Mission PEB : ça vaut la peine de comparer !

( dans

» Divers » Galères et Horreurs

)
Chercher:    

Mission PEB : ça vaut la peine de comparer !

- Page 3
Page 3 sur 5 Page precedente 12 3 45 Page suivante


12/05/2011 Vieux  
  49 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Cela fait peur de construire, je vais donc obliger mon petit neveu à faire une formation d'architecte, d'ingénieur civil ou d'ingénieurs industriel, ensuite je lui paie sa formation PEB à 652 € et j'aurais fait une belle économie.

Bon, je vais devoir attendre 6 ans avant de commencer à construire mais d'ici là, on aura surement des PEB 2.vert.

Il est un fait que j'entends beaucoup de gens qui rouspètent sur le Coordinateur de Sécurité qui se contente de leur fourguer un PDF imprimé pour une somme colossale, ni ayant pas eu affaire, je ne peux juger.

Bonne journée.
12/05/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
L'utilité d'un CSS sur un chantier de maison individuelle est peut être contestable, mais en attendant elle est obligatoire, et fait partie des multiples choses qui font grimper le prix de la construction sans apporter quoi que ce soit au client.
12/05/2011 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Tiens mon beau pere est justement en train de suivre les formations de certificateur PEB a Gembloux... Apparemment ce n'est pas une simple formalite selon lui...
12/05/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Ben non, que ce n'est pas une simple formalité !!!
C'est indispensable sur de gros chantiers et ce n'est pas pour rien qu'on demande une certaine formation préalable: architecte, ingénieur, etc ....
Mais pour certains, qui ne savent pas en quoi cela consiste, tout n'est que simple formalité.
12/05/2011 Vieux  
  49 ans, Hainaut
 
Peut-être parce que les gens ne savent pas exactement en quoi cela consiste et quand on fait une recherche sur internet, ce qui revient presque tout le temps, c'est logiciel PEB, donc pour certains: cela se résume à faire, une petite ballade dans la maison, griffonner deux/trois trucs et ensuite dire : "Je dois faire plein de calculs compliqués" qui se traduise pour certains par "Le logiciel PEB va faire tout les calculs et sortir un rapport". Et pourquoi est-ce si cher, si c'est juste encoder des données? Et bien, il faut rembourser la formation et le logiciel PEB surement avant de faire des bénéfices, enfin je pense.

Dans quelques années grâce à de petits compteurs sur les ventilations forcées, vous devrez acquitter une taxe proportionnelle à votre usage de l'atmosphère, bien sur tout cela sera relevé par un CUA, Contrôleur d'Usage Atmosphérique.

;)

Dernière modification par jmardef 12/05/2011 à 18h50.
15/05/2011 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Il y a trois "nouveaux" métiers liés à l'énergétique du bâtiment qui proviennent tous d'une directive Européenne donc la Belgique ou la Région n'ont pas vraiment choisi de faire appliquer ceci et c'est Kyoto qui est derrière.

Dans l'ordre croissant de prix pour la prestation

Certificateur PEB
Pour des logements existants, obligatoire pour la vente et bientôt pour la location (01/06). Il rédige le certificat PEB donc un état des lieux du bâtiment d'un point de vue énergétique afin d'informer le futur acheteur ou locataire du niveau énergétique du bâtiment.

Auditeur PAE
Réalise l'audit énergétique d'un logement. Donc état des lieux (situation existante) plus détaillé que pour un certificat car il propose ensuite des améliorations à apporter pour améliorer le bâtiment. Le tout est chiffré afin de connaître les investissements les plus intéressants. Ce type de prestation donne droit à des primes et réduction d'impôts qui le rendent pratiquement gratuit et il donne de plus l'accès à certaines primes à l'isolation

Responsable PEB
Logement neuf ou très grosse rénovation, il s'occupe de tous le volet énergétique de la construction et doit s'arranger pour faire respecter au bâtiument la réglementation. Il doit assurer le suivi du chantier pour tous ce qui concerne l'énergétique du bâtiment et est responsable via la garantie décénale. Une fois le bâtiment construit, il doit réintroduire le document qu'il avait fait avant le chantier pour obtenir le permis, avec tous ce qui a réellement été placé avec preuves afin de vérifier que le bâtiment répond bien aux normes.
Cette fonction est loin d'être simple et engage directement la responsabilité, raison pour laquelle la plupart des Architectes refusent la mission PEB souvent complexe et technique.

En espérant que ceci permette à chacun de mieux s'y retrouver. Chacune de ces trois fonctions doit pouvoir reconnaître facilement un type d'isolant, connaître les différences entre-eux, avoir une connaissance des aides misent en place, connaître les différents systèmes de chauffage (chaudière, PAC, Cogénération, électrique accu ou direct, panneaux solaires thermique ou PV, etc.) et oui ca semble simple mais je crois que pour chacun le boulot d'un autre est toujours plus facile et moins utile que le sien.

Dernière modification par Loriot 15/05/2011 à 11h12.
15/05/2011 Vieux  
  49 ans, Hainaut
 
Merci,

Est-ce que si je veux vendre ma maison, le PAE me fournit également le certificat nécessaire à la vente? Est-on gagnant financièrement?
15/05/2011 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
uniquement si l'audit PAE a été réalisé avant le 31/12/2010.
15/05/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
On voit que l'Europe est principalement un truc de fonctionnaires pour donner du boulot à des fonctionnaires ou assimilés. C'est de toute manière le client qui doit douiller, en fin de compte.
Je me demande vraiment si tous les nouveaux pays de l'Europe de l'Est, l'Espagne,le Portugal, la Grèce, l'Italie, même la France, etc....respectent toutes ces normes.
Et après, on s'étonne que les maisons ont augmenté de 15 à 20 % en 4 - 5ans.
Plus le boum sur les terrains.......
Dans quelques années, il n'y aura plus que les gros salaires qui sauront construire, et peut être certains fonctionnaires, car prêt avantageux avec stabilité d'emploi.
15/05/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
  Géronimo est connecté maintenant
Il est clair que la certification PEB, c'est un coût sans contre partie... pour le citoyen.

L'administration wallonne, par contre, gagne 1500 fonctionnaires privés, chargés de remplir une base de donnée wallonne avec le volume de votre batiment, sa surface habitable, sa consommation d'énergie primaire théorique (pour ce que cela veut dire) et donc une série de base de taxation!
15/05/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
  Géronimo est connecté maintenant
Par contre, construire en tenant compte d'une PEB sensée devrait être imposé aux architectes.... ou supprimé.

Si c'est l'architecte qui tient compte de la PEB dans son plan, en comprenant que chaque point à sa conséquence, il y aura un vrai progrès dans les cahiers des charges des construction. Si c'est sous traité, c'est une démarche couteuse et inutile.
15/05/2011 Vieux  
 
  37 ans, Luxembourg
 
Citation:
Si c'est l'architecte qui tient compte de la PEB dans son plan, en comprenant que chaque point à sa conséquence, il y aura un vrai progrès dans les cahiers des charges des construction. Si c'est sous traité, c'est une démarche couteuse et inutile.
c'est exactement ce que je penses aussi, l'architecte s'est aussi son rôle
de s'assurer que le cahier de charge est respecté lors de la réalisation des travaux.
Pourquoi ajouter un responsable peb ? on a pas confiance envers l'architecte ?
15/05/2011 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Géronimo, tout à fait d'accord avec toi.
Si le but est d'uniquement gonfler le rang des fonctionnaires, la paperasse, procédures (et au final les taxes - car faut payer tout ça), ça ne sert strictement à rien.
Mon avis: encore une belle m... en provenance directe de la cervelle de moineau d'un fonctionnaire européen.
Au final, monsieur et madame tout le monde, ils y gagnent quoi au juste ? Qu'on me l'explique...

J'ai oui dire que l'analyse PEB était ou allait devenir obligatoire pour les baux enregistrés.
Si c'est pour permettre aux locataires de louer un bien "en connaissance de cause", et en ayant une idée réelle de ce que le bâtiment consomme, j'en rigole bien.

Tout d'abord, ce n'est pas uniquement le bâtiment qui consomme; mais essentiellement l' / les occupant(s). Une "température de confort" est un indicateur subjectif, certains se sentent bien avec 19 degrés; d'autres avec 24. La consommation, elle, est bien différente.

Ensuite, le coût de ces procédures se répercutera aussi sur le coût de la location. N'allez pas croire que la majorité des propriétaires feront cadeau du coût d'un audit aux locataires - même s'il est (ou pas, j'en sais rien) déductible d'impôts.

Ensuite, je me demande vraiment comment sont effectués les calculs énergetiques. Je ne doute pas de la compétence des fonctionnaires qui ont pondu ça, mais je vous demande de réflechir à mon cas.
J'habite un immeuble de 6 étages. Nous devons faire passer un controlleur pour l'audit des appartements et des communs.. donc, deux audits. Les appartements sont tous différents. Certains ont un double vitrage, d'autres du triple, et les "moins rénovés" ont du simple. Certains ont le salon orientés vers le sud, d'autres vers le nord.
Si mon voisin du dessous chauffe, j'ai d'office 20 degrés et j'ai pas besoin d'allumer mes radiateurs. Ma voisine d'à côté va changer ses chassis, comment son certificat va-il changer et influencer le mien ?
Ah, comble du comble: le spécialiste va effectuer un calcul sur base de la visite d'un seul appartement de l'immeuble.

Je suis donc très septique et très critique vis à vis de ces nouvelles procédures...
15/05/2011 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
J'ai oui dire que l'analyse PEB était ou allait devenir obligatoire pour les baux enregistrés.
Le certificat PEB pour la location des bâtiments résidentiels, c'est à partir du 1er juin et ça ne concerne pas que les baux enregistrés. L'obligation s'applique à toutes les locations de bâtiments résudentiels. (y compris la location d'une maison de vacance pour un weekend).

Pour ce qui est des méthodes de calculs. Ce n'est pas le lieu le plus approprié pour en débattre.
15/05/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
  Géronimo est connecté maintenant
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
Le certificat PEB pour la location des bâtiments résidentiels, c'est à partir du 1er juin et ça ne concerne pas que les baux enregistrés. L'obligation s'applique à toutes les locations de bâtiments résudentiels. (y compris la location d'une maison de vacance pour un weekend).

Pour ce qui est des méthodes de calculs. Ce n'est pas le lieu le plus approprié pour en débattre.
Effectivement, toutes les locations et ventes de logements résidentiels sont concernées.

(Et soit dit en passant:
1.l'enregistrement des baux est obligatoire, très simple, et vachement conseillé pour les baux de résidence principal
2. un compromis sans certificat PEB n'a aucune valeur...)
15/05/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
  Géronimo est connecté maintenant
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Si c'est pour permettre aux locataires de louer un bien "en connaissance de cause", et en ayant une idée réelle de ce que le bâtiment consomme, j'en rigole bien.
C'est le prétexte. Mais mauvais prétexte, étant donné qu'on ne calcule pas le coût en énergie, mais le coût en énergie primaire supposée. Sans différence de la manière d'obtenir l'énergie primaire. Par exemple, selon la méthodologie PEB, il vaut mieux avoir une production directe d'eau chaude qu'un boiler qui pompe le courant de nuit.
Economiquement, c'est idiot. Et au niveau de la production d'électricité, c'est aussi une ineptie.

Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Tout d'abord, ce n'est pas uniquement le bâtiment qui consomme; mais essentiellement l' / les occupant(s). Une "température de confort" est un indicateur subjectif, certains se sentent bien avec 19 degrés; d'autres avec 24. La consommation, elle, est bien différente.
Le principe est de pouvoir comparer les logements. Et d'orienter le choix des candidats acheteurs et loueurs. L'idée n'est pas idiote. Mais la réalisation est très coûteuse.
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Ensuite, le coût de ces procédures se répercutera aussi sur le coût de la location. N'allez pas croire que la majorité des propriétaires feront cadeau du coût d'un audit aux locataires - même s'il est (ou pas, j'en sais rien) déductible d'impôts.
C'est non déductible fiscalement. Et il est évident que les loyer vont être augmentés d'autant. Le rendement espéré par un proprio va rester constant.

Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Ensuite, je me demande vraiment comment sont effectués les calculs énergetiques. Je ne doute pas de la compétence des fonctionnaires qui ont pondu ça, mais je vous demande de réflechir à mon cas.
Les calculs sont corrects. Compliqués et un peu trop précis (et cette précision coûte... plus cher qu'en Flandre!). Mais la méthodologie et le résultat me semble globalement correct.

Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
J'habite un immeuble de 6 étages. Nous devons faire passer un controlleur pour l'audit des appartements et des communs.. donc, deux audits. Les appartements sont tous différents.
Les résultats PEB seront donc tous différents.
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Certains ont un double vitrage, d'autres du triple, et les "moins rénovés" ont du simple. Certains ont le salon orientés vers le sud, d'autres vers le nord.
Le certificateur DOIT en tenir compte. S'il ne le fait pas, c'est au mauvais certificateur.

Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Si mon voisin du dessous chauffe, j'ai d'office 20 degrés et j'ai pas besoin d'allumer mes radiateurs. Ma voisine d'à côté va changer ses chassis, comment son certificat va-il changer et influencer le mien ?
Non, cela n'influencera pas votre certificat.

Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Ah, comble du comble: le spécialiste va effectuer un calcul sur base de la visite d'un seul appartement de l'immeuble.
C'est illégal. Il doit tenir compte de chaque appartement, de son vitrage, de sa surface, de ses thermostats, etc.

Comment j'ai un avis aussi précis? J'ai suivi la formation PEB (avec succès)... Je sais donc de quoi je parle.
15/05/2011 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
  Géronimo est connecté maintenant
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
Pour ce qui est des méthodes de calculs. Ce n'est pas le lieu le plus approprié pour en débattre.
Et pourquoi pas?
15/05/2011 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Si pour vous il est limpide lorsque vous vous voulez acheter une maison de vous faire une opinion rapide et précise sur ces qualités énergétiques, ce ne pas le cas de tout le monde et si, lorsqu'un vendeur vous annonce que le bien a été totalement rénové avec 20cm d'isolant en toiture et que la chaudière est entretenue chaque année avec facture ne mentionnant rien de bien précis vous êtes content et près à le croire alors le certificat n'a pas vraiment d'utilité...

Dans la réalité, si ce vendeur me racconte cela et que je lui demande si il possède quelque chose de valable prouvant ses dire, il peut m'envoyer promener et racconter son baratin à plus crédule! Avec le certificat, il pourra danser sur sa tête, il faudra prouver au certificateur ce qu'il avance pour que cela soi pris en compte et ensuite chaque acheteur sera au courant de l'état réel du bien ou tout du moins de l'état le moins bon dans lequel se situe le bien (si il y a vraiment de l'isolant mais qu'il n'a pas pu le prouver).

Pour ce qui est de la mission PEB que devrait remplir l'architecte auteur du projet, je suis d'accord avec vous, le mieux c'est que ce soit l'architecte qui s'en charge ou un responsable avec qui il est habitué à travailler car un contact régulier devra être établi...malheureusement, beaucoup d'architecte ne sont pas capable d'effectuer les calculs relatifs à la PEB et ce n'est pas surprenant car le boulot de base de l'architecte ne cesse de s'étendre et il arrive un moment ou il devient difficile de se maintenir à jour dans chaque domaine.

Citation:
J'habite un immeuble de 6 étages. Nous devons faire passer un controlleur pour l'audit des appartements et des communs.. donc, deux audits. Les appartements sont tous différents. Certains ont un double vitrage, d'autres du triple, et les "moins rénovés" ont du simple. Certains ont le salon orientés vers le sud, d'autres vers le nord.
On réalise un audit partiel pour la partie chauffage et ECS commune à tout l'immeuble et ensuite si un des propriétaires veut vendre son appart, il fait réaliser le certificat de son appartement à lui avec toutes ses spécifivités et pour la partie chauffage et ecs, on reprend les données de l'audit partiel réalisé précédemment...Il va sans dire que le certif d'un appart avec chaufferie collective sera moins couteux que celui d'une maison.

Citation:
Ensuite, le coût de ces procédures se répercutera aussi sur le coût de la location. N'allez pas croire que la majorité des propriétaires feront cadeau du coût d'un audit aux locataires
Un certif de 300€ valable 10ans qui étant facilement accecible par n'importe quel certificateur, sera deux fois moins cher lorsqu'il devra être renouvelé...Ca fait 2,5€/mois! Moi en tant que Porpio, je serai content de pouvoir valoriser la qualité énergétique de mon bâtiment par rapport à celui de l'étage d'en dessous grâce à ce doccument.

Citation:
On voit que l'Europe est principalement un truc de fonctionnaires pour donner du boulot à des fonctionnaires ou assimilés. C'est de toute manière le client qui doit douiller, en fin de compte.
Je me demande vraiment si tous les nouveaux pays de l'Europe de l'Est, l'Espagne,le Portugal, la Grèce, l'Italie, même la France, etc....respectent toutes ces normes.
Et après, on s'étonne que les maisons ont augmenté de 15 à 20 % en 4 - 5ans.
Plus le boum sur les terrains.......
Dans quelques années, il n'y aura plus que les gros salaires qui sauront construire, et peut être certains fonctionnaires, car prêt avantageux avec stabilité d'emploi.
Franchement pour quelqu'un qui n'aime pas fustiger une profession, vous n'avez pas l'air d'apprécier les fonctionnaires et soi dit en passant un certificateur, auditeur ou responsable est un indépendant...En France la PEB est déjà pleinement en vigueur
15/05/2011 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Je persiste à penser qu'un certificat PEB ne reste qu'un bout de papier, rempli de blabla théorique, et qui coûte de l'argent. Une isolation de toit, réalisée dans les règles de l'art avec 16cm de laine de roche aura plus d'efficacité qu'une autre de 20cm réalisée n'importe comment.
Le locataire éventuel ne peut évidemment pas démonter le toit pour s'en assurer. Le certificateur non plus. Un ticket de caisse du brico ne prouve pas non plus que l'isolant a été bien placé.
C'est pareil pour un chauffage sol, des chassis, etc etc etc..
L'idée, en théorie, est bien, je l'admets. Mais c'est trop compliqué, complexe à mettre en oeuvre. Tellement compliqué, cas par cas, bourré d'aberrations (cfr réponse de Géronimo au sujet de la production d'eau chaude), que dans la pratique ça amènera plus de problèmes qu'autre chose.
Une maison, c'est pas vraiment comme une voiture, où l'on peut calculer la consommation moyenne en ville ou en autoroute. Il y'a beaucoup plus de paramètres qui entrent en ligne de compte.
16/05/2011 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Damdidam Voir le message
Je persiste à penser qu'un certificat PEB ne reste qu'un bout de papier, rempli de blabla théorique, et qui coûte de l'argent. Une isolation de toit, réalisée dans les règles de l'art avec 16cm de laine de roche aura plus d'efficacité qu'une autre de 20cm réalisée n'importe comment.

Effectivement, c'est un argument pertinent. S'il la bonne mise en oeuvre de l'isolant n'est pas prise en compte dans la PEB, c'est parcequ'il s'agit d'un critère trop subjectif.

Il faut aussi relativiser, quand un propriétaire vendeur vous dit: on vient d'isoler la toiture l'année passée et que le certificateur établit que l'isolation mise en place mesure 5cm d'épaisseur...On est loin des 20cm (même si ceux-ci sont mal placé).

Autre exemple plus concret: maison construite en 2010, petite visite dans les combles (après avoir demander de déplacer une armoire pour dégager l'accès) constation: aucune isolation placée. Dans cette même maison, absense de régulation sur la chaudière (pas même un thermostat d'émbiance), aucune information concernant l'isolant placer sous la chape (pour autant qu'un isolant ai été placé). Sans certificat, n'importe quel aquéreur aurait pensé acheter une maison isolée valablement.

Le locataire éventuel ne peut évidemment pas démonter le toit pour s'en assurer. Le certificateur non plus. Un ticket de caisse du brico ne prouve pas non plus que l'isolant a été bien placé.

C'est bien pour cela qu'un ticket de caisse ne sera pas pris en compte par le certificateur. (je ne dis pas qu'il ne va pas poliment mettre une copie dans sont dossier, mais il ne va pas le prendre en compte pour le calcul.

C'est pareil pour un chauffage sol, des chassis, etc etc etc..

Le chauffage sol, c'est assez facile à détecté en posant sa main sur le sol. Pour les châssis, les vitrages sont souvent rempli d'informations précieuses.

L'idée, en théorie, est bien, je l'admets. Mais c'est trop compliqué, complexe à mettre en oeuvre. Tellement compliqué, cas par cas, bourré d'aberrations (cfr réponse de Géronimo au sujet de la production d'eau chaude), que dans la pratique ça amènera plus de problèmes qu'autre chose.

L'abération dont parle Géronimo est toute relative. D'abord, l'énergie électrique reste plus cher que la production locale.
(un peu plus de 0.10€/kWh pour l'électricité de nuit contre environ 0.07€/kWh pour le gaz.

Si l'on considère pour le boiler électrique une perte de +/- 20% liée à l'échange de chaleur imparfait et à la perte occasionnée par le stockage, on arrive déjà à 0,12€/kWh.

Si l'on considère un ancien chauffe eau gaz avec un faible rendement de 65%, on arrive à 0.11€/kWh.

Il faut ajouter les pertes occasionnées par les longueurs de tuyaux entre la production et le puisage de l'eau chaude. Mais l'électricité n'est généralement pas économiquement interressante.

Il faut aussi admettre que le boiler n'est généralement pas chauffé 100% sur le courant de nuit. Et le courant de jour, c'est un peu plus de 0.20€/kWh...

Si l'on regarde du point de vue énergétique, la production d'un kWh électrique nécessite à l'heure actuelle en moyenne l'équivalent de 2.5 kWh d'énergie fossile ou nucléaire.

Une maison, c'est pas vraiment comme une voiture, où l'on peut calculer la consommation moyenne en ville ou en autoroute. Il y'a beaucoup plus de paramètres qui entrent en ligne de compte.

Vous avez déjà essayer d'arriver à la consommation théorique de votre voiture en situation réelle?
Il faut prendre ce morceau de papier pour ce qu'il est!
Page 3 sur 5 Page precedente 12 3 45 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
gaz ou mazout:que choissir?est ce que ca vaut encore la peine de mettre le mazout Par spyke dans Chauffage, +77 17/07/2015
Comparer les énergies Par Piku dans Chauffage, +2 13/02/2009
Cette promo vaut-elle la peine ? (wc suspendu) Par llambotte dans Plomberie, +9 11/03/2008


Forum Galères et Horreurs : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société