mur humide : combien d'eau ??

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

mur humide : combien d'eau ??



22/08/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 
Bonjour,

Quelle est la quantité théorique d'eau que peut contenir un mur qui serait mouillé à saturation ?

Exposé :

J'ai un mur de 34 cm d'apaisseur, humide sur une surface de 4 m de long et 2 m de haut. Mur de façade plein, exposé nord, protégé du vent par une haie, briques pleines avec plafonnage sur sable.

Je crois savoir que le temps nécessaire pour qu'un mur intérieur de briques pleines de 10 cm d'épaisseur puisse sécher, à température normale et sans ventilation forcée est de trois mois.

Il faudrait donc en théorie une dizaine de mois pour qu'il sèche.

Pour accélerer le processus, je voudrais utiliser un déshumidificateur électrique professionnel.

Chaque fois que j'ai demandé à un vendeur/loueur de déshumidificateurs, de combien de temps j'allais diminuer le temps de séchage en utilisant une déshumidificateur, la réponse a été : "à peu près de la moitié du temps de sèchage naturel". Réponse étonnante car j'ai la même réponse pour une machine ayant une capacité de condensation théorique de 10, 30 ou 60 litres/24 h !

Or, il me faut décider dès le départ de la durée de location et faire le choix entre le prix et la puissance de la machine.

Si je prévois trop court, je devrai reprendre une nouvelle location. Si je prévois trop long, je paie un loyer pour une période inutile.

Si le temps de séchage devient trop long (après une deuxième, troisième... période de location), la location n'est plus intéressante et l'achat le devient.

Sur base d'une quantité d'eau théorique à saturation et en mesurant le degré actuel de saturation d'eau de ce mur avec un testeur à piquots, je devrais pouvoir évaluer grosso-modo la quantité réelle d'eau contenue par le mur. (j'oublie l'effet des sels hygroscopiques)

Ensuite, en supposant une efficacité réelle du déshumidificateur égale à 1/3 de sa capacité de condensation théorique (qui est calculée sur base d'une hygrométrie de 90% et une température constante de 30° paraît-il), à température constante de 20% et avec une hygrométrie dans la pièce démarrant à 90% (valeur actuelle) et descendant progressivement vers 45-50% pendant le séchage, je devrais pouvoir évaluer le temps de séchage nécessaire.

Est-ce que je me trompe quelque part ? Et surtout quelqu'un connaît-il la quantité théorique d'eau absorbable par un mur de ce type ?

L'utilisation d'un ou plusieurs ventilateurs en complément du déshumidificateur accélérerait-elle le séchage ?

Faut-il travailler en "vase clos" (en changeant l'air de la pièce le moins possible) ou faut-il régulièrement aérer la pièce pendant l'utilisation du déhumidificateur ? Au risque de faire pénétrer de l'air plus froid et plus humide vu la météo que nous connaissons pour le moment ?

Merci d'avance.

Isatas.
22/08/2008 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Le déshumidificateur va assécher l'ambiance, et non le mur.
et l'air sec va lui-même absorber l'humidité du mur.

La vitesse de séchage dépendra donc:
-de l'humidité relative de la pièce (donc ne pas aérer trop pour maintenir l'ambiance sèche)
-de la surface de contact entre l'air et le mur. Ventiler peut aider, mais pas besoin d'une soufflerie industrielle... bien que l'air humide (refroidi donc plus dense) descendra tout seul.
-de la température: plus elle est élevée, plus l'humidité relative est faible et plus la différence avec le mur est grande. De plus pour que l'eau devienne gazeuse, elle a besoin de puiser des calories quelque part...

C'est pour ça que je pense qu'il est inutile de prendre un appareil trop puissant: l'air ne sera pas plus sec qu'avec un autre, le facteur limitant n'est pas la capacité du déshumidificateur, mais la capacité d'échange mur-air: un mur de 2,6 M3, contenant au plus quelques % d'eau, ça fait quelques dizaines de litres tout au plus, donc théoriquement quelques jours,ce qui m'étonnerait beaucoup.

Dernière modification par walter.3 22/08/2008 à 23h51.
23/08/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 
Bonsoir Walter.3

Merci de votre réponse.

J'ai ouvert à ce jour deux fils de discussion. Et reçu deux réponses : les vôtres !

Vous avez raison.

Pour résumer, pour accélérer le séchage je dois :
1. éviter d'aérer (garder portes et fenêtres fermées)
2. faire chauffer la pièce
3. utiliser un ou plusieurs petits ventilateurs
4. faire augmenter au maximum le différenciel mur-air

Par contre, je pense que la puissance du déshumidificateur peut avoir de l'importance, de par l'augmentation de la capacité de condensation. Plus d'eau condensée par période, c'est une humidité absolue plus faible, donc une hygrométrie plus faible à température identique. Je me trompe ?

De fait, par le passé un ami a eu l'occasion de passer d'un déshumidificateur à trois dans la même pièce. Le volume d'eau récupéré par 24h a triplé directement. Avec comme effet secondaire (et aidant) une augmentation de la température de l'air dans la pièce.

Je suppose par contre qu'il est probable qu'une nouvelle augmentation de capacité n'aurait pas nécessairement augmenté le résultat proportionellement (je suppose qu'à partir d'un seuil atteint, l'augmentation de performance est devient marginale).


Je suis moins optimiste que vous. Quelqques jours me semblent peu.

Je viens de lire sur le net que les briques ont un taux de porosité de 10 à 20%, que le sable a un taux de +/- 10 % et que les joints occuppent jusqu'à 20 % de la surface d'un mur (et de son volume).

Le mur en question date de 1931. Les joints ne sont probablement plus très étanches.

En prenant comme hypothèse 20% de porosité globale, les 2,6 m³ contiendraient 520 litres d'eau si le mur était à saturation. Juste ?

Comme je n'ai pas de testeur m'indiquant le taux de saturation et que l'eau ne ruiselle pas sur le mur, je prends coupe la poire en deux. Le mur contiendrait donc 260 litres grosso-modo.

Ce qui en fait ne me permet pas de déterminer en combien de temps le mur pourrait sécher.

En effet, même si je disposais déjà d'un déshumidificateur et que je connaissais déjà le volume d'eau récupéré par jour, au fur ét à mesure du séchage, le différenciel diminuant, le volume récupéré diminuerait. Rapidement probablement au départ et ensuite plus lentement, pour arriver finalement à un équilibre.

Sans cet aspect, toujours sur base d'un rendement d'un tiers par rapport au maximum théorique donnerait 10 L/24H si déshumidificateur de 30 L/24H, donc 26 jours pour évacuer les 260 litres.

Je crains qu'il me faudra compte au moins trois fois cette durée dans la réalité. Ce qui fait moins que la dizaine de mois donc je parlais.

Dommage. A moins que vous ne puissiez me rassurer.
23/08/2008 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par isatas Voir le message
Quelle est la quantité théorique d'eau que peut contenir un mur qui serait mouillé à saturation ?
Infinie dans le temps, si ce mur se fait infiltrer par l'extérieur.

Désolé...
23/08/2008 Vieux  
  35 ans, Namur
 
quelques jours me semblent aussi utopiste. Je tablerais sur quelques semaines à plein régime puis quelques mois plus doucement. Mais c'est à voir avec un pro.

J'espère bien sur qu'au vu des critères poussés que vous utilisez... que vous avez trouvé une solution pour éviter le retour de l'humidité...

10% d'eau me semble énorme... mais qui sait, si quelqu'un a des données...

Le séchage va être de plus en plus lent, c'est certain, mais inutile d'arriver à 0: aucun mur n'est à 0. C'est à voir la raison pour laquelle vous voulez assécher le mur.

Lors des inondations de la Meuse 93 et 95, mes beaux parents ont utilisé un petit déshumidificateur durant quelques mois pour tout le rez de chaussée... là, ça me semble un peu peu.

Il y a a) l'humidité actuelle dans votre mur
b)l'humidité minimale que vous pourrez atteindre en asséchant
c)l'humidité d'équilibre qu'il est sensé atteindre dans les conditions ou il est (qu'il atteindra au bout d'un certain temps tout seul, qu'il soit trop humide ou trop sec)
d)l'humidité maximale que vous pouvez tolérer pour l'usage voulu

Vous voulez aller le plus rapidement possible de "a)" à "c)" (ce qui se fera naturellement, mais plus lentement), je pense que le déshumidificateur est indispensable jusque "d)" et non jusque "b)"

en espérant que "c)" soit inférieur à "d)", ou le problème sera sans fin.
23/08/2008 Vieux  
 
  33 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Ganjanoof Voir le message
Infinie dans le temps, si ce mur se fait infiltrer par l'extérieur.

Désolé...
En effet, il faut d'abord et avant tout supprimer l'origine du problème ! Sablage+rejointoyage + hydrofuge ?

Chez nous, une douche mal carrelée a laissé s'engouffrer de l'eau dans le mur, malgré un décarrelage et asséchage avec un déshumidificateur, le mur n'était sec qu'en surface, et pendant 2 ans le mur de l'autre coté a suinté...

Dernière modification par Philippe1983 23/08/2008 à 12h28.
23/08/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 
Bonsoir,

La pièce doit servir de chambre. Le but est faire redescendre le taux d'humidité du mur de façon à ce que le testeur que j'utilise (un de ces petits testeurs à picots qui réagit à l'humidité des matérieraux de construction en émettant un son d'autant plus aigu que le taux d'humidité augmente) ne réagisse plus.

Bref, revenir à l'état "c" que le mur avait avant l'entrée d'eau.

L'entrée d'eau a été supprimée. Il reste maintrenant à éliminer l'eau entrée.

Et si je j'enlève le plafonnage, est-ce que cela n'accélérera pas le séchage ? Peut-être tout autant que l'utilisation d'un déshumidificateur ?

N'est-ce pas par contre un leurre ? Puisque pour replafonner, je vais devoir réintroduire de l'eau et attendre ensuite que les plâtres ne sèchent.
23/08/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 
Ah oui, autre chose : le fait que la pièce soit entièrement vidée ou garnie influence-t-il la vitesse de séchage ?
23/08/2008 Vieux  
  35 ans, Namur
 
tant que ce n'est pas par des aquariums...
23/08/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 


Excellent.

Comme quoi, un brin d'humour ça fait toujours du bien. Et en plus, le message est clair.
A lire également sur BricoZone...
mur de cave humide Par dadaontheweb dans Gros Oeuvre, +25 26/11/2008
mur tres humide... Par caa dans Maconnerie, Chape, +6 11/03/2008
assainir un mur humide Par myrtille dans Isolation, +3 27/02/2008


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société