Abandon manifeste de chantier, que faire ?

( dans

» Divers » Galères et Horreurs

)
Chercher:    

Abandon manifeste de chantier, que faire ?

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


11/08/2011 Vieux  
  41 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Je peux vous paraître direct en m'adressant à vous de cette manière, mais ça ne sert à rien de critiquer un entrepreneur lambda sur un forum, de manière anonyme. Vous vous épuisez les phalanges et vous ne réglez en RIEN votre situation.
Votre entrepreneur, s'il est sérieux, passera plus de temps sur ses chantiers qu'à lire des forums sur le net.
Je vous conseille de vous orienter vers votre architecte, qui reste lui responsable du chantier jusqu'à la fin, peu importe son propriétaire.
Bon courage et bonne soirée.

PS: si vous décidez de parachever vous-même vos travaux, ce forum reste une vraie mine d'or.

Si je puis me permettre, cher Damdidam, l'objet de mon post n’était pas de critiquer telle ou telle nationalité, ni de me plaindre de façon anonyme, mais bien de savoir quelle réaction avoir face à ce comportement indigne d'un professionnel, et quelles actions entreprendre.

Je n’espère pas entrer en contact avec lui via ce forum (j'ai déjà eu l'occasion de remarquer son niveau de lecture, et ce n'est pas une critique gratuite), mais je souhaite juste savoir quelle sont mes recours face à ce drame dans lequel nous sommes petit à petit plongés par sa faute.

Et oui, j'ai déjà touché un marteau, ainsi que d'autres outils !!

Amicalement
11/08/2011 Vieux  
  41 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par omare Voir le message
sans vouloir offenser frz59 ,il ne dit pas pour quel raison l entrepreneur a deserte le chantier.il ya quelque chose qui cloche.on n a pas la version de l entrepreneur.
un entrepreneur belge ou etranger ne vient pas pour faire la moitie du travail et puis se barrer parce que si il fait ca avec tout le monde ,sa reputation est grillee et il peut deposer le bilan.

Omare, j'aimerais moi-même beaucoup savoir pourquoi il a déserté ! Comme vous dites, il y a quelque chose qui cloche, mais je ne sais pas quoi. En tout cas, le "nerf de la guerre", c'est à dire l'argent, n'est pas en cause puisque nous sommes à jour de paiements, et nous n'avons jamais sous-entendu le moindre changement de ce coté.

J’espère cependant qu'il ne déposera pas le bilan, en tout cas pas avant d'avoir terminé notre chantier, et pas avant qu'on dépose une plainte contre lui.

Quant à sa réputation, je suppose qu'elle ne restera pas immaculée trés longtemps.

11/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Bien.

Dans ce cas, suivez mon conseil: adressez-vous à l'architecte. Il est le garant du bon suivi de votre chantier, et il a été rémunéré à cette fin. Pas un autre, et encore moins un quelconque membre de bricozone. D'ailleurs, si ça doit aller au tribunal, on cherchera plus que probablement à connaître sa version avant la vôtre.

Et surtout, si ça doit passer dans un quelconque tribunal, un autre conseil que je peux vous donner, c'est de vous abstenir de sortir la reflexion intelligente d'intègre, sur la nationalité de votre entrepreneur. On est jamais sûr de l'origine du juge

Pour le marteau et les autres outils, si vous ne parvenez pas à un happy end avec ces déboires, je pense qu'ils vous seront sans doute utiles.

Cordialement.
11/08/2011 Vieux  
  41 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Bien.

la reflexion intelligente d'intègre, sur la nationalité de votre entrepreneur. On est jamais sûr de l'origine du juge
Absolument d'accord, étant moi-même un étranger en Belgique, je me vois mal critiquer d'autres étrangers face à un juge belge !!! Nous avons tout de même l'espoir de ne pas en arriver au tribunal..

Pour l'archi, en plus d’être très au courant de la situation, il a le même problème que moi : entrepreneur injoignable, que ce soit par téléphone ou mail, de plus il ne se présente plus aux réunions de chantier..

Heureusement, tout est consigné dans ses PV. Question : Est-ce que les PV de l'archi (envoyés par mail aux parties concernées) ont une quelconque valeur juridique dans un procés ? L'entrepreneur peut-il feindre l'ignorance de ces PV ?
11/08/2011 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Votre architecte devrait être capable de faire davantage qu'envoyer un e-mail. Il peut envoyer aussi un recommandé avec AR, et le consigner dans le dossier.

Pour ce qui est du tribunal, ce n'est pas parce que vous ne souhaitez pas y aller que ça se fera comme ça. Je veux dire par là que si votre entrepreneur décide de vous y poursuivre pour rupture abusive de contrat (les gens sont culotés, peu importe la nationalité), vous devrez y aller.

Dans cette éventualité, le contrat précisant les délais non respectés et les recommandés envoyés avec accusés de reception joueront évidemment en votre faveur.

Bref, peu de soucis à se faire dans votre cas.

Et à la relecture de votre post initial, au sujet de l'installation de la cuvette des WC et de la peinture, je pense que vous n'aurez pas de mal à terminer tout ça vous-même en moins de quelques jours. L'aménagement extérieur étant moins critique, évidemment.
11/08/2011 Vieux  
 
  48 ans, Bruxelles
 
dans ce cas les lettres recommandes sont les mieux indiques.si l entrepreneur refuse meme le contact avec l archi c est que vraiment il doit etre degoute et vous n etes pas pret de le revoir.
11/08/2011 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Si les lettres recommandées + AR n'ont aucun effet sur l'intéressé, faites les lui parvenir par huissier de justice. Cette procèdure reste rarement sans réaction.
11/08/2011 Vieux  
  41 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par fradeco Voir le message
faites les lui parvenir par huissier de justice

Grande nouvelle, l'entrepreneur est allé chercher nos courriers hier, nous avons reçu les AR ce jour !!!

Notre avocat va néanmoins convoquer un huissier de justice pour constater l'état actuel du chantier, ce qui nous servira de base dans un éventuel procès.

Nous avons bien compris que tant qu'un jugement n'est pas rendu, il nous est impossible d'envoyer "paître" l'individu, et que nous devons "vivre" avec..
11/08/2011 Vieux  
  41 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par omare Voir le message
vraiment il doit etre degoute
probablement beaucoup moins que nous..
11/08/2011 Vieux  
  41 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Bref, peu de soucis à se faire dans votre cas.
J'ai bien compris que vous parlez de l'issue d'un procès..

Car des soucis, vous imaginez bien qu'on s'en fait beaucoup depuis quelques semaines !!! Et ca va crescendo.

En tout cas je vous remercie pour vos conseils et votre soutien.
12/08/2011 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par omare Voir le message
dans ce cas les lettres recommandes sont les mieux indiques.si l entrepreneur refuse meme le contact avec l archi c est que vraiment il doit etre degoute et vous n etes pas pret de le revoir.
C'est pas une manière de faire de toute façon!
Il a signé un contrat pour la rénovation d'un appartement, avec un prix fixé. Pourquoi s'il reçoit son argent au fur et à mesure de l'avancement des travaux, il ne vient plus, ne répond plus et embarque tous ses outils?

Tout "dégouté" qu'il est, cet entrepreneur n'a pas le souci de savoir où va dormir son bébé de deux mois dans les semaines qui viennent.
12/08/2011 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
ça ne sert à rien de critiquer un entrepreneur lambda sur un forum, de manière anonyme. Vous vous épuisez les phalanges et vous ne réglez en RIEN votre situation.
(...)
PS: si vous décidez de parachever vous-même vos travaux, ce forum reste une vraie mine d'or.
Cette fois c'est décidé, je vais ériger une statue pour Damdidam dans mon jardin.
12/08/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
En marbre , au moins ???

Grande nouvelle, l'entrepreneur est allé chercher nos courriers hier, nous avons reçu les AR ce jour !!!
Mais est-ce qu'il n'était pas tout simplement en congé, comme la majorité des gens travaillant dans le bâtiment en juillet/août ???

(Ou en prison??)

Dernière modification par intègre 12/08/2011 à 15h07.
17/08/2011 Vieux  
  50 ans, Liège
 
Je me pemets de reprendre au vol se poste avec 4 jours de retard... mais bon.

Travaillant au sein d'une entreprise de rénovation, donc de l'autre côté de la barrière, et étant tombé par hasard sur ce poste par une nuit d'insomnie, j'aimerais y mettre mon grain de sel:

FRZ59, si j'ai bien compris, tu as acheté une bien immobilier en cours de rénovation et tu as acheté aussi le projet càd l'architecte ainsi que l'entrepreneur occupé sur place car les travaux réalisés jusque là étaient satisfaisants, contrôlés et réceptionnés par l'architecte (on est bien d'accord?)

Ton archi a donc bien vérifié que l'entrepreneur était bien enregistré pour les travaux qui lui sont confiés (ce n'est pas un pompe funèbre?). Bien qu'il peut faire appel à de la sous-traitance pour ce qu'il n'est pas capable de faire car dans le cas d'une rénovation on doit souvent toucher à tout et à moins d'être une entreprise avec au minimum un homme par corps de métier différent, il est difficile de se présenter comme spécialiste en tous domaines, donc la sous-traitance, ce n'est pas plus mal.

Ton architecte lui a aussi demandé quelques adresses ou coordonnées de personnes chez qui il a fait de la rénovation du même qualibre, même si finalement l'architecte ne dérange personne, c'est l'occasion de voir si l'entrepreneur est embêté ou à l'aise face à cette demande ?
A moins que dans ses conventions initiales, ce travail ne lui incombait pas. Dans ce cas, avant de signer l'acte, c'est toi qui l'a fait?


J'en conclue donc qu'il n'y a pas de malfaçons et ce n'est pas la raison du départ de ton entrepreneur.



Pourquoi a t'il quitté un chantier si jusque là son travail était correct et que 50% sont réalisés?

1)Comme déjà souligné par quelqu'un, il a peut-être décallé ses vacances par rapport au mois de juillet habituel de la construction et comme c'est un entrepreneur un peu rustre, il n'estime pas devoir prévenir ses clients. Ca peut arriver et ce n'est pas pour ca qu'il est mauvais, il est juste mal élevé. Es-tu allé jusque chez lui discrétos pour voir s'il était là, interroger peut-être gentillement un voisin? Il n'est peut-être pas trop tard de faire quelques démarches administratives à son sujet si ca n'a pas été fait, histoire de voir si tu as réellement interrêt de t'entêter à ce qu'il termine.

2)Parfois, certains entrepreneur, surtout débutants ou pas qualifiés, sous-estiment la durée des travaux donc le prix remis.
En rénovation, c'est terrible le temps qu'on perd à préparer, adapter, faire les courses pour un peu de ceci et un peu de celà, ... . Quand on dit qu'un poste en rénovation coute 2 x plus cher que du neuf, je certifie que c'est vrai.

Malheureusement, un entrepreneur en mal de travail va peut être commettre l'erreur d'offrir des prix un peu plus bas pour avoir le marché et à mi-chantier, se rendre compte qu'il perd sa culotte. S'il a les épaules solides (financièrement), il va terminer le chantier en se mordant les doigts pour conserver sa réput. S'il est fragile, il se sauve plutôt que de creuser le trou encore plus et de risquer la faillite si ce n'est pas déjà trop tard. Certains osent annoncer la couleur et expliquent leur départ mais ils sont rares.

3) Il est possible que deux ouvriers quittent une entreprise du jour au lendemain mais dans la construction c'est très souvent parce qu'ils ne sont pas payés par son employeur, ou qu'on les prends pour des chiens, ou qu'on leur offre mieux ailleurs. Ou bien il se peut aussi qu'ils soient en situation irrégulière et dans ce cas, il n'est pas bon de rester longtemps au même endroit. Difficile donc pour un homme seul ou en manque d'ouvriers par rapport au nombre de chantier en cours de terminer les travaux.

4) Tu es peut-être, sans même t'en rendre compte, un client chiant, hyper exigeant qui veut à petits prix un travail de surper haute qualité avec des suppléments non prévisibles au départ et qui doivent être effectués si possible gratuitement (et ce ne sont pas toujours les clients les plus pauvres). Tu lui as cassé les pieds jusqu'ici et il n'en peut plus. (ne le prend pas mal, j'envisage toutes les possibilités).

(ma) Conclusion:


Tu as fais ce qu'il fallait: lui téléphoner (avec ton gsm pour obtenir la preuve des relevés au cas où), tu as envoyé un courrier d'abord gentil, puis un second peu moins, puis une mise en demeure de terminer les travaux par recommandé avec AR (et en plus tu l'as reçu ce AR donc ca veut dire que l'entrepreneur a pris connaissance du contenu et qu'il ne pourra le contester). Ton architecte aussi fait des démarches de son côté. Il a acté dans le PV un vraisemblable abandon de chantier.

Un constat de huissier, pourquoi pas, ca pourra éventuellement te servir si tu attaques ou si tu te fais attaquer par l'entrepreneur. Si j'ai bonne mémoire, ca doit se chiffrer dans les 350€ et si tu en as les moyens pourquoi pas, de nouveau au cas où.

Maintenant, si c'était moi (et ca n'engage que moi parce que c'est sur base de mes expériences et de mon caractère):

Je ne m'échinerais pas à faire terminer des travaux par un entrepreneur qui n'en a pas envie ou pas les moyens techniques ou financiers, au risque d'obtenir un travail baclé, voir des malfaçons (et là t'es parti pour la galère au Tribunal. Non pas que tu vas perdre, mais ca va te bouffer pas mal d'énergie et d'argent avant que tu n'aboutisses).
Il est peut-être aussi arrivé au terme du travail qu'il avait les capacités de faire et pour le reste, il doit trouver un sous-traitant mais il a rencontré un blème à ce niveau là ou bien il a déjà une mauvaise réputation et ca lui est difficile.

Il ne te supporte peut-être pas, toi ou ton architecte. Pas de raison bien précise, c'est juste chimique.

Donc

Je lui enverrais un dernier recommandé stipulant qu'il n'a pas répondu à ta mise en demeure dans le délai que tu lui a donné dans ton courrier (attention: après avoir vérifié bien sur qu'il n'est pas en vacances) et que dès lors, tu considères qu'il y a rupture de contrat unilatérale de sa part avec abandon de chantier, que vu les circonstances et le fait de ton obligation de déménager avec un enfant en bas age dans très peu de temps, tu as l'obligation d'un bon père de famille, en concertation avec ton architecte, de trouver une solution alternative . Que tu estimes que les travaux payés valent les travaux réalisés (avec un décompte de l'architecte en annexe, c'est mieux.

Que ton architecte fasse aussi un relevé des travaux à terminer accompagné d'un dossier photo que tu garderas en deuxième carte et donc tu ne parles pas.

Tu peux aussi faire appel au CSTC pour appuyer ton architecte (c'est de l'ordre de 160 à 500€ selon ce que tu leur demandes comme dossier) et tu peux le mentionner dans ta lettre (ca peux influencer si tu souhaite qu'il reprenne les travaux mais alors tu dois aussi lui laisser une porte ouverte dans ton courrier en lui disant que tu es toujours prêt durant ces 8 jours à t'attabler avec lui pour une conversation entre personne responsable).

Tu termines en lui disant que sans nouvelle de sa part suite au contenu de cette ultime lettre dans un délai de 8 jours calendrier à dater de la présente (les Tribunaux aiment bien 8 jours) pour faire valoir ses éventuelles revendictions, tu n'auras d'autres choix que de considèrer le contrat qui liait les deux parties comme définitivement rompu ( et tu peux ajouter si tu veux que tu te réserves le droit de faire valoir les préjudices subits auprès d'un tribunal compétant)

Dans le cas où lui te poursuivrait parce que tu ne nous as pas tout dit et il y a un cadavre dans ton placard, ton constat de huissier et les courriers recommandés (mise en demeure et ultime courrier) seront garants de ta bonne foi à avoir tenté tout ce que tu pouvais.

Après ce conseil "très théorique", pour ce que tu vas décider si tu n'as pas de nouvelle de lui dans l'ultime délai que tu vas lui laisser, c'est fonction de ta personnalité, de ton caractère, de ton entourage, .... Chacun choisi le chemin qu'il prend, compréhensif, résigné ou agressif.

C'est vrai que tu peux aller au Tribunal avec un avocat qui s'y connait un peu en construction c'est mieux et avec un peu de chance, ton entrepreneur ne s'y présentera pas ou il se présentera tout seul sans avocat, un bon dossier et tu vas très certainement obtenir sa condamnation pour négligeance, avec des astreintes par jour de retard et jusqu'à reprise du travail ou rupture de contrat ou contrat avec un nouvel entrepreneur.

S'il ne paie pas les astreintes, tu pourras faire appel a un huissier dont tu avanceras les frais et qui ira voir s'il y a quelque chose à saisir (faut-il encore qu'il trouve le domicile si c'est un indépendant ou le siège si c'est une entreprise). Si c'est une société, son bilan BNB publié peut aider ton avocat à voir s'il y a des investissements en matos, des véhicules, ... pour donner une idée.
Et tu aurais encore le droit de lui faire une mauvaise réputation.

Mais bon....

Dans tout ca, tu investis tes sous dans des démarches juridiques plutôt que dans tes travaux qui sont urgents. Et si ces travaux sont réellement sous évalués, c'est clair que tu ne trouveras pas d'autre entrepreneur à ce prix là. Peux-être seras-tu capable de te faire une raison et soit gratter tes fonds de tirroir, soit terminer tes travaux toi-même. Peut-être aussi que tu n'as pas eu de chance, que les prix étaient bon et que tu es tombé sur un con.
On en a déjà beaucoup parlé sur bricozone... faire appel à un entrepreneur, c'est malgré tout avoir un risque non négligeable que ca ne se passe pas bien, même si l'entrepreneur est jusqu'ici sans faille, qu'on a pris tous les renseignements et les précautions possibles et que c'est justement sur ton chantier qu'il a eu un coup de fatigue. Même si ce n'est pas tolérable, ca peut arriver.

La construction n'est pas une science exacte







(NB sur la discution de nationnalité dans la construction: En ce qui nous concerne, n'ayant rien trouvé sur le marché de la main d'oeuvre belge pour un nouveau département que nous voulions absolument développer (annonce, interim et forem pdt 3 mois = rien de qualifié ou glandu d'origine), nous avons finalement fait appel à de la MO QUALIFIEE étrangère et régulière. Ca fait 2 ans qu'ils sont là. Ils font du très bon boulot, à un rythme normal, supervisés par leur propre chef d'équipe désigné par eux et il est vrai pour, logement et déplacements domicile->dépôt à notre charge compris 40% de moins que de la MO belge. Mais ca c'est un autre débat sur l'ouverture des frontières - un bien ou un mal pour notre MO nationnale ....).
17/08/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Quelle objectivité. Ce message est génial de clarté.
+ 100 Tititelef

Juste une petite réponse sur le dernier paragraphe. Je n'ai rien contre la main d'oeuvre étrangère tant qu'elle est régulière, déclarée et payée décemment. Et ce n'est pas une question de couleur de peau. Il n'y a aucun racisme là derrière, comme certains pourraient le croire. Ceux que je critique sont souvent européens comme moi, C'est juste une question d'état d'esprit de gens qui viennent uniquement pour profiter d'un système, sans en assumer les devoirs.

Ce qui me fait enrager, ce sont tous ces gens qui viennent travailler au noir, qui n'ont parfois aucune compétences et qui abandonnent le chantier dès qu'ils ont été payés.
Mais je suis aussi d'accord qu'il est difficile de trouver des BBB au Forem, Onem, etc... qui ont envie de vraiment travailler et qui ont des compétences.
17/08/2011 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
  fradeco est connecté maintenant
Waf. Quelle insomnie . Très très belle analyse pleine d'objectivité. Chapeau
17/08/2011 Vieux  
  Brabant Wallon
 
Bonjour,
afin d'éviter de recourir à une procédure judiciaire longue, pénible et couteuse, pourquoi ne pas signaler le fait à la chambre syndicale de la construction pour solliciter une conciliation avec l'entrepreneur? Une autre piste contournant le recours à un avocat serait un arbitrage... Ces renseignements peuvent etre obtenus auprès de la confédération nationale de la Construction à Bruxelles.
Pour calmer la polémique des travailleurs étrangers : la compétence, le sérieux et la confiance ne s'identifient pas à une couleur de peau, ni à une nationalité ou à une langue.
Je vous souhaite beaucoup de courage et bonne chance dans cette aventure!
17/08/2011 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Message en effet détaillé, mais quand même un peu orienté "restons bon amis avec l'entrepreneur".

Une relecture du post #1 nous apprend deux choses : le maitre d'oeuvre a changé (vous avez acheté la baraque ET le contrat de renovation avec), et il se peut que ce chantier était deja plus ou moins abandonné depuis longtemps. Vous venez simplement de le découvrir, après éventuellement que votre calamar ait encore fait l'une ou l'autre bricole.
La confiance est rompue, et le type vous a "limite insulté" : n'attendez pas qu'il vous tape.

Il doit y avoir moyen de faire casser le contrat dans les formes, s'il répond pas tant mieux çà vous fait un contact désagréable en moins, et trouvez un autre zigue. Faites simplement ce qui est nécessaire pour que l'autre ne puisse pas se retourner pour rupture de contrat dans votre chef. Faites le rompre vous même, dans les formes... Et laissez l'autre vous attaquer si ca l'amuse.

Vous dites être allé voir un avocat ; auriez vous la bonté de partager avec nous son avis ?
17/08/2011 Vieux  
  41 ans, Bruxelles
 
Merci à tous pour vos messages, et notamment titite lef (avec qui j'en boirais bien une à la fin du chantier..) pour son message.

Pas trop le temps de vous tenir au courant au jour le jour, mais en quelques mots :

- le travail a repris depuis vendredi dernier (résultat de la menace via l'avocat ? subite reprise de responsabilités de la part du calamar ? intervention divine ? va savoir). Nous avons à présent 2 mecs qui sont, je le reconnais, polonais et néanmoins efficaces !! En prime, l'un d'eux parle un français plus que décent, ce qui est très utile.

- ils terminent plein de petits et de plus gros boulots, ils ont apparemment été briefés par leur boss.

- par contre toujours aucune nouvelle du calamar en question, malgré x coups de téléphone, sms, emails.. la prochaine lettre recommandée ne va pas tarder. Ce n'est pas parce qu'on a 2 ouvriers chevronnés qu'on va oublier tout ce qui reste à faire.

- du coup pas de réception provisoire de prévue. je pense qu'on va passer par la case huissier, au cas où..

- toujours est-il que le déménagement est prévu le 24/08, j’espère bien qu'on sera prêts..

- je suis à fond dans les peintures, d'ailleurs si quelqu'un s'ennuie, je fournis rouleaux et pinceaux et gratitude..

Merci encore pour vos messages instructifs.. je continuerai de vous tenir au courant...
17/08/2011 Vieux  
  41 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par bZone Voir le message
Vous dites être allé voir un avocat ; auriez vous la bonté de partager avec nous son avis ?
bien sur : son avis tient en une lettre de mise en demeure bien salée, expédiée ce mardi, que je résume ainsi :

"vous ne respectez pas le délai que vous avez vous meme fixé, ce qui place mes clients dans une situation intenable. en conséquence, ou vous reprenez immédiatement le travail, ou je vous assigne devant le tribunal de commerce de bruxelles, qui ne manquera pas de vous renvoyer devant la chambre d'enquetes commerciale. en prime je solliciterai votre remplacement.

il va de soi que de multiples frais seront à votre charge.

veuillez agréer etc"

bien entendu on espère pas en arriver au tribunal, du moins pas avant d'emménager. vu mon post précédent on avance, on pourra probablement emménager la semaine prochaine. cela dit on en reparlera une fois que cette affaire sera finie, il reste encore plein de boulot pour la partie extérieure.
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Abandon de chantier : Solde restant à payer à l'entrepreneur fautif Par Levure dans Construction, +13 23/06/2011
abandon de chantier et reprise par un nouvel entrepreneur Par omzeyd dans Construction, +0 08/06/2011
La maison de l'horreur:Malfaçons et abandon du chantier Par Lafaille dans Galères et Horreurs, +30 21/04/2011
que faire si on veut vendre mais que le cadastre n'est pas passé? Par eolem dans Construction, +4 22/03/2011


Forum Galères et Horreurs : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société