Aluthermo

( dans

» Finitions

)
Chercher:    

Aluthermo



25/10/2010 Vieux  
 
  38 ans, Flandre
 
Bonjour,

J'ai lu quelques commentaire sur l'sisolant Aluthermo mais sans grande objectivité il me semble... Etant en 2010 je réitère la question... Bon ou mauvais?
25/10/2010 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Vu que le produit n'a pas changer, je doute qu'il soit devenu le produit miracle qui remplace en quelques mm des dizaines de cm d'autres isolants.....
30/10/2010 Vieux  
 
  71 ans, Liège
 
Bonsoir,
Ci-dessous deux articles parus dans Test-achats, désolé pour la mise en page, ce sont simplement des collés-copiés via le site de T-A.

1)
Isolation mince, maigres résultats
P
rofitant du contexte de
la crise pétrolière et des
économies d’énergie, des
publicités vantent les vertus faus-
sement miraculeuses de produits
isolants minces réfléchissants.
Ces matériaux, d’une épaisseur de
0,5 à 3 cm, sont surtout utilisés
chez nous pour l’isolation de toi-
tures et vaudraient 15 à 25 cm
d’isolant classique. Encouragés
par certaines facilités de stoc-
kage ou de manutention, tant les
consommateurs que les profes-
sionnels peuvent être fortement
tentés par ces produits fabriqués
par des firmes comme Actis, Aliso,
Aluthermo, Insulco, Starflex...
Or, nos analyses, donc les conclu-
sions sont partagées par le Centre
Scientifique et Technique de la
Construction, montrent depuis des
années que, dans des conditions
idéales difficilement réalisables
sur le terrain, ces produits ne vau-
dront que tout au plus 4 à 6 cm
d’isolation classique. Ils ne rem-
placent donc pas une isolation de
toiture efficace et ne répondent
pas aux exigences d’isolation des
différentes régions du pays, ce
qui devrait empêcher l’obtention
d’un permis de bâtir. En outre, ils
coûtent plus cher que les maté-
riaux classiques, et ils se tradui-
ront par une facture énergétique
supérieure.
Face à la campagne ouvertement
trompeuse de la firme Actis, en
particulier, Test Achats a décidé
d’aller plus loin que la seule
mise en garde des consomma-
teurs. Plainte a été déposée à
la fois auprès du Jury d’Ethique
Publicitaire et auprès du Service
Médiation et Contrôle du Ministère
de l’Economie.
Par ce geste, Test Achats appelle
les autorités à prendre les choses
en mains et à remettre définiti-
vement à leur place ces produits
qui jettent le trouble jusque dans
les esprits des professionnels. A
l’heure de l’énergie chère, la lutte
pour les économies d’énergie doit
se passer autrement qu’en inves-
tissant dans ce genre de produit
faussement technologique.

P. Lo et O.L.

2)

ISOLATION RÉFLÉCHISSANTE
N’Y RÉFLÉCHISSEZ PAS !
Les produits qui isoleraient
principalement par rayon-
nement ou réflexion de cha-
leur transmise par infrarou-
ges sont à déconseiller dans
l’habitation. Et cela pour
plus d’une raison.
Depuis quelques années, le parti-
culier peut trouver sur le marché
belge des matériaux isolants
minces composés de plusieurs
couches de feuilles aluminisées,
qui retiendraient la chaleur sui-
vant le principe de la réflexion de
chaleur par rayonnement. Entre
autres dans d’attrayantes bro-
chures, les fabricants prétendent
que leurs produits valent une
épaisseur de 20 cm de laine miné-
rale. Nous désirons mettre les
points sur les i en vous informant.
laine minérale
2 cm
nement (transfert de chaleur
entre matériaux séparés par de
l’air). Les matériaux d’isolation
classiques jouent principale-
ment sur la conduction. D’où leur
épaisseur. Les matériaux minces
dont il est question ici travaillent
sur le rayonnement.
20 cm
isolation par réflexion
celles des matériaux classiques
Les résultats sont maigres:
• Si les 2 cm d’isolant mince sont
serrés entre deux autres maté-
riaux dans un mur, un toit ou un
sol, seule la conduction joue (et
pas le rayonnement). Ces 2 cm
offrent un même effet isolant
que 2,5 cm de laine minérale ou
1,9 cm de polyuréthane.
• Là où le frein sur les pertes de
chaleur par rayonnement doit
être le plus grand,
c’est-à-dire dans
un mur dont l’iso-
lant est maintenu
par crochets entre
deux couches d’air
de 2 cm, il équi-
vaut difficilement
à 6 cm de laine mi-
nérale ou 4,5 cm
de polyuréthane.
Or dans notre ar-
ticle sur l’isolation
(TA 439 et TA 441),
nous conseillons
de placer au moins
10 cm de laine minérale dans les
murs et 20 cm dans le toit !
De maigres
performances
Dans quelle mesure les maté-
riaux minces et ”épais” peuvent-
ils rivaliser? Pour le savoir, nous
devons comparer des données
de tests objectifs. Pour les maté-
riaux classiques, nous disposons
Régime minceur
Les isolants réfléchissants con-
sistent en deux feuilles alumini-
sées, voire plus, entre lesquelles
de la mousse ou des fibres syn-
thétiques sont intercalées (voir
photo). L’ensemble reste en soi
très mince – à peine 0,5 à 2 cm –
en comparaison des matériaux
isolants classiques comme la laine
minérale ou le polyuréthane.
Nous avons identifié, en Belgique,
3 marques vendant ce type de
matériau : Actis, Aliso et Aluthermo.
Travail brillant ?
La chaleur peut se perdre simul-
tanément de trois manières diffé-
rentes à travers les parois d’une
habitation: par convection, par
rayonnement et avant tout par
conduction. La convection est
générée par les mouvements de
l’air qui extraient la chaleur le
long des parois. Ils sont inévi-
tables. Par contre, on peut in-
fluencer la conduction (pour des
matériaux adjacents) et le rayon-
de valeurs provenant de tests
exécutés par des institutions in-
dépendantes. Pour les isolants
minces, leurs fabricants fournis-
sent quelques chiffres pour la
conduction, mais rien pour le
rayonnement. C’est un comble
lorsqu’on vend des produits cen-
sés principalement limiter ce
même rayonnement !
Mais il nous est possible d’effec-
tuer des calculs, sur base des lois
de la physique: nous partons de
l’hypothèse que la ”réflexion” de
ces matériaux est optimale et
qu’ils ont l’épaisseur maximale
commercialisée (2 cm). Nous leur
attribuons donc bien des avan-
tages ! Sur cette base, nous com-
parons leurs performances avec
Tout ce qui brille
n’est pas or
Vous avez sans doute déjà com-
pris qu’il vaut mieux ne pas opter
pour l’isolation réfléchissante.
Voici 5 bonnes raisons.
1. Chaque nouvelle habitation en
Belgique doit satisfaire à des
normes d’isolation. Même avec
nos hypothèses fort optimistes
en faveur de l’isolation mince,
nous satisfaisons juste à la
norme des murs. Pour les toits, la
norme n’est jamais atteinte.
51
TEST-ACHATS - N° 448 - NOVEMBRE 2001
2. Une moins bonne isolation si-
gnifie un supplément de chauffa-
ge. Suivant nos calculs (voir notre
étude sur les systèmes de chauf-
fage dans ce numéro), vous paie-
rez, avec 2 cm d’isolation réflé-
chissante en toiture à la place de
20 cm de laine minérale, 173,53€
(7 000 F) de mazout en plus.
3. Par manque d’études objec-
tives et indépendantes sur les
isolants minces, surgissent des
questions quant à leur durabilité
(dans quelle mesure la poussière
et l’humidité influenceront-elles
leurs propriétés réfléchissantes?).
Et n’y a-il pas un risque, en cer-
taines circonstances, de conden-
sation de vapeur d’eau ?
4. Dans les constructions pu-
bliques, par ex. les logements so-
ciaux, on ne peut utiliser que des
matériaux comportant un agré-
ment technique (ATG) délivré
par un organisme indépendant.
Dans des constructions privées,
cette obligation n’a pas cours,
mais un tel ATG reste un gage de
qualité. Les matériaux minces ne
le fournissent pas.
5. Et finalement, les isolants min-
ces sont plus chers que les maté-
riaux classiques. Pour 2 cm de
matériaux minces, vous payerez
plus de 17,35 € (600 F) par m2.
Pour 6 cm de laine minérale, vous
débourserez, en moyenne, seu-
lement 3,72 € (150 F) par m2 d’iso-
lation de mur, et 5,95 € (240 F)
d’isolation de toiture.
Même si pour un toit vous pour-
riez économiser les frais d’une
sous-toiture, le message est
clair: les matériaux minces sont
à déconseiller comme isolation
d’habitation.
I
O. Lesage et R. Vanp
31/10/2010 Vieux  
 
  38 ans, Flandre
 
Citation:
Posté par cougnou Voir le message
Bonsoir,
Ci-dessous deux articles parus dans Test-achats, désolé pour la mise en page, ce sont simplement des collés-copiés via le site de T-A.

1)
Isolation mince, maigres résultats
P
rofitant du contexte de
la crise pétrolière et des
économies d’énergie, des
publicités vantent les vertus faus-
sement miraculeuses de produits
isolants minces réfléchissants.
Ces matériaux, d’une épaisseur de
0,5 à 3 cm, sont surtout utilisés
chez nous pour l’isolation de toi-
tures et vaudraient 15 à 25 cm
d’isolant classique. Encouragés
par certaines facilités de stoc-
kage ou de manutention, tant les
consommateurs que les profes-
sionnels peuvent être fortement
tentés par ces produits fabriqués
par des firmes comme Actis, Aliso,
Aluthermo, Insulco, Starflex...
Or, nos analyses, donc les conclu-
sions sont partagées par le Centre
Scientifique et Technique de la
Construction, montrent depuis des
années que, dans des conditions
idéales difficilement réalisables
sur le terrain, ces produits ne vau-
dront que tout au plus 4 à 6 cm
d’isolation classique. Ils ne rem-
placent donc pas une isolation de
toiture efficace et ne répondent
pas aux exigences d’isolation des
différentes régions du pays, ce
qui devrait empêcher l’obtention
d’un permis de bâtir. En outre, ils
coûtent plus cher que les maté-
riaux classiques, et ils se tradui-
ront par une facture énergétique
supérieure.
Face à la campagne ouvertement
trompeuse de la firme Actis, en
particulier, Test Achats a décidé
d’aller plus loin que la seule
mise en garde des consomma-
teurs. Plainte a été déposée à
la fois auprès du Jury d’Ethique
Publicitaire et auprès du Service
Médiation et Contrôle du Ministère
de l’Economie.
Par ce geste, Test Achats appelle
les autorités à prendre les choses
en mains et à remettre définiti-
vement à leur place ces produits
qui jettent le trouble jusque dans
les esprits des professionnels. A
l’heure de l’énergie chère, la lutte
pour les économies d’énergie doit
se passer autrement qu’en inves-
tissant dans ce genre de produit
faussement technologique.

P. Lo et O.L.

2)

ISOLATION RÉFLÉCHISSANTE
N’Y RÉFLÉCHISSEZ PAS !
Les produits qui isoleraient
principalement par rayon-
nement ou réflexion de cha-
leur transmise par infrarou-
ges sont à déconseiller dans
l’habitation. Et cela pour
plus d’une raison.
Depuis quelques années, le parti-
culier peut trouver sur le marché
belge des matériaux isolants
minces composés de plusieurs
couches de feuilles aluminisées,
qui retiendraient la chaleur sui-
vant le principe de la réflexion de
chaleur par rayonnement. Entre
autres dans d’attrayantes bro-
chures, les fabricants prétendent
que leurs produits valent une
épaisseur de 20 cm de laine miné-
rale. Nous désirons mettre les
points sur les i en vous informant.
laine minérale
2 cm
nement (transfert de chaleur
entre matériaux séparés par de
l’air). Les matériaux d’isolation
classiques jouent principale-
ment sur la conduction. D’où leur
épaisseur. Les matériaux minces
dont il est question ici travaillent
sur le rayonnement.
20 cm
isolation par réflexion
celles des matériaux classiques
Les résultats sont maigres:
• Si les 2 cm d’isolant mince sont
serrés entre deux autres maté-
riaux dans un mur, un toit ou un
sol, seule la conduction joue (et
pas le rayonnement). Ces 2 cm
offrent un même effet isolant
que 2,5 cm de laine minérale ou
1,9 cm de polyuréthane.
• Là où le frein sur les pertes de
chaleur par rayonnement doit
être le plus grand,
c’est-à-dire dans
un mur dont l’iso-
lant est maintenu
par crochets entre
deux couches d’air
de 2 cm, il équi-
vaut difficilement
à 6 cm de laine mi-
nérale ou 4,5 cm
de polyuréthane.
Or dans notre ar-
ticle sur l’isolation
(TA 439 et TA 441),
nous conseillons
de placer au moins
10 cm de laine minérale dans les
murs et 20 cm dans le toit !
De maigres
performances
Dans quelle mesure les maté-
riaux minces et ”épais” peuvent-
ils rivaliser? Pour le savoir, nous
devons comparer des données
de tests objectifs. Pour les maté-
riaux classiques, nous disposons
Régime minceur
Les isolants réfléchissants con-
sistent en deux feuilles alumini-
sées, voire plus, entre lesquelles
de la mousse ou des fibres syn-
thétiques sont intercalées (voir
photo). L’ensemble reste en soi
très mince – à peine 0,5 à 2 cm –
en comparaison des matériaux
isolants classiques comme la laine
minérale ou le polyuréthane.
Nous avons identifié, en Belgique,
3 marques vendant ce type de
matériau : Actis, Aliso et Aluthermo.
Travail brillant ?
La chaleur peut se perdre simul-
tanément de trois manières diffé-
rentes à travers les parois d’une
habitation: par convection, par
rayonnement et avant tout par
conduction. La convection est
générée par les mouvements de
l’air qui extraient la chaleur le
long des parois. Ils sont inévi-
tables. Par contre, on peut in-
fluencer la conduction (pour des
matériaux adjacents) et le rayon-
de valeurs provenant de tests
exécutés par des institutions in-
dépendantes. Pour les isolants
minces, leurs fabricants fournis-
sent quelques chiffres pour la
conduction, mais rien pour le
rayonnement. C’est un comble
lorsqu’on vend des produits cen-
sés principalement limiter ce
même rayonnement !
Mais il nous est possible d’effec-
tuer des calculs, sur base des lois
de la physique: nous partons de
l’hypothèse que la ”réflexion” de
ces matériaux est optimale et
qu’ils ont l’épaisseur maximale
commercialisée (2 cm). Nous leur
attribuons donc bien des avan-
tages ! Sur cette base, nous com-
parons leurs performances avec
Tout ce qui brille
n’est pas or
Vous avez sans doute déjà com-
pris qu’il vaut mieux ne pas opter
pour l’isolation réfléchissante.
Voici 5 bonnes raisons.
1. Chaque nouvelle habitation en
Belgique doit satisfaire à des
normes d’isolation. Même avec
nos hypothèses fort optimistes
en faveur de l’isolation mince,
nous satisfaisons juste à la
norme des murs. Pour les toits, la
norme n’est jamais atteinte.
51
TEST-ACHATS - N° 448 - NOVEMBRE 2001
2. Une moins bonne isolation si-
gnifie un supplément de chauffa-
ge. Suivant nos calculs (voir notre
étude sur les systèmes de chauf-
fage dans ce numéro), vous paie-
rez, avec 2 cm d’isolation réflé-
chissante en toiture à la place de
20 cm de laine minérale, 173,53€
(7 000 F) de mazout en plus.
3. Par manque d’études objec-
tives et indépendantes sur les
isolants minces, surgissent des
questions quant à leur durabilité
(dans quelle mesure la poussière
et l’humidité influenceront-elles
leurs propriétés réfléchissantes?).
Et n’y a-il pas un risque, en cer-
taines circonstances, de conden-
sation de vapeur d’eau ?
4. Dans les constructions pu-
bliques, par ex. les logements so-
ciaux, on ne peut utiliser que des
matériaux comportant un agré-
ment technique (ATG) délivré
par un organisme indépendant.
Dans des constructions privées,
cette obligation n’a pas cours,
mais un tel ATG reste un gage de
qualité. Les matériaux minces ne
le fournissent pas.
5. Et finalement, les isolants min-
ces sont plus chers que les maté-
riaux classiques. Pour 2 cm de
matériaux minces, vous payerez
plus de 17,35 € (600 F) par m2.
Pour 6 cm de laine minérale, vous
débourserez, en moyenne, seu-
lement 3,72 € (150 F) par m2 d’iso-
lation de mur, et 5,95 € (240 F)
d’isolation de toiture.
Même si pour un toit vous pour-
riez économiser les frais d’une
sous-toiture, le message est
clair: les matériaux minces sont
à déconseiller comme isolation
d’habitation.
I
O. Lesage et R. Vanp
SUPER INFO : MERCI ! ! ! !
31/10/2010 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
TEST-ACHATS - N° 448 - NOVEMBRE 2001


Depuis lors beaucoup d'eau à couler sous le pont.
31/10/2010 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
je te conseille ce post.

http://www.bricozone.be/fr/isolation...rmo-15016.html

Ensuite j'ai en ai installé dans ma nouvelle construction et franchement super satisfait. Oui c'est vrai on n'as pas de prime mais vu ce que cela permet d'economiser sur la facture du toit, il y a pas photo...

Enfin chacun ses choix.
31/10/2010 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Beaucoup trop de Saint Thomas parmi nous;.)
Que les convaincus fassent un pas en avant..
31/10/2010 Vieux  
 
  38 ans, Flandre
 
Citation:
Posté par Nono Voir le message
Beaucoup trop de Saint Thomas parmi nous;.)
Que les convaincus fassent un pas en avant..

Nono, sachant le passage d'avions, ne vaut-il pas mieux de mettre de la laine de roche?
31/10/2010 Vieux  
 
  38 ans, Flandre
 
Citation:
Posté par Arsenik Voir le message
je te conseille ce post.

http://www.bricozone.be/fr/isolation...rmo-15016.html

Ensuite j'ai en ai installé dans ma nouvelle construction et franchement super satisfait. Oui c'est vrai on n'as pas de prime mais vu ce que cela permet d'economiser sur la facture du toit, il y a pas photo...

Enfin chacun ses choix.
déjà vu, mais merci ! Au niveau acoustique ca donne quoi?
31/10/2010 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Point de vue acoustique là faut pas se faire d'illusion , c'est nul de nul.. (thermique ok , acoustique )
Donc si tu veux absolument de prémunir des bruits , il faut opter pour une isolation traditionnelle cad laine verre ou de roche..
31/10/2010 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
laine de chanvre
31/10/2010 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Aussi..
On n'y pense pas souvent au chanvre..
31/10/2010 Vieux  
 
  38 ans, Flandre
 
Citation:
Posté par Nono Voir le message
Aussi..
On n'y pense pas souvent au chanvre..
Merci beaucoup !
A lire également sur BricoZone...
Isolation Aluthermo Par bmwtuning dans Isolation, +11 03/12/2009
Isolation Avec Aluthermo Par djani dans Isolation, +6 13/04/2009


Forum Finitions : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !

Ajoutez votre société