VMI et humidité ambiante élevée

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

VMI et humidité ambiante élevée

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


il y a 4 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Bonjour,

Je rencontre un cas qui me laisse perplexe - ainsi que des connaissances "du métier", et je fais donc appel aux expériences des bricozoneurs en la matière.

Situation :
Un appartement de 90 m² au rez-de-chaussée.

Une VMI (insufflation d'air pré-chauffé) est installée dans la salle de bain.
Forcément, il n'y a pas d'extracteur, vu que le but de la VMI est de créer une légère surpression dans l'habitation avec un air pré-chauffé ; évacuant ainsi l'humidité.

Aucune source d'humidité évidente : pas de remontée dans les murs, pas de murs externe déjointoyé ou humide, etc.

Problème :
Il y a une humidité ambiante problématique.
Des moisissures apparaissent rapidement à l'arrière des meubles, ainsi que sur les vêtements dans les armoires, etc.

Il semblerait que l'occupant essaye de ventiler journalièrement.

On peut constater que la surface des murs contient une humidité plutôt élevée (pas la catastrophe, mais supérieure à la normale), et ce, dans tout l'appartement, même le living.
Ces mêmes murs ne sont pas humides "de l'autre côté", ce qui indique que l'humidité est présente uniquement à l'intérieur de cet apparement.


Questionnements :

- La VMI est censée aider à absorber et évacuer naturellement cette humidité. Mais en insufflant dans la pièce humide (SDB), ne fait-elle pas pire que mieux ?
Quelqu'un aurait des expériences à partager au sujet des VMI ?
Un technicien spécialisé pour expliquer les points d'attention nécessaires pour une utilisation optimale ?

- L'appartement est bien isolé via laine minérale, mais tout de même suffisamment perméable à la vapeur d'eau en plafond.
Seul le sol est une "face froide".

- L'installation d'un extracteur mécanique à l'opposé de la VMI est impossible. Et dans la même pièce, ça parait idiot...
Si c'est nécessaire, comment pourrait-on équilibrer le flux pulsion/extraction ?
il y a 3 jours Vieux  
  31 ans, Luxembourg
 
Salut,

Il est possible que l'étanchéité de l'appartement soit trop bonne pour que le système puisse fonctionner correctement. Il faut que l'air puisse s'évacuer sans que le ventilateur de la VMI ne soit soumis à un différentiel de pression trop grand.

Après c'est quand même bizarre de souffler l'air dans la salle de bain. Cet air s'humidifie dans la SDB et est en grande partie transféré vers les autres pièces.

il y a 3 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Thorgard Voir le message
Salut,

Il est possible que l'étanchéité de l'appartement soit trop bonne pour que le système puisse fonctionner correctement. Il faut que l'air puisse s'évacuer sans que le ventilateur de la VMI ne soit soumis à un différentiel de pression trop grand..
J'y pensais, mais je ne crois pas que cela soit le cas.
L'appartement fait tout de même partie d'un ancien immeuble, et rien que le plafond n'est pas fort étanche.

Citation:
Posté par Thorgard Voir le message
Après c'est quand même bizarre de souffler l'air dans la salle de bain. Cet air s'humidifie dans la SDB et est en grande partie transféré vers les autres pièces.
Je suis du même avis. Mais il semble qu'une société spécialisée ait installé ce système il y a moins de 3 ans. Disant bien sûr que c'était la meilleure solution.
il y a 3 jours Vieux  
  62 ans, Bruxelles
 
Dans ce cas, il faut une grille d'aération à l'opposé dans l'appartement et des ventilations dans les portes, ou retailler le bas des portes.
si on chauffe l'air, on augmente sa capacité à contenir de l'humidité et donc, sans l'évacuer, on augmente le phénomène de condensation sur les points froids (ponts thermiques...)
Il faut considérer l'appartement dans son ensemble, examiner la production de vapeur, et ensuite choisir un système de ventilation adapté.
il y a 3 jours Vieux  
  62 ans, Bruxelles
 
Solution très provisoire mais qui peut aider en attendant, un déshumidificateur électrique !
il y a 3 jours Vieux  
  31 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Kenshin Voir le message
Je suis du même avis. Mais il semble qu'une société spécialisée ait installé ce système il y a moins de 3 ans. Disant bien sûr que c'était la meilleure solution.
C'est sûr qu'il n'y en a pas des masses qui disent "ah non Mr malheureusement, notre produit ne conviendra pas dans votre cas. Au revoir"
il y a 3 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par vulcaingeo Voir le message
Solution très provisoire mais qui peut aider en attendant, un déshumidificateur électrique !
Il semble qu'il a tenté le coup, mais ça reste insuffisant
il y a 3 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par vulcaingeo Voir le message
Dans ce cas, il faut une grille d'aération à l'opposé dans l'appartement et des ventilations dans les portes, ou retailler le bas des portes.
si on chauffe l'air, on augmente sa capacité à contenir de l'humidité et donc, sans l'évacuer, on augmente le phénomène de condensation sur les points froids (ponts thermiques...)
Il faut considérer l'appartement dans son ensemble, examiner la production de vapeur, et ensuite choisir un système de ventilation adapté.
C'était mon idée première, mais il se heurte en pratique à quelques contraintes que je comprends aussi : la porte opposée = porte à rue.
Et un percement en façade pour mettre une grille risque de faire crier l'occupant, car ça signifie aussi une immense déperdition de chaleur directe.
il y a 3 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Thorgard Voir le message
C'est sûr qu'il n'y en a pas des masses qui disent "ah non Mr malheureusement, notre produit ne conviendra pas dans votre cas. Au revoir"
Je ne le blâme pas.
La société et ses arguments étaient sérieux.
il y a 3 jours Vieux  
  62 ans, Bruxelles
 
Quel est le type de construction des murs, isolation, etc ?
Et les châssis, double vitrage, etc ?
Quel est le taux d'humidité relative de l'air dans la sdb, et dans les autres pièces ?
Quel type de chauffage ?
Le même problème existe dans les autres appartements ?
Comment les occupants vivent-ils ? Calfeutrés chez eux ? ils aèrent ? Une hotte dans la cuisine ? Un aquarium ? Ils mettent leur linge à sécher à l'intérieur ? Repassage à la vapeur ?

Voila beaucoup de questions qui peuvent aider à un diagnostic
il y a 3 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Maison à étage, traditionnelle 1920 : tout sur caves en brique directement sur sol, murs mitoyens entièrement en briques. Faux-plafonds, et inter-étage en planchers sur madriers.

Isolation nulle en planche. Nulle pour les murs (mais murs chauds). 10 cm de ldv plafond (et plafond chaud).

Châssis récents DV 1.1

Taux d'humidité relative inconnu. Humidité de 12% en moyenne en surface de mur (moins après les premiers mm de profondeurs).

Chauffage central, radiateurs dans toutes les pièces.

Problème uniquement dans cet appartement. Et dans ce bâtiment, car rien chez les appartements voisins du même niveau.

Les occupants disent aérer régulièrement, et ça semble réel. Via l'ouverture de fenêtres. Hotte : inconnu.
Pas d'aquarium, linge à sécher à l'intérieur (pas de séchoir), repassage inconnu.
il y a 3 jours Vieux  
  62 ans, Bruxelles
 
Sur base de ces données incomplètes, je crois que le problème initial provient d'une mauvaise gestion de la ventilation et du chauffage.
L'utilisation d'un hygromètre devrait donner les % d'humidité relative de l'air que j'estime être assez importants.
Je proposerais de changer leur VMI par un extracteur motorisé, couplé a un hygromètre, de créer à l'opposé une petite entrée d'air, d'utiliser une hotte a évacuation externe.
Évidement cela signifie aussi faire entrer de l'air froid et faire sortir de l'air chaud.
il y a 3 jours Vieux  
 
  50 ans, Liège
 
Ils peuvent avoir tous les arguments qu'ils veulent, mais pulser dans la sdb est débile.

Dès le départ, il y a un souci d'humidité. Et en plus on accentue le phénomène en envoyant ce surplus dans le reste de l'appartement.

Si même le reste du bâtiment est "correct", au moment des prises de douches, on envoie une quantité d'humidité partout. C'est tout le bâtiment qui doit digérer cela.

Aucune solution, c'est pipé dès le départ. C'est essayer de solutionner un second problème! ( oui, tu peux toujours faire aller la hotte à fond pendant les douches!!! )

Faut pulser autre part, éventuellement avec la vmi, et placer une extraction dans la sdb.
il y a 3 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
C'est mon idée première aussi, mais ma question vise à m'assurer qu'il n'y a pas d'autres facteurs utiles à percevoir. Ou de solution facile à mettre en œuvre pour corriger le tir.

(Je vais finir par inverser les branchements au moteur de la VMI pour qu'elle extraient l'air. En débranchant les résistances...
Un extracteur simple flux à 6000 € )
il y a 3 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par siou Voir le message
Faut pulser autre part, éventuellement avec la vmi, et placer une extraction dans la sdb.

Note que c'est tjs plus facile à dire qu'à mettre en œuvre.
VMI = carrotage, alimentation électrique dédiée, pose et intégration dans le nouveau plafond + refaire tout le plafond de la pièce où tu l'as retirée.

Plutôt casse-cou** comme travaux
il y a 3 jours Vieux  
 
  43 ans, Hainaut
 
Hello à tous,

http://www.hydrotec.be/traitement-hu...sation-vmi.htm

Pour ce système il faut visiblement que l'air puisse sortir de manière permanente... ce qui ne semble pas le cas... en plus installé dans la salle de bain (une erreur je pense)
Première fois que j'entends parler de ce système....

bon courage
il y a 3 jours Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Je partage l'avis de Siou, cela me semble un non sens d'insuffler de l'air dans la salle de bain, d'autant plus que tout le monde fait son possible pour extraire l'air surchargé en humidité (principe de la VMC SF).
Je n'ai JAMAIS entendu parler d'un système pareil. Il y a un excès de condensation, d'autant plus qu'étant une ancienne construction il n'y a pas d'isolation thermique au bas des murs et ceux ci ne sont pas à température de la pièce, puisque en contact permanent avec les fondations/caves. En plus préchauffer l'air(électriquement ?) à t° pour une salle de bain (24°) , cela doit consommer un maximum !!!
il y a 2 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Non, la consommation semble minime.
Et vu la fiche qu'a indiqué Synapse (merci d'ailleurs), ça parait normal d'installer une VMI dans une sdb.

Maintenant, si je partage l'avis également et que je n'aurais jamais fait ainsi au départ... Je recentre à nouveau la discussion, car le cas est là et on doit faire avec.

- Faire des percements sur les façades opposées semble plutôt cavalier et compliqué. Sans compter les nuisances sonores que ça engendrerait et le dimensionnement à calculer.
- compter sur le fait que des fenêtres restent ouvertes longtemps en hiver : non plus.
- remplacer la VMI par un extracteur SF : ça parait triste également. Mais ça reste une des choses les plus faciles à faire.
il y a 2 jours Vieux  
  62 ans, Bruxelles
 
Si la consommation est minime, le résultat (air extérieur rechauffé) doit être ridicule, à moins que l'on ne mette cette VMI en marche que lorsqu'on utilise la salle de bain, ce qui serait autrement stupide mais la stupidité humaine étant infinie...

Créer une entrée d'air en façade avant n'est pas trop compliqué ni onéreux . Je suppose que les nuisances sonores évoquées sont celles de la rue car une grille ne fait pas de bruit.
Pour une entrée d'air en façade, on peu aussi passer par la cave et la longueur du tubage diminuera le bruit extérieur. On peut aussi, suivant la configuration des lieux faire cette entrée par l'arrière.
Il n'y a pas moyen d'avoir un petit plan de cet appartement.
il y a 2 jours Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Façade directement à rue, en effet. Et c'est une nationale assez fréquentée, dans un quartier densément peuplé.
Via la cave : pas envisageable.
Par l'arrière : non plus, car le circulation d'air sera mauvaise.

Voici un petit schéma (je ne dispose pas des plans, mais je vais demander) :
(C'est mitoyen, et le mur arrière également. Ventilation des chambres uniquement via Velux et SDB avec VMI en toiture)

VMI et humidité ambiante élevée
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Humidité ambiante : besoin d'explication Par Binou dans Humidité, +24 17/12/2015
Ventilation VMI Par niki dans VMC, PAC, Clim, +3 05/01/2015
VMC ou VMI Par davidclaise dans VMC, PAC, Clim, +13 11/02/2013
VMC comme solution pour humidité ambiante ? Par Amateur738 dans VMC, PAC, Clim, +18 25/11/2010
Humidité ambiante...quelles causes? Par justinette dans Humidité, +26 17/10/2008


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !

Ajoutez votre société