Accident gravissime sur le chantier, quelles suites ?

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Accident gravissime sur le chantier, quelles suites ?



13/01/2014 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Bonjour à tous,

Une question précise


Lors d'une auto-construction ou d'une grosse rénovation, en cas d'accident gravissime sur le chantier, qui aura pour conséquence une impossibilité totale de reprendre le travail rémunéré habituel, que se passe-t-il ?

Merci
13/01/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Je sais pas fieu... si c'est vraiment ce que tu dis, ça dépend de la couverture privée de la personne, par exemple moi j'ai une hyper grosse assurance-groupe de par mon employeur. Si je me casse un truc sur mon chantier, c'est mon chantier...
Maintenant si c'est un ami qui donnait un coup de main... j'irais tout de même voir direct un avocat.

Bon courage

13/01/2014 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Ah oui, aussi, tu peux appeler Marc-Emmanuel

13/01/2014 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Voir avec votre assureur, dans notre beau pays ou on aime pas les gens entreprenants, c'est le flou total.

Vous êtes censé être couvert par votre assurance familiale, mais ....

Tout dépend de l'activité exacte a laquelle vous étiez occupé au moment de l'accident, en règle générale, une assurance familiale ne couvre pas les risques liées a une activité professionnelle réglementée...

Un particulier n'est pas sensé manipuler une pelleteuse ou utiliser un marteau pic sur compresseur, couler une chape etc.....

Dans la plupart des cas, ça passe, mais si les frais devraient être élevés, l'assurance pourrais décider de chipoter pour ne pas payer....

Donc consultez votre assureur pour être sur d’être couvert.
13/01/2014 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Je précise ma question :
Dans le cas de figure où le propriétaire travaille sur son propre chantier pendant ses congés (par exemple) ...
Il tombe de l'échelle (toujours par exemple) et se retrouve paralysé à vie.
Il ne lui sera plus jamais possible d'exercer la profession qui assurait sa subsistance et celle de sa famille.
Je ne parle pas de savoir qui va payer afin de finir le chantier.
Avec quoi pourra-t-il vivre, manger, se chauffer, se loger ... ainsi que ses enfants ...et ce, chaque jour jusqu'à la fin de sa vie ?
13/01/2014 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Ganjanoof Voir le message
Bon courage
Merci ! Mais heureusement, il ne s'agit ici que d'une question ...
13/01/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
 
et si t'as un accident de la route?
et si tu tombes en courant après ta petite fille
et si tu tombes de l'escalier en te levant dans le matin
et si tu tombes dans la baignoire
et si...

accident de la vie privée
ton employeur n'est responsable de rien
ton assurance pareil

certains bonnes boites donnaient des assurances vie privée.
mais bon, faut les chercher actuellement

une assurance décès je connais
mais une autre accident vie privée... ça existe peut-être, mais à quel prix?

en gros, c'est la galère
13/01/2014 Vieux  
  Brabant Wallon
 
A titre d'exemple, dans mon package salarial j'ai une assurance incapacité.
En cas d'accident du travail j'ai un revenu mensuel garanti a vie.
En cas d'accident 'privé' j'ai droit a un revenu mensuel garanti a vie + 30%. Si un jour je devais me blesser j'ai tout intérêt a ce que cela se passe en dehors du boulot.

Donc le tout est d'avoir de bonnes assurance en espérant ne jamais en avoir besoin.
13/01/2014 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Citation:
Posté par browning Voir le message
en gros, c'est la galère
Ouchhhh !!!
13/01/2014 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Citation:
Posté par wspboy Voir le message
A
En cas d'accident 'privé' j'ai droit a un revenu mensuel garanti a vie + 30%. Si un jour je devais me blesser j'ai tout intérêt a ce que cela se passe en dehors du boulot.
Cette assurance couvre-t-elle uniquement les accidents de la vie courante (Par ex. : chute dans un escalier sans tiers responsable) ou bien couvre-t-elle aussi les accidents exceptionnels(par ex. : accident de ski, chute sur un chantier personnel,...)?
13/01/2014 Vieux  
 
  57 ans, Bruxelles
 
https://www.socialsecurity.be/CMS/fr...TH_8_4_2_1.xml
13/01/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par wspboy Voir le message
A titre d'exemple, dans mon package salarial j'ai une assurance incapacité.
En cas d'accident du travail j'ai un revenu mensuel garanti a vie.
En cas d'accident 'privé' j'ai droit a un revenu mensuel garanti a vie + 30%. Si un jour je devais me blesser j'ai tout intérêt a ce que cela se passe en dehors du boulot.

Donc le tout est d'avoir de bonnes assurance en espérant ne jamais en avoir besoin.
ce qu'il faut expliquer, c'est que le Mr a une très très bonne place et un avantage non négligeable

faut aussi expliquer qu'il est un privilégié, et que la toute grande majorité des personnes n'ont pas cet avantage

les anciens à mon boulot on un avantage de ce type
les nouveau, QUEDAL!
13/01/2014 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Pour les anciens, il étaient assez rare pour l'époque que les gens se lance dans des chantiers, comme le font pas mal de gens aujourd'hui .Ce qui peut très bien expliquer que les assureurs ne sont plus fort chaud pour assurer un nombre considérable de personne.
13/01/2014 Vieux  
  46 ans, Namur
 
bonjour.
Pour les indépendants, il existe l'assurance revenu garanti.
On ne peut pas s'assurer pour un montant supérieur à son "salaire", et la rente est fonction du degré d'incapacité. Le premier mois n'est généralement pas couvert.
La PLCI sociale intervient également.
Il faut s'assurer, mais le mieux est de ne pas en avoir besoin.
olix
13/01/2014 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Attention, beaucoup d'assurances pro ( indépendants ), ne couvrent pas les accidents domestiques, toujours bien s'assurer ( ) que la couverture prend en compte tout les cas.

Et travailler dans son bâtiment, même pour y faire son métier, c'est considéré comme domestique.

Enfin, c'est toujours litigieux, c'est que quand on est confronté au problème qu'on sait vraiment sur quel pied danser.

Toujours vérifier avec votre courtier, et pour l'ensemble de vos assurances.

La pire situation ( vécue encore maintenant par une collègue ), c'est d’être couvert par deux assurance ( privée et professionnelle dans le cadre d'un complémentaire ).

La c'est la guerre garantie !!!
17/01/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
  chammy est connecté maintenant
La seule façon de faire, c'est de contacter un courtier.

Il y a des sociétés spécialisées pour ce type de risques (Assurances Fédérales, ARCO, etc..) Mais attendez-vous à un "choc" financier s'il y a de nombreux intervenants.

Et si on ne s'assure pas, on est parti pour des conflits quant aux responsabilités (civile, maître d'ouvrage, entrepreneur si on se fait aider par un pro); les assurances ont le ponpon pour se rejeter la faute, et les avocats aussi... On se retrouve le plus souvent gros jean comme devant. Donc, se lancer tout seul ou fournir son aide pour une construction, c'est le plus souvent sans filet. Autant le savoir.
17/01/2014 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Pour avoir déjà posé la question à mon courtier, voilà la réponse à l'époque (2007), mais je ne pense pas que cela soit fort différent aujourd'hui :

- l'assurance familiale couvre les dégats faits aux tiers. Donc une blessure personnelle et ses conséquences ne sont pas couvertes par cette assurance.

Il existe des assurances spéciales, sur mesure, destinées à couvrir presque tout ce que l'on veut.

A titre d'exemple, depuis que je fais de la promotion immobilière (qui engendre des emprunts importants), j'ai une assurance qui couvre tout accident et conséquence tant dans le cadre privé que sur chantier ... Bien entendu le décès est aussi couvert afin de ne pas mettre ma famille dans le besoin s'il m'arrivait malheur.

C'est une super couverture, mais c'est assez couteux. on parle de plusieurs milliers d'€ par année.
17/01/2014 Vieux  
 
  36 ans, Brabant Wallon
 
Il me semble ( en tant que salarié) que dans le cas où tu ne sais pas reprendre le travail, tu tombes sur la mutuelle.

Edit : En ce qui concerne une profession libérale, je n'en ai aucune idée.

Dernière modification par pasidefix 17/01/2014 à 09h20.
17/01/2014 Vieux  
 
  36 ans, Brabant Wallon
 
http://www.inami.fgov.be/citizen/fr/...ROTH_6_1_2.htm

Incapacité de travail pour les salariés - Indemnités
Quelles démarches devez-vous entreprendre pour bénéficier d’indemnités de maladie ?

Vous devez déclarer votre incapacité de travail auprès du médecin-conseil de votre mutualité, au moyen d’un "Certificat d’incapacité de travail", mieux connue comme étant le document "Confidentiel".
Vous pouvez obtenir un "Certificat d'incapacité de travail" auprès de votre mutualité. Veillez à toujours avoir un document de réserve.
Procédez comme suit :
  • Faites compléter le document par votre médecin traitant.
  • Envoyez ce document dès que possible (de préférence dans les deux jours) au médecin-conseil ou remettez-le-lui en mains propres. Dans ce cas, n’oubliez pas de demander un accusé de réception. La déclaration d’incapacité de travail est en effet soumise à des délais stricts.
Quelles sont les conséquences d’une déclaration tardive ?

En cas de déclaration tardive auprès du médecin-conseil, vos indemnités seront diminuées de 10 % dès l’entrée en incapacité de travail jusqu’au jour de la déclaration compris.
Cette sanction ne peut être levée que si les trois conditions suivantes sont remplies :
  • cas de force majeure ou revenu familial peu élevé ;
  • perte de revenu de plus de 25 euros due à une déclaration tardive ;
  • déclarations tardives non répétitives.
Contactez votre mutuelle pour de plus amples informations.
À combien s’élève votre indemnité de maladie ?

Le montant de votre indemnité de maladie varie en fonction :
  • de votre salaire ou allocation de chômage ;
  • de la durée de votre incapacité de travail ;
  • de votre situation familiale.
Incapacité primaire
Si vous êtes travailleur salarié, votre indemnité de maladie s'élève à 60 % de votre salaire brut, au cours de la première année de votre incapacité de travail (incapacité primaire) :
Si vous êtes au chômage, vous pouvez prétendre à une indemnité de maladie à concurrence de 60 % du salaire brut qui a servi de base au calcul de votre allocation de chômage. Au cours des six premiers mois, vous percevrez toutefois un montant égal à celui de votre allocation de chômage.
Invalidité
Si vous êtes travailleur salarié, votre indemnité, à partir de la deuxième année d'incapacité de travail (invalidité), s'élève :
  • à 65 % de votre salaire brut, si vous êtes titulaire avec personne(s) à charge ;
  • à 55 % de votre salaire brut, si vous êtes isolé(e) ;
  • à 40 % de votre salaire brut, si vous êtes cohabitant.
Si vous êtes au chômage, votre indemnité de maladie sera calculée selon les mêmes pourcentages sur le salaire brut qui a servi de base au calcul de votre allocation de chômage.
Prime de rattrapage aux invalides de longue durée
À partir du 1er mai 2011, la prime de rattrapage peut être octroyée aux titulaires invalides qui, au 31 décembre de l’année précédant l’année de l’octroi, étaient reconnus incapables de travailler depuis au moins un an. Cette prime de rattrapage sera versée au mois de mai de chaque année.
À propos de l’indemnité de maladie
  • Des montants maxima s’appliquent à toute personne ayant droit à une indemnité de maladie.
  • À partir du septième mois de l’incapacité de travail, une indemnité minimum est garantie.
  • Le montant de l’indemnité de maladie est lié à l’index.
  • Les indemnités de maladie sont versées par votre mutualité.
Plus d'infos ?

Contactez votre mutualité pour tous renseignements supplémentaires concernant le montant concret et le calcul de votre indemnité de maladie.
Consultez également les montants actuels des indemnités de maladie.
17/01/2014 Vieux  
  35 ans, Namur
 
je vous conseille ceci :

http://www.lap.be/particuliers/habit.../#.Utjrl_utbW8
A lire également sur BricoZone...
Scie circulaire: Quelles lames pour quelles usages? Par Veaullus dans Outillage, +16 17/10/2013
Coffret de chantier intermédiaire (entre voisin & chantier) Par Piwai13 dans Electricité, +2 05/01/2012
Accident et sécurité au travail. Par ^Cali^ dans Divers, +32 17/10/2010
Ni-MH, Ni-Cd, Li-ion, ... Quelles batteries pour quelles applications? Par charly_poppins dans Electronique, +10 14/06/2009


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !

Ajoutez votre société