Plancher grenier assez hétérogène

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Plancher grenier assez hétérogène



11/07/2013 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,

j'ai lu divers sujets sur des questions autours de la solidité du plancher des greniers. C'est un point auquel je n'avais jamais vraiment pensé dans mes solutions d'aménagement de la maison.

Et donc maintenant, je me pose ces mêmes questions, vu que la configuration de ce plancher me semble spéciale :o)

Notre maison possède un grenier qui sert actuellement de zone de rangement, mais j'aurais souhaité à moyen terme faire évoluer cette pièce en chambre et salle de bain.
Le grenier est composé de deux parties, celle de gauche étant situé au dessus de notre salon (avec faux plafond mais poutre apparente dans le grenier) et celle de droite donnant sur notre chambre et dressing (poutre apparente dans la chambre et dressing).

Lors de l'achat, le plancher du grenier était composé d'un ensemble de planche de bois (on n'appelerait pas ça du parquet) pour la partie de gauche et d'un plancher tout ce qu'il y a de plus simple dans la partie de droite (le tout avec de la veille laine de verre détrempée...).

J'ai enlevé le semblait de parquet dans la partie gauche et j'ai découvert ce que j'ai tenté de vous schématiser ci-dessous:

Plancher grenier assez hétérogène

Du côté gauche:
  1. Il y a une trappe avec escalier amovible qui rentre dans la pièce de gauche
  2. Il y a un mur qui sépare les deux parties du grenier, avec un petit passage pour aller d'un côté ou de l'autre
  3. Les traits horizontaux noirs représentent des poutres métaliques ancrées dans les murs
  4. La partie de gauche a donc des poutres, visibles depuis grenier, ne faisant pas toute la longeur, qui reposent d'une part sur les murs extérieurs de la maison et d'autre part sur un mur de l'étage inférieur (représenté en gris)
  5. Chaque poutre passe sous une des poutres métaliques et y est maintenue avec une "sorte de neoud" en métal
  6. Il y a en fait 13 poutres brunes espacées de 30 à 40cm (pour 5,6m de long sur +- (2,2 + 4,7 + 2,0)m de large)
  7. Les poutres sont assez légères, ca doit être quelque chose comme 5x8x???cm (+- 5x8x450cm)
De côté droit:

Les poutres ne sont pas visibles du grenier, mais sont apparentes depuis les pièces du dessous. Elles sont ancrées dans les murs.
  1. Une serie de planche disposées sur ces poutre sert donc à la fois de plancher dans le grenier et directement de plafond dans les pièces inférieures.
  2. Que ce soit dans le haut ou dans le bas, il y a bien 7 poutres (6x15x300cm pour le bas, et 6x15x410cm pour le haut)
Etat actuel:

J'ai juste mis de l'isolant entre les poutres de la partie gauche: 8cm de laine de verre --> C'est la taille des "poutres" et mis de l'OSB.

Avec l'OSB, on marche en sécurité sur ce plancher, je n'irai pas jusqu'à faire une soirée là haut mais ca tient. Les travaux d'isolation du toit ont été fait après et les ouvriers ne prenaient pas de pécautions particulières lors du démontage de l'ancienne couverture.

Pour la partie de droite, j'ai juste déposé à la va-vite de l'isolant 18cm de lainne de verre en attendant de savoir ce que j'allais y faire.

Je souhaiterais réaliser ceci plus tard:

Plancher grenier assez hétérogène

J'ai tout de même été faire des photos pour aider à visualiser:

Les lacets métalliques pour les maintenir les "poutres" en bois aux poutres métalliques

Plancher grenier assez hétérogène

Plancher grenier assez hétérogène


Plancher grenier assez hétérogène

Pour se faire un idée de la taille de "poutre" en bois de la partie gauche

Plancher grenier assez hétérogène

Plancher grenier assez hétérogène

Dans la partie droite, entre la partie haute et basse, il y a en plus une différence de niveau (toutes deux différentes du niveau de la partie gauche... quand je vous disais hétérogène :o) ). On y voit les poutres de la partie haute être ancrées dans le mur (ou plutôt le mur qui a été complété)

Plancher grenier assez hétérogène

Les poutres dans la partie droite haute, vue de la chambre donc

Plancher grenier assez hétérogène

Les poutres de la partie droite basse, vue du dressing donc

Plancher grenier assez hétérogène

Pour se faire une idée du plancher de la partie droite, ici lumière éteinte dans le grenier et lumière alumé dans le dressing.

Plancher grenier assez hétérogène

Est-ce un projet viable avec mon plancher ou tout va s'écrouler ? :o) Dans le cas contraire, existe-t-il une solution de renforcement à moindre coût (financier et physique).

Merci de votre lecture,

Bonne soirée,

Butch

Dernière modification par Butch_Hammer 11/07/2013 à 02h15.
11/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Butch Hammer,

Pour vérifier la faisabilité de votre projet, si vous pouviez compléter le croquis ci-après avec quelques côtes ? Voir les petits rectangles.

Plancher grenier assez hétérogène

Merci d'également préciser la section (base x haut.) des solives en partie gauche ainsi que les dimensions des poutrelles ?

Je pense que l'utilité des poutrelles métallique serait pour éviter le fluage des solives.
Mais attendons vos précisions.

A+
11/07/2013 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour Fradeco,

en lisant les divers postes sur le sujet et en écrivant le mien, j'osais espérer attirer votre attention.

C'est plus que chose faites, merci déjà pour votre intérêt et le temps passé à schématiser plus professionnellement que moi mon grenier.

Je suis rentré du boulot à midi pour vous prendre ces mesures. Les voici:

Plancher grenier assez hétérogène

Voici les cotes demandées:

A: 16x7.5cm (hxl)
B: 300cm
C: 6.5cm
D: Ce n'est pas constant, mais une moyenne 35cm avec un faible écart-type
E: 425cm
F: 100cm
G: 60cm
H: 23cm
I: 417cm
J: Ce n'est pas constant, mais une moyenne 35cm avec un faible écart-type
K: 6.5cm
L: Ce n'est pas constant, mais une moyenne 42cm avec un faible écart-type
M: Ce n'est pas constant, ca va de 30cm à 50cm avec même section à 110m (une poutre a été enlevée pour pouvoir faire une porte dans un mur (bas plafond))

Pour rappel, les tailles des poutres de la partie droite sont de (15x6cm - hxl).

Un grand merci pour votre investissement dans mes reflexions !

Butch
11/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Re,

Pour info et à titre indicatif.
Sur la base des données du croquis qui suit :
Plancher grenier assez hétérogène

Sans tenir compte des poutrelles IPE 160,
Les planchers A et B, avec des solives d'une qualité de bois dont l'élasticité serait de E=15.000 (SRN) d'une section de 65 x 170 mm, seraient en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 244 kg/m², dont 165 kg/m² de charge d'exploitation. Ceci étant, les IPE 160 pourraient soulager quelque peu la portée des solives, et participeraient à augmenter la charge d'exploitation pour arriver à 185 kg/m².

Pour le plancher C, des solives en qualité de bois dont l'élasticité serait de E=15.000 (SRN) d'une section de 60 x 150 mm, seraient en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 153 kg/m² dont 74 kg/m² de charge d'exploitation, ce qui est 105 kg/m² trop peu pour être qualifié de local d'habitation. Renforcement éventuel : intercaler des 60 x 150 mm entre les solives existantes.

Pour le plancher D, plus difficile à cerné, compte tenu de la diversité des espacements.
En considérant une portée de 3.00 m, un espacement de 45 cm, des solives d'une qualité de bois dont l'élasticité serait de E=15.000 (SRN), celles-ci seraient en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 267 kg/m² dont 185 kg/m² de charge d'exploitation.

Remarque importante : La qualité du bois est importante, car si ces solives étaient d'une qualité de bois dont le E=11.000 par exemple, (bois ordinaire) toutes les sections de solives sont insuffisantes.

Bonne réflexion.
11/07/2013 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Merci pour ces calculs savants.

Le plancher C semble, selon les chiffres, le plus fragile. J'aurai parié que c'était le plus "sain", solide (poutres correctes, espacement respecté, taille raisonnable).

La qualité des solives des sections A & B ne m'inspire par spécialement confiance, même si je le répète, à l'utilisation ici ca tient (mais une fois meublé, etc...)

Le placement d'OSB ou autres ne joue pas à renforcer l'existant ?

Cordialement,

Butch
11/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Re,

En complément :

Si on se réfère à la règle qui dit que la long. des solives n'excède pas le 1/22 de sa hauteur on a : 15 cm x 22 = 330 cm. Dans le cas du plancher C on est à 410 cm.

Pour les planchers A et B, mon calcul est basé sur des solives que je suppose être de 65 x 170 mm. (contrôler la hauteur non communiquée).
Pour ma part, les poutrelles IPE 160 ne participent pas à la stabilité ou très peu.
Si on n'en tient pas compte, il faut également renforcer les planchers.

Pour les charges permanentes, j'ai pris en compte :
Parquet flottant 6 kg/m² + OSB 18 mm 12 kg/m² + Poids des solives 19 kg/m² + Isolation 5 kg/m² + Faux plafond 11 kg/m² + coefficient de fluage, = 80 kg/m².

La charge d'exploitation répartie comme suit : charge mobile = 150 kg/m² + 35 kg/m² de charge fixe. Ce qui donne une charge globale uniformément répartie de 265 kg/m². C'est un minimum.
11/07/2013 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Tout ça me semble bien réfléchi de votre côté et les chiffres sortis ne jouent pas en ma faveur

J'ai mentionné les hauteurs des solives dans la partie A & B dans la masse d'information du premier post. Elles ne dépassent pas les 8cm, car je n'ai pas pu mettre plus d'isolation que ces 8cm.

Par contre, il faut que je vérifie (j'espère retrouver des photos), mais je me demande si ces solives ne sont pas encore divisées en 2.

Qu'entendez-vous par "renforcer les planchers" ?

A demain,

Butch
11/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Butch,

Les photos 7 et 8, représentent les poutres sous les planches du plafond.

Je suppose que la hauteur de ces poutres se poursuit au-delà de ces planches ?

Proportionnellement à la largeur visibles, je pense que la hauteur vaut au moins 2 fois l'épaisseur. Si on ajoute +/- 6 cm visible au-dessus des planches, on est pas loin des 18 cm de haut. Et si c'était des 70 x 220 cm restons positif.
12/07/2013 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Fradeco,

les photos 7 et 8 sont situées respectivement sous les planchers C et D.

Le plancher des espaces C et D repose directement sur ces poutres.

Pour les "poutres" des zones A et B (je mets des guillemets parce qu'elles ne méritent pas ce nom vu leur taille), je pense que les 8cm ne doivent pas être bcp plus long. En effet, à l'étage sous les planchers A et B se trouve un faux-plafond. Nous avons des petites parties qui se sont légèrement fisurées ou même une petite (2x2cm) qui est tombée pendant qu'on travaillait au grenier (enlever l'ancienne laine, vieux plancher, remise de l'osb, ...).

On trouvera tjrs une solution pour renforcer je suppose.

Bonne journée,

JP
12/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Butch,

Aîe! Aussi étrange que cela puisse paraître, SI on considère que les poutrelles IPE 160 supporteraient les solives de 65 x 90 mm d'une portée max de 2.20 m, espacées de 35 cm, celles-ci sont en mesure reprendre une charge uniformément répartie de 238 kg/m² non pondérée. Ce qui n'est pas mauvais en soit. Seulement voilà, les IPE 160 sont pas suffisantes. Je vais un peu me creuser les méninges pour voir ce qui serait possible de faire.

A+ tard.
12/07/2013 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Merci pour vos retours fréquents.

Je vous rappelle que ce ne sont que des projets à moyen termes, il n'y a pas d'urgence autres que celle de me faire plaisir

Bonne journée,

Butch
12/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Re,

C'est mon plaisir, et ça m'occupe. En plus cela vous permet d'estimer le coût et bien réfléchir à la finalité.

Pour info et à titre indicatif : Pour rendre cette surface habitable, compte tenu de la situation existante, (Dépassant des IPE 160) je pense qu'il faut oublier les chevrons et s'adapter aux susdites poutrelles.

Dans cette hypothèse, il y a une possibilité qui consisterait à renforcer les IPE 160 en intercalant entre les plats, 2 IPE 120. Une de chaque côté de l'âme. Les trois poutrelles seraient reliées entre elles.
Entre ce nouveau complexe de poutrelles, mettre de nouvelles solives de 50 x 110 mm (selon les dimensions commerciales les plus proches) espacées de 35 cm.

Sur cette base, ce plancher serait en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 286 kg/m² dont plus de 200 kg/m² de charge d'exploitation. Ci-après le croquis adapté.
Plancher grenier assez hétérogène

Les conséquences : Il faut prévoir une marche supplémentaire pour l'escalier et entre l'aile gauche et droite du bâtiment.

Bonne réflexion.
12/07/2013 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
Comme le plafond est deja fissuré et que la hauteur du plancher va changer avec les reforcement, Ne serait-il pas plus simple de changer les poutrelles et les chevrons par des 23x8 ? mis dans le sens des chevrons actuels et reposant sur le mur intermediaire.

ou meme des poutrelles d'une section inférieure seraient suffisantes (4,25m et 4,12 m )
12/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour moustic999,

Certainement, si on enlève les IPE, il est possible de repartir avec des solives neuves de 63 x 173 espacées de 35 cm en posant sur les murs porteurs.
12/07/2013 Vieux  
  35 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour tout le monde,

Ne pourrait-on pas également mettre d'autres poutres, parallèlement aux poutrelles métaliques, et uniquement sur la surface marquée comme "chambre" (http://www.bricozone.be/fr/vbimghost...mg&imgid=54655) ?

Les autres espaces étant voués à du rangement.

Cette solution m'amènerait en plus à:
* Enlever les plaques OSB déjà placées (un mal pour un bien)
* Placer des poutres de 5,60m parallèlement aux poutres métaliques
* Me faire regretter de n'avoir mis que 8cm de laine de roche

Maintenant, je ferai surement un autre poste: "Comment monter ces poutres de près de 6 mètres au grenier"

Ca réfléchi, ca réflechi. Merci
12/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonsoir Butch,

Oui, ce que vous indiquez est également possible.
Pour une portée de 5.60 m il faut des solives de qualité SRN d'une section de 73 x 223 mm espacées de 33 cm. Dans cette hypothèse, le plancher sera en mesure de reprendre une charge de 280 kg/m².
Pour les appuis, on peut imaginer de sceller des cornières dans les murs ou des muralières sur lesquelles on vient fixer des sabots de supports, et le tour est jouer.

Cord.
A lire également sur BricoZone...
Plancher grenier (Construction plancher+isolation) Par Allright dans Gros Oeuvre, +11 05/06/2013
Plancher grenier Par xaxaj2 dans Sols, Carrelage, Parquet, +2 07/08/2012
Plancher grenier Par Protoxyde dans Construction, +1 21/01/2011
support plancher assez costaud? Par zOo dans Gros Oeuvre, +27 16/12/2010
Mon plancher est il assez solide? Par kompakt dans Gros Oeuvre, +5 11/08/2007


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc

Ajoutez votre société