Condensation due à un pont thermique

( dans

» Finitions

)
Chercher:    

Condensation due à un pont thermique

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


05/11/2009 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour à toutes et à tous,

J'ai besoin d'un petit conseil

Dans une chambre il y a des taches d'humidité qui sont apparues il y a quelques mois. Vu l'état de l'immeuble (pas vraiment de toute jeunesse) on a pensé à un problème d'infiltration venant de l'extérieur. En effet, en regardant la facade depuis la rue, on appercevait que les plaques qui tapissent la paroi étaient pas dans un état formidable ... Visite d'un "expert" et le syndic accepte de faire refaire cette parois de l'immeuble.

On frotte donc les tâches (précisons qu'il y avait des moisissures et des coulées d'humidité) et on se dit que l'affaire est réglée

Que neni !

Malgré les travaux de la facade, on assiste à l'épisode "le retour de l'humidité, version II" (j'aime pas les remakes !)

Bref, il faut se rendre à l'évidence, la cause n'est pas due à une infiltration venue de l'extérieur. Dernière explication possible : les ponts thermiques.

Les problèmes se trouvent à deux endroits de la pièce, sur le même mur, l'un tout à fait à gauche et l'autre tout à fait à droite. A chaque fois c'est dans l'angle formé avec le mur suivant et localisé juste sous le plafond. La chambre est aérée en permanence (même la nuit) mais cela ne suffit pas...

Question (enfin ! )

Comment traiter ce pont thermique ?
Pas possible de le faire depuis l'extérieur (5ième étage)...

Est-ce que le fait de placer une nouvelle paroi avec une solide couche d'isolant entre le mur et cette paroi vous semble une bonne solution ?

Je me vois mal chauffer en permanence ce mur !


Un tout grand merci pour vos bons conseils !!!!
05/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Quelques photos des tâches, de la situation intérieure et extérieure pourraient nous aider à mieux se rendre compte de la situation.
06/11/2009 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Voici les photos des taches

Elles sont assez soft vu qu'on avait tout de même nettoyé tout cela après la remise en ordre de la façade. Je n'ai pas de photos de la façade... mais je suis quasi certain que ce n'est pas (plus) de ce côté là qu'il faut chercher.

Condensation due à un pont thermique Condensation due à un pont thermique

Condensation due à un pont thermique Condensation due à un pont thermique

Vous en pensez quoi ? Deux p'tits ponts thermiques ?

Déjà un grand merci pour vos bons conseils !
06/11/2009 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Pour ma part, je pense bien que c'est la cause. L'idéal, en plus de l'aération, serait d'éviter l'humidité ambiante. Par exemple : bien ventiler la salle de bains, et refermer la porte de celle-ci, ne pas faire sécher de linge, etc...
Il peut aussi être utile de placer dans la pièce un absorbeur d'humidité de type "Rubson".
06/11/2009 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Effectivement, on dirait bien que le phénomène est dû à de la condensation, au vu du développement de la tache (elle suit les arêtes de l'enveloppe du bâtiment, zone la plus sujette à une baisse de t° du matériaux au vu de son exposition).

Ceci étant, rien n'est plus compliqué de trouver la cause d'une tache d'humidité dans un bâtiment tant les causes peuvent être nombreuses.

Mais prenons comme hypothèse que ce phènomène est bien dû à un pont thermique...

Pour y remédier, il n'y a pas 36 solutions :
1. assurer une ventilation correcte du bâtiment (contrôlée, pas des fuites ...)
2. isoler les parois posant problème

L'idéal est d'isoler de l'extérieur car les avantages sont nombreux : la structure du bâtiment est ainsi à l'abris des "chocs thermiques" et le local continue à profiter de l'inertie thermique de la parois si elle est construite en matériau "lourd" (maçonnerie, béton, ...).

Il arrive cependant que cela ne s'avère pas possible (façade classée, espace extérieur difficile d'accès, comme c'est ici le cas, ...)

Il ne reste pour solution que la réalisation d'une isolation intérieure ... mais prudence, il faut respecter certaines règles de base et s'assurer que l'on ne va pas faire pire que mieux ...

En effet, isoler une parois, c'est bien, mais ne risque-t-on pas de déplacer le problème ailleurs, dans un endroit encore plus problématique ?

En fait ce type de problème va croissant avec le temps ... vitrage plus isolants => le vitrage n'est plus la parois la plus froide de la pièce => la condensation qui se faisait avant sur le vitrage (et qui amenait les gens au réflexe d'ouvrir la fenêtre, chose que l'on ne fait plus maintenant) doit se faire ailleurs ... sur les murs, les seuils ...

Partant de là, une solution empirique consisterait à conserver 1 seul simple vitrage (de petite dimension de sorte à ce qu'il ne soit pas nons plus un grouffre à énergie) dans le local afin qu'il serve de "soupape" et où condenserait l'eau présente dans l'air (il ne resterait plus qu'à la canaliser vers l'extérieur via le canal du châssis (cf anciennes fenêtres)).

Je ne sais pas si ceci pourra t'aider et ni ce qu'en penseront les autres (j'en vois déjà certains crier au blasphème .... lol ... "créer un pont thermique, il est fou")

Enfin, pour en revenir à la pose d'une isolation intérieure, il ne faut en aucun cas oublier de placer un pare-vapeur entre la finition intérieure et l'isolant (afin d'éviter que l'umidité présente dans la pièce ne migre vers l'extérieur et ne condense derrière ou même dans l'isolation).

Certains produits regroupe les 3 fonctions (finition/pare-vapeur/isolation), tel l'eurothane G de la firme recticel dont voici le lien :
http://www.recticelinsulation.com/BE...innenisolatie/

Ce n'est pas le seul, de nombreuses marques font ce type de produits (gyproc, ...)
Le choix se fait en fonction du prix, du comportement au feu du matériau, des aspiration écologiques ou non de chacun, ...

Allez, je vais m'arrêter là car j'ai été tout sauf bref ...
06/11/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par futurworld Voir le message
Bonjour,

Effectivement, on dirait bien que le phénomène est dû à de la condensation, au vu du développement de la tache (elle suit les arêtes de l'enveloppe du bâtiment, zone la plus sujette à une baisse de t° du matériaux au vu de son exposition).

Ceci étant, rien n'est plus compliqué de trouver la cause d'une tache d'humidité dans un bâtiment tant les causes peuvent être nombreuses.

Mais prenons comme hypothèse que ce phènomène est bien dû à un pont thermique...

Pour y remédier, il n'y a pas 36 solutions :
1. assurer une ventilation correcte du bâtiment (contrôlée, pas des fuites ...)
2. isoler les parois posant problème

L'idéal est d'isoler de l'extérieur car les avantages sont nombreux : la structure du bâtiment est ainsi à l'abris des "chocs thermiques" et le local continue à profiter de l'inertie thermique de la parois si elle est construite en matériau "lourd" (maçonnerie, béton, ...).

Il arrive cependant que cela ne s'avère pas possible (façade classée, espace extérieur difficile d'accès, comme c'est ici le cas, ...)

Il ne reste pour solution que la réalisation d'une isolation intérieure ... mais prudence, il faut respecter certaines règles de base et s'assurer que l'on ne va pas faire pire que mieux ...

En effet, isoler une parois, c'est bien, mais ne risque-t-on pas de déplacer le problème ailleurs, dans un endroit encore plus problématique ?

En fait ce type de problème va croissant avec le temps ... vitrage plus isolants => le vitrage n'est plus la parois la plus froide de la pièce => la condensation qui se faisait avant sur le vitrage (et qui amenait les gens au réflexe d'ouvrir la fenêtre, chose que l'on ne fait plus maintenant) doit se faire ailleurs ... sur les murs, les seuils ...

Partant de là, une solution empirique consisterait à conserver 1 seul simple vitrage (de petite dimension de sorte à ce qu'il ne soit pas nons plus un grouffre à énergie) dans le local afin qu'il serve de "soupape" et où condenserait l'eau présente dans l'air (il ne resterait plus qu'à la canaliser vers l'extérieur via le canal du châssis (cf anciennes fenêtres)).

Je ne sais pas si ceci pourra t'aider et ni ce qu'en penseront les autres (j'en vois déjà certains crier au blasphème .... lol ... "créer un pont thermique, il est fou")

Enfin, pour en revenir à la pose d'une isolation intérieure, il ne faut en aucun cas oublier de placer un pare-vapeur entre la finition intérieure et l'isolant (afin d'éviter que l'umidité présente dans la pièce ne migre vers l'extérieur et ne condense derrière ou même dans l'isolation).

Certains produits regroupe les 3 fonctions (finition/pare-vapeur/isolation), tel l'eurothane G de la firme recticel dont voici le lien :
http://www.recticelinsulation.com/BE...innenisolatie/

Ce n'est pas le seul, de nombreuses marques font ce type de produits (gyproc, ...)
Le choix se fait en fonction du prix, du comportement au feu du matériau, des aspiration écologiques ou non de chacun, ...

Allez, je vais m'arrêter là car j'ai été tout sauf bref ...
Tout a été dit!
Sauf que je ne suis bien sur pas d'accord avec l'idée du simple vitrage qui va faire office de "condensateur"

-> perte d'energie importante et stupide!
-> sensation de froid au passage evant le vitrage! (inconfortable, surtout pour une salle de bain)
-> la condensation du vitrage va ruisseler sur le châssis, sur la tablette et va huidifier le plâtre des battées -> risque de moisissure près de la fenêtre!

Les solutions:

-isoler les ponts thermiques (pour éviter les points froid)
-ventiler (pour limité l'humidité de l'air)

jusqu'à ce que le problème aie totalement disparu!

Cordialement

Ben

Dernière modification par benlan2000 06/11/2009 à 09h35.
06/11/2009 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
On peut se poser la question de l'apparition soudaine d'un pont thermique dans un ancien batiment. Pourquoi apparait-il aujourd'hui, et pas ily a 25 ans?

Les causes que j'ai déjà rencontré:
1. Dans un châssis simple vitrage, il y a un canal d'évacuation des eaux. Souvent, ce canal est bouché,et empêche l'eau de sortir. Cela n'a l'air de rien, mais c'est une réelle cause: l'eau ne sort plus, et fini par pourrir toute la pièce.
2. Passage de simple à double vitrage. La condensation ne se fait plus sur le vitrage... donc l'humidité cherche le pont thermique suivant.
3. Nouvelle mise en peinture avec une peinture vinylique. Le batiment respire moins... l'humidité stagne... et pourrit les coins moins aérés
4. Nouveau revêtement de sol vinylique. Le tapis laissait la pièce respirer.Le vinyl bloque la vapeur dans la pièce.
5. Bardage des cheminées d'aération dans lesquelles sont reliées les douches. Moins d'aération... plus de condensation.
6. Porte de douche toujours ouverte sur la chambre pas aérée. Tellement toujours ouverte qu'un baffle bloquait la porte.
7. 3 personnes dans une chambre de 10m2
8. Refus d'aération de la part de la personne, à cause d'odeur qui venaient de l'extérieur (étage inférieur aménagé en ménagerie)

Tous ces exemples sont des exemples vécus. Régulièrement, une addtion de facteur fait que la pièce passe de "sain" à "pourrite"!
06/11/2009 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
-> la condensation du vitrage va ruisseler sur le châssis, sur la tablette et va huidifier le plâtre des battées -> risque de moisissure près de la fenêtre!
Dans les châssis simples vitrage, il y a une rigole de récolte de l'eau, avec un canal d'évacuation de l'eau vers l'extérieur.

Si le canal est bien dégagé (d'un coup de coton tige...), l'eau sort, et ne pourrit plus rien
06/11/2009 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Un tout grand merci à tous pour vos réactions ! Je commence à y voir un peu plus clair...

Quelques éléments de réponse :

- La pièce en question est une chambre (et non une salle de bain)
- Il y a bien un double vitrage
- Cette fenêtre en double vitrage est ouverte non stop (même la nuit) en oscillobatant
- La porte de la chambre reste ouverte toute la journée

Géronimo pose la question de savoir pourquoi il y une apparition soudaine d'un pont thermique dans un ancien batiment. C'est une excellente question !

A mon avis :

C'est l'apartement de madame. Elle a réalisé des travaux il y a deux ou trois ans dont le remplacement de tous les chassis. Après ces travaux je suis arrivé (j'ai pas fait exprès pour le timing, promis ! ). Du coup on dort à 2 dans cette chambre. Donc plus de production de vapeur d'eau pendant la nuit (y en a qui vont sortir si ils postent un commentaire à ce sujet... ).

Donc là où il n'y avait pas de stress avec un pont thermique qui existait déjà, en changeant ces deux facteurs on a favorisé son apparition.

En terme de solution je retiens :

1) Je peux changer le superbe double vitrage par un simple pour replacer la condensation dessus... Heuuuuu, je ne pense pas aller vers cette solution

2) Poursuivre une bonne ventilation de cette pièce (en évitant par exemple, comme on le fait parfois aujourd'hui de faire sécher le linge dedans) et utiliser un absorbeur d'humidité de type "Rubson".

3) Isoler le mur. Vu que le faire par l'extérieur est impossible (5ième étage), on doit s'attaquer à l'intérieur. C'est une grande pièce, cela ne me pose pas de stress de perdre quelques centimètres... Et donc ne pas oublier de poser trèèèèès bien le pare-vapeur.

C'est bien cela ?

Et encore un grand merci à vous tous !!!
06/11/2009 Vieux  
 
  55 ans, Brabant Wallon
 
Combien de temps s'est écoulé entre la remise en état de la facade et la réapparition des taches?
Il n'est pas impossible que les murs soient "imbibés" d'eau (suite à une infiltration due à la facade décrepite) et qu'il faille attendre que ceux-ci sechent. j'attendrais quand même un peu avant d'entamer des travaux.
06/11/2009 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Citation:
Posté par BenjiBxl Voir le message
- Cette fenêtre en double vitrage est ouverte non stop (même la nuit) en oscillobatant
Ceci n'est pas une bonne idée. En été, pas de problèmes, mais pendant les périodes froides, l'humidité extérieure vient se fixer sur les murs, plus chauds, de l'intérieur.
Il convient évidemment d'aérer, mais 15 à 30 minutes, fenêtres largement ouvertes, c'est suffisant.
06/11/2009 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Ils ont terminé les travaux en facade il y a deux ou trois mois. Ce sont des plaques de beton. Ils ont sablé la façade, puis replacé de nouveaux joints partout.

C'est effectivement une bonne idée de voir si ce n'est pas le mur qui avait pompé de l'humidité avant qui "termine" de la chasser...

Et je prends bonne note pour l'aération de la pièce !

Un tout grand merci !
06/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bjr BenjiBxl,

Pour ce qui est de l'apparition de traces d'humidités dans les angles sup. des murs et plafonds, c'est vrais que c'est l'endroit privilégiés pour l'apparition des ponts thermiques dans les anciennes habitations, mais comme le dit pfranco, j'attendrais également (+/- 6 mois) que l'humidité contenue dans les murs, les ait quitté, d'autant plus que vous parlez de sablage de la façade, vraissemblablement à l'eau ce qui n'arrange pas le probléme !

Ceci étant, les autres locataires de l'immeuble devraient avoir le même problème ? Les avez vous quetionnés ? Cela serait peut-être utile !

En attendant, je confirme également ce que dit ypluka, continuez à aéré, mais fermez la porte, pour que l'air chaud n'atteigne plus les parroies froides.

BàVs
06/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Quelques questions :
1. vous avez fait les travaux il y a trois ans, dont le remplacement de chassis. Depuis combien de temps avez vous remarqué ce probleme d'humidité ?
2. Comme le demande Fradeco, avez vous questionné le syndic ou les autres voisins.
3. Les murs ou se trouvent l'humdité se trouvent dans quelle orientation.
4. A quel étage êtes vous ?
5. Avez vous ce problème dans d'autres pièces meme si c'est moins fort, pas de taches mais juste humide ?
6. Quand vous mettez votre main sur l'endroit ou c'est humide, est-ce plus froid qu'a d'autres endroits ? Essayer un test à la caméra thermique, ca fonctionne excessivement bien pour les problèmes de ponts thermiques et ca ne coute pas cher.
7. Avez vous demandé au voisin du dessus s'il n'a jamais eu un problème de fuite (genre une machine ou un radiateur qui coule au goute a goute)? On ne sait jamais.
09/11/2009 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par cradoc Voir le message
Quelques questions :
1. vous avez fait les travaux il y a trois ans, dont le remplacement de chassis. Depuis combien de temps avez vous remarqué ce probleme d'humidité ?
Après mon emménagement. D'après ma compagne de très légères traces d'humidités sont apparues APRES le changement des chassis


Citation:
2. Comme le demande Fradeco, avez vous questionné le syndic ou les autres voisins.
La disposition des appart est identique dans les étages. A cet endroit de la pièce, pas de passage de conduites d'eau, de chauffage, etc. En fait, personne d'autre ne se s'est plaint de cela dans l'immeuble.

Citation:
3. Les murs ou se trouvent l'humdité se trouvent dans quelle orientation.
A l'est

Citation:
4. A quel étage êtes vous ?
5ième

Citation:
5. Avez vous ce problème dans d'autres pièces meme si c'est moins fort, pas de taches mais juste humide ?
Nan (et heureusement )

Citation:
6. Quand vous mettez votre main sur l'endroit ou c'est humide, est-ce plus froid qu'a d'autres endroits ? Essayer un test à la caméra thermique, ca fonctionne excessivement bien pour les problèmes de ponts thermiques et ca ne coute pas cher.
J'ai déjà voulu tester la température, mais j'avoue que c'est pas très probant avec la main . Et j'ai pas de caméra thermique...

Citation:
7. Avez vous demandé au voisin du dessus s'il n'a jamais eu un problème de fuite (genre une machine ou un radiateur qui coule au goute a goute)? On ne sait jamais.
On a posé la question à la voisine du dessus et il n'y a pas eu de stress chez elle.


Bon, hier j'ai déjà été acheter un absorbeur d'humidité d'une marque bien connue dans un magasin bien connu. Et aujourd'hui déjà un peu d'eau dedans (là je suis <- sans voix )

On va tenter de ventiler la pièce d'une autre façon : fenetre grande ouverte 1/2 hr le matin, puis on ferme.

On va aussi éviter de faire secher du linge dedans et d'y repasser

On va renettoyer le mur et voir si cela revient.

Si tout cela ne donne pas de résultat, faire venir un fan de caméra thermique pour avoir le coeur net et placer une paroi bien isolée....



Un TOUT grand MERCI à vous tous pour vos conseils !!!
09/11/2009 Vieux  
  44 ans, Hainaut
 
pourquoi pas une peinture isolante ,ne devrait elle pas éviter ce pont thermique
09/11/2009 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour GUYOT,

Bienvenue au club. Peut-être pourriez-vous complèter votre profil public, cela permettra de choisir la manière de dialoguer avec vous.
Dans l'immédiat, veuillez noter qu'en Belgique où c'est bien connu ''on a une brique dans le ventre'', on n'a pas la même conception qu'en France quand à la manière de construire et d'isoler les habitations.

Cordialement.
09/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Bon ben alors moi comme d'autres l'ont déjà dit, je penche plutot vers un problème de pont thermique qui s'est déclaré depuis que vous avez changé les chassis. Les chassis n'étant plus le point le plus froid, la condesation se fait ailleurs. Comme vous l'avez très bien dit, évitez les source d'humidité en plus (linge, repassage, ...). Le fait que vous ayez de l'eau dans votre désumidificateur est tout a fait normal, l'air contient toujours de l'eau en plus ou moins grande quantité. La solution de GUYOT ci-dessus est la bonne, n'oubliez pas le pare vapeur et surtout bien le placer. Faites faire le test de caméra thermique, vous en aurez le coeur net.
09/11/2009 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par GUYOT Voir le message
Mon profil? Mais GUYOT est mon vrai nom, je suis expert thermicien, et je n'ai pas besoin de pseudo. J'ai 75 ANS. Si vous voulez savoir, celà fait 35 ans que je suis expert thermicien.
Des murs en brique ou en béton ou en pierre, c'est la même chose, et ça ne vaut rien en regard de 20 cm de calorifuge. La Belgique et l'Alsace ont des climatologies proches. Et les nouvelles que je reçois de Belgique (site "RENOUVELLE" par exemple) sont tout à fait semblables à celles de la France, aux décisions administratives d'aide aux travaux près.
Guyot,
fradeco voulait dire par "completer votre profil" d'aller dans les options de modifications de votre profil pour compléter votre age, expérience, ... comme ca à tout moment chacun peut en savoir un peu plus sur vous sans que vous soyez obligé de l'écrire à chaque message.

Cordialement,

Renaud.
09/11/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par cradoc Voir le message
Bon ben alors moi comme d'autres l'ont déjà dit, je penche plutot vers un problème de pont thermique qui s'est déclaré depuis que vous avez changé les chassis. Les chassis n'étant plus le point le plus froid, la condesation se fait ailleurs. Comme vous l'avez très bien dit, évitez les source d'humidité en plus (linge, repassage, ...). Le fait que vous ayez de l'eau dans votre désumidificateur est tout a fait normal, l'air contient toujours de l'eau en plus ou moins grande quantité. La solution de GUYOT ci-dessus est la bonne, n'oubliez pas le pare vapeur et surtout bien le placer. Faites faire le test de caméra thermique, vous en aurez le coeur net.
Le remède proposé par Guyot est un peu radical.

Pourtant j'aurai tendance à allez dans son sens même si une réduction de la production de vapeur et une bonne ventilation pourrait probablement régler en grande partie le problème. La peinture isolante pourrait faire partie de cette solution bon marché (et sans garantie de résultats).

On est à l'heure des économies d'énergies -> une bonne isolation serait la bienvenue et cela permet d'avoir une certitude de résultat!

Je rappelle encore également le placement soigné d'un pare vapeur. Sinon la vapeur d'eau va traverser et condenser derrière l'isolant (le mur derrière l'isolant favorisera encore plus la condensation car il sera plus froid que si il était en contact avec l'espace chauffé) -> il faut absolument empêcher la vapeur de rentrer en contact avec le mur froid.

Pour la caméra thermique, je ne la recommande pas dans votre cas.
Je m'explique:
-je préconise une étude par caméra thermique pour détecter des défauts ponctuels dans un bâtiment isolé (pont thermique lié à des défauts de conception ou de réalisation).
-il est aussi intéressant d'utiliser la caméra thermique dans un bâtiment que l'on vient d'isoler pour détecter les défauts éventuels avant de réaliser les finitions.

Dans le cas présent, je pense avoir compris qui s'agit d'un bâtiment non isolé.
-> la caméra thermique ne va faire que confirmé ce que l'on peut voir ou comprendre à l'oeuil nu: les murs extérieurs sont une cause de déperdition importante!
La condensation ce produit actuellement dans les coins car se sont des espaces plus froids et moins ventilés (c'est physique). La caméra ne fera que confirmer un phénomène physique connu!

Cordialement

Ben
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
pont thermique au niveau de ma sablière... Par jeremie.h dans Construction, +2 19/10/2009
Argghh...Pont thermique! Par geenens2000 dans Construction, +5 04/09/2009
Pont thermique Par Syb dans Portes, Escalier, Menuiserie, +7 05/11/2008
YTONG - Pont thermique??? Par MIP dans Gros Oeuvre, +6 18/03/2008
Lame d'air/pont thermique Par Laika dans Isolation, +7 02/06/2007


Forum Finitions : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société