Avis gitage

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Avis gitage



20/04/2016 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Bonsoir à tous,

Je souhaite aménager mes combles et créer un plafond en gyproc pour réduire la hauteur.

Pour cela je pensais créer un gîtage que je voudrais suffisamment dimensionné pour pouvoir circuler occasionnellement dessus si j'ai besoin plus tard de passer des câbles ou autres .... (accès technique uniquement).

Ce gîtage sera fixé de part et d'autres de mes chevrons qui ont pour entraxe 40cm.
La portée sera de 360cm.

Comme sur cette photos : http://www.artisancouvreur-charlet.f...let_VYBNhe.jpg


La bande de chargement sera donc de 0.4x3.6 = 1.44m2

Si je prends comme charges fixe :

25kg/m2 plafond gyproc et isolant
20kg/m2 osb

Et en occasionnelle (accès technique) :
100kg/m2

J'en déduis que une solive devra être capable de supporter 25+20+100 x 1.44 = 208kg


Est-ce que quelqu'un pourrait me conseiller sur la section de bois à choisir pour ce gîtage et si l'option "passage technique" est envisageable ?

(Les chevrons de 6x7 ont une portée de 170cm entre les 2 pannes).


Merci d'avance et bonne fin de soirée.
21/04/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour jakcoco,

Difficile de ce prononcé sur la résistance des chevons et des pannes qui les supportent.

Ceci étant dit, des solives de résineux de type SRN de classe C 20 , classe de service 1, d'une portée de 3.60 m d'une section de 38 x 173 mm espacées de 40 cm d'axe en axe, seraient en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 194 kg/m² dont 100 kg/m² de charge d'exploitation.

21/04/2016 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Bonjour Fradeco,

Merci bien une fois de plus

Dans les fournisseurs près de chez moi j'ai la plupart du temps du 32 x 175 ou du 38 x 200 (Sinon après ce sont des planches 24x225 etc...)

Est-ce que tu pourrais me donner les charges que ces deux sections sont capables de reprendre ?

Merci.
21/04/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Dans les mêmes conditions de portée, d'espacement et de qualité de bois:

Pour la section de 32 x 175 mm = 119 kg/m² dont 85 kg/m² de charge d'exploitation.
Pour la section de 38 x 200 mm = 242 kg/m² dont 205 kg/m² de charge d'exploitation.

Cord.
21/04/2016 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Merci Fradeco !

Je vais peut-être abuser ... suite à ta première remarque je m'interroge sur la capacité des pannes à supporter la charge actuelle (tuiles) + cette future charge (plafond, gîtage et exploitation ponctuelle).

Dans le cas le plus défavorable, les pannes ont une porté de 5m avec comme section réelle 6x175.
J'ai 2 pannes intermédiaires déversées avec comme entraxe 170 cm.

Voici un schéma : Avis gitage

Est-ce que vous pourriez me dire combien chaque panne (intermédiaire) est capable de supporter ?


Merci d'avance.
22/04/2016 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
(J'oubliais la pente à 45 degrés.)
22/04/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
jakcoco,

5.00 m de portée une section de 63 x 173 mm et un espacement de 170 cm, je me demande comment c'est possible que ça tient. et pourtant ???????

Je vais regarder cela, mais il ne faut pas se faire des illusions !
22/04/2016 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Fradeco,

Merci et Oui comme tu dis ...

Voici une photo de la partie où il y a les 5m de portée.
On voit bien que la panne a fléchie un peu mais plutôt à l'horizontale qu'à la verticale.


Avis gitage
22/04/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Je viens de regarder rapidement les calculs, et je ne comprend pas.
Si on considère une charge en projection horizontale de 49 kg/m² uniformément répartie comme suit :

Tuiles de terre cuite = 39 kg/m²
Chevrons et liteaux = 5 kg/m²
Poids propre panne = 5 kg/m²
Ce qui donne comme résultante au versant : 49 x 0.707 (cos 45°) = 35 kg/m²
Valeur de la flèche différée max. admise 5.000 /250 = 20 mm.
Sur cette base, les pannes de 63 x 173 mm de 5.00 de portée espacées de 1.70 m, tiennent la route.

Pour info, la valeur de la flèche différée doit être inférieure au résultat de 5.000 / 300 = 16.6 mm. On y est pas !

Mais je fais observer que n'ont été pas pris en compte les charges du vent, de la neige ni d'un homme + matériel. Ce qui représente quand même +/- 43 kg/m² en charge résultante.

Si on doit en plus ajouter :
La sous toiture, 2 kg/m²
L'isolant ép. 200 mm = 7 kg/m²
Parachèvement placo ép. 12.5 mm = 19 kg/m²
Soit 28 kg/m² en projection horizontal * 0.707 (cos 45°) = 20 kg/m²
La charge mini. du nouveau plancher = 119 kg/m². On se retrouve avec une charge total de 35 + 43 + 20 + 119 = 217 kg/m².

C'est clair que cela ne va pas. Il faut selon moi placer des poutres pour reprendre le plancher. Mais il faut aussi renforcer la charpente car il n'est pas normale que dans le calcul de charges de cette charpente on ait pas tenu compte des charges de vents, de neige ni d'un homme.

Dernière modification par fradeco 22/04/2016 à 12h12.
22/04/2016 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Fradeco,

Merci pour tes explications et le temps que tu as passé !

Si je résume et si je comprends bien :

1- En l'état mes pannes supportent : 35-40 (tuiles/couverture) kg/m2 => TOTAL = 297Kg (35x5mx1.7m)

2- Alors qu'elles devraient pouvoir supporter : 35 (tuiles) + 43 (vent/neige/homme) => TOTAL = 663kg (78x5mx1.7m)


=> Une section de 6x175 sur 5m est capable de supporter quelle charge ?

=> Si je souhaite renforcer la charpente et que je double les pannes en venant clouer une nouvelle section sur un côté de chaque panne combien je pourrais atteindre raisonnablement en charge maxi sur chacune ?
(sachant que les pannes sont déjà un peu cintrées je ne pourrais pas venir doubler avec une section trop épaisse si je veux qu'elle puisse épouser la panne d'origine)

Merci et Bon après-midi.
22/04/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Pour info, et à titre indicatif

Dans le cas présent, la surface chargée = 5.00 * 1.70 m = 8.50 m²
En l'état une panne supporte 8.50 m² * 35 kg/m² = 298 kg.

En état limite de service, une panne de 63 x 173 mm d'une classe C 24 (= Top qualité. C 18 étant la base) peut reprendre une charge globale de 323 kg ou 323/8.50 m² = 38 kg/m².

REMARQUE IMPORTANTE: Pour l'€ code 5,
L'Etat limite ultime, correspond à un cas de charge exceptionnel, ultime,
pour lequel la stabilité générale de l'ouvrage doit être garantie, bien qu'étant à la limite de ruine.
Un tel état est atteint lorsque l'on peut constater
Une perte d’équilibre
Une instabilité de forme
Une rupture d’élément
Une déformation plastique excessive.

L'Etats limite de service, correspond à l'état au-delà duquel les critères d'exploitation ne sont plus satisfait pour une utilisation courante et quotidienne du bâtiment.
On vérifie :
Les déformations et les déplacements des éléments, afin de garantir la pérennité de l’ouvrage.
Les déformations ou flèches affectant l’aspect ou l’exploitation efficace de la construction ou provoquant des dommages aux finitions ou aux éléments non structuraux.
Les vibrations, oscillations ou déplacements latéraux incommodant les occupants, endommageant le bâtiment ou son contenu ou limitant son efficacité fonctionnelle.

Sur la base de tout ce qui précède, je vous laisse juge, car dans le cas présent, à la charge concrète de 35 kg/m² il faut encore ajouté la charge occasionnelle temporaire de +/- 40 kg/m² de Vent ou un homme + matériel !
La neige ayant un moindre impact avec une pente de 45°, sauf à l'endroit des corniches et aux endroits d'accumulation en créant des congères.

Conclusion, même en doublant la section des pannes on est encore en dehors des normes.

Je pense que le meilleur conseil que l'on puisse donné dans ce cas, c'est de consulté un Ir. en stabilité en activité. Ne perdons pas de vue que nous sommes ici sur un forum de bricolage.

Cordialement.

Dernière modification par fradeco 22/04/2016 à 19h22.
25/04/2016 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,

Je vais déjà oublier l'option de faire un plancher encore au dessus de mes combles et me contenter de voir comment la structure actuelle pourrait supporter le futur gyproc et l'isolation des rampants.

La portée n'est pas de 5m mais de 4.70m je m'étais planté dans mes mesures ... ceci dit c'est toujours sous dimensionné.

Pour renforcer la charpente, je voyais 2 possibilités :

- Soit je moise/double les pannes avec une section de 30x175

- Soit j'ajoute des pannes intermédiaires mais je ne pourrais pas clouer les chevrons dessus (sinon il faut que je détuiles) ; sans fixation des chevrons est-ce vraiment efficace pour ce cas de figure ?

Je vais en parallèle essayer de trouver un charpentier pour avoir un avis.

Bonne journée.
27/04/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour jakcoco,

Compte tenu d'une portée de 4.70 m, et si l'espacement entre pannes serait de 1.60 m maximum. Pente de toiture 45°.

En appliquant par collage et serrage (tige filetée M10) sur chaque face des pannes, une gîte d'une section de 32 x 175 mm (2/panne) et en acceptant une flèche maximum correspondant à 4.700 / 200 = 23.5 mm ( Ce qui est hors normes) La structure serait sur cette base en mesure de reprendre une charge non pondérée, en projection horizontale de 142 kg/m² uniformément répartie comme suit :
Charges permanentes :
Tuiles terre cuite = 40 kg/m²
Chevrons et liteaux = 5 kg/m²
Sous toiture et contre lattage = 1 kg/m²
Poids propre pannes renforcées = 10 kg/m²
Isolation (35 kg/m³) ép. 200 mm = 7 kg/m²
Faux plafond placo plâtre ép. 12.5 mm = 19 kg/m² (Un lambris planchettes est moins lourd)
Charge occasionnelle temporaire vent, neige ou 1 homme + matériel = 60 kg/m²

Le résineux pris en compte est du type SRN de classe C 24, mise en œuvre dans un local chauffé ou classe de service 1.

Tout de qui précède est aussi basé sur un espacement de 1.60 m. C'est C.n à dire, mais avec 1.70 m ça change tout

Bonne réflexion.

Dernière modification par fradeco 27/04/2016 à 12h44.
29/04/2016 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Bonjour Fradeco,

Merci pour ta réponse.
(J'ai bien 1.70m d'espace et non d'entraxe entre les pannes, mes données étaient incorrect dans mon premier post)

Je vais peut-être m'orienter vers l'ajout d'une panne déversée supplémentaire ce qui au final (avec le gyproc + isolant) aboutirait à des charges sur les pannes existantes légèrement inférieures à celles d'aujourd'hui.

Je vais faire un schéma pour indiquer les mesures et jusqu'où le gyproc et isolant se fixent (je ne monte pas jusqu'au faitage).

Néanmoins, la flèche restera toujours hors norme.

Bonne journée.
29/04/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
jackcoco,

Les calculs sont basés sur des pannes posées librement sur appuis.
Si on considère que les pannes sont encastrées d'un côté et posées librement de l'autre, cela change aussi les choses.
Mais il faut être sûre de son coup.
A lire également sur BricoZone...
Avis sur solution pour gitage grenier Par John013 dans Gros Oeuvre, +6 17/03/2016
Help - avis section poutres gitage Par Luuuukke dans Gros Oeuvre, +10 29/08/2011
avis pour gitage Par m_vincent dans Gros Oeuvre, +12 09/03/2011
votre avis sur mon gitage Par J'essaye dans Gros Oeuvre, +1 03/05/2009
Gîtage... Par gilles dans Gros Oeuvre, +1 16/09/2007


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles

Ajoutez votre société