Renforcement solivage d'un étage

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Renforcement solivage d'un étage

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


24/08/2013 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Bonjour,

Je viens demander votre avis sur mon problème, dans la rénovation du sol du 1er étage de ma maison.

Plan et structure existante :
Voici le plan de mon rez-de-chaussée et de l'étage, avec à côté la position des solives du 1er étage (position théorique pour certaines).


Renforcement solivage d'un étage

- Les solives sont du 160x63mm, pour 5m de long, avec un entraxe de +- 45 cm. Un côté repose dans le mur de la façade, l'autre repose sur des poutres au centre de la maison. Je n'ai aperçu qu'un petit bâton de 10 cm de diamètre comme chainage, au centre des solives.
- Tout le sol de l'étage est constitué d'un planché avec des lames de 2cm d'épaisseur et de 5,5 mètres de long (entre les deux murs mitoyens).
- Il y a plusieurs cloisons à l'étage qui repose directement sur le plancher.

Le problème :
Comme on pourrait si attendre, le sol est fort déformé. Le centre de la chambre est 6 cm plus bas que les côtés 'façade" et "mur mitoyen" (il n'y a pas de faute, c'est bien 6 cm, un menuisier est venu mesurer avec un mètre-niveau laser), en marchant on sent que le sol est assez déformé.

Sur le conseil du menuisier, un professionnel va venir poser un HEB de 160 sous la cloison de la chambre, entre les deux murs mitoyens (HEB représenté en rouge sur le plan de gauche)

==> Quand le HEB sera posé, j'aurais donc des solives 160x63 de 3,7m de long.

Question :
En tant que telle, est-ce suffisant pour une chambre ? Je vais bien sûr les chaîner tous les 1,5 mètre.

1. Les solives sont déformées, pour égaliser le sol et renforcer les solives j'ai pensé à :
- clouer une planche de bois de 3,5 m de long sur le côté des solives. Cela suffira-t-il ?
- ou prendre la solive en sandwich entre deux planches de 3,5 m de long.
- ou remette de vraies nouvelles solives dont une des extrémités reposera sur l'HEB (l'HEB sera décalé de 10 cm par rapport à la cloison pour cette raison)
(Si je cloue des planches, cela est-il préjudiciable que la partie encastrée dans le mur ne soit pas aussi renforcée ?)

2. Sous ses solives, il y a un plafond en lambris bois que je suis en train de retirer (Je compte en remettre un après). Mais il y a aussi un ancien plafond constitué de lames de bois cloué aux solives, recouvert d'un plafonnage de 2 à 3 cm d'épaisseur. J'ai déjà retiré une partie dans le hall d'entrée pour une autre raison, je dois bien être entre 30 et 40 kilo pour 1 mètre carré. Me conseillerez-vous de le retirer partout pour alléger la structure ?? Il doit faire sur l'ensemble du plafond facilement 750 kg...
La seule fonction que je lui prête encore est de servir d'isolant. Et je risque tout de même de le percer à différent endroit pour pouvoir fixer mon nouveau plafond, l'ancien étant déformé.

3. La cloison entre la salle de bain et la chambre repose directement sur le planché. Je ne suis pas certains à 100% que la cloison soit juste au-dessus d'une solive. Avant de retirer le planché de la chambre (découpé le long du mur car il se prolonge dans la salle de bain) je vais ouvrir le plafond au-dessous.
Si la solive n'est pas juste au-dessous j'ai pensé à :
- soit placer une solive supplémentaire + chainage, par "en-dessous" avant de démonter le planché.
- uniquement faire un bon chainage pour que la cloison repose sur du gitage.
Avez-vous une meilleure solution ?

Je suis tout ouïe à vos remarques et suggestions.
Je vous remercie grandement pour vos réponses et pour le temps passé à me répondre.

John
25/08/2013 Vieux  
  43 ans, Liège
 
sujet pour fradeco, peux être pas ce soir, il doit faire la fête pour sont anniversaire

25/08/2013 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Rien ne presse

(Bonne anniversaire à fradeco)
25/08/2013 Vieux  
  42 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Mettez un Max d'infos sur ce que supportera le plancher + longueur de l'HEB, pour la mise à niveau chez moi je l'ai fait avec des voliges 4/4 10 mais je n'avais que Max 15mm à rattraper, lors d'une autre réalisation ou il fallait renforcer j'ai mis des 6/4 18 vissée latéralement et un nouveau plancher massif cloué par dessus.
25/08/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonsoir john013,

En premier lieu, il faudrait préciser,
de quelle nature est la cloison qui devrait reposer sur la HEB. ?
Quelle est l'épaisseur et la hauteur de cette cloison ?
Cette cloison, supporte-t-elle un plancher d'étage et/ou un plafond ?
A la suite de votre descriptif, je pense ne pas me tromper en disant que ce plancher s'est déformé, car il est hors des limites de résistance pour une portée de 5.00 m.
Mais attendons le complément d'informations.

A+
25/08/2013 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Bonsoir fradeco,

Pour les cloisons (il y en a deux qui font le couloir, plus une qui sépare la salle de bain de la chambre) je sais pas exactement de quoi elles sont constituées, mais j'essayerai demain de découvrir leur composition.
L'ancien proprio les a recouvertes d'un lambris bois côté couloir, un lambris plastique côté salle de bain, et une sorte de plaque de bois côté chambre. La cloison fait 14 cm d'épaisseur. La cloison d'origine fait 10 cm, pour 2,5 mètres de haut.

Par rapport à ce que les cloisons portent, il n'y a pas de poids directement placés dessus. Mais d'après un menuisier elles reprennent probablement du poids du grenier, dont les solives sont trop fines (j'avais déjà fait un sujet la-dessus : http://www.bricozone.be/fr/toiture-c...ne--69559.html)

Les solives supportent une chambre complet, une salle de bain avec carrelage directement posé sur l'ancien planché (la sdb est très stable, il y a des murs en-dessous), un couloir avec un escalier de meunier, et un plafond en dur + un faux plafond en lambris bois que je suis train de démonter.

La déformation du sol est bien visible à partir de la cloison qui sépare la sdb de la chambre.

Plan plus grands :
Renforcement solivage d'un étage
Il s'agit donc du plan de l'étage, avec les solives et poutres reposant en-dessous.
- En brun, les solives
- En bleu, la position du future HEB 160
- En orange, des poutres
- En vert, j'ai découvert çà hier et cherchant plus loin, il s'agit d'un bois de même section que les solives, mais encastré dans celles-ci (je peux faire une photo demain au besoin..)

Je me suis fait bien avoir en achetant la maison. Cela fait 9 ans qu'elle a été rénovée de cette façon, j'espère qu'elle tiendra encore un peu le temps de la rendre plus stable

Merci!

26/08/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour john013,

Je suis allé relire les commentaires sur http://www.bricozone.be/fr/toiture-c...ne--69559.html). Déjà à cette époque, c'était pas la joie pour les planchers.
On est dans le même acabit. Il y a vraiment de quoi se poser des questions concernant le gens qui on mis des choses pareil en oeuvre car là c'est des l'inconscience pure et simple.
Encore une petite précision: Ne nous dites pas que les cloisons de l'étage sont en maçonnerie recouvertes de lambris ? Car là ce serait le bouquet.

Je vais déjà regarder le problème en considérant des cloisons gyproc

A+
26/08/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Re,

Première estimation, pour info et à titre indicatif :
Pour le plancher de l'étage, si on considère une charge uniformément répartie de 252 Kg/m², et que les cloisons sont des cloisons en bois recouvertes de lambris, que ces cloisons ne reprennent que leur propre poids, il ressort que la poutrelles HEB 160 est limite. Il faudrait selon moi une HEB 180 ou une HEA 200.

Pour la suite, il est important que les solives existantes soient supportées par cette poutrelle.

Dans cette hypothèse, des solives supposées être en SRN d'une portée de 3.70 m, d'une section de 63 x 160 mm espacées de +/- 46 cm sont en mesure de reprendre une charge non pondérée, de 252 kg/m² uniformément répartie comme suit :
Charges permanentes : Parquet flottant 6 kg/m² + Osb 18 mm 12 kg/m² + Pp solives 18 kg/m² + Isolation 4 kg/m² + gyproc 13 kg/m² = 52 kg/m²
Charges d'exploitations : Charges mobiles 165 kg/m² + Charges fixes 35 kg/m² = 200 kg/m²
Flèche max. admise 9,3 mm. Selon calculs 8,8 mm donc OK.

Il est évident qu'il faut alléger autant que possible les charges permanentes.
Par conséquent, il serait bon d'enlever l'ancien plâtra.

Pour la cloison de la salle de bain, compte tenu de l'implantation des solives existantes, il serait quand même mieux de doubler la solives qui se trouve sous cette cloison.

Toujours pour les charges permanentes, dans la salle de bain, il serait également bon de renforcer les solives à l'endroit de la baignoire, en appliquant par vissage et collage sur un des flancs des solives et sur une long. de 3.70, une gîte/solives de 38 x 143 mm.

Ci-après le croquis du quel résultent les infos communiquées ci-avant.
Renforcement solivage d'un étage

Bonnes réflexions
26/08/2013 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Merci beaucoup fradeco, je tiendrais compte de tes conseils Je préfère passer à un HEB de 180 au lieu de 160, vaut mieux trop que pas assez.

Pour les cloisons d'origine, il s'agit de placo (assez épais) d'un côté, et du bois de l'autre.

John
15/12/2013 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Bonjour,

Un HEB180 a été posé
L'HEB est bien à l’horizontale : les solives du centre repose dessus, mais plus on se rapproche des murs, plus l'espace est important. Au niveau des murs, il y a 7cm entre l'HEB et les solives... Il me reste à placer des cales en bois.

Certains solives sont partiellement "renversées", et beaucoup d'autres sont "bombées" dans le sens de la hauteur ==> impossible de fixer des planches le long pour remettre à niveau.

Je pense donc placer de nouvelles solives à côté des anciennes. Mais j’ai alors un autre problème. Si je mets de nouvelles solives à côté des anciennes qui ne sont pas droite, je vais être gêné pour faire le chaînage. Avez-vous une solution ? Sinon il me restera à faire des découpes dans mes entretoises

J’envisagerais bien de retirer les anciennes solives, mais le problème c’est qu’il y a des cloisons qui reposent dessus. (Sur le schéma de « fradeco » juste au-dessus : les cloisons en jaune, ainsi que les 1,4 mètres de plancher à côté de la chambre).

Je vous remercie beaucoup pour vos conseils !
John
15/12/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Wawww, c'est plus un plancher mais une cuvette

Bjr John013,

Ne serait-il pas possible de relever les solives du centre de +/- 7 cm en posant des morceaux de 7/15 entre les solives et le dessus de la poutrelle pour remettre tout de niveau ?
15/12/2013 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Bonjour fradeco,

Oui, c'est une vrai cuvette.

J'y ai penser. Celles du centre on déjà été remontées un peu lors de la pause de l'HEB, l'entrepreneure n'a pas voulu trop "forcer" car il y a des cloisons au-dessus.

Et surtout au point d'encrage dans le mur, à +- 1m30 de l'HEB, les solives sont +/- de niveau; c'est vraiment les solives qui sont courbées..... (imaginez la déformation ! sans casser)
Je suis pas certain qu'elles supportent sans broncher une déformation contraire pour les remettre droites.

Dernière modification par John013 15/12/2013 à 20h39.
15/12/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Si vous pouvez écarter tous dangers, peut-être serait-il mieux de remplacer ce genre de solives. En final vous améliorez la stabilité de l'ensemble.
16/12/2013 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Oui, merci fradeco.

Après y avoir réfléchi longtemps, je vais surement placer les nouvelles solives entre celles existantes, au milieu, en laissant donc les anciennes qui seront incluses dans le chaînage. Le sol de l'étage sera donc posé sur les nouvelles solives. Les cloisons étant posé sur les anciennes, que je ne toucherai pas, il n'y aura pas de risque.

Je suppose que si j'en ai la possibilité, il serait sage de prendre une taille de solive au-dessus de celle que j'ai actuellement ? (63x160mm actuel vs 63x175, voir même 75x200 si je trouve)

Je reviendrai probablement poser d'autres questions dans 6 mois, quand je passerai aux choses sérieuses.
En tout cas, merci pour ton aide fradeco.

John
22/04/2015 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Bonjour,

Je reviens vers vous car je vais enfin passer à l'action.

Tous le plafond a été retiré et il y a des choses pas belles. De nombreuses solives voilées/vrillées. Et l'ancien proprio a coupé dans des solives pour faire passer le tuyau d'évacuation de la toilette de la salle de bain... résultat : l'une est cassée.

Mon objectif pour l'instant est de renforcer par en-dessous (il y a une chambre au-dessus) sans toucher au plancher qui n'est pas plan.

Mon objectif est :

- Faire un chainage

- une poutrelle HEB de 180 a été placé (comme sur les schéma plus haut). Toutes les solives ne reposent pas encore dessus). Je pense soulever les solives de quelques millimètre au niveau de l'HEB. Faire un chainage qui repose sur l'HEB. Puis de relâcher les étançons afin de déporter le poids sur l'HEB (je me suis bien fait comprendre ?) Bonne idée ?

- la cloison entre la salle de bain et la chambre repose sur le plancher entre deux solives (pas comme sur le shéma). D'une part je pense commencer par doubler ses deux solives comme fradeco me la conseillé (avec du 38 x 143 mm par exemple). Le problème est que l'une est vrillée/voilée.. Il n'y a pas de problème si je force sur la solive de renfort pour qu'elle prenne la forme de celle à renforcer ?

- La solive d'à côté, sous le bain, est cassée au niveau d'une découpe pour passer le tuyau d'évacuation de la toilette. Je me demandais si je n'avais pas plus de chance de réaliser un trémie (comme pour un escalier) que d'essayer de renforcer çà
(je posterai une photo cette semaine).

Merci pour votre aide.

John
25/04/2015 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Voici deux photos :

- Sur la 1er, la position de la cloison entre les deux solives.
Renforcement solivage d'un étage

- Deuxième photo : Les deux solives coupées pour faire passer le tuyau d'évacuation..

Renforcement solivage d'un étage

Merci si je peux avoir des conseils..

John
25/04/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour John

Ci-après les réponses en bleue.

Citation:
Posté par John013 Voir le message
'''/... Mon objectif est :

- Faire un chainage

- une poutrelle HEB de 180 a été placé (comme sur les schéma plus haut).
Toutes les solives ne reposent pas encore dessus. Je pense soulever les solives de quelques millimètre au niveau de l'HEB. Faire un chainage qui repose sur l'HEB. Puis de relâcher les étançons afin de déporter le poids sur l'HEB (je me suis bien fait comprendre ?) Bonne idée ?
Si vous pouvez relever les solives à l'endroit de la poutrelle, placez plutôt des calles entre la poutrelle et les solives.

- la cloison entre la salle de bain et la chambre repose sur le plancher entre deux solives (pas comme sur le shéma). D'une part je pense commencer par doubler ses deux solives comme fradeco me la conseillé (avec du 38 x 143 mm par exemple).
Le problème est que l'une est vrillée/voilée.. Il n'y a pas de problème si je force sur la solive de renfort pour qu'elle prenne la forme de celle à renforcer ?
Aucun souci

- La solive d'à côté, sous le bain, est cassée au niveau d'une découpe pour passer le tuyau d'évacuation de la toilette. Je me demandais si je n'avais pas plus de chance de réaliser un trémie (comme pour un escalier) que d'essayer de renforcer çà
(je posterai une photo cette semaine).
A la suite de la photo du poste ci-avant, je pense que vous pouvez (devez) renforcer avec des plats métalliques 1000 x ht ? x 5 mm fixés de part et d'autres des solives entaillées.

Dernière modification par fradeco 25/04/2015 à 18h20.
26/04/2015 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Merci fradeco
29/04/2015 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Question un peu idiote pour ceux qui on déjà renforcé des solives :
Je vais doubler les solives avec une 38x150mm de 3m65 de long (dispo chez Bourguignon bois)
Je comptais les visser avec des visses Spax 6x80 tête plate (ou des 8x80 si je trouve) à filetage partiel tous les 50 cm, tiers supérieur et inférieur en alternance.
Est-ce suffisant ?


Edit : j'ai trouvé la réponse de fradeco ici : http://www.bricozone.be/fr/sols-carr...ees-78010.html

Dernière modification par John013 29/04/2015 à 13h18.
03/05/2015 Vieux  
 
  Brabant Wallon
 
Bonjour,

Je reviens sur ma question de visses.. Désolé, je me pose peut-être trop de questions.

J'ai trouvé du 8x80 et du 8x100 en visses Spax.

D'après ce que j'ai lu le 8x80 serait recommandé ici pour l'épaisseur de la planche + solive (38 mm + 63mm = 101 mm). Mais il s'agit pas de visse "tirefond" (filetée sur toute la longueur). Par-contre la 8x100 est tirefond (3 cm non fileté), mais alors la pointe de la visse ressortirait.
Que me conseillez-vous ? Un mélange des deux ?

Merci!
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
solivage étage Par gemeos dans Gros Oeuvre, +2 11/12/2012
réalisation d'un étage Par artistiquement dans Construction, +0 26/12/2011
construction d'un étage Par kansas1 dans Construction, +2 03/08/2009
Ajout d'un étage - budget Par dgason dans Rénover, +2 11/01/2009
Construction d'un étage ????? Par dwen dans Gros Oeuvre, +9 07/03/2008


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société