Lambda, K, valeur U???? HAAAAAAA!!!!

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Lambda, K, valeur U???? HAAAAAAA!!!!

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


28/02/2011 Vieux  
 
  33 ans, Liège
 
Salut tout le monde,

J'aimerais savoir si il est possible de trouver un tableau excel ou autre ou je pourrais comparer 15 cm de Mousse PU avec 25cm de polystyrène expansé et 13 cm de cellulose de bois. Le but est de savoir ce que je dois mettre au sol par rapport à un type de mur ou dans le toit. J'imagine qu'il est bien d'avoir quelque chose qui se vaut???

Je pourrais également avoir une idée pour mes futurs devis...
28/02/2011 Vieux  
 
  26 ans, Liège
 
Bonjour,

Sur le site de la RW il y a des calculateur mais tu doit connaitre tes lamba... Sinon la fomrmule c est U = lamba/epaisseur et R= 1/U
01/03/2011 Vieux  
  37 ans, Liège
 
je fais mes compratifs en faisant :

épaisseur de l'isolant en m / lambda = R (résistance de la paroi) puis je compare les R

Ex : 8,7 cm de panneau PUR avec un coeff lambda de 0.021

0.087 / 0.021 = 4.14

--> il suffit donc de trouver le lmbda de chaque matériau soit via le programme de la RW ou via les sites de producteurs de panneaux isolants, ...
01/03/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Si vous utilisez le rapport e/λ plus le résultat est important, meilleure sera l'isolation.

Ne vous cassez quand même pas la tête pour grapiller quelques décimales, ce ne sont que des valeurs théoriques...

Vérifiez aussi les unités proposées, on trouve parfois un peu de tout, les unités normalisées de λ sont des W/m/K.
01/03/2011 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
et prenez un isolant dont vous êtes capables de placer correctement afin
de se rapprocher des ces valeurs théoriques.
01/03/2011 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Certains isolants ont une couche réfléchissante métallique qui permet de renvoyer les IR. Ceci est intéressant (dans quelle proportion, je ne sais pas trop) et n'entre pas en compte dans le calcul du R...
01/03/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Haiku Voir le message
Certains isolants ont une couche réfléchissante métallique qui permet de renvoyer les IR. Ceci est intéressant (dans quelle proportion, je ne sais pas trop) et n'entre pas en compte dans le calcul du R...
Exact, et c'est bien là toute la problématique de la fiabilité des calculs qui ne s'intéressent qu'au seul transfert thermique.

La résistance thermique est calculée sur base des échanges par conduction et, dans une mesure très approximative, par convection, mais on ne tient pas compte du rayonnement.
02/03/2011 Vieux  
  37 ans, Liège
 
et +1 avec boubanstik

et soigner aussi l'étanchéité à l'air du bâtiment, c'est ds la même démarche d'économie d'énergie et souvent négligé
02/03/2011 Vieux  
 
  33 ans, Liège
 
Merci, merci!!!

j'aime bien la petite formule : épaisseur / lambda = R

Même si tout n'est pas pris en compte, ça donne une idée.

Encore une remarque, question:

J'imagine que mon toit doit avoir un R meilleur que mes murs (puisque la chaleur monte) et que ma dalle de sol puisque la chaleur (meme limitée) des caves (enterrées) va avoir tendance à monter vers mon rez-de-chaussée.

Par exemple, 20cm de PUR au sol, 30 cm au toit et 20 cm au mur pour une maison tres, tres basse énergie...

Ou alors est-il préférable de mettre les grands moyens, 30 cm partout???

NB: épaisseurs à titre d'exemple et espère avoir écrit un truc compréhensible!

Joffrey
02/03/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Vous avez tout compris, il faut isoler le plus là où la différence de température de part et d'autre d'une paroi est la plus forte.
03/03/2011 Vieux  
 
  36 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,

A moins que je ne me trompes, isoler plus le toit, c'est tenir compte de la convection et pas de la conduction. Cela fait une différence non ?

J'entends par là que si je me une plaque en métal sur de la glace, elle va refroidir. Pourtant il est admis que : "la chaleur monte" (et sa corollaire: "le froid descend"). Or la plaque se refroidit. Ceci par CONDUCTION.

D'autre part, nous savons que le sol (la terre) garde une température assez stable aux alentours des 12-15° (cf, puits canadien, géothermie, etc...). Si on isole moins bien le sol que le plafond, nous aurons une entrée froide par conduction quand même.

mes questions qui en découlent sont :
Mon raisonnement est-il exact ?
N'est-il pas mieux, dès lors, de TOUT isoler de la même manière ?
Y a-t-il, dans les matériaux, une différence de résistance thermique par conduction et par convection ou est-ce la même chose ?

Merci pour vos réponse.
03/03/2011 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
un transfert par conduction, ça ne s'appelle pas un pont thermique, par hazard ?
03/03/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par iann_ash Voir le message
A moins que je ne me trompes, isoler plus le toit, c'est tenir compte de la convection et pas de la conduction. Cela fait une différence non ?

J'entends par là que si je me une plaque en métal sur de la glace, elle va refroidir. Pourtant il est admis que : "la chaleur monte" (et sa corollaire: "le froid descend"). Or la plaque se refroidit. Ceci par CONDUCTION.

D'autre part, nous savons que le sol (la terre) garde une température assez stable aux alentours des 12-15° (cf, puits canadien, géothermie, etc...). Si on isole moins bien le sol que le plafond, nous aurons une entrée froide par conduction quand même.

mes questions qui en découlent sont :
Mon raisonnement est-il exact ?
N'est-il pas mieux, dès lors, de TOUT isoler de la même manière ?
Y a-t-il, dans les matériaux, une différence de résistance thermique par conduction et par convection ou est-ce la même chose ?

Merci pour vos réponse.
En matière d'étude thermique:
- la conduction est le transfert de chaleur à travers une paroi ou au contact de deux parois
- la convection est le transfert de chaleur entre une paroi et son environnement
sachant (pour les puristes) que le terme "énergie" est plus approprié que "chaleur", transfert de chaleur étant un pléonasme.

Le terme convection, en usage courant, est aussi utilisé comme étant le mouvement d'une masse d'air provoqué par la variation de sa densité (masse volumique) p.ex. sous l'effet de l'élévation de sa température.
Sa dénomination précise devrait être mouvement de convection pour éviter toute confusion.

Il est vrai que l'air chaud s'élève naturellement (par mouvement de convection) et que donc la température de l'air sous un plafond/toit est supérieure à celle au sol. Mais jusque là l'isolation n'intervient pas.

C'est au moment où l'air chaud échange (par convection) sa chaleur avec le plafond/toit que celui-ci se réchauffe et que l'isolant doit jouer son rôle de frein au transfert thermique vers le côté froid de la paroi, par conduction, supposant évidemment que la température extérieure est inférieure.

Le transfert d'énergie (... thermique) entre une feuille de verre et de métal se fait bien par conduction au contact des deux surfaces.

Il y a aussi évidemment échange thermique au niveau de la dalle de sol entre l'air au ras du sol et la terre:
- par convection entre l'air et la surface de la dalle
- par conduction dans la dalle
- par conduction entre la dalle et le sol
L'échange (d'énergie) thermique se faisant toujours dans le sens de l'abaissement de la température à travers la zone étudiée.
Donc si l'air au ras du sol a une température plus élevée que le sol, il y a bien transfert d'énergie vers le sol, sinon c'est le flux inverse qui se produit.

Ai-je été clair ?
03/03/2011 Vieux  
 
  52 ans, Hainaut
 
C'est beau la science infuse ...j'en suis confus !!
03/03/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par carolus Voir le message
un transfert par conduction, ça ne s'appelle pas un pont thermique, par hazard ?


Un pont thermique est une faille locale au niveau de la résistance thermique (l'isolation) d'une paroi.

Pour imager, le pont thermique est à une paroi isolée (thermiquement) ce qu'un trou est au parapluie...

Dernière modification par AlphaDelta 03/03/2011 à 15h05. Motif: Carolus: tricheur ! :)
03/03/2011 Vieux  
 
  59 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par iann_ash Voir le message
Bonjour,


Pourtant il est admis que : "la chaleur monte"

Non , ce n'est pas correct de dire : "la chaleur monte "

c'est l ' AIR chaud qui monte .( propagation par convection ).

mais la " chaleur " se transmet aussi par rayonnement ( chauffage radiant de terrase , chauferette infrarouge de sdb , le soleil !!! ben oui !!!
et pas que vers le haut ).

et la chaleur se transmet aussi par conduction ( chauffez bien fort une barre de métal verticale à son sommet et touchez -la en bas, vous allez voir si " la chaleur monte " ,

bien à vous
03/03/2011 Vieux  
 
  36 ans, Brabant Wallon
 
Merci à tous pour ces explications/précisions et pardonnez-moi les erreurs de principe.
C'est déjà plus clair pour la champ sémantique de la thermodynamique .

Bien à vous,
03/03/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par iann_ash Voir le message
pardonnez-moi les erreurs de principe.
Il n'y a jamais de raison de reprocher une question posée.
On ne peut que reprocher à une réponse d'être erronée...
14/04/2011 Vieux  
  41 ans, Hainaut
 
Vu que je constate le haut niveau de compétences des participants à ce post, je vais en profiter pour y glisser une petite question, voire deux

Cela concerne le type d'isolant à utiliser derrière un bardage. Il y a différents types de destination pour un même type d'isolant. Je prends l'exemple de recticel qui propose l'eurowall pour les murs, l'eurothane Bi pour les toitures plates, l'eurosol pour les sols mais ça reste tout de même dans tous les cas du polyuréthane, la seule différence est le voile qui recouvre (bitumé, en alu ou rien). Donc en pratique, rien ne m'empêche de placer n'importe quel type de panneaux derrière un bardage à condition de mettre un pare-pluie ? J'ai une grande surface à isoler, plus de 250m², le montant du devis et la limite de primes à 120m² m'oblige à effectuer le travail seul et à trouver des matériaux de récupération à gauche à droite... Si je devais faire un prêt entre 25.000 et 35.000 euros en fonction du revêtement, en termes d'économie d'énergie, ce qui est mon objectif, ça me prendrait en moyenne 30 ans pour un retour à l'investissement

Ma deuxième question est liée au fait que le mur de soutien est en briques anciennes inégales avec de vieux joints usés par le temps, j'ai peur qu'en placant uniquement des panneaux rigides, l'isolation ne soit pas aussi efficace. Est-il possible dès lors de superposer des couches d'isolants différents à savoir un semi-rigide (ex:panneau de laine de roche compressé lambda 0.040 en 7cm) pour bien revêtir la surface inégale du mur et ensuite un panneau de polyuréthane de 4 ou 5 cm lambda 0.028) pour éviter d'avoir une trop grosse épaisseur d'isolant.
Merci d'avance pour vos conseils avisés
14/04/2011 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Ce ne sont sans doute pas les plus compétentes mais voici une petite réponse, voire deux...

1) les différences principales résident
a) dans la finition des surfaces qui est propre à un type de fixation précis: mécanique, collage, soudage (collage à chaud), pose libre
b) dans la résistance au poinçonnement et à l'écrasement (toitures à usage de terrasse)
c) dans le pare-vapeur ou frein vapeur intégré ou non

2) sans entrer dans les détails de la transmission thermique d'une paroi hétérogène (constituée de différentes couches), qu'il y ait ou non contact parfait entre les différents matériaux ne change pas grand chose au rendement global et l'air confiné n'est pas un mauvais isolant thermique. Par contre, une mauvaise combinaison de couches au niveau de leur perméabilité à la vapeur peut avoir des effets désastreux (humidité).
Il existe des bombes de collage par mousse PU à faible expansion qui permettent de compenser les irrégularités de la surface de pose des panneaux rigides.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Valeur d'un condensateur. Par fabetfab dans Electronique, +12 17/11/2010
Valeur seuil en pierre bleue Par Maxitof dans Outillage, +3 29/06/2010
Valeur Ew et coefficient K Par pierre_2009 dans Construction, +5 20/05/2010
Isolation et Valeur K Par gautier dans Isolation, +6 12/07/2009


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.

Ajoutez votre société