A peine commencé, déjà des soucis

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

A peine commencé, déjà des soucis

Page 1 sur 4 1 23 Page suivante Dernière page - Résultats 61 à 61 sur 61


20/04/2011 Vieux  
  53 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Les fondations sont à peine terminées que nous avons déjà des raisons de douter de la qualité de travail de l'entrepreneur.
Ce dernier est un petit entrepreneur du coin qui a pourtant bonne réputation.

Suite à l'étude de sol, l'ingénieur en stabilité a préconisé des semelles de fondations de 60 X 30 avec un léger ferraillage, le tout posé sur une membrane polyéthilène car le terrain est assez humide.
Le terrassement a effectivement permis de confirmer la présence d'une quinzaine de cm d'eau.
Suite au terrassement, le rapport de l'ingénieur rappelle qu'il faut :

1) pomper l'eau
2) placer une membrane polyéthilène sous les semelles et sur les remontées

Je précise que ces 2 paramètres sont connus de l'entrepreneur depuis notre premier contact.

Un matin, je passe devant le terrain et surprise : les ouvriers sont occupés à couler les semelles.
Malheureusement, la suite allait être moins réjouissante.
Le béton est coulé sans avoir préalablement pompé l'eau et à fortiori posé la membrane et le ferraillage.
Voyant ma réaction, un ouvrier vient vers moi et m'explique que l'entrepreneur a obtenu l'autorisation de l'ingénieur de ne pas mettre de membrane mais d'ajouter un hydrofuge dans le béton.
Ceci sans me prévenir.
Evidemment pas possible de joindre l'ingénieur.

Finalement, alors que les règles de l'art auraient voulu, me semble-t-il qu'il y ait pompage de l'eau, pose de la membrane, pose du ferraillage et coulage du béton, la mise en oeuvre a été celle-ci :
1) coulage du béton sur une vingtaine de cm de haut et sur environ 2 m courant
2) pose et enfouissement du ferraillage dans le béton coulé (Je doute que la ferraille se chevauche l'une l'autre et se trouve sur la même horizontale)
3) coulage du béton sur le ferraillage posé pour atteindre la hauteur voulue (sous pression du béton l'eau allait vers la pompe)
4) retour au point 1

Résultat : à certains endroits, il y a en surface de la semelle une épaisseur de 1 à 2 cm de ciment (à cause de l'eau qui n'a pas été pompée et qui a "lavé" le béton)) qui se craquèle et qui se transforme en poussière lorsqu'on gratte : autant de ciment qui ne solidifie pas les semelles.
Vu la manière donc a été posé le ferraillage, je doute de son effcicacité (A mon avis, le ferraillage n'est réellement efficace que s'il est posé sur un même plan horizontal, si ce n'est pas le cas, il aura un effet inverse à celui souhaité, puisque la résistance des semelles ne sera pas homogène).
Il y a un risque d'avoir des poches d'eau dans les semelles.

Nous avons demandé une réunion de chantier (ce soir) à laquelle ne viendra que l'architecte (l'entrepreneur et l'ingénieur étant plus prompt à prendre unilatéralement des décisions qu'à les assumer).

Sommes-nous trop exigeants, notre mécontentement est-il justifié, devons-nous réellement craindre pour la stabilité du bâtiment ?

Merci pour vos avis.

Dernière modification par lou91 20/04/2011 à 13h35.
20/04/2011 Vieux  
 
  31 ans, Luxembourg
 
Le mieux serait peut etre aussi que l ingenieur soit present.

Apres il faudra voir ce que dira l architecte. C est un independant je suppose votre architecte ?

Merci de nous tenir informé des resultats de cette reunion et du suivi par l entrepreneur. En tout cas, ne vous laissez pas embobiner.

Si l ingenieur a donné ses instructions et qu elles ne sont pas respectees, a moins d avoir un papier signé de l ingenieur qui precise que c est ok, faites recommencer le boulot.

Des fondations mal faites, vous entrainez d autres problemes par la suite donc il ne faut pas aller plus loin si c est pas sur a 100 %

Bon courage en tout cas
20/04/2011 Vieux  
 
  47 ans, Namur
  rcscboys91 est connecté maintenant
bonjour

Dans notre cas, l'ingénieur nous a systhématiquement envoyé un mail en mème temps qu'a l'architecte dès qu'un changement devais intervenir, rien ne devrais se faire sans que vous en soyez informer

Si j'étais vous tant que les blocs ne sont pas poser, j'obligerais l'entrepreneur a faire sauter la semelle et a la recommancer dans les règles de l'art
20/04/2011 Vieux  
  53 ans, Hainaut
 
Vos premières réactions nous confortent dans l'idée qu'une telle pratique n'est pas correcte.

A Sicilianoli : notre architecte est bien indépendant tout comme l'ingénieur.

Merci pour vos réactions.
20/04/2011 Vieux  
 
  31 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par lou91 Voir le message
Vos premières réactions nous confortent dans l'idée qu'une telle pratique n'est pas correcte.

A Sicilianoli : notre architecte est bien indépendant tout comme l'ingénieur.

Merci pour vos réactions.
C est deja une bonne chose, ca leur permettra d etre objectif et surtout de faire le necessaire afin de se couvrir d eventuels malfacons futures.

Tenez nous au courant ce soir alors
20/04/2011 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Bonjour

Il n'ont pas passé l'aiguille vibrante ?

Et le faite de mettre un hydrofuge dans un béton ne permet pas de coulez un béton dans de l'eau.
20/04/2011 Vieux  
  53 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par jona1202 Voir le message
Bonjour

Il n'ont pas passé l'aiguille vibrante ?

Et le faite de mettre un hydrofuge dans un béton ne permet pas de coulez un béton dans de l'eau.

Bonjour,

Non pas d'aiguille vibrante.
Simplement "tapoter" en surface avec le dos d'un rateau.
20/04/2011 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Cela ne m'inspire pas fort confiance, mais posez la question se soir a la réunion.

A première vue l'architecte serait de votre coté ou du leurs?
20/04/2011 Vieux  
  53 ans, Hainaut
 
A Jona1202 :

Je n'ai pas assez de recul pour pouvoir répondre.

Lors des choix (architecte, ingénieur stabilité, entrepreneur), nous avions décidé de nous limiter à la région (pensant que vu la proximité du chantier par rapport à leur domicile ils se sentiront plus impliqués).
Nous avons donc choisi des acteurs sur base du bouche à oreille et sur base d'expérience de personnes que nous connaissions de près ou de loin.

Résultat : ils se retrouvent tous dans un rayon de 10 km, se connaissent et ont déjà travaillé ensemble.
Réflexion faite, nous aurions peut-être dû ratisser un peu plus large pour éviter au maximum le risque de copinage.

Ceci dit prendre l'architecte à Arlon, l'entrepreneur à Ostende et l'ingénieur dans le fin fond de la Campine n'est pas la solution non plus !!!

Nous verrons ce soir.
20/04/2011 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Bonjour Lou, est-ce qu'ils ont au moins mis un visqueen (feuille de plastique sous le béton)?
Le visqueen à deux fonctions :
1) empêcher la terre de se mélanger au béton (parce que cela risque de réduire les performances du béton).
2) empêcher la terre de boire l'eau contenue dans le béton ce qui provoque son sèchage prématuré. Quoique, dans votre cas, la terre est déjà saturée en eau.

Etant en plein construction (avec beaucoup d'auto construction) je sais par quoi vous passez ! Alors bon courage, ne vous laissez pas faire mais surtout soyez assertif pour éviter les troubles inutiles.

David
20/04/2011 Vieux  
  47 ans, Liège
 
bonjours,

Au vu de ce que je lis, il est important de vérifier plusieur choses, la composition du béton (demander un bon de fourniture), pour voir si il correspond au exigeance de l'ingenieur, ça permettra de voir si ils n'ont pas triché sur la quantité de ciment au m³ prévu.

La viqueen en general n'est pas fait pour avoir une étanchéité mais pour eviter que la laitence (le jus de ciment ) ne partent dans le sol et laisse les granulats (pierre du béton) sans liant, pour les semmelles filantes.

Le fait de couler du béton dans des fondations pleines d'eau change sa fluidité et sa consistance, donc trés déconseillé.

Le ferraillage doit être placé en partie basse de la fondation a 3 cm du fond pour etre éfficasse et avoir un recouvrement de 15x le diametre des barres que constitue le feraillage (expl diam 10mm=====> 15cm de recouvrement), l'architecte dois donner son avis, mais c'est l'ingenieur qui garantit le travail, si il prend le risque de le garantir (mais j'en doute), alors au moindre problème de stabilité son assurance prendra tout en charge.
En résumé je vous conseille fortement d'émettre tous les doutes possible sur ces fondations, quitte à demander l'avis d'un autre ingénieur, si le votre s'obstine.
ps: prévoyez un drain pour collecter les eaux de vos sous sol ou VV.
20/04/2011 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Titre de la discussion : "A peine commencé, déjà des soucis"


Autant vous habituer tout de suite : ça ne fait que commencer.

Mais d'un autre côté, sachez que tout finit toujours par s'arranger (en bien ou en mal ) et que c'est un vrai bonheur de pouvoir faire construire.

Courage et bonne chance !

20/04/2011 Vieux  
  38 ans, Liège
 
à vous de mettre les points sur les i dès maintenant, faites une réunion avec tout le monde et imposez vous!

dites bien qu'il ne sera plus question de déroger à ce qui était prévu, que si ça devait arriver de nouveau, ça serait un démontage et remontage comme selon le cahier des charges .

n'attendez pas les ennuis, agissez
20/04/2011 Vieux  
 
  51 ans, Hainaut
 
Heureusement qu'il y a des sites comme BZ où on peut trouver idées, solutions, ... et soutien. Quand on est novice, c'est dur dur dur. Gardons le sourire !
20/04/2011 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
En tant qu'architecte je peux vous dire que je refuse illico ce travail... C'est du grand n'importe quoi! J'espère sincèrement pour vous que l'ingénieur et l'architecte régiront en ce sens!
20/04/2011 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Est-ce grave ? oui et non ... ca dépend de la manière dont ca a réellement été fait.
Le fait de couler un béton directement sur terre, n'est pas conseillé mais ca ne veut pas dire non plus que tout va s'éfondrer. Si lors du bétonnage, l'eau de la tranchée s'est réellement mélangée au béton, alors oui c'est fort embêtant (c'est probablement le cas vu les 2cm de béton que vous arrivez à gratter sur le dessus de la fondation). Comme déjà dit, demander copie du bon de livraison du béton (vérifiez l'adresse et la date et demandez à l'ingénieur de marquer son accord sur celui-ci). Les dimensions de la fondation doivent être respectée. Le ferraillage aussi. le fait de le mettre par après, si c'est un ferraillage léger, ne veut pas dire que c'est mal fait (ca se faisait souvent à l'époque).
Il y a moyen de faire des test de résistance du béton placé avec un appareil, voir même de vérifier ou se trouvent les armatures.
De toute façon ne vous laissez pas faire et exigez que votre maison soit faite dans les règles de l'art ainsi que suivant les recommandations de vos conseils ingénieurs et architectes.
20/04/2011 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par cradoc Voir le message
Il y a moyen de faire des test de résistance du béton placé avec un appareil, voir même de vérifier ou se trouvent les armatures.
Salut Cradoc, ça roule ?
Tu pourrais m'en dire plus là dessus ? c'est interessant.
Merci.
20/04/2011 Vieux  
  36 ans, Brabant Wallon
 
C'est un appareil qui se pose au sol et en le bougeant de droite à gauche il détecte si il y a présence d' armatures métalliques ou grillage dans le sol.

Ici le souci n'est pas de savoir si il y en a mais si ils ont bien été posés.

Personnellement je rejoindrais l'avis des autres bricozoneurs sur vérifier le bon de livraison car il y a une quantité de béton minimale a respecter par m2.

ça ne leur aurait pas pris longtemps de pomper l'eau ... et ça aurait été plus "prudent" mais bon ... ils la construisent ... ils ne vont pas vivre dedans ... pour eux ce n'est jamais grave

prenez un avis extérieur même si ça vous coûte un peu ça coûtera moins cher qu'après ...

tenez-nous au courant et courage!
20/04/2011 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
@ Cradoc: Salut, je ne dis pas que ça va s'écrouler, mais je comprend qu'au prix que coûte une construction et au vu des sacrifices que doivent faire certains afin de pouvoir construire ils désirent que le travail soit réalisé selon les règles de l'art.

Enfin, peut-être que ça se faisait avant, mais nous sommes en 2011, pourquoi utiliser les techniques anciennes pas toujours les meilleures alors que ce n'était vraiment pas difficile de pomper, mettre un visqueen, ferrailler puis couler le béton???
Que le travail soit bien fait ou non, notre ami paiera hélas le même prix!

Je crois que l'architecte et l'ingénieur doivent prendre leurs responsabilités également, s'il ne le font pas, alors il faudra agir.
20/04/2011 Vieux  
 
  Hainaut
 
Si il y a le moindre doute, suite aux avis des experts qui engageront leur responsabilité, faire démonter.
Il ne faut pas rigoler avec ces choses là. L'avis de Cradoc, je plussoie et replussoie.
Vous devez payer 1000 €, vous n'essayez pas de refiler 1000 Roubles en prétendant que c'est la même chose. Alors, ne vous laissez pas faire. Essayez de régler votre première tranche en Roubles, vous verez la tête de votre entrepreneur.

Bon courrage.
Page 1 sur 4 1 23 Page suivante Dernière page - Résultats 61 à 61 sur 61


A lire également sur BricoZone...
Avez-vous déjà entendu parlé des paraboles solaires ? Par bzetag dans Chauffage, +31 19/01/2012
Fuite boiler qui cause des soucis électrique. Par Erwyn dans Plomberie, +13 06/08/2010
Le soucis des conditions générales de vente Par azerty1923 dans Cuisine equipée, +28 08/11/2009
On commence et déjà des problèmes! Par Syl dans Construction, +22 18/07/2009
repeindre des carrelages de cuisine déjà peints Par fredta dans Sols, Carrelage, Parquet, +1 27/01/2009


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...

Ajoutez votre société