une ligne en 10, il faudrait un 10 carré... Du moins, tant qu'il n'y a pas d'équipotentielle...

6 carré minimum ne veut pas dire qu'on ne doit pas mettre + dans certains cas... ça veut juste dire qu'on ne peut pas mettre moins... Dans le rgie, il faut lire tout les articles, on ne prend pas juste celui qui nous arrange...


Perso, pour l'éclairage, j'ai toujours mis max huit points et c'est ce qu'on m'avait appris à l'école et les nombreux apprentis et collègues que j'ai eu ont tj fait comme moi... Je ne répond jamais à cette question ici parce que je sais très bien qu'il y a tj les quelques mêmes qui disent le contraire, convaincus (il y en a tout de suite, peut-être trois, et encore, si ils sont trois, et c'est vite fait de convaincre quelqu'un même si il n'y a qu'un argument, c'est le premier qui a convaincu les autres, je pense...)... Et voilà, ce qui devait arriver, arriva... Le seul argument que j'ai entendu, en attendant, c'est ce schéma ou il y a neuf points...
Mais celui-ci ne veut pas forcément dire grand chose, suffit que ce soit une rénovation d'avant 81 et ça passe dans les dérogations...


Perso, je n'ai jamais demandé aux contrôleurs, peur qu'on me prenne pour un débile, donc je continue comme je faisais, ça me semble tellement logique...
Pour moi, c'est limité à huit points mais sur un points, on met autant de lampes qu'on veut, en fonction du disjoncteur...
C'est le nb de luminaire sur un point qui ne compte pas, pas le nb de points... Et c'est dur de contredire, il n'y a rien de marqué... Comme il n'y a rien de marqué pour dire qu'on peut mettre + de 8 points d'ailleurs...



Contrairement à ce qui a été dit, les contrôleurs, eux, sont toujours d'accord entre eux, c'est leur métier, c'est ici qu'on est pas tj d'accord entre nous... Ce n'est pas parce qu'une personne répond, qu'elle a forcément demandé à un contrôleur...
Et c'est aussi que vous êtes tombé sur un pointilleux, il y en a qui le sont +, d'autres moins.....

Dernière modification par flashman 14/07/2016 à 00h55.
14/07/2016 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Très belle analyse flashman
14/07/2016 Vieux  
 
  Liège
 
Merci... Ih ih...
15/07/2016 Vieux  
  55 ans, Hainaut
 
J'en rajoute une petite couche...désolé...

Suite à l'avis défavorable concernant le nombre de points sur un de mes circuits éclairage j'ai contacté un responsable de SGS et voici la réponse:

Bonjour Monsieur,

Je vous confirme en effet que les circuits d’éclairages ne sont pas limités à 8 points à conditions, qu’ils ne soient pas mixte (éclairage + prises).

En analysant votre schéma il y a en effet une petite erreur sur le rapport concernant le circuit A, il est bien conforme.
Vous pouvez donc faire abstraction de l’infraction 2.1.22.

Bien à vous.




Vraiment dommage qu'une norme prête ainsi à confusion...et surtout que le fait d'avoir l'agrégation, ou non, dépende de l’interprétion, du contrôleur.
Ceci n'est pas normal du tout et devrait être clarifié au plus vite...une norme doit être claire et surtout précise!

J'espère que ceci aidera d'autres qui serait concerné par ce problème...
15/07/2016 Vieux  
 
  72 ans, Bruxelles
 
Bonjour,
La confusion vient de la définition du nombre de points.
Un point peut être une prise ou ensemble de prises, ou un interrupteur et son circuit commandé, ou le nombre de point lumineux.
Pour cette raison je n'ai jamais dépassé le nombre maximum de 8, soit 8 prises ou ensemble de prises ou 8 groupes d'éclairages.
Groupe d'éclairage qui peu comporter un nombre indéfini d'interrupteur et de point d'éclairage pour le même circuit.
De cette manière aucune inspecteur ne m'a refuser une installation.
Et ce n'est pas un ou deux disjoncteurs pour le même nombre de circuits d'éclairage qui ruinerais quelqu'un.
Cory
15/07/2016 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
OK c'est plus clair maintenant je crois que l' erreure est humaine de plus Je pense qu'il n'y avais pas que cela comme erreurs a modifier.
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Avis sur plans de position et unifilaire. Par clioboy01 dans Solaire Photo Voltaïque, +6 25/02/2013
Votre avis sur ce devis Par Woops dans Solaire Photo Voltaïque, +3 03/10/2011
Votre avis sur votre pompe à chaleur Par troutflytyer dans Construction, +19 15/07/2010


Forum Electricité : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles

Ajoutez votre société