Comment insérer des poutres pour réaliser un gîtage

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Comment insérer des poutres pour réaliser un gîtage



13/01/2014 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Je rénove une maison pour ma fille et le plancher de l'étage est à remplacer totalement.
La pièce fait 5,7 (5,30 dans sa dimension la plus faible) m sur 8,0 (façade arrière) ou 10,0 m (façade avant).

Le plancher existant était réalisé avec des poutres en bois de 60 X 160 mm entraxe variable de 42 à 48 cm, avec une telle portée, on faisait du trempoline.

En parcourant le forum, j'ai trouvé ceci : http://www.houtinfobois.be/logiciel.php?id=30&sid=40&psrc=plancher/pl_cas.asp

Nous allons utiliser des 75 X 225 mm et un entraxe de 40 cm pour le gîtage.

Mon souci principal est l'installation des poutres, je souhaites avoir 15 cm dans les murs qui font 35 cm d'épaisseur. Creuser plus profond un côté pour la glisser ensuite me pose un problème, j'aurais besoin d'avoir une profondeur de trou de 30 cm, ce qui n'est pas possible sans le faire déboucher sur l'extérieur, ce que je souhaiterait éviter si possible.

Je pense faire un trou de 20 cm et une saignée verticale de 10 cm pour glisser la poutre de haut en bas.
Nous allons éviter de faire deux installations contigües, une poutre sur trois ou une sur quatre pour ne pas fragiliser l'ensemble.

Est-ce la bonne approche ?
Auriez-vous une autre solution ?
Déboucher sur l'extérieur comporte-t-il un risque ?

Merci de votre attention.
13/01/2014 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour heureuxoli

Pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, voici une idée , sans prétention, avec deux poutrelles et des solives posées dans l'autre sens.
Comment insérer des poutres pour réaliser un gîtage
Dans cette hypothèse, des solives SRN d'une portée de 3.33 m d'une section de 63 x 173 mm espacées de 45 cm d'axe en axe, sont en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 263 kg/m² dont 200 kg/m² de charges d'exploitation.

13/01/2014 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Bonsoir fradeco,

Nous avons déjà les poutres en bois pour couvrir les 5,7 m de portée.

Je pense que c'est la méthode qui me fait défaut.
J'essaie de trouver la meilleure.

Initialement, je pensais faire l'étage en béton, mais le poids que ça génère sur les murs me faisait un peu peur. Même si les conseils de l'architecte étaient favorables.
J'ai abandonné cette idée pour cette raison de poids et pour la mise en œuvre, je suis seul pour monter les poutrains et c'est relativement lourd.

Comme il y avait du bois, j'ai pensé que ce serait moins compliqué.
13/01/2014 Vieux  
 
  35 ans, France
 
Placer des 75X225 de 6 mètres tout seul? A moins de chipoter avec un palan et se faire mal au dos, ça ne va pas aller. Il vaut mieux préparer tous les trous pour les poutres et placer le tout à deux hommes minimum.
13/01/2014 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Salut vété,

J'ai pu m'en rendre compte.
Je ne pensais pas que le bois était si lourd, mais c'est un peu moins que le béton.
Je pense qu'on sera deux pour le faire.
13/01/2014 Vieux  
  38 ans, Hainaut
  moustic999 est connecté maintenant
on a placé des 225x75 avec mon beau frère et ma copine, eh ben c'est très très lourd
14/01/2014 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Je ne sais pas ce que vous avez introduit comme données dans le logiciel indiqué sous #1, selon moi, l'espacement devrait plus tôt être de 30 cm que de 40 cm.
Pour info, chaque solive approche les 70 kg.

Dernière modification par fradeco 14/01/2014 à 00h13.
14/01/2014 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Comment insérer des poutres pour réaliser un gîtage

Ce sont des 8/23 en 4m10, et je peux vous assurer que ça pèse vraiment lourd (surtout tout seul)

Réfléchissez aussi à la manière dont vous aller les manœuvrer pour éviter tout accident.
14/01/2014 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Citation:
Posté par fradeco Voir le message
Je ne sais pas ce que vous avez introduit comme données dans le logiciel indiqué sous #1, selon moi, l'espacement devrait plus tôt être de 30 cm que de 40 cm.
Pour info, chaque solive approche les 70 kg.
a: 800 ou 1000 (ça ne change rien dans mon cas)
b: 570 (qui est ma plus grande portée)
c: 0

je demande le calcul de d et de l'épaisseur.

section standard non rabotée 75 X 225

le résultat me donne un entraxe de 42,1 cm et une épaisseur de plancher de minimum 13 mm.

Citation:
Posté par geomoulin Voir le message
Comment insérer des poutres pour réaliser un gîtage

Ce sont des 8/23 en 4m10, et je peux vous assurer que ça pèse vraiment lourd (surtout tout seul)

Réfléchissez aussi à la manière dont vous aller les manœuvrer pour éviter tout accident.
Pour 4,1 m, je les bouge seul, les 5 m, je me limite à les porter.
Les 6 m, on doit être deux.
14/01/2014 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour heureuxoli,

Voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, ce qui ressort d'un calcul selon l'Eurocode 5 sur la base de la dimension la plus défavorable:
Des solives en bois classe C 24 (E=15.000 kg/mm²) dans un local chauffé, d'une portée de 5.70 m d'une section de 75 x 225 mm espacées de 40 cm (entre axes) sont en mesure de reprendre une charge de 205 kg/m² uniformément répartie comme suit :
Charges permanentes : Parquet mélaminé ép. 8 mm = 5 kg/m² + Plancher ép. 22 mm = 15 kg/m² + Poids propre solives = 35 kg/m² + Isolation laine ép. 10 cm = 5 kg/m² + Faux plafond gyproc ép. 9.5 mm = 13 kg/m² soit 74 kg/m²
Charge d'exploitation : Charge mobile 131 kg/m² Je vous laisse le soins d'apprécier cette charge qui est selon moi est trop faible pour un local d'habitation.

Dans les mêmes conditions de dimensions et de charges permanentes, mais avec un espacement entre solives de 30 cm (entre axes), la charge d'exploitation passe à 200 kg/m² ce qui me semble plus normal.

Flèche max. admise (W lim.) = 5.700/ 400 = 14.3 mm
Flèche instantanée ( W inst) = 10.6 mm
Flèche différée (W creep) = 3.1 mm
W inst + W creep = 13.7 mm < 14.3 mm donc OK.

Bonne réflexion
14/01/2014 Vieux  
 
  34 ans, France
 
Tout seul, c'est effectivement très dur, je l'ai fait pour des 75 * 225 en 4.5m avec la technique que vous décrivez (trou de 40cm d'un côté puis trou de 20 de l'autre). Si vous avez la possibilité, étudiez la solution de mise en place de sabots métalliques ou de poutres muralières. Ceci évite l'encastrement des poutres.
14/01/2014 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Bonjour,
Citation:
Posté par fradeco Voir le message
Bonjour heureuxoli,

Voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves, ce qui ressort d'un calcul selon l'Eurocode 5 sur la base de la dimension la plus défavorable:
Des solives en bois classe C 24 (E=15.000 kg/mm²) dans un local chauffé, d'une portée de 5.70 m d'une section de 75 x 225 mm espacées de 40 cm (entre axes) sont en mesure de reprendre une charge de 205 kg/m² uniformément répartie comme suit :
Charges permanentes : Parquet mélaminé ép. 8 mm = 5 kg/m² + Plancher ép. 22 mm = 15 kg/m² + Poids propre solives = 35 kg/m² + Isolation laine ép. 10 cm = 5 kg/m² + Faux plafond gyproc ép. 9.5 mm = 13 kg/m² soit 74 kg/m²
Charge d'exploitation : Charge mobile 131 kg/m² Je vous laisse le soins d'apprécier cette charge qui est selon moi est trop faible pour un local d'habitation.

Dans les mêmes conditions de dimensions et de charges permanentes, mais avec un espacement entre solives de 30 cm (entre axes), la charge d'exploitation passe à 200 kg/m² ce qui me semble plus normal.

Flèche max. admise (W lim.) = 5.700/ 400 = 14.3 mm
Flèche instantanée ( W inst) = 10.6 mm
Flèche différée (W creep) = 3.1 mm
W inst + W creep = 13.7 mm < 14.3 mm donc OK.

Bonne réflexion
Je vais diminuer mon entraxe.
Quand je compare à ce que je démonte, le plancher existant était très loin du compte.
14/01/2014 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Oui, parfois je me dit que le bois est très résistant à la flexion. Il faut évidemment tenir compte du chaînage (?) que perso je ne fais pas participer à l'inertie. (petite sécurité supplémentaire)

Ci-après, peut-être une idée pour alléger la mise en oeuvre,
Comment insérer des poutres pour réaliser un gîtage

Cord.
14/01/2014 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Malheureusement, c'est une vieille maison où les murs sont maçonnés à la chaux, je n'ai pas confiance à ce qui peut être fixé dans les murs avec des chevilles ou autre.
Pour l'instant, un trou sur deux ne sert à rien la fixation est dans le vide.

Plus on démonte pour rénover, plus nous avons de surprises.
La dernière en date, un trou dans le mur avait été comblé avec une simple feuille de plastique en boule. Je trouve que c'est un peu moins résistant que des briques.
14/01/2014 Vieux  
 
  29 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par heureuxoli Voir le message
Bonjour,

Je rénove une maison pour ma fille et le plancher de l'étage est à remplacer totalement.
La pièce fait 5,7 (5,30 dans sa dimension la plus faible) m sur 8,0 (façade arrière) ou 10,0 m (façade avant).

Le plancher existant était réalisé avec des poutres en bois de 60 X 160 mm entraxe variable de 42 à 48 cm, avec une telle portée, on faisait du trempoline.

En parcourant le forum, j'ai trouvé ceci : http://www.houtinfobois.be/logiciel....her/pl_cas.asp

Nous allons utiliser des 75 X 225 mm et un entraxe de 40 cm pour le gîtage.

Mon souci principal est l'installation des poutres, je souhaites avoir 15 cm dans les murs qui font 35 cm d'épaisseur. Creuser plus profond un côté pour la glisser ensuite me pose un problème, j'aurais besoin d'avoir une profondeur de trou de 30 cm, ce qui n'est pas possible sans le faire déboucher sur l'extérieur, ce que je souhaiterait éviter si possible.

Je pense faire un trou de 20 cm et une saignée verticale de 10 cm pour glisser la poutre de haut en bas.
Nous allons éviter de faire deux installations contigües, une poutre sur trois ou une sur quatre pour ne pas fragiliser l'ensemble.

Est-ce la bonne approche ?
Auriez-vous une autre solution ?
Déboucher sur l'extérieur comporte-t-il un risque ?

Merci de votre attention.
est ce que vous les changez à cause que c'est vermoulu ou à cause que cela fait tremploline ?

car chez moi les poutres était aussi légèrement sous dimensionnée avec de très légers trous, j'ai mis un produit sur les poutres puis j'y ai fixé des voliges de chaque cotés des poutres à l'aide de vis disposée en triangles pour rigidifier le tout, ensuite comme j'avais 36mm de haut à rattraper j'ai fixé deux plaques OSB 18mm en couches croisée

je n'ai plus du tout cet effet de trampoline sans avoir eu besoin de changer toutes mes poutres ;)
14/01/2014 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
Salut,

Les raisons sont multiples.
La première était le sous-dimensionnement.
La seconde elles sont vermoulues et le plancher en bois l'était aussi, ce qui s'est communiqué aux marches de l'escalier.
Et enfin, pour remettre le plancher de niveau.
Entre la poutre la plus élevée et la plus basse, j'ai un écart de 130 mm.
16/01/2014 Vieux  
  55 ans, Hainaut
 
bonsoir. des muralières solidement fixées aux murs et des 4 côtés s'entend avec des fixations chimique de chez h.lt. Forer , souffler tous les trous convenablement , soit avec une pompe de chez eux , ou soit avec un compresseur et une souflette , attention les yeux , scellement chimique en suffisance , mais pas trop , insérer la tige filetée de chez eux et calculée svp , laisser sécher et agir +- 20 minutes à 20 ° , serrer l'écrou en ayant pris soin de placer une grose rondelle de "carrossier" ,ensuite traçage convenable , attaches connecteur mais renforcéés et des clous torsadé dans TOUS les trous , mesurer , découper vos poutres à bonne mesures et les insérer dans les connecteurs , les fixer , le tour est joué. la résistance se calcule sur le cisaillement mais par sur l'arrachement , vos fixations ne peuvent en effet pas sortir des murs mais pourraient se "couper" , petit calcul chez h.lt. . et le fabricant des connecteurs s'entend. Pour notre facilité d'éxécution , nous avons fait faire des équerres en acier galva , nous les avons dégraissés , nous les avons placés et collé au trait de niveau et à hauteur finie , nous les avons fixés au mur avec un cloueur spécial , acier béton , cela nous a permi de poser les muralières le temps de forer les premiers trous au travers des pièces de bois et de réaliser le travail. résultat , impeccable.
Les planchers intermédiaires ainsi réalisés nous ont permi de travailler plus haut , sans danger , de monter sur les gîtages des échaffaudages et surtout d'y stocker des palettes de blocs de béton , cuvelles de mortier etc etc etc. rien n'a bougé. aujourd'hui , on fait du stock sur les planchers et on y va tout les jours de la semaine et comme c'est chez nous , on peut surveiller souvent. et oui , le bois c'est solide et ça " peuplier" .
alain.
A lire également sur BricoZone...
comment inserer diba dans mur? Par gaju dans Gros Oeuvre, +4 10/05/2015
Comment fixer des chevrons sur des poutres (combles) Par KramiK dans Toiture, Charpente, +5 26/03/2013
Help - avis section poutres gitage Par Luuuukke dans Gros Oeuvre, +10 29/08/2011
Comment réaliser des appuies de fenêtre ? Par Noon dans Isolation, +1 04/03/2010


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société