Maçonnerie sous sol : vv ou dalle ?

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Maçonnerie sous sol : vv ou dalle ?



27/04/2015 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,

nous allons faire construire une maison sur un terrain plat, pour la quelle les fondations seront des semelles filantes (confirmé).

Notre architecte est parti sur l'hypothèse d'une dalle, car d'après lui, rien ne justifie un vide ventilé.

Certains entrepreneurs partent systématiquement sur base d'un vv, et semblent assez réticents à l'idée d'une dalle.

Quels sont les avantages et inconvénients de chaque méthode ? (outre le prix, pour lequel la dalle est légèrement moins chère)

certains avancent que la dalle présente un avantage au niveau de l'isolation et donc du PEB (Est-ce vrai?)
D'autres mettent en avant le fait qu'en cas de problème (canalisations par ex), le vv permet de les résoudre bien plus facilemement.

Quid ?

Merci d'avance pour vos avis éclairés.
Seeyou
27/04/2015 Vieux  
  43 ans, Liège
 
voici la réponse de benlan2000

je pense qu'il y a confusion entre radier et dalle de sol.

Le Radier est un système de fondation qui doit reposer sur le bon sol. Il s'agit d'une dalle fortement armée qui remplace les semelles filantes lorsque le sol ne présente pas une bonne résistance à la compression.
Si il y a un vide ventilé ou une cave au dessus du radier, il n'y a aucun gain au niveau de la PEB.

La dalle de sol est une dalle qui repose sur le sol avec généralement un empierrement, les armatures sont beaucoup plus somaire que dans un radier. Cette dalle ne supporte aucune charge structurelle.
Les fondations sont réalisée sous les murs à l'aide de tranchée remplie de béton qui descendent jusu'au bon sol.

Les déperditions thermique vers le sol sous moindre que les déperditions vers une cave ou un vide ventilé -> gain au niveau du PEB.Maçonnerie sous sol : vv ou dalle ?

La dalle de sol n'est pas plus coûteuse qu'un vide ventilé (plus de travail, et plus de béton, mais nettement moins de terrassement et évacuation de terre et pas de hourdis pour le plancher de rez).

Le radier par contre est nettement plus coûteux (étude d'ingénieur approfondie, ferraillage important, surplus de béton...)
27/04/2015 Vieux  
  43 ans, Liège
 
ou alors si tu veux faire une dalle qui soit bonne pour un PEB

avec ce produit mais le prix doit vite monté

http://www.jackon-insulation.com/fr/...ackodur-atlas/
27/04/2015 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Fafalili, on peut faire une simple dalle de béton (par exemple15 cm armé) qui peut être tout à fait correcte pour la PEB à condition de mettre une couche de PUR au dessus de la dalle (10 cm), complétée par du Marmox (6cm), du foamglass (6cm) ou des blocs d'ytong (19cm) à haute densité comme coupure thermique.
La Jackon Insulation, c'est plus pour des maisons passives.
27/04/2015 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Merci pour ces infos.

je ne pense pas faire ici de confusion entre radier et dalle.

Je me demande simplement quels sont les avantages et inconvénients de chaque solution.

Les fondations seront de type semelle filante et dimmensionnées par l'ingénieur, la portance du terrain étant suffisamment bonne.

Qu'est ce que le vv apporte en plus par rapport à une dalle sur sol? Le vv étant légèrement plus cher?

Seeyou
30/04/2015 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
salut ,

je suis entrain de construire ma maison pour le moment , nous pensions aussi avoir un terrain plat et légèrement en pente plus sur l’arrière et nous devions faire aussi des semelles filante avec une dalle sur terre plein . mais avec la dalle qui reviens sous les mur (pas dans les schéma du dessus )

Maçonnerie sous sol : vv ou dalle ?


lors du terrassement nous avons du enlever du remblais, et nous nous sommes retrouvé avec une pente à l'avant aussi .

tout ça pour dire que nous avons basculé sur un vide ventilé .

Point de vue prix j'ai fait le calcul à la grosse louche mais c'est la dalle qui était le moins cher .

dans notre cas vu que comparer à un radier elle n'est pas portante il n'y avait que un teillis de 6MM d'une coté en surface et de l'autre un treillis de 8MM et 15 cm de béton + semelles filante et 80 cm de blocs de béton (pour aller chercher le bon sol et être hors gel) .

Quan nous somme passer en VV , nous avons donc du mettre des hourdis (+ point du vue du prix ) avec chape de compression (donc -10 cm de béton point de vue du prix ) .


maintenant les avantage pratiques et nos regrets (déja alors que la maison est pas finie ) .

déja les + ,

le fait de pouvoir accéder et vraiment non négligeable , pour dépanner , on a penser à plein de truc après et le fait de pouvoir passer par la ne nous limite plus , on peut reporter certains trucs à plus tard tout en sachant que l'on aura facile à passer un câble électrique , de gaz , d'aspiration centralisé , câble réseaux , cable télé , changement de chaudière gaz , vers pompe à chaleur etc...
pour l'égouttage aussi , j'ai réaliser le plus gros mais si maintenant je change l'emplacement de de ma cuisine je peut facilement remettre des évacuation , arrivé ect ...


les - pour nous ,

le fait que pour nous ce n'étais pas prévu à la base , on a pas eu le temps de vraiment avoir une réflexion à la base dessus ,

et donc on a de vide VV de 80 cm avec de la terre , certains endroit la terre monte pour ne laissé que 60 cm , erf ,

j'aurai su ça à l'avance , j'aurais fait un beau plateau et mit un béton de propreté ,



en deux la hauteur / à refaire je pense je met 1M80 ,pour avoir une fausse cave mais au min 1M20 .

du point de vue pratique je suis content que l'on ai du passer sur VV , maintenant point de vue du prix pour nous pas vraiment de grande différence dans notre configuration ,mais nous somme en auto-construction . a voir avec votre configuration et par constructeur ....
30/04/2015 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Le choix des fondations n'est jamais un choix, c'est une obligation incontournable du fait de la nature du terrain et des calculs de l'ingénieur. Vous n'aviez pas fait de sondage de sol apparemment. Celui ci vous aurait renseigné sur la nature du terrain, suffisamment à l'avance que pour prévoir les fondations adéquates, y réfléchir convenablement, et calculer leur prix.

En voulant épargner sur tout on finit par payer plus cher et être déçu des changements que l'on a dû faire en urgence.
Bonne chance pour la suite !!

Dernière modification par intègre 30/04/2015 à 11h30.
30/04/2015 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
en fait si j'ai fait une étude de sol ,on savait qu'il y avait du remblais mais le grutier à certain endroit à du terrasser plus que prévu et cela revenais plus cher de tout remblayer avec du concassé que de faire un VV , c'est pour cela que l'on a changé en cour de route , avec avis de l'ingénieur et de l'architecte .
Pour ma part je suis ravis d'avoir des VV au lieu d'une dalle sauf les deux point énoncer plus haut .
30/04/2015 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
En fait nos fondations n'ont pas changée , ce sont toujours des semelles filantes , le fait que se soit un dalle ou des hourdis ne change rien , c'est les semelles qui repartissent le poids de la maison dans le sol (je ne fait que citer mon ingénieur , c'est ce qu'il m'a répondu lorsque l'on a changé de la dalle en VV et que je lui ai posé la question ) . certains font d'ailleurs des VV sur radier
08/05/2015 Vieux  
  36 ans, Namur
 
Bonjour,

Je suis aussi dans un projet de construction, alors je vais compléter de ce que j'ai appris récemment.

Après quelques visites chez des constructeurs CSP différents, je constate que j'obtiens des avis totalement différents:

=> certains conseillent un vide ventilé presque dans tous les cas, et en vantent les mérites

=> d'autres disent que c'est pas nécessaire, voire une source de problèmes, et vantent les mérites d'une dalle de sol

Alors qu'en penser?

Parmi les architectes, on trouve des fanatiques du VV, et ceux qui savent à peine que ça existe. Mon but est justement de pouvoir me forger un opinion au-delà d'un seul avis d'architecte.

Certains constructeurs/vendeurs disent, comme suggéré aussi ici, qu'un VV, ça sert simplement à rattraper une différence de niveau.

Mais un VV ne sert-il pas surtout à... ventiler?

Je veux à tout prix éviter des problèmes d'humidité, et créer une atmosphère saine. L'aspect thermique m'inquiète moins, parce qu'il me semble qu'avec une bonne épaisseur de PU sous la chape, l'isolation sera très bonne quelle que soit l'option choisie. Une maison autour de K30, ça me suffit largement.

L'argument qu'on ma donné contre le VV, c'est qu'aujourd'hui tout le pourtour et le fond de la maison sont tellement bien isolés et étanches, que ce n'est plus nécessaire... Mouais, et dans 20 ans? N'est-ce pas mieux de se fier à une structure en béton "éternelle" (qui fait espace tampon) plutôt qu'à des matériaux d'étanchéité qui forcément vont vieillir (coaltar, platon)? J'ai mis à nu récemment quelques centimètres d'une sorte de goudron autour des fondations d'une maison de 1975, et c'est friable et dur comme du bois.

De plus, il me semble que ventiler c'est toujours bon. N'est-ce pas mieux d'avoir un filet d'air renouvelé en-dessous des pièces de vie, plutôt qu'une maison qui "baigne dans son jus", même si au départ elle est bien étanche?

L'argument du CSP : "oui mais vous ne craignez rien, il y a la garantie décennale"... Et après 10 ans, je la jette? Après moi le déluge? Un peu léger comme argument.

Un autre argument qu'on me donne contre le VV, c'est que les VV prennent souvent l'eau. Mais justement, s'il y a un VV, c'est lui qui sera inondé avant le salon. Ne vaut-il pas mieux s'apercevoir qu'il y a un problème d'infiltration grâce à la présence d'un VV, plutôt que de s'en apercevoir parce qu'on a les pieds dans l'eau en regardant la télé? En d'autres mots, mieux vaut un VV inondé (et réfléchir tranquillement à la solution), plutôt qu'un salon inondé (et être dans la panique ou le déménagement d'urgence... cas vécu).

En ce qui concerne le prix, c'est pas sur ce poste que je vais économiser. J'ai déjà eu assez de problèmes d'humidité avec des logements aux fondations mal conçues. C'est pour la vie, donc s'il faut payer plus pour une bonne fondation, je paierai plus cher. Mais je voudrais juste savoir si le surcout est quand même justifié.

Qu'en pensez-vous?
A lire également sur BricoZone...
Isolation du plafond du sous sol et du plancher de l'étage sous toiture Par alheekhout dans Isolation, +17 26/11/2013
Epaisseur maçonnerie de sous sols. Par tandt dans Gros Oeuvre, +2 14/06/2012
Mousse polyuréthane sous terre ? ok en sous sol ? Par belou dans Gros Oeuvre, +2 15/09/2009
isolation sur dalle béton au dessus d'un sous sol Par patD dans Isolation, +5 30/06/2008


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société