Isolation Murs extérieurs, longévité, efficacité?

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Isolation Murs extérieurs, longévité, efficacité?

- Page 6
Page 6 sur 7 Première page - Résultats 1 à 20 sur 125 Page precedente 45 6 7 Page suivante


12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par chammy Voir le message
C'est au niveau du pignon que ceci doit être fait (pas au niveau de la sablière, bien sûr).
Et la différence doit environ correspondre à l'épaisseur de l'isolation du toit
J'ai trouvé cette photo sur un blog du site.

Isolation Murs extérieurs, longévité, efficacité?

Est ce bien cela qu'il ne faut pas faire ?
12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Exact.
Il est manifeste, au vu de cette photo, qu'il sera impossible de rendre jointives les isolations du toit et du mur pignon (les blocs, à même hauteur que le parement, l'en empêcheront). Pont thermique garanti.
Le maçon a voulu "bien travailler" à l'ancienne, en veillant à ce que tout soit parfaitement de niveau sur le pignon. Il est certain que c'est un consciencieux - on ne dresse pas ainsi un mur pignon non contreventé sans l'être - , mais il devrait retourner aux cours.
Cela ne veut donc pas dire qu'il ne faut pas prendre cet entrepreneur : il faut simplement exiger qu'il modifie sa façon de terminer le travail. C'est à ton architecte de lui fournir le plan de détail de ce noeud constructif.

Dernière modification par chammy 12/02/2014 à 02h23.
12/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Chammy, t'as paumé les lunettes ??
Il y a un contreventement, mais gris sur gris il est peu visible.
12/02/2014 Vieux  
 
  58 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Mister_P Voir le message
....Ou puis je trouver des documents un peu technique afin que je puisse moi même sur chantier assurer un minimum de contrôle de la qualité du travail?

En plus de l'emboitement des panneaux, n'applique t on pas une bande collante étanche pour joindre les panneaux ensemble?

Comment ces panneaux se joignent ils au niveau des chassis de fenêtre? quid de la technique de continuité de l'isolation même?
Si vous consultez attentivement le cahier des charges type qui vient de sortir, vous y trouverez bcp de réponses à vos interrogations ==> http://www.bricozone.be/fr/construct...ctb-84251.html
12/02/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par chammy Voir le message
Exact.
Il est manifeste, au vu de cette photo, qu'il sera impossible de rendre jointives les isolations du toit et du mur pignon (les blocs, à même hauteur que le parement, l'en empêcheront). Pont thermique garanti.
Le maçon a voulu "bien travailler" à l'ancienne, en veillant à ce que tout soit parfaitement de niveau sur le pignon. Il est certain que c'est un consciencieux - on ne dresse pas ainsi un mur pignon non contreventé sans l'être - , mais il devrait retourner aux cours.
Cela ne veut donc pas dire qu'il ne faut pas prendre cet entrepreneur : il faut simplement exiger qu'il modifie sa façon de terminer le travail. C'est à ton architecte de lui fournir le plan de détail de ce noeud constructif.
Mais sur la photo, on voit très bien la coupure thermique au niveau du plancher des combles. Si l'isolation est bien prévue au niveau du plancher et non dans les versants. Alors, il n'y a pas de pont thermique.
12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Citation:
Il y a un contreventement, mais gris sur gris il est peu visible
Je m'immisce dans une conversation de spécialistes.
J'ose poser la question pour pas mourir idiot.
Il est où ce contreventement ?.
Y a t'il une âme charitable qui le cerclerai de rouge par exemple ?
12/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Patdec, je ne sais pas faire de rond rouge autour, mais en partant de la partie supérieure droite de la deuxième fenêtre de l'étage, on voit un madrier/étançon qui tient le pignon gauche, juste sous le trou le plus haut dans le pignon.
12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Intègre,
Merci pour cette description.
J'avais bien vu ce madrier de renforcement de précaution en prévision de vents forts qui pourraient abattre le pignon. Quoique ce renfort ne protège que dans un sens. Le pignon pourrait basculer vers l'extérieur.
Il me semble tout de même que ce " Contreventement puisque vous l'appelez ainsi " est provisoire et en attente de l'ossature charpente. Ce madrier sera ensuite enlevé.
Comme toujours, une question en amène souvent une autre. :

Chammy nous dit
"qu'il sera impossible de rendre jointives les isolations du toit et du mur pignon (les blocs, à même hauteur que le parement, l'en empêcheront). Pont thermique garanti.

Benlan nous parle de la coupure thermique assurée par les blocs Ytong au niveau du plafond de l'étage.

Il semble que l'on ne parle pas de la même chose.

Dernière modification par Patdec 12/02/2014 à 14h37. Motif: correction plancher / plafond
12/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Patdec, le contreventement est habituellement fixé solidement dans les hourdis et dans le mur et permet ainsi de résister à des vents assez forts, dans un sens ou dans l'autre. Et effectivement, dès que la charpente sera mise il ne sera plus nécessaire et devra être enlevé.
Benlan parle sûrement de la coupure thermique en ytong au dessus de l'étage, donc au niveau du plancher du grenier, qui souvent n'est pas isolé. Tout dépend du type de charpente et de l'utilisation potentielle du grenier. Mais avec la PEB, en général, il est sorti des pièces chauffées, du "volume protégé".
12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Ok, mais tu ne te prononces pas sur l'arasement des blocs murs porteurs et de la brique de parement au même niveau ?

Car la question initiale est celle là.
Doit on arrêter la maçonnerie du mur porteur de " disons 20-30 cm " plus bas que la brique de parement. ( Epaisseur de l'isolation ) ?

Tu en penses quoi ?

Que le volume au dessus du plafond de l'étage soit sorti ou non du volume protégé ne change pas le fait qu'il pourrait y avoir un pont thermique au niveau de la liaison toiture- maçonnerie.

Si on considère que la T° dans cet espace au dessus du plancher étage et l'extérieur bâtiment est la même, doit on considérer que le pont thermique s'il y en a un est négligeable ?
12/02/2014 Vieux  
 
  33 ans, Namur
 
Le plancher sera isolé avec de la LV 19,5cm. Le grenier est destiné à du stockage, je ne compte pas l'aménager.
Peut-être l'isoler par la suite, à voir, just for fun.
12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Le contreventement décrit par Intègre. Rond jaune.

Isolation Murs extérieurs, longévité, efficacité?
12/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Merci Patdec, comment fais-tu pour tracer des ronds sur une photo du forum ????

Doit on arrêter la maçonnerie du mur porteur de " disons 20-30 cm " plus bas que la brique de parement. ( Epaisseur de l'isolation

Et on supporte la charpente comment dans ce cas ??? Ce ne sont ni la brique, ni l'isolant qui peuvent la supporter.
12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Eh bien, j'imagine très bien que les pannes de la charpente, y compris la panne faitière puissent être intégrées dans le bloc de maçonnerie porteur et que le dessus de ces pannes arrivent au même niveau que les briques de parement.

Logiciel de capture d'image. Il y en plein -> Google est ton ami
12/02/2014 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Patrdec, c'est quasi impossible à faire avec une charpente industrialisée comme on en fait souvent maintenant, surtout si il y a une poutre treillis.
Il faudrait poser la question à Robain.
12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Ohé, Robin des bois !!! .....Elle est facile celle là !!!!
12/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Bon, je reviens à la charge avec de nouvelles photos.

J'aimerai la réaction de Chammy pour nous dire pourquoi il préfère la méthode du décroché du mur intérieur pignon

Isolation Murs extérieurs, longévité, efficacité?
La photo ci dessus montre un décrochement du mur intérieur. Très visible à droite.

Sur celle- ci,
Isolation Murs extérieurs, longévité, efficacité?

on voit bien également que la brique de parement et l'isolant dépassent du mur intérieur que j'estime à environ 8-10 cm.

Il y a probablement 2 écoles.

Je pense que lorsque les 2 murs sont au même niveau, le charpentier pose sa ferme contre le mur intérieur sans dépasser ce même niveau.

Il serait donc possible qu'en fonction du type de charpente on utilise l'une ou l'autre méthode.
15/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
On est des millions à suivre ce fil et nos 2 c ompères Robain et Chammy sont en vacances.
Bon, j'ai le temps mais pas trop.
16/02/2014 Vieux  
 
  31 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Patdec Voir le message
Que le volume au dessus du plafond de l'étage soit sorti ou non du volume protégé ne change pas le fait qu'il pourrait y avoir un pont thermique au niveau de la liaison toiture- maçonnerie.

Si on considère que la T° dans cet espace au dessus du plancher étage et l'extérieur bâtiment est la même, doit on considérer que le pont thermique s'il y en a un est négligeable ?
Si on considère que le grenier n'est pas isolé, donc le plancher du grenier isolé et pas d'isolation en toiture, il n'y a alors pas de pont thermique. Le pont thermique si il devrait y avoir serait alors au niveau du sol du grenier. Mais sur la photo on voit un rang de bloc isolant qui permet de palier à cela.

D'un point de vue PEB, on considère qu'il n'y a pas de pont thermique (ou plutôt que le noeud constructif est accepté) à partir du moment où l'isolant de toiture et l'isolant de façade sont reliés par un isolant don l'épaisseur est d'au moins la moitié de l'isolant le moins épais.
16/02/2014 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Melys
Si on considère que le grenier n'est pas isolé, donc le plancher du grenier isolé et pas d'isolation en toiture, il n'y a alors pas de pont thermique. Le pont thermique si il devrait y avoir serait alors au niveau du sol du grenier. Mais sur la photo on voit un rang de bloc isolant qui permet de palier à cela.
Merci Melys de confirmer ce que je pensais. Le noeud constructif ( nouvelle dénomination du pont thermique abandonné ) n'est même pas négligeable puisque dès lors inexistant.

Citation:
Posté par Melys
D'un point de vue PEB, on considère qu'il n'y a pas de pont thermique (ou plutôt que le noeud constructif est accepté) à partir du moment où l'isolant de toiture et l'isolant de façade sont reliés par un isolant dont l'épaisseur est d'au moins la moitié de l'isolant le moins épais.
Ah,voilà une information qui fait avancer le schmilblick.
Exemple pour les matheux de maternelle Sup.
22 cm en toiture
10 cm dans les murs
Epaisseur Liaison = A vos calculettes .......qui a trouvé ? Les cinq sens en éveil ?

Ok, mais qu'en est-il avec des Lambda très différents ? ( Toiture / murs )
Je suis un ergoteur incorrigible.

J'espère que Chammy a pas imité Shumi au ski.
Dès qu'il revient, je le harcèle pour comprendre son point de vue sur la différence de niveau mur intérieur / extérieur à respecter.
Page 6 sur 7 Première page - Résultats 1 à 20 sur 125 Page precedente 45 6 7 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Efficacité isolation extérieur Par Renaud01 dans Isolation, +18 07/12/2015
isolation des murs extérieurs - injection -trop cher Par calimerobix dans Isolation, +19 20/08/2012
Isolation murs extérieurs Par uscram dans Isolation, +2 03/06/2012
Isolation murs extérieurs Par Souris1903 dans Isolation, +5 08/10/2011
isolation murs extérieurs Par karobdidcavel dans Isolation, +4 29/04/2009


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société