Radier mal réalisé et risque pour la stabilité du bâtiment

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Radier mal réalisé et risque pour la stabilité du bâtiment

- Page 3
Page 3 sur 4 Page precedente 12 3 4 Page suivante


29/12/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Delphine, bats-toi tu es dans ton droit. Ce chantier est un scandale à tous points de vue.

P.S.: je pense que les échelles en bois sont interdites sur les chantiers. Ne sont plus autorisées que les échelles métalliques.



clin d'oeil :

quand tu dis "un avocat que j'ai sous la main",
que veux tu dire par là??

ou est ta main ????
29/12/2011 Vieux  
 
  32 ans, Namur
 
Mon entreprise met des juristes et avocats à notre disposition...
J'ai une autre petite question. Comme vous avez pu remarquer, l'isolant est déjà là mais avec les pluies de ces derniers jours, les plaques flottent dans quelques cm d'eau. Est-ce bien recommandé pour la qualité de l'isolation???
Photos à l'appui:
Radier mal réalisé et risque pour la stabilité du bâtiment
Radier mal réalisé et risque pour la stabilité du bâtiment
Ceci est posé depuis environ 1 mois:
Radier mal réalisé et risque pour la stabilité du bâtiment
29/12/2011 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
c'est surtout le sac de canettes moi que je vois

Que voulez vous qu'on vous dise... Que c'est normal, standard ? :/
Vous savez bien ce que les gens vont vous dire sur ce coup la...
29/12/2011 Vieux  
  43 ans, Hainaut
 
Franchement, mon entrepreneur aurait fait ça, je peux vous jurer qu' un bulldozer aurait déjà tout mis par terre et qu' il aurait recommencé "sérieusement" !

Votre chantier est un scandale à tout point de vue

Je n' ose même pas imaginer les problèmes auxquels vous devrez faire face dans qques années
29/12/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Pour l'isolant cela semble être une sorte de polyisocyanurate (PIR), donc assez insensible à l'eau, excellent isolant, mêmes performances que le polyuréthane, mais 6 cm, c'est fort peu à mon avis. Actuellement, on serait plutot à 8 ou 10 cm pour arriver à des performances énergétiques suffisantes.
29/12/2011 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
faire un simple trou aiderait a evacuer l'eau du chantier aussi...
29/12/2011 Vieux  
 
  31 ans, Namur
 
Sur ce chantier de "barlos", tout est commencé et rien n'est terminé.
Ca part dans tous les sens et ça fait n'importe quoi...
Pour l'isolation ça à l'air d'aller hormis un morceau qui est un peu décollé mais il a bien coupé en pente au niveau du diba la bande alu de jonction au niveau des joints n'est pas posée mais j'imagine qu'il l'aurait surement posée si il avait pu continuer.

Maintenant l'isolation il y a rien de compliqué normalement...

Ce que je ferais aussi c'est faire un tour sur le chantier avec un niveau vérifier l’aplomb/niveau des murs cela pourrait étoffer votre dossier/arguments si d'autre murs sont "bancales".
29/12/2011 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
A ce niveau là il faut commencer à demander des dommages et intérêts pour le tas de briques déposé de manière instable sur votre terrain.
29/12/2011 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
faut pas trop rêver non plus.
si la justice avait pour vertu de punir sévèrement tous les escrocs du bâtiment, on ne connaitrait jamais de telles situations.
29/12/2011 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Pour l'isolant cela semble être une sorte de polyisocyanurate (PIR), donc assez insensible à l'eau, excellent isolant, mêmes performances que le polyuréthane, mais 6 cm, c'est fort peu à mon avis. Actuellement, on serait plutot à 8 ou 10 cm pour arriver à des performances énergétiques suffisantes.
Faux le pur et le pir absorbe l'eau. les panneaux ont tendance à gonfler et à ce déformer (contrairement au polystyrène extrudé).
Pas de problèmes s'ils sont un peu exposés à la pluie pendant la durée du chantier, mais il ne doivent pas baigner dans l'eau. Sinon les panneaux risques de ne plus s'emboiter correctement.

Ils devraient être au moins stoqués sur des palettes.
29/12/2011 Vieux  
 
  44 ans, Hainaut
 
Hé bien ,quand je vois cela , je suis content d'etre en "autoconstruction" .Et dire que j'ai toujours peur de pas faire assez solide ou suffisament proprement !! .
Je pense que je vais arreter la fabrication d'ameublement et me lancer dans la construction clef sur porte.En plus quand on vois l'argent qu'il y a a gagner et la pas de concurence ave les Chinois !!!! .

Juste pour info , de ce qu'un "pilote machine a bois " une comptable et 2 enfants ( 6 et 12 ans peuvent faire )

http://isabelle-et-pascal.skynetblogs.be/

Et moi qui me suis des fois chamailler avec mon épouse parceque ses blocs étaient pas toujours a 2 mm de la ficelle , des fois y avait 4 lol

Pascal
29/12/2011 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Je suis assez mitigé. C'est clair que c'est de nouveau un travail bâclé de maçons qui ne sont probablement pas suivi et pas au niveau de diriger eux-mêmes. De là à dire que tout est à abattre, ce n'est pas 10 photos qui permettent de le dire mais c'est tout de même inquiétant. La poutrelle ne me fait pas plus peur que ca, on voit bien ce qu'ils ont fait et votre ingénieur peut en déduire ce qu'il veut, que ce soit à abattre ou pas. Comme votre ingénieur, j'espère juste que les prolongations du radier ont été correctement faites. Techniquement c'est possible. Il faudrait faire un carottage a environ 15 cm dans la partie non prolongée pour voir si la partie de rabiau a bien des armatures qui vont rechercher le radier originel.
Sur la photo 6 il semble y avoir un sérieux hors aplomb à gauche (à vérifier). Mes conseils, recommandé à l'entrepreneur avec toutes vos constatations et photos (si possible après avalisation par un avocat), copie à l'architecte et à l'ingénieur. Réunion avec votre architecte et votre ingénieur, sans l'entrepreneur pour faire une analyse approfondie du chantier (aplombs, équerrage, dibas, ...) et définir la suite de ce que vous allez faire. Si vous continuez (après remise en état des divers éléments), imposez absolument un changement d'équipe et un passage JOURNALIER d'un responsable (conducteur ou contremaitre). Imposez également un passage régulier de l'architecte quitte à lui payer un supplément.
Pour terminer, vous n'êtes absolument pas folle et vous avez raison de vous inquietter. Pour les payements, ne payez que ce qui est réellement fait et bien fait et demandez une remise en état et un changement du suivi de l'entrepreneur avant de continuer.
C'est de toute façon un travail bâclé et qui en définitive coute probablement plus cher qu'autre chose à l'entrepreneur et à vous aussi évidement.
Le fait que l'entrepreneur soit prêt à faire réaliser et à payer une étude de stabilité est vraiment un bon signe.
29/12/2011 Vieux  
 
  28 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message

P.S.: je pense que les échelles en bois sont interdites sur les chantiers. Ne sont plus autorisées que les échelles métalliques.

bien sur et en plus une échelle artisanal encore plus, les échelles doivent être certifiée régulièrement par un organisme de contrôle.

Mais les mieux placé pour vous aidez sont l'architecte et l'ingénieur ( encore heureux il ne sont pas de la firme csp )
29/12/2011 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
Donc le contrat n'est pas rompu.
C'est au client a exiger, imposer un avenant posant de nouvelles conditions ?
Quant au suivi, au changement d'equipe, aux paiements, etc...
Et si le CSP refuse ?
Une decision de justice donc ?
29/12/2011 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
Et pour compléter je ne suis pas du tout l'avis de certain qui proposent de tout raser car ce n'est pas en 10 photos choisies qu'on peut se faire un avis mais via un dossier d'analyse complet (même s'il est vrai que certaines photos laissent présager de mauvaises surprises). Par ailleurs également la procédure en justice peut être envisagée mais reste toujours longue, couteuse et l'issue incertaine surtout si l'entrepreneur propose de corriger le tir. Hormis vous faire perdre encore quelques semaines, il vaut le coup selon moi de voir ce qui est proposé pour rectifier tout ca et vous pourrez toujours choisir par la suite.
29/12/2011 Vieux  
 
  39 ans, Brabant Wallon
 
J'ai des doutes qu'il refuse tout. A mon avis il doit déjà perdre un max avec l'équipe sur place et s'en rendre compte s'il est intelligent. Vous ne couperez peut être pas a un arbitrage du tribunal au final mais au moins vous lui aurez laissé une chance de corriger ses malfaçons. Tant mieux si la suite du chantier se passe mieux (il suffit parfois d'un bête changement de chef d'équipe) et ca ne sera pas trop tard si ca continue mal, le dossier étant déjà bien ficelé. Et je répète qu'il faut envoyer par recommandé dès maintenant les constatations et les photos. Un conseil d'avocat me semble de toute façon indispensable dès maintenant.
30/12/2011 Vieux  
 
  32 ans, Namur
 
Bonjour,

Le dossier (mise en demeure) de tous les problèmes constatés avec historique et photos est fait et est en relecture chez un avocat. Celui-ci nous conseille de ne surtout par rompre le contrat car cela nous serait reproché devant un tribunal vu que pour le moment, les responsables de ce désastre font preuve de bonne volonté. Il sera envoyé en recommandé avec AR lundi à la direction de DH avec copie à l'architecte, l'ingénieur et le conducteur de chantier. Dans ce dossier, nous proposons une réunion le 12 janvier avec les différents protagonistes avec présence ou non de notre avocat selon la première réaction de DH. Mais effectivement, je trouve qu'une pré-réunion avec architecte et ingénieur pour adopter une même ligne de conduite est une bonne idée! Merci
30/12/2011 Vieux  
  43 ans, Hainaut
 
Je me répète, mais pour moi, une seule solution : 1 bulldozer à travers tout et on recommence correctement !!!
30/12/2011 Vieux  
 
  45 ans, Hainaut
 
A mon avis: jamais la société n'acceptera de tout démolir, ça lui reviendrait bien trop cher...
Mais bon, faudra voir le 12.01...

Dernière modification par Lari 30/12/2011 à 11h58.
30/12/2011 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Ne jetez pas du pétrole sur le feu. Delphine a fait ce qu'il fallait faire en premier lieu, elle a pris contact avec un avocat, qui gère l'affaire et lui prodigue les conseils lui évitant de se mettre en défaut.
Jusqu'au 12/01, je crois qu'il est inutile de la stresser davantage, avec des conseils incendiaires, agressifs et parfois un peu ridicules.

Sachant, par expérience, que les infos publiées sur le forum arrivent parfois/souvent aussi chez DH, je ne peux que suggérer à Delphine de ne plus évoquer le sujet jusqu'à la réunion du 12 Janvier prochain. Des commentaires négatifs pourraient vous être reprochés et si l'affaire se termine en justice, cela pourrait lui être préjudiciable.
Bonen chance Delphine.
Et Bonne Année 2012 (du moins, meilleure que 2011)

Dernière modification par intègre 30/12/2011 à 14h32.
Page 3 sur 4 Page precedente 12 3 4 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
rattraper un enduit à la chaux mal réalisé... Par markorel dans Gros Oeuvre, +7 07/07/2009
Dalle radier généralisée, pas de risque d'humidité ? Par nco dans Gros Oeuvre, +4 09/07/2008


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société