Que penser de bas de murs humides qui séchent !

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Que penser de bas de murs humides qui séchent !



09/10/2010 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour,

Je rénove une maison achetée à la côte, inhabitée pendant +/- 2 ans pour raison d'indivision.

Le rez de jardin est 60 cm plus bas que le niveau du trottoir.

Nous détapissons les murs (5 couches ) pour revenir j'usqu'au plafonnage.
Les plinthes en faïllances ont été enlevées.
Le revêtement de sol en carrelage doit avoir été posé sur une chape de stabilisé (1935)
Les murs ont été enduit de ciment sur une hauteur de +/- 100 cm. Le rez a été transformé en 1991.
Le bas des murs transpire et est légèrment humide !

En revenant sur le chantier quelques jours plus tard, des traces blanchâtres (salpètre) sont apparues sur le cimentage et témoignent que le bas des murs sèche

Que faut-il penser de ce phénomène ?

Je n'ai jamais renconté ce genre de phénomène. L'humidité ascentionnelle a tendance à progresser vers parties séches un peu comme un buvard.

Je me pose la question de savoir s'il faut protèger contre l'humidité ou pas ?
Comme ce genre de produit n'est pas donné il vaut mieux avoir quelques expériences éventuelles en retour.

Pour les puristes, la maison étant restée inhabitée pendant un certtain temps, le chauffage aidant, serait-il possible que ce soit tout simplement de l'humidité (condenssation) causée par l'air ambiant en contact avec une surface plus froide ? (Sol non isolé)

Etrange n'est-il pas ? Merci pour les avis éclairés.
14/10/2010 Vieux  
 
  37 ans, Liège
 
S'il y a du salpètre, c'est de l'humidité ascensionnelle, s'il y a une vieille couche de ciment sur un mètre en bas des murs, c'est qu'il y a toujours eu de l'humidité ascensionnelle.
Le mur respire enfin, je pense qu'il faut enlèver la couche de salpètre et voir si elle revient vite.
Si le salpêtre revient c'est que le mur est un "buvard" et il doit être traité.
Une chose est certaine: la condensation ne fait pas remonter les sels de nitrate du sol.

14/10/2010 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
S'il y a du salpètre, c'est de l'humidité ascensionnelle,
FAUX !!!, pas nécessairement "ascensionnelle". Le salpêtre peut venir de n'importe quelle eau acide qui fait une réaction avec la brique et le ciment.

Dernière modification par intègre 14/10/2010 à 19h27.
14/10/2010 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
J'y retourne ce w-end. Je verrai ce qu'il en est après deux deux semaines à ''l'air libre'' ?

A+
14/10/2010 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
Salut Frdeco,

Il y a ce produit si l'injection est impossible http://www.doerken.de/bvf-be-fr/prod...rodukte/pt.php
14/10/2010 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Merci boubanstik pour le lien très intéressant.

Comme j'ai des cloisons de douches a étanchéïser, j'ai trouvé le produit ci-après chez ''Brico plan it''. Dans ce cas il peut également servir de couche d'accrochage pour les faïllences.
http://www.aquaplan.com/FR_presse&media.html

La démo en magasin était : +/- 1 m³ d'eau contenue dans un bac de parapaings de béton de 9 cm d'épais. recouvert extérieurement de plusieurs couches de ce produit. Les parapaings étaient secs comme si ils sortaient d'une étuve.

Je vais faire un essai sur les cloisons.

Je continue a observer le phénomène du bas de murs qui sont plus sombre et qui laissent supposer la présence d'une humidité ascentionnelle tout en étant pas convaincu.
27/10/2010 Vieux  
 
  37 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
S'il y a du salpètre, c'est de l'humidité ascensionnelle,
FAUX !!!, pas nécessairement "ascensionnelle". Le salpêtre peut venir de n'importe quelle eau acide qui fait une réaction avec la brique et le ciment.
On parle d'un mur qui a été construit il y a plusieurs années. Dans une construction neuve je peux comprendre: le temps que toute l'eau s'évapore! Mais si le salpêtre revient continuellement c'est forcement un mur "éponge" qui sèche en permanence...
27/10/2010 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Einstein, l'eau peut venir du haut aussi, de l'extérieur par capillarité, par des fissures ou du dessous (humidité ascensionnelle). Elle peut aussi venir par condensation, si il y a des ponts thermiques, ou de brusques écarts de température,
de la fuite d'une canalisation dans le mur, etc... etc....

Ascensionnelle, voudrait dire qu'elle vient forcément d'en dessous. Ce n'est pas systématique.

Dernière modification par intègre 27/10/2010 à 13h11.
27/10/2010 Vieux  
 
  41 ans, Namur
 
Au vu du cimentage de 1 m je pencherais aussi pour de l'humidité ascensionnelle. Dans ce cas l'utilisation d'une peinture/enduit ou natte assurant l'étanchéité n'est peut être pas la meilleure solution car l'eau risque de monter plus haut dans le mur.

Une bonne solution dans ce cas est plutôt l'injection de produits dans le bas des murs.
C'est ce que nous avons réalisé chez nous. On a acheté le produit chez un fabricant bien connu qui nous a prêté le matériel d'injection gratuitement (pompe électrique avec canule injection et totalisateur volume).
27/10/2010 Vieux  
  69 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Cela peut-être de l'humidité ascensionnelle?

Mais vous signalez que:"Le rez de jardin est 60 cm plus bas que le niveau du trottoir."

Etes vous certain que l'étanchéité des murs contre terres est bien assurée (cimentage sain + coaltar)??
On peut en douter, car votre construction date de 1935 !!

Dans un premier stade, n'envisageriez vous pas de le vérifier!
S'il n'est pas bon ou inexistant, refaite le, et puisque la tranchée sera ouverte, profitez en pour placer une membrane "PLATON" et un drainage périphérique.

Cordialement.
27/10/2010 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Freddyc, qui est aussi un pro expérimenté, pense comme moi que l'humidité ne vient pas forcément d'en dessous, mais plutôt de la face avant et du dessus. Je pense aussi qu'il faudrait vérifier l'étanchéité extérieure avant de faire des travaux à l'intérieur. Je n'avais pas vu que la maison datait de 1935. En 1935 les membranes d'étanchéité n'existaient pas encore et il y avait juste le goudron. Il serait temps de creuser, de mettre un drain dans le fond, avec de la caillasse et du géotextile , de replafonner la partie enterrée avec du ciment hydrofuge, de mettre une double couche de goudron (coaltar) et un platon avec un profil supérieur de fermeture; Et il y a beaucoup de chances que le problème sera définitivement résolu.
Bonne chance
27/10/2010 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Y a-t-il à l'extérieur du bâtiment dans la zone où l'humidité apparaît un revêtement de sol en dur ? Les joints sont-ils en bon état ?
Pas de citerne ni de canalisation enterrée ?
La bâtiment fermé pendant un certain temps favorise l'apparition de l'humidité ?
L'humidité est exclusivement limitée à un endroit précis ?
Elle apparaît par temps froid ? humide ?
27/10/2010 Vieux  
 
  42 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Freddyc, qui est aussi un pro expérimenté, pense comme moi que l'humidité ne vient pas forcément d'en dessous, mais plutôt de la face avant et du dessus. Je pense aussi qu'il faudrait vérifier l'étanchéité extérieure avant de faire des travaux à l'intérieur. Je n'avais pas vu que la maison datait de 1935. En 1935 les membranes d'étanchéité n'existaient pas encore et il y avait juste le goudron. Il serait temps de creuser, de mettre un drain dans le fond, avec de la caillasse et du géotextile , de replafonner la partie enterrée avec du ciment hydrofuge, de mettre une double couche de goudron (coaltar) et un platon avec un profil supérieur de fermeture; Et il y a beaucoup de chances que le problème sera définitivement résolu.
Bonne chance

En plus comme il est à la mer, cela lui remémorera ses jeunes années à creuser le sable sur la plage... Ou il demandera à ses neveux de le faire
27/10/2010 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Merci à tous pour les bons conseils.

Je suis sur place pour le moment et voici le résultat de mes constatations.
Il y a 3 types d'humidités constatées.
  1. Le mur intérieur perpendiculaire à la façade sèche sur la plus grande partie du mur à l'exeception de la partie en contact avec le mur en façade.
  2. Le mur en façade laisse maintenant apparaître une tace d'humidité longitudinale sur 3.00 m +/- 20 cm plus bas que le niveau du trotoir.
  3. Le mur mitoyen (mur ancien mais construction voisine récente) laisse apparaître la même trace d'humidité au même niveau. Vraisemblablement sous la dalle de sol.
Ma conclusion contenu de tout ce qui précède :
  • L'humidité dans le mur perpendiculaire à la façade résulte d'une migration provoquée par la porosité.
  • Il est plus que probable que les murs sont victimes d'humidités ascentionnelles et descendantes car l'humidité se limite sur une même hauteur. Les 30 cm sous les traces humides sont secs. Je vais donc traiter les murs de façade et mitoyen par infiltration.
  • Le trottoire étant du domaine public, je ne suis pas en mesure de creuser une tranchée et de traiter le problème par l'extérieur (bien que) il en va de même pour la propriété voisine. Pour plus d'assurances, je badijonnerai donc les murs de deux couches d'aquaplan supplémentaires après la phase d'injection.
Merci encore pour tous les avis reçus et à venir.

Cordiales salutations.

Dernière modification par fradeco 27/10/2010 à 22h04.
27/10/2010 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Moi il y a tout de meme quelque chose que je ne comprends pas : pourquoi vos 5 couches de tapissage n'étaient pas completement ondulées et humides si c'est de l'humidité ascensionnelle ? Qu'avez vous fait pour que tout d'un coup de l'humidité apparaisse ?
27/10/2010 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Je parlais de l'état du trottoir parce que, s'il est dallé et que les joints sont mauvais (fissurés voire manquants), ou si le joint de talutage d'un revêtement coulé avec la façade est mauvais, il se passe un phénomène d'accumulation d'eau pluviale, et comme la côte est toujours en Belgique...

L'eau de pluie s'infiltre par les mauvais joints et, ne pouvant s'évaporer vu le manque de surface, s'accumule dans le sol jusqu'à le saturer. Et de là une absorption importante par les briques de façade, puis la migration... (vous avez compris)
27/10/2010 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonsoir cradoc. Pour info, la cinquième couche de tapissage était un voile de verre recouvert d'une ou deux couches de peinture à l'huile qui masquait ces traces humidités.
Attention je dis bien trace d'humidité car l'eau ne perle pas sur la surface.

Ces traces se sont marquées plus distinctement lorsque tous les papiers ont été enlevés. Parmis ces différentes couches, nous avons enlevé une couche de papier journal datant de 1936 avec des articles divers sur la situation politique du momement. Dommage que ce ne sont que des fragments.

Bonsoir AlphaDelta. La façade de la maison a été renouvelée en 1991. Il y a un sousbassement en granit (Rosso India multicolor ce qui m'a d'ailleur décidé d'acheter la maison ) qui descend de +/- 5 cm sous le niv. du trottoir.
Le trottoir est recouvert de klinkers. Joints sable drainants. Ce qui n'est certainement pas étrangé au problème comme vous le dites très bien. Je vais tenter d'introduire une demande auprès de l'urbanisme pour m'autoriser de creuser sur +/- 50 cm sous le niveau du trottoir ce qui permettrait de traiter le souci à la source.

Dernière modification par fradeco 27/10/2010 à 23h10.
A lire également sur BricoZone...
Murs humides Par zefab dans Maconnerie, Chape, +22 25/01/2010
murs humides sous lambris Par nico.25 dans Finitions, +23 07/08/2009
murs humides Par jojo72 dans Gros Oeuvre, +1 20/07/2009
Isoler murs encavés humides?????? Par BOULY dans Isolation, +1 25/09/2008
Produit pour murs humides Par TALOCHE dans Maconnerie, Chape, +2 25/08/2007


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !

Ajoutez votre société