poutre en BA de 5m de long

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

poutre en BA de 5m de long

- Page 2
Page 2 sur 4 Page precedente 1 2 34 Page suivante


07/08/2009 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Pas de problème Henri mais c'est très gentil de ta part, de toutes facons ce n'est pas le seul linteau que je vais devoir couler.

Merci encore pour tous tes conseils !
08/08/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
le tout est de ne pas dire "je ne saurais pas", "c'est pour les pros" sans avoir essayé et être conscient qu'une personne n'est pas l'autre.

En fait c'est comme jouer la stabilité de sa maison au "Quitte ou Double ??" , non ???
08/08/2009 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Comprends pas le sens de votre réponse, Intègre ...

Il y a quand même pas mal de choses que l'on peut et sait faire sois même, je m'en suis déjà souvent fait la preuve, les pros que je connais me le confirment qui plus est ... Ce n'est pas le viaduc de Millaux qu'on érige ici.

De plus, en ce qui concerne la stabilité de la maison, c'est clair que c'est le rôle de l'ingénieur qui dit quoi mettre et comment.

Bien à vous

Dernière modification par davidjns 08/08/2009 à 13h46.
08/08/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Comprends pas le sens de votre réponse, Intègre ...

C'est clair pourtant.
Il y a 95% de chances que tout se passe bien.
Et si on tombe dans les 5% restant ??
Qe se passe-t-il ???
Qui prend la responsabilité, si cela s'écroule ??

Et si il y a un ou des blessés, ou pire ???
Qui va payer?? >>>
Celui qui a réalisé l'ouvrage !!
Je sais que je suis pessimiste en disant cela,
mais les accidents ça n'arrive pas qu'aux autres !!!
Bonne chance quand même !!
Personnellement, je persiste à dire que je ferais mettre une poutrelle métallique dimensionnée par l'ingénieur (qui en prend la responsabilité)

La roulette russe aussi, il y a 5 chances sur 6 pour qu'il n'y ait pas de problème...
08/08/2009 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Intègre : et bien justement, pas question de jouer à la roulette russe étant donné que c'est l'ingénieur qui dira quoi mettre et que je ne compte pas transgresser les règles dictées par cet ingénieur. Je préfère toujours et de loin écouter ce que me conseillent les hommes d'expérience. De plus, il est entendu que l'architecte et l'ingénieur viennent vérifier les travaux d'armature avant de réaliser le coulage de béton.

Aussi, l'architecte a lui-même fait le plus gros de ses travaux de gros oeuvre et a déjà suivi plusieures personnes en auto construction. Lui me conseille l'armature mais l'ingénieur me dit que ce sera plus facile d'enrober la poutrelle ce qui ne semble, d'après vous et d'après l'architecte, pas si facile.

D'où mes questions :

1) pensez-vous que ce soit risqué même si vérification par un pro? Et si c'est le cas pour la poutre BA de 5m de long est ce de même pour deux autre poutres BA (ou poutrelle enrobée) de 3 m chacunes?

2) En ce qui concerne les 5% de chance, qu'est ce qui peut arriver, selon vous et que puis je faire pour l'éviter?

Merci d'avance
08/08/2009 Vieux  
 
  39 ans, Bruxelles
 
C'est de l'huile de décoffrage.. petit truc si tu veux pas en acheter, du mazout marche aussi ;)

Par contre au niveau facilité d'execution tu n'auras rien de plus simple qu'une pose de HEB... le coffrage, etançonnage, ferraillage et coulage va te prendre plein de temps et est beaucoup plus délicat qu'une pose de poutre Acier.

Si c'était a faire, perso, même si je suis du métier, je ferai une pose de poutrelle acier.

A coté de cela les 28 jours c'est théorique, quand tu coffre et tu coules un béton tu dois libérer la tension du coffrage le lendemain, et le surlendemain tu peux entièrement décoffrer (mais pas enlever les étançons attention).

En général sur chantier on laisse les étançons pendant 2 a 3 semaines, mais on décoffre en 24h.
08/08/2009 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Bonjour Stoemp, merci pour ta réponse. Je suis tout à fait d'accord sur le point que la poutrelle d'acier est facile à poser. C'est la solution qui me parait la plus efficace. Par contre, pour par exemple pouvoir plafonner, il faut bourrer/enrober la poutrelle avec du béton ... Et on me dit que cela est difficile à réaliser ... J'aimerais bien savoir comment je peux résoudre ce problème là ... Peut être avec du gyproc, pour habiller la poutrelle?

Merci
08/08/2009 Vieux  
 
  39 ans, Bruxelles
 
Exactement... ca a rien de compliqué... tu fais un bel habillage gyproc.

En fait ce que tu fais c'est que dans l'ame de la poutre tu met des morceaux de voliges genre 5 X 5 en vertical tout les 50cm par exemple. Ensuite tu viens visser ton gyproc dans le bois que tu as caller (avec un spi tout bete) comme ci c'était du métal stud ou une structure bois classique.

Pour la partie horizontale inférieur tu met les cornières d'angles et tu colles le gyproc.

100% sur et efficace et si tu es capable d'utiliser un niveau tu peux pas vraiment foirer ^^
08/08/2009 Vieux  
 
  39 ans, Bruxelles
 
poutre en BA de 5m de long



Sur la coupe tu vois en noire la poutrelle, en brun les 2 morceaux de voliges dans chaques ames et en vert les plaques de gyproc que tu vis ( petit traits rouges)
08/08/2009 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Ouéé cool, merci Stoemp, donc, si j'ai bien compris, je cale les morceaux de bois "à serrage" entre les ailes de la poutrelles quoi. Tu pourrais juste préciser ce que tu veux dire par "avec un spi tout bete" dans un de tes messages précédent: j'aime bien tout comprendre .

Encore merci, vous êtes tous sensass sur ce forum !!
08/08/2009 Vieux  
 
  39 ans, Bruxelles
 
Un spi, c'est une calle en bois si tu préfères... un triangle qui te permet de serrer le morceau que tu calles pour qu'il bouge plus. Je suppose que c'est de l'argot du métier ^^
08/08/2009 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
A Liége,on dirait un stip!!!
08/08/2009 Vieux  
 
  39 ans, Bruxelles
 
Lol... comme quoi, une calle, un spi, un stip... j'attend la version montois ou carolo :p
08/08/2009 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Ben ça c'est quelque chose que je ne sais pas (encore)... Mais si jamais je l'entends, je te fais signe.

un grand merci à toi en tout cas !!
09/08/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Dans le bâtiment, un stip est un étançon métallique réglable et pas un bout de bois .
09/08/2009 Vieux  
 
  39 ans, Bruxelles
 
A Namur peut être, a Bruxelles, quand on dit qu'on "stip" ca veut juste dire qu'on colle / lie deux pièces ensembles.

Et puis tout les étançons sont métalliques et réglables c'est le principe même d'un étançon...

Enfin bon on est pas la pour faire de la linguisitique surtout en Belgique.
09/08/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
En Wallonie, le "stip" est le mot wallon employé par les ouvriers pour désigner l'étançon.
Et je pense que du point de vue linguistique, quand vous aurez un peu voyagé, vous verrez que la signification d'un mot peut varier en fonction de l'endroit où on se trouve et de son origine linguistique.
Comme beaucoup de mots wallons dans le monde ouvrier, cela vient vraissemblablement des ouvriers flamands venus travailler en Wallonie au siècle dernier et le précédent.
La traduction en flamand du mot étançon donne STUT, ce qui avec la déformation des langues par les ouvriers limbourgeois et flandriens, venus travailler sur nos chantiers et dans nos industries donna rapidement le mot STIP,
Autre exemple: le mot wallon STUV (ben oui, la marque des poêles à bois STÛV est bien un mot wallon et pas suédois ou scandinave)
Ce mot vient du mot STOOF en flamand qui signifie FEU, prononcé en patois flamand donne "stuuf" et qui avec la déformation en wallon est devenu stuv.

Autre mot "dringueille" en wallon, (pourboire) , vient du mot flamand "drinkgeld", littéralement argent pour boire !

Dernière modification par intègre 09/08/2009 à 11h54.
09/08/2009 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Intègre, pourriez-vous avoir la gentiellesse de me dire ce que vous entendez par 95% de chances que ca se passe bien mais 5% que non? Que peut il se produire comme problème selon vous? Peut être entendez vous par là qu'il peut y avoir des problème si on ne demande pas conseil à un ingénieur en stabilité?

Je vous demande cela pour avoir un maximum d'informations et de mettre toutes les chances de mon côté.

Je vous remercie


Citation:
Posté par intègre Voir le message
Comprends pas le sens de votre réponse, Intègre ...

C'est clair pourtant.
Il y a 95% de chances que tout se passe bien.
Et si on tombe dans les 5% restant ??
Qe se passe-t-il ???
Qui prend la responsabilité, si cela s'écroule ??

Et si il y a un ou des blessés, ou pire ???
Qui va payer?? >>>
Celui qui a réalisé l'ouvrage !!
Je sais que je suis pessimiste en disant cela,
mais les accidents ça n'arrive pas qu'aux autres !!!
Bonne chance quand même !!
Personnellement, je persiste à dire que je ferais mettre une poutrelle métallique dimensionnée par l'ingénieur (qui en prend la responsabilité)

La roulette russe aussi, il y a 5 chances sur 6 pour qu'il n'y ait pas de problème...
09/08/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Pour moi c'est très clair, dans ce genre de choses, on ne peut prendre aucun risque.
Moi, en tant que pro, je ne chipote pas sur la sécurité, je mets une poutrelle métallique, dont les dimensions sont calculées par un ingénieur.
(Depuis le début de cette discussion il y a déjà longtemps qu'elle serait placée.)
Pourquoi croyez vous que coffreur, ferrailleur, bétonneur, sont devenus des métiers à part entière ???
L'amateurisme n'a plus sa place dans la sécurité d'un bâtiment.
Vous voulez coffrer et ferrailler, faites-le, mais en cas d'accident ultérieur, la responsabilité retombera sur vous.
Ce qui peut se passer, un béton fait en plusieurs fois avec prise partielle, un mouvement des armatures en coulant le béton, déforçant la structure, un coffrage qui bouge, un séchage trop rapide, un béton trop liquide dont le ciment s'écoule avec l'eau en surplus, par les fentes du coffrage, etc.....
Mais bon, je ne donne que des conseils, pas un cours !!
Les écoutent qui veut.
09/08/2009 Vieux  
 
  47 ans, Hainaut
 
Bonjour Intègre, merci pour vos conseils, je pense que je vais utiliser la poutrelle métallique qui semble plus sécurisant et finalement je n'ai plus aucun problème technique quant à son utilisation. Je ne suis pas encore au moment de réaliser cela, je prends mes renseignement à l'avance :D

Il faudra quand même couler des asselets pour les poutrelles, qu'en pensez vous?

Merci
Page 2 sur 4 Page precedente 1 2 34 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Taches le long de la cheminée Par dame.andine dans Finitions, +18 17/03/2016
on attend, c'est long Par buglive dans Divers, +24 06/05/2009
câble au long de tuyau de chauffage Par sebastien.pi dans Electricité, +2 14/10/2008
ligne haute tension le long de la propriété Par KenedA dans Abords, Allées, Jardins, +4 20/07/2008
tuyaux pvc d 40mm en 6m de long Par jrdhyon dans Construction, +4 04/06/2008


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ajoutez votre société