Isolation Murs extérieurs, longévité, efficacité?

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Isolation Murs extérieurs, longévité, efficacité?

- Page 5
Page 5 sur 7 Première page - Résultats 1 à 20 sur 125 Page precedente 34 5 67 Page suivante


21/01/2014 Vieux  
dd1
  40 ans
 
L' étanchéité à l' air n' est pas assurée par l'isolant mais bien par le plafonnage Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas prendre des précautions pour la pose de l'isolant
22/01/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
C'est en partie ça qui me fait douter du système promotionné par Wie...b...r / R.ct...l "Enorme/inactif" : tout repose, in fine, sur le plafonnage.

Et que vaut celui-ci, sur le long terme, en ce qui concerne l'étanchéité à l'air, si les nœuds constructifs ont été bâclés? Pas grand chose si l'on ne se fie qu'au plâtre, parce que la souplesse des joints en plâtre, ça ne vaut qu'une saison (celle du test).

Il y a bien entendu les bandes de raccord. Mais qui se soucie de vérifier si les bandes d'étanchéité à raccorder au plafonnage ont été bien posées lors de la pose des hourdis, si les pourtours de fenêtres ont été bien réalisés pendant la pose des châssis, etc ? Ce sont des moments de la construction qui se déroulent très vite...

D'autre part, sans radier, une maison finit toujours par se tasser, avec des fissures parfois invisibles parce que situées à des endroits inaccessibles. Mais ces fissures millimétriques débitent des quantités invraisemblables de vapeur d'eau, sur une année. Or certains isolants (dont la laine de verre) ne gardent leurs propriétés... que s'ils restent secs. L'avantage pour les firmes qui s'en remettent au plafonnage, c'est que la responsabilité à cet égard n'est plus la leur : la garantie décennale ne porte pas sur ce type de problème, vu qu'il n'affecte pas la stabilité du bâtiment. Je n'ai trouvé, bien évidemment, aucun article ou mieux étude du comportement à long terme du plafonnage comme pare-vapeur...

Il y a bien l'indication de la valeur mu de l'enduit de plâtre sur le site de l'UCL http://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=15346, qui indique qu'il n'est pas terrible pour l'étanchéité à la vapeur d'eau, et l'avertissement suivant en ce qui concerne l'étanchéité à l'air :
"Au niveau des parties courantes des parois délimitant le volume protégé, toute fissure doit être colmatée.

Les matériaux poreux utilisés en construction (briques, blocs de béton, laines minérales, ...), s'ils ne sont pas enduits, sont perméables à l'air.

De plus, il arrive que les joints des maçonneries ne soient pas correctement réalisés : les joints verticaux sont partiellement remplis mais ce défaut est camouflé par rejointoyage augmentant encore la perméabilité de l'ensemble de la maçonnerie.

A titre d'exemple, des mesures d'étanchéité sur des maisons en murs creux en blocs de béton non plafonnés ont donné des débits d'environ 0,5 m³/h.m²;.

Pour améliorer l'étanchéité à l'air de l'enveloppe, ces matériaux doivent être protégés d'une couche étanche à l'air : un enduit (cimentage ou plafonnage), des plaques de plâtres enrobées correctement rejointoyées. Une couche de peinture épaisse et filmogène peut aussi convenir." (cf. http://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=16836)

Et dans le système cité plus haut, ce qui me sidère, c'est qu'on avance comme avantage (pour les entrepreneurs) que le maçonnage des joints verticaux est à la limite superflu, puisque le plâtre joue le rôle de pare-tout. J'ai donc décidé de ne pas utiliser ce système, pour qu'on ne me dise pas que c'est "toujours comme ça qu'on le fait" et qu'on bâcle les joints verticaux.
22/01/2014 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Vous mélangez étanchéité à l'air réalisée, très efficacement, dans une construction traditionnelle par le plafonnage, et l'étanchéité à la vapeur réalisée par des film étanches à l'humidité.
22/01/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Chammy, je pense que vous mélangez plusieurs informations. Ce n'est que sur le blocs de terre cuite Terca Poroton+ Rendement+, avec tenons et mortaises verticales qu'on conseille de ne pas faire les joints verticaux. J'ai cela chez moi depuis 17 ans, et à l'époque on argumentait que la terre cuite est un meilleur isolant que le béton des joints et que c'était un plus pour l'isolation, ce qui n'est pas faux. Aujourd'hui la tendance est à l'étanchéité plus qu'à l'isolation, et dans 10-15 ans, ce sera encore autre chose ou on en sera revenu aux anciennes méthodes avec moins d'étanchéité et plus d'isolant. Qui sait ??
22/01/2014 Vieux  
dd1
  40 ans
 
Au départ je pensais aussi que travailler en deux phases allait améliorer l'étanchéité à l' air de la maison mais vaut mieux travailler cette partie étanchéité de l' intérieur que travailler en deux phases enfin c' est mon avis personnel
23/01/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Il est clair pour tout le monde que le travail en une seule phase ne permet pas de placer l'isolant de façon "parfaite", ni de coller des bandes d'étanchéité, de coller les angles , etc....
Cela permet juste d'économiser les frais d'un échafaudage.
23/01/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Je reconnais avoir communiqué de manière un peu confuse dans mon précédent post

Mais je maintiens que je n'ai aucune confiance dans les enduits de plâtre
- ni pour l'étanchéité à l'air sur le long terme (les fissurations consécutives aux inévitables mouvements du bâtiment mettant à mal cet aspect). Comment prévoir leur apparition (et quand programmer d'éventuels nouveaux blower-door tests), et comment les traiter (elles apparaitront une fois toutes les finitions en place, bien évidemment, et pas aux endroits les plus faciles d'accès) ?
- ni pour l'étanchéité à la vapeur à la fois sur le court et le long terme; d'une part du fait du risque majeur de malfaçons avec une équipe "habituelle" (mais pas bien sûr avec les équipes extrêmement consciencieuses), en liaison avec les pratiques qui elles aussi ne sont pas "habituelles" pour atteindre cet objectif ; d'autre part, sur le long terme, pour la même raison que les risques d'étanchéité à l'air, qui sont aussi des risques pour l'étanchéité à la vapeur d'eau.

J'ai vu une maison déclarée passive avec parement brique basée sur le système Mastiff Poussif dont les joints verticaux du gros œuvre n'avaient pas été maçonnés (dans la région de Villers-le-Bouillet). Et dont l'ensemble de l'étanchéité repose donc sur la finition intérieure en plâtre. Je n'aurais jamais fait confiance à ceci, et n'en veux pas chez moi.

Si la construction nécessite une étanchéité sous ces deux aspects, je n'accorderais ma confiance qu'à des systèmes soit avec pare-vapeurs complémentaires (ce que je vais faire), soit plus cohérents. J'ai une confiance un peu plus grande dans l'ensemble proposé par les bétons de la Lo..e ou dans les OB bien "scotchées", mais même ceux-ci ne garantissent pas l'étanchéité du bâtiment à long terme, sous l'un ou l'autre aspect. Je crois qu'un système idéal qui combine montage simple, prix abordable et critères élevés et durables d'étanchéité est encore à inventer.
24/01/2014 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Excusez-moi, mais une fissure dans un plafonnage, ça se remarque à l’œil nu !
Même si les finitions sont terminées. Si le mur est peint, la fissure, vous la verrez de suite et s'il est tapissé, vous la verrez lorsque le papier peint sera changé. De plus, à moins d'avoir une fissure très large, les pertes seront négligeables.
24/01/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Revérifiez ce que débite une fissure de 1mm de large sur un m de long; si elle est située à la jonction du plancher et des parois - dont le coefficient de dilatation a toutes les chances d'être différent-, bonne chance pour la voir (or un plafonnage, pour être étanche, doit être réalisé jusqu'au pied des parois et non à 5 cm comme on le fait d'habitude).

Je ne fais pas confiance au plafonnage sur le long terme ; pour le premier blower door test effectué un mois après sa pose, il n'y aura bien sûr aucun problème. Mais je n'ai rien vu comme référence sur le moyen (5-7 ans) et a fortiori sur le long terme. Et un matériau dépourvu de la moindre souplesse, sur cette durée, j'ai de sérieux doutes jusqu'à preuve du contraire.
24/01/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Chammy, vous n'avez confiance en rien. Pourquoi jeter la confusion chez les candidats constructeurs, en parlant de "système idéal qui combine montage simple, prix abordable et critères élevés et durables d'étanchéité est encore à inventer",
alors que les gens veulent construire aujourd'hui. Il y a de bonne raisons d''arrêter le plafonnage à 4-5 cm du bas du mur, c'est pour être caché par la hauteur de la plinthe. Le plâtre est hydrophage et si on nettoie avec de l'eau et qu'un peu de celle ci passe sous la plinthe, on est parti pour avoir des tâches d'humidité en bas de murs.
24/01/2014 Vieux  
 
  65 ans, Hainaut
 
Salut Michel,
Chammy me fait penser à quelqu'un qui a été banni du forum et qui a migré vers le forum français..
24/01/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Toi aussi, ????? C'est une impression que j'ai eue très rapidement à la lecture de ses messages. C'est, je pense, un de ceux avec que je me suis assez violemment fritté, non ??
Alors Nono, la pension, tu t'y habitues ???
Tu ne t'emmerdes pas trop ????
24/01/2014 Vieux  
dd1
  40 ans
 
Salut intègre

Je suis pas un pro mais je ne suis pas de ton avis pour l' arrêt du plafonnage à 5 cm du sol .La chape de sol vient toujours après le plafonnage donc la plinthe est toujours placée sur du plâtre et je ne compte pas l'isolant projeté sur le sol ... Je pense qu'on aura une meilleure étanchéité à l'air avec du plâtre jusqu'au hourdis . Mais personne ne fait çà je l' avoue .
24/01/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Je n'ai jamais été banni d'un seul forum. Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi je le serais sur la base de mes propos.
Je ne me permets JAMAIS de critiquer ouvertement quelqu'un : je le fais toujours par mp, et je donne mon vrai nom à ce moment - je n'ai pas besoin de me cacher. Pourriez-vous avoir l'amabilité de faire de même, plutôt que de lancer de fausses affirmations ?

Dernière modification par chammy 24/01/2014 à 20h13.
24/01/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
dd1, si personne ne le fait, surtout pas les pros, ils savent pourquoi.
24/01/2014 Vieux  
dd1
  40 ans
 
ouais suis pas convaincu voir le lien en annexe qui est très bien fait et ca viens d'un site pro http://www.confederationconstruction...n%20EURECA.pdf
24/01/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Merci pour le lien.
09/02/2014 Vieux  
  63 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Il existe aujourd'hui des isolants bien plus performants que la ldv.
Kingspan vient de sortir un nouvel isolant, dont le coefficient lamda est 0.007, soit encore 310% plus isolant que le PIR ou le PUR (0.023). Je vois la représentante demain après midi. La Ldv tourne autour de 0.035, si j'ai bonne mémoire
J'ai introduit le permis de bâtir sur 2013. Avec 12 cm d'isolation en laine minérale, j'arrive à un K de 43 (tous les parametres PEB sont verts, le K étant limite). J'ai l'intention d'exiger la construction en 2 phases. Si j'exige 8,2 cm de PUR ou PIR, quel va être le supplément en terme de matériaux et de main d'oeuvre par rapport à la laine minérale?
Même question avec 10 cm de PUR ou PIR? l'isolation représente +/- 400 m² de murs extérieurs (assez gros immeuble).
Suivant la réponse, je demanderai au responsable PEB de calculer le nouveau K.
Merci d'avoir l'avis des professionnels.
09/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Perso, mon responsable PEB m'a transmis le fichier calculé avec PEB 5.02 téléchargeable gratuitement.
http://energie.wallonie.be/nl/logici....html?IDC=7000
Là, tu changes toi même le ou les paramètres de type et de lambda.
1 clic sur calculer et tu as ta réponse sur le gain de K, de Ew et Espec.

Tu peux faire pareil avec les Uf, Ug et Uw.
Idem avec les épaisseurs ... Etc......
10/02/2014 Vieux  
  63 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Patdec Voir le message
Perso, mon responsable PEB m'a transmis le fichier calculé avec PEB 5.02 téléchargeable gratuitement.
http://energie.wallonie.be/nl/logici....html?IDC=7000
Là, tu changes toi même le ou les paramètres de type et de lambda.
1 clic sur calculer et tu as ta réponse sur le gain de K, de Ew et Espec.

Tu peux faire pareil avec les Uf, Ug et Uw.
Idem avec les épaisseurs ... Etc......
Merci pour l'info.
Page 5 sur 7 Première page - Résultats 1 à 20 sur 125 Page precedente 34 5 67 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Efficacité isolation extérieur Par Renaud01 dans Isolation, +18 07/12/2015
isolation des murs extérieurs - injection -trop cher Par calimerobix dans Isolation, +19 20/08/2012
Isolation murs extérieurs Par uscram dans Isolation, +2 03/06/2012
Isolation murs extérieurs Par Souris1903 dans Isolation, +5 08/10/2011
isolation murs extérieurs Par karobdidcavel dans Isolation, +4 29/04/2009


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société