Construire : par ou commencer ???

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Construire : par ou commencer ???

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


09/01/2012 Vieux  
 
  51 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Muad Voir le message
Si c'est une simple qui division qui n'entraine qu'un seul lot à batir, pas besoin de permis de lotir.
Autant pour moi, vous avez raison.
Je m'emmêle toujours les pinceaux à ce sujet.

Extraits du CWATUP:

Art. 89
"Par « lotir », on entend le fait de diviser un bien en créant au moins deux lots non bâtis afin de vendre, louer pour plus de neuf ans, céder en emphytéose ou en superficie au moins un de ces lots, en vue de la construction d’une habitation, du placement d’une installation fixe ou mobile pouvant être utilisée pour l’habitation."

"La division n’est visée que lorsqu’au moins un des lots issus de la division est destiné à la construction d’une habitation ou au placement d’une installation fixe ou mobile pouvant être utilisée pour l’habitation."

Art. 90
"En cas de division d’un bien qui ne fait pas l’objet d’un permis de lotir, le notaire communique au collège et au fonctionnaire délégué, vingt jours au moins avant la date prévue pour la vente publique ou la signature de l’acte, le plan de division, ainsi qu’une attestation précisant la nature de l’acte et la destination des lots qui sera mentionnée dans l’acte."
09/01/2012 Vieux  
 
  51 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Geraven Voir le message
Avant de penser à l'acquérir et et penser argent, il me semble logique de savoir si on peut construire. Sinon, toutes autres démarches ne servent à rien.
Devenir propriétaire d'un terrain pour pas un rond pour pouvoir (éventuellement) le revendre plus tard (s'il est non constructible) et en tirer un bénéfice, moi, ça m'intéresse !

09/01/2012 Vieux  
  32 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par bulibura Voir le message
Devenir propriétaire d'un terrain pour pas un rond pour pouvoir (éventuellement) le revendre plus tard (s'il est non constructible) et en tirer un bénéfice, moi, ça m'intéresse !
Faut voir avec les parents. Cela ne m'étonnerait pas qu'ils le prennent mal de voir un inconnu construire dans leur jardin. Faire plaisir à son enfant, c'est compréhensible, même en divisant son jardin, faire plaisir à un inconnu, et devoir se farcir des voisins la où l'on tondait avant, c'est moins engageant.
09/01/2012 Vieux  
 
  51 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Geraven Voir le message
Faut voir avec les parents. Cela ne m'étonnerait pas qu'ils le prennent mal de voir un inconnu construire dans leur jardin. Faire plaisir à son enfant, c'est compréhensible, même en divisant son jardin, faire plaisir à un inconnu, et devoir se farcir des voisins la où l'on tondait avant, c'est moins engageant.
Je n'ai jamais dit que le terrain devait être vendu aux dépens des parents.

1° Acquérir le terrain en ayant recours à la donation permet de sortir ce bien du patrimoine des parents et de réduire les droits de succession au moment de leur décès.

2° Même si le terrain devait s'avérer non-constructible, rien n'empêche MikaDecor d'en être dorénavant le propriétaire et rien n'empêche les parents de continuer à en avoir la jouissance.

3° Le moment venu, MikaDecor aura, s'il le désire, le loisir de revendre cette parcelle
acquise pour pas grand chose et d'utiliser le bénéfice pour un tout autre investissement.
09/01/2012 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
Houlàààà que d'infos en une journée lol !

Bon si je fait un resumé de chacun de vos conseils, la liste dans l'ordre serait :

- L'urbanisme (info gratuite)
- Le (ou plutot les) banquier(s) (pour faire jouer la concurece) afin d'avoir une idée de ce que l'on peut emprunter
- Le notaire (afin de savoir comment proceder pour la donation)

Peut etre faudra t il aller au notaire avant le banquier car le banquier voudra peut etre une preuve qu'on posséde le terrain... a voir...

Pour ce qui est du terrain, il n'est pas attaché au terrain ou se trouve la maison de mes parents, ce sont deux terrains totallement separés et il n'y a même aucun accés direct entre les deux terrains, il faut sortir de a maison de mes parents et se deplacer en rue pour se rendre a leur jardin.

Pour infos, c'est un jardin d'environ 35m x 10m (il n'est pas rectanulaire mais assez proche) et il est le dernier jardin d'une rangée de jardins collés les uns aux autres par leur grand coté
Donc en quelque sorte, ce terrain a 3 "facades" non mytoyene et une facade (longue) collée a un autre jardin (celui des voisins de mes parents justement)

Bref, cela explique sans doute que, si je me rapelle bien, quand mon grand frére a fait les demarches a l'epoque, l'urbanisme lui avait dit : oui c'est constructible mais seulement pour un bel etage.
Ca reste a confirmer car c'etait il y a une dizaine d'années que mon frére voulait construire dessus (il a changé d'avis depuis et s'est acheté une maison a retapper)

Donc je pense que dans un premier temps je vais voir avec l'urbanisme et voir ce que les banques m'accordent.

Pour ma compagne, ne vous inquietez pas, nous ne sommes pas mariés mais etant donné que nous allons payer tout les deux, je ferait tout ce qu'il faut pour qu'en cas de separatio, la maison soit partagée en deux (et le terrain pour moi evidement)

Par contre petite question : peut on me refuser l'envie de faire une ossature bois (urbanisme) ?
Et aussi, j'aimerai un garage en sous sol qui fasse si possible la même taille que la maison, ou du moins assez pour y mettre la voiture mais aussi un petit atelier (menuiserie) pour moi "bricoler" chez moi, l'urbanisme peut il aussi me refuser de faire un tel sous sol ?

J'en ai fini pour ce soir... je vous remercie enormement pour vos avis, ils m'eclairent pas mal

Bonne nuit et a demain !
09/01/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Aucune raison de refuser une ossature bois. Par contre, l'urbanisme aura des exigences quant au parement.

Pour ce qui est du garage, je sais que certaines communes n'acceptent plus car trop de risque d'inondations. Par contre, tu pourras toujours faire des caves ...

Bonne chance pour la suite.
09/01/2012 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
il y a dans le village au moins deux petites villa que je connais dont le sous sol fait toute la surface de la maison et est assez "haut de plafond" pour y tenir debout et travailler sur sa voiture par exemple... Je suppose donc que si pour eux on a dit oui un jour, ce serait dommage que pour moi on le refuse.... Surtout que si je ne me trompe pas, ces deux villas sont plus basse que le niveau de mon terrain.... enfin ce sera a voir avec l'urbanisme...

Je me doutait bien que le parement (ainsi que la toiture) font partie de ce que l'urbanisme imposera... L'ossature bois m'interesse assez bien... il y a pas mal d'avantages pour un prix (parait il) pas trop exageré par rapport a une traditionnelle.
09/01/2012 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par MikaDecor Voir le message

Pour ma compagne, ne vous inquietez pas, nous ne sommes pas mariés mais etant donné que nous allons payer tout les deux, je ferait tout ce qu'il faut pour qu'en cas de separatio, la maison soit partagée en deux (et le terrain pour moi evidement)
Si le terrain vous appartient, la maison vous appartient....

Agir de cette manière vous mènera au clash à coup sur en cas de séparation...

Investir dans un bien qui n'est pas le sien.... vous le feriez ?

Aussi, n'oubliez surtout pas qu'un bon notaire est celui qui vous parlera de divorce, décès etc...et qui ne vous dira pas ce que vous avez envie d'entendre pour réaliser votre projet...
10/01/2012 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
eh bien alors je ferai comme le notaire nous dira de faire au mieux !

Nous avons une petite fille de 7 mois et je pense qu'en cas de deces, c'est a elle que l'on leguera la maison

Mais j'espére qu'on en est pas encore là lol

D'abbord il faut la construire
10/01/2012 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
A oui, dans ce cas, ça change tout...

Votre fille est directement héritière... de celui qui décède... pourvu qu'il soit propriétaire du terrain....

Pour vous protéger mutuellement dans ce cas de figure, et, de votre côté, avoir la possibilité de garder le terrain, donc la maison, dans le patrimoine familial en cas de séparation, il me semble que :

- vous devez d'abord être tous les deux propriétaires du terrain.

- insérer qq part un clause précisant qu'en cas de revente, vous êtes prioritaire pour l'achat du bien sur base des prix moyens du marché immobilier.

- acter devant notaire une reconnaissance de dettes pour votre compagne, précisant qu'en cas de revente du bien, elle vous est redevable de la moitié de la valeur du terrain à ce jour (donc prévoir une expertise) + indexation.

La reconnaissance de dettes paraît un peu barbare dans un couple, mais elle constitue un excellent moyen de préserver un patrimoine privé tout en permettant d'accomplir un projet commun qui ne serait pas réalisable seul...
10/01/2012 Vieux  
  35 ans, Namur
 
D'après les infos que j'avais eu du notaire, on peut mettre des closes sur la part pris chacun dans la maison. Donc on peut dire, j'amène le terrain donc 50000 euros. On fait construire une maison de 150000 euros qu'on paye à deux. Donc je détient 50000+75000 = 125000 sur les 200000 de la maison(62,5% pour lui et 37,5 pour elle en cas de vente, rachat en cas de divorce, héritage pour l'enfant,...). Par contre que la maison soit séparée du terrain c'est pas possible comme l'a dit une personne avant. Ce qui est sur un terrain appartient au proprio du terrain.
C'est un acte qui coût quelques centaines 'euros ou ils faut avoir des clauses spéciales écrite en deux exemplaires et signée par les deux.
Mais le mieux est évidemment de d'abord aller voir l'urbanisme pour voir ce qui est faisable et ensuite le notaire pour voir ce qui est réalisable.
10/01/2012 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Une solution chez le notaire, vous en trouverez toujours une...
Pour ma part, je procéderai donc comme cela...

L'urbanisme est donc la première chose à aller voir pour :
- savoir si le terrain est effectivement constructible.
- quels sont les prescriptions urbanistiques.

Ensuite, un cht'it tour à la banque pour déterminer l'argent qu'ils sont prêt à vous prêter. (et pas besoin de devis pour estimer vos capacités de remboursement)

Ensuite, sur bases des PU, consulter les constructeurs, pour estimer votre projet et vérifier qu'il rentre dans vos capacités de remboursements... (et ne vous fiez surtout pas aux tarifs des catalogues mais surtout aux devis précis, répondant aux PU)

Si tout est ok, alors début des em... non, non, je voulais dire de la procédure

=> démarches chez le notaire, géomètre, banques, urbanisme, architecte et constructeurs, PU, et début des travaux
10/01/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Finalement on en revient à ce que j'écris au post #2 ...

J'en arrivais à me demander qui allait lui conseiller de choisir la couleur de la cuisine
10/01/2012 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Et surtout, le tissus des tentures
10/01/2012 Vieux  
 
  51 ans, Brabant Wallon
 
Un truc que je ne comprends pas: pourquoi d'abord s'inquiéter de savoir si on peut construire ou si la banque peut vous prêter de l'argent ?

Que MikaDecor devienne ou non propriétaire de ce terrain, si le terrain n'est pas constructible, il devra de toute façon aller chercher ailleurs.

Ne peut-on moralement pas devenir tout simplement propriétaire d'un bout de terrain gracieusement offert par quelqu'un d'autre ?
10/01/2012 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
pour les donations parait faut faire ça chez un notaire aux pays bas , ç'est moins chére , j'ai pas plus de renseignement , je pense avoir vu ça dans question à la une
10/01/2012 Vieux  
 
  63 ans, Autre pays
 
et si vous construisez carrément en béton de terre stabilisé dans le cas ou l’environnement et l'urbanisme vous le permet. la construction en terre c'est économique et confortable a l'utilisation. vous pourrez même vous faire aider par l'école d'architecture de Grenoble.
http://www.craterre.org/
10/01/2012 Vieux  
  35 ans, Namur
 
@ Hiboux, je l'avais vu aussi mais en cas (malheureux) de décès avant les 5 ou 6 ans, les frais devenaient plus important aussi il me semble. Il faut se renseigner en tous les cas...
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Par où commencer? Par julaï123 dans Divers, +5 27/02/2010
Par où commencer le jardin? Par moxaline dans Abords, Allées, Jardins, +55 12/04/2008
par ou commencer ? Par k-rine dans Finitions, +9 11/04/2008


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société