Isolant (6cm-12cm-16cm-20cm ?) lequel ?

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Isolant (6cm-12cm-16cm-20cm ?) lequel ?



10/01/2008 Vieux  
 
  33 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,


Voilà que je songe prévoir l'isolation de ma toiture (nouvelle toiture au passage). Par contre après avoir réfuté la pose d'un isolant mince (Airflex), je me retrouve avec un sous-toiture.

Dans la famille (maisons mitoyennes), on me parle de laine de verre de 6cm d'épaisseur, d'autres de laine de roche (6cm). Apparemment pour obtenir une prime de la R.W., il faut au minimum 12cm d'épaisseur.

Comme je vais dans le bon sens de l'écologie et de l'économie, ne serait-il pas préférable de passer à 16cm.

Ma question est de trouver un compromis prix d'achat/performance/réalité nécessaire.

Ps: Je ne compte pas faire une maison idéal passive, mais si je peux m'en rapprocher en diminuant ma consommation de chauffage.

Merci d'avance.

Dernière question; quel isolant est le plus intéressant entre la laine de verre et de roche.
10/01/2008 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Ha ha ha, ce n'est pas en isolant ton toit avec 20cm de LDV que tu auras une maison passive
Enfin, ton intention est la bonne.. si tu as l'espace disponible place le maximum de LDV entre tes chevrons (sans compresser celle-ci) puis place un parevapeur soigneusement pour assurer l'étanchétité.
10/01/2008 Vieux  
 
  50 ans, Hainaut
 
Il est toujours utile de poser la question directement aux Guichets de l'Energie de la RW. Ces gens sont accessibles et de bon conseil.

Pour eux, 6 cm, c'est tellement faible, qu'il n'y associent pas de prime.
J'ai discuté avec eux, et ils me conseillaient 12 cm en rénovation, et plus (18, 22, ...) en construction neuve.

Toutefois, ils insistent lourdement sur les techniques de pose (éviter les ponts thermiques, soigner les joints, refermer les trous avec du collant métallisé, ...).

Les performances des laines de roche et de verre sont similaires. Si je ne me trompe, la laine de roche est plus confortable à poser (pique moins les mains).

L'isolation a longtemps été négligée en Belgique et l'on a, paraît-il, les normes les plus faibles d'Europe. Il se dit qu'en Belgique, traditionnellement, on chauffe comme en Finlande, mais que nos maisons sont isolées comme au Portugal.
10/01/2008 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Réfuté l'isolant mince ?

Mince... ça m'intéresserait de savoir pourquoi...

A 8€ le m² tu trouves du très bon isolant mince qui équivaut à 20 cm de laine de roche. Chez moi j'ai placé d'abord 6 cm de laine de verre avec pare-vapeur entre chevrons, puis une couche d'isolant mince sur tasseaux, puis une 2e couche de tasseaux et enfin les panneaux en gyproc. Ma maison est celle qui tient le plus longtemps la neige sur le toit dans toute la rue, et moi au moins je ne crève pas de chaud sous les combles en été. Aujourd'hui, on recommande plutôt 20 à 30 cm "d'équivalent laine" que 6 ou 12...

Si vraiment tu ne veux pas de mince, mets le maximum que te permettent tes chevrons, voire une double isolation en contre-lattant en horizontal. Dans ce cas, la première couche est idéalement faite en panneaux de laine de roche découpés en triangles inversés (0 pertes) et calés entre les chevrons. Ensuite, ton contre-lattage te permet de caler une 2e couche. Tu peux aussi utiliser des suspentes à visser latéralement dans les chevrons, qui retiendront la 2e couche de laine et en même temps servent de fixation pour des rails à gyproc.

Attention à ne mettre le pare-vapeur que du côté intérieur (si tu emprisonnes un pare-vapeur au mileu de 2 couches de laine, la 2e risque de pourrir).

Sinon laine de roche et de verre c'est un peu kif-kif en performance, la laine de roche est plus sympa à travailler et un peu meilleure au niveau acoustique. Mais elle est un peu plus chère aussi.
10/01/2008 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
voyage un peu dans la rubrique isolation du forrum, tu y trouveras beaucoup d'infos essentielles!
10/01/2008 Vieux  
 
  50 ans, Hainaut
 
Un truc étonnant sur lequel insistait la RW: si on pose un contre-lattage (et donc 2 couches de laine croisées), il faut laisser circuler l'ai et la vapeur éventuelle entre-elles, et donc aménager des ouvertures (au cutter) dans le pare-vapeur de la couche la plus profonde. Si !

Evidemment, ne pas toucher du tout au pare-vapeur de la couche supérieure !
10/01/2008 Vieux  
 
  33 ans, Hainaut
 
Oui j'ai réfuté au vue d'un compte rendu déposé en lien sur ce forum où on compare la valeur d'isolation de la laine de verre/roche à ce genre d'isolant mince.

Je vais continuer à feuilleter le forum. Merci pour les conseils.
10/01/2008 Vieux  
  Namur
 
le minimum raisonnable pour une nouvelle construction est de 16cm
10/01/2008 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Bon, je vais aussi devoir isoler la toiture. Pour le moment, il y a les tuiles, et juste en-dessous du biplex+.

Photo:
Isolant (6cm-12cm-16cm-20cm ?) lequel ?

D'après certaines informations reçues d'un soi-disant professionnel (dont j'ai déjà parlé par ailleurs... ), c'est une cata car si je mets de l'isolant en-dessous puis un pare-vapeur, j'emprisonne l'isolant et il peut y avoir condensation...

Or si je me rencarde un peu sur le net, je vois que le biplex+ est perforé donc respirant!!! J'en déduis que je peux sans crainte placer un isolant puis un pare-vapeur dessous, qu'en pensez-vous?


Pour l'isolant, j'ai assez de place pour mettre 20cm (la toiture a été rehaussée...), et je pensais (après une visite de salon, Energie & Habitat) à injecter de la cellulose. Avantages, c'est très bon marché ET écologique, et je peux faire (faire) le travail en 2 phases: préparation des "cellules" moi-même, et injection par une société spécialisée. D'où économie parce que je réalise une partie du travail moi-même, mais prime maximum et TVA 6% parce que c'est une entreprise (agréée) qui place l'isolant...
Mon raisonnement tient-il la route?

D'autre part, quelqu'un a-t'il l'expérience de la cellulose injectée?
10/01/2008 Vieux  
 
  33 ans, Hainaut
 
comment fonctionne ces "cellules" ? Tu fais un encadrement de poutre à poutre, fermé par du Gyproc ?
10/01/2008 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Je pensais prolonger les gîtes actuels pour obtenir 20cm à partir du biplex, puis agrafer un pare-vapeur. Bien entendu il faudra obturer les ouvertures pour emprisonner l'isolant. L'idée est de refermer les "cellules" au fur et à mesure, et soit fermer (avec le pare-vapeur) poutre par poutre soit injecter toute la hauteur puis fermer à l'extrémité haute. Je ne sais pas encore ce qui est techniquement possible, je dois encore prendre l'avis d'un pro.
Les plaques viendraient après, quand les "cellules" seront refermées.
11/01/2008 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Au titre de remarque décalée, j'ai trouvé le post parlant des isolants minces et l'avis de la CSTC là... à mon sens c'est du grand n'importe quoi, d'abord par mon expérience personnelle empirique, et ensuite par le fait que tous les grands distributeurs français affichent ces produits "isolants minces" comme performants, que plein de gens en France les utilisent et en sont hyper satisfaits... Désolé d'en choquer certains, mais je me base sur les caractéristiques techniques des produits, et si je vois un produit estampillé "NF" et "CE" qui affiche des performances décentes, j'ai tendance à y faire confiance. Si en plus j'ai vérifié personnellement son efficacité, ça redouble ma confiance. Et l'avis d'un fonctionnaire de la RW personnellement, si il a été nommé par JCVCW... je m'en tamponne le nombril. L'isolant mince a 20 ans d'avance mais énerve les réfractaires. C'est comme pour les mecs qui te jurent qu'une plomberie à l'acier galvanisé c'est carrément beaucoup mieux que le multiskin. On peut toujours faire le ringard... c'est un choix
11/01/2008 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Ganjanoof,
voici une note du 12/12/07 du CSTB (Français)
"Les recherches bibliographiques des essais menés dans les laboratoires aux USA, Canada, ainsi qu’en Allemagne, Angleterre, Belgique et France restituent les valeurs moyennes suivantes :
o la Résistance thermique R intrinsèque (produit seul sans les lames d’air), varie généralement de 0,1 à 1 m².K/W.
o La résistance thermique totale en oeuvre du produit réfléchissant (en intégrant l’effet des lames d’air étanches obtenues en oeuvre par construction) varie généralement de 0,5 à 2 m².K/W"

Les avis techniques détaillés se trouvent ici (GS 20).
11/01/2008 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Bon, c'est sujet à controverse.
Je repasserai dans 10 ans m'excuser, si ma charpente me tombe sur la pomme .
11/01/2008 Vieux  
  Hainaut
 
Citation:
Posté par rénobruyère Voir le message
Bon, je vais aussi devoir isoler la toiture. Pour le moment, il y a les tuiles, et juste en-dessous du biplex+.

Photo:
Isolant (6cm-12cm-16cm-20cm ?) lequel ?

D'après certaines informations reçues d'un soi-disant professionnel (dont j'ai déjà parlé par ailleurs... ), c'est une cata car si je mets de l'isolant en-dessous puis un pare-vapeur, j'emprisonne l'isolant et il peut y avoir condensation...

Or si je me rencarde un peu sur le net, je vois que le biplex+ est perforé donc respirant!!! J'en déduis que je peux sans crainte placer un isolant puis un pare-vapeur dessous, qu'en pensez-vous?


Pour l'isolant, j'ai assez de place pour mettre 20cm (la toiture a été rehaussée...), et je pensais (après une visite de salon, Energie & Habitat) à injecter de la cellulose. Avantages, c'est très bon marché ET écologique, et je peux faire (faire) le travail en 2 phases: préparation des "cellules" moi-même, et injection par une société spécialisée. D'où économie parce que je réalise une partie du travail moi-même, mais prime maximum et TVA 6% parce que c'est une entreprise (agréée) qui place l'isolant...
Mon raisonnement tient-il la route?

D'autre part, quelqu'un a-t'il l'expérience de la cellulose injectée?

C'est ce qu'on va faire chez nous aussi ( construction neuve-charpente "à l'allemande"càd chevrons de 20*6.

On insuffle la cellulose et pas injection..

Vous êtes vous renseigné si la sous-toiture que vous possédez es suffisamment résistante? L'insufflation de cellulose se fait quand même à 55-60 Kg/m³...

Si c'est une sous toiture style "toile", pour moi cela ne peut convenir.. mais à vérifier avec l'entrepreneur qui effectuera le travail. normalement il faut une sous-toiture rigide (fibre de bois ou autre).

si vous voulez, envoyez-moi un MP et je vous donnerai des coordonnées d'entrepreneurs réalisant ce type de travail.

Si l'insufflation ne peut se faire, vous avez la possibilité de travailler avec des panneaux semi rigides de fibres de bois ou de cellulose ( fibre de bois un peu moins chère que cellulose).

Le gros avantage de ce type d'isolant, est que par sa densité, le confort thermique estival est bien meilleur qu'en utilisant de la laine de roche ou laine de verre..
11/01/2008 Vieux  
 
  46 ans, Brabant Wallon
 
Non, je ne me suis pas encore renseigné, donc il est probable que vous ayez raison et que je doive alors placer une autre couche plus résistante... ?
Quoique, le biplex+ est une feuille rigide, donc peut-être est-elle capable de résister? A voir avec un pro.
11/01/2008 Vieux  
 
  33 ans, Hainaut
 
Si vous pouviez me laisser également les coordonnées en MP.

Je vous remercie.
A lire également sur BricoZone...
Isolant à bon prix? Par woooz dans Isolation, +11 15/12/2014
eclairage lequel et pq ? Par biaffs dans Electricité, +1 04/12/2007
new : Xire (isolant) de IsoBouw Systems Par cruypa dans Isolation, +1 12/09/2007
Béton de vermiculite = bon isolant ? Par andre171 dans Isolation, +9 31/08/2007
Isolant vertical et/ou horizontal Par fabrisss dans Isolation, +6 27/07/2007


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ajoutez votre société