Ytong ou matériau traditionnels?

( dans

» Gros Oeuvre

)
Chercher:    

Ytong ou matériau traditionnels?

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


21/02/2009 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour,

j'en suis à établir le cahier de charge avec l'architecte.
J'ai insisté pour que le gros œuvre soit réalisé en Ytong plutôt qu'en matériau traditionnels.
Dans le métré, et sur base du plan je m'aperçois qu'il conçoit le mur comme suit:
- mur de contre facade : bloc de béton cellulaire C3/450 de 20cm
- panneau isolant minéral type Multipor de 8cm
- Crépis type Multipor sur le panneau d'isolation minéral
soit un mur de 30cm

Les questions que je me pose sont les suivantes:
- quelle est la différence d'isolation thermique d'un mur de ce type par rapport à un mur classique (Bloc béton/isolant/vide/brique de parement)
- Ne faut-il pas quand même prévoir un vide entre le mur de contre facade et le panneau isolant minéral?
- Enfin quel est le surcout de ce type de matériau par rapport au matériau traditionnels?

Merci
21/02/2009 Vieux  
loursdesbois
 
 
Pour ma part, ce mélange me parait assez bon au niveau thermique (bloc de béton avec Argex serait mieu) mais je préfererais des blocs porothermes plutôt que des blocs Ytong pour question de résistance.

Quant aux lames d'air, elle sont une abération totale car aux UK, en Fance et en Allemagne, elles n'existent plus depuis bien longtemps.
Ce n'est pas un vide mais un espace où l'air circule, pour ma part c'est un pont thermique et rien d'autre.

Je fais construire actuellement une maison 3 façades et j'ai laissé un minimum de 2 cm (à la demande de mon architecte) et non pas 10 cm comme on le fait habituellement, uniquement pour rester dans la loie breyne car le constructeur ne voulait plus garantir la maison.
A la fin des 10 ans, le remplissage de ce vide sera fait.
21/02/2009 Vieux  
  39 ans, Luxembourg
 
bonjour je pense construire également en ytong ou porit ms 30cm avec crépi,cela vous a t il été déconseillé?je vais voir les prix de chez ytong lundi puis comparatif avec les autre fabricants du meme genre,sur le forum vous tapez ytong et crépis puis vous trouvez d autres infos bon w-e
21/02/2009 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Non, cela ne m'a pas été déconseillé, même plutôt l'inverse.
A priori je dis Ytong, mais en fait je veux dire béton cellulaire.
Je n'ai pas encore fait de recherche approfondie sur les différents fabricants et leurs offres de prix.
Je vais chercher sur le forum pour voir les infos dont vous parlez. je suis intéressé par des comparaisons de prix si vous en avez déjà faites. Si vous êtes prêt à partager, pourriez-vous me les faire parvenir par messagerie privée?
21/02/2009 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Nous allons construire au printemps en Ytong : bloc de 36.5 cm avec un crépis. L'avantage de l'Ytong est une grande rapidité de mise en oeuvre mais surtout une très bonne étanchéité à l'air et l'absence de ponts thermiques. Il est donc beaucoup plus facile d'atteindre un bon niveau K par rapport à des matériaux traditionnels comme les blocs de béton + isolant car il n'y a pas de "perte" lors de la mise en oeuvre qui est parfois douteuse et bâclée. Les panneaux d'isolant ne sont pas jointifs, les crochets pour les briques les traversent de part en part, les joints des blocs béton sont rarement collés donc 1 à 1.5 cm d'épaisseur "pleine de trous"!
Je ne suis pas encore renseigné pour les autres fabricants de béton cellulaire, je vais également checker sur le site...
21/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Archilouli, faut pas raconter n'importe quoi non plus. Quand l'architecte fait son boulot et contrôle convenablement ses chantiers, qu'on emploie de bons ouvriers, l'isolant est bien mis et contrôlé, il n'y a pas de trous dans les blocs et les joints sont bien remplis. Il n'y a aucun problème.
Vous manquez peut être d'expérience sur chantier pour critiquer le travail de tous vos collègues architectes qui font leur profession correctement. A vous lire, aucun ne surveille correctement ses chantiers. Cette réflexion dénote un manque de déontologie vis à vis de vos collègues.
Si vous voulez mettre de l'ytong chez vous, c'est votre choix, mais il ne faut critiquer les autres méthodes qui restent majoritaires en Belgique. Et puis l'ytong avec du crépi, quand je vois les dégâts à la moindre infiltration d'eau, je n'en veux pas chez moi.
21/02/2009 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Désolé si mes propos ont été mal interprétés mais loin de moi l'idée de dénigrer quoique ce soit. Je ne permettrais pas de dire des choses que je n'aurais pas rencontrées sur chantier, c'est du vécu. Et comme vous le dites si bien, tous les architectes n'étaient pas assis devant le tableau pour suivre les cours... Mais certains se prennent un peu aussi pour Dieu...Il y a du bon et du moins bon dans tout!
21/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Mais certains se prennent un peu aussi pour Dieu..
.Il y a du bon et du moins bon dans tout!

Entièrement d'accord, j'ai d'ailleurs éclaté de rire à la première phrase !!
C'est vrai que certains ont un ego vachement surdimensionné.
J'imagine qu'avant d'acheter un chapeau, ils doivent faire faire un devis !!!!
Mais heureusement qu'il y en a qui ont fait leurs études plus près du tableau que des radiateurs du fond de la classe.
22/02/2009 Vieux  
Musicseby
 
 
Bonjour à tous,

Le côté ytong n'est pas le plus aisé non plus à la mise en oeuvre. Il faut un outillage spécifique et une colle spécifique qui ne sont pas bons marchés.

Des amis architectes ont faiut construire en ytong et le problème est survenu à la livraison. Une bonne partie de la livraison contenait des blocs endommagés. Délégué commercial a été présent sur site après de nombreux "lapins" et a certes dédommagé. Le problème était du à un probklème au niveau de la cuisson des blocs.

Moi personnelement, cela m'a servi de leçon et à eux aussi.
23/02/2009 Vieux  
jpp
 
  48 ans, Luxembourg
 
Pour en revenir à la question de Pollo3333,

Votre architecte vous oriente quasi vers une facade isolante à base de ytong. (Cela sera sans doute fameux du point de vue isolation)
vos questions :
-Comparaison isolation avec mur traditionnel :
A priori, (il faudrait que je calcule), difficile de faire mieux (ytong 20 cm + 8cm d'isolant.
-Vide entre isolant et mur :
Pas de vide nécessaire. Le vide se place normalement entre l'isolant solidaire du mur intérieur et le mur de parement. Comme vous n'avez pas de mur de parement, pas de vide. ==> vous aurez ce qu'on appelle une facade isolante.
- surcout :
Là est le hic. L'ytong est un matériau cher, de plus, comme c'est un matériau assez peu utilisé (quoique cela change) chez nous, les maçons sont moins habitués et donc plus cher. La facade isolante crépie est aussi très chère.
En conclusion : vous aurez une super isolation mais vous la paierez...


Pour ma part, je construis en ytong 30 cm que je ferai crépir.
L'ytong est facile à travailler (je construis moi-même sans grande expérience) et à de bonne qualité isolante. Il est certainement possible d'arriver à d'aussi bon résultat avec une construction traditionnelle (mur isolant vide brique) mais cela demande un travail de très bonne qualité pour éviter tout pont thermique.

Bon courage et bonne réussite dans votre projet.
23/02/2009 Vieux  
 
  43 ans, Liège
 
Attention, le béton cellulaire n'est pas un isolant. C'est un intermédiaire entre de la maçonnerie classique et de l'isolant.

Du point de vue des coefficients d'isolation:
20cm de briques creuses standard = 1,5cm de bon isolant (polystyrène extrudé)
20cm d'ytong = 6cm de bon isolant.
8cm de multipor = 5,5cm de bon isolant.

20cm de bloc ytong + 8cm de multipor = 20cm de briques creuses standard + 10cm de polystyrène extrudé = un R d'environ 3,8.
23/02/2009 Vieux  
  Hainaut
 
Citation:
Posté par red.pepper Voir le message
Attention, le béton cellulaire n'est pas un isolant. C'est un intermédiaire entre de la maçonnerie classique et de l'isolant.

Du point de vue des coefficients d'isolation:
20cm de briques creuses standard = 1,5cm de bon isolant (polystyrène extrudé)
20cm d'ytong = 6cm de bon isolant.
8cm de multipor = 5,5cm de bon isolant.

20cm de bloc ytong + 8cm de multipor = 20cm de briques creuses standard + 10cm de polystyrène extrudé = un R d'environ 3,8.
C'est bien pour cela que Xella a sorti un bloc de 50 cm d'épaisseur valable pour les constructions passives sans ajout d'isolant....
23/02/2009 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
En application directe sur l'Ytong, quel est le type de crépis à privilégier?
Pour les châssis, quels sont les cornières à utiliser pour appliquer le châssis? Aureiz-vous des références?
Merci.
23/02/2009 Vieux  
jpp
 
  48 ans, Luxembourg
 
Pour Archilouli
Pour le crépi, il faut d'abord mettre un accrocheur vendu par Ytong ensuite crépi standard

Pour les cornières, je ne comprends pas bien la question.
23/02/2009 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Vu qu'il n'y a pas de bâtée, la baie dans l'Ytong fait la même dimension à l'intérieur et à l'extérieur. Donc il faut pouvoir "arrêter" et appuyer le châssis et le crépis sur une fausse batée constituée de cornières métalliques ou en PVC. Je cherche à connaître les références éventuelles pour ces cornières, qui doivent être placée avant les châssis et avant le crépis.
23/02/2009 Vieux  
jpp
 
  48 ans, Luxembourg
 
Tu fais les bâtées en ytong. Chez moi, mur de 30 cm, je découpe des tranches de 5 cm dans des blocs de 10 cm de large. Ensuite, je les colle pour faire la batée.
23/02/2009 Vieux  
 
  35 ans, Liège
 
Ok, c'est vrai que c'est une solution également. Je n'y avais pas pensé, merci beaucoup pour l'idée!
Bonne journée.
23/02/2009 Vieux  
 
  55 ans, Luxembourg
 
Ma petite expérience personnelle :

Ytong C2/04 + XPS 8cm me donne un Umur de 0,2, et même un peu moins si on tient compte du bardage bois supplémentaire. Cela, entre autres, m'a permis d'arriver à un K22 (voir détails ici )

J'ai fait une demande de prix chez Porit, ils sont environ 10% moins chers que Ytong, à vous de comparer la qualité des produits et des services rendus par l'une ou l'autre marque...

Je pensais aussi à un crépi au départ, mais les prix se situent au-delà de 80, voir 100€ le m² et n'est pas réalisable en auto-construction, donc j'ai vite laissé tomber, sans parler de la fiabilité...

L'utilisation du béton cellulaire permet aussi d'éviter facilement tous les ponts thermiques, grande facilité au niveau du placement électricité et autres, les murs sont blancs et (presque) secs directement à l'intérieur et autorisent une finition ultérieure sans choquer et sans sensations désagréables d'humidité...

C'est cher, oui, mais finalement, ça fait quel % de la construction ?? Pour tant d'avantages, surtout en auto-construction !
23/02/2009 Vieux  
 
  55 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Musicseby Voir le message
Bonjour à tous,

Le côté ytong n'est pas le plus aisé non plus à la mise en oeuvre. Il faut un outillage spécifique et une colle spécifique qui ne sont pas bons marchés.

Des amis architectes ont faiut construire en ytong et le problème est survenu à la livraison. Une bonne partie de la livraison contenait des blocs endommagés. Délégué commercial a été présent sur site après de nombreux "lapins" et a certes dédommagé. Le problème était du à un probklème au niveau de la cuisson des blocs.

Moi personnelement, cela m'a servi de leçon et à eux aussi.
J'ai jamais entendu ce genre d'incident, j'ai construit en 2000 une maison entièrement en Ytong (en réalité Hebel à l'époque, mais maintenant c'est la même société: Xella) et je n'ai eu aucun souci de ce genre. Et le principal n'est-il pas qu'ils aient été dédommagés ? Même si ça a sans doute compliqué la vie à tout le monde, le problème a été résolu.
23/02/2009 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Merci JPP pour vos explications. Vous me rassurez quant à mon orientation pour l'Ytong plutot que le traditionnel

Reste à voir le surcout. Je ne suis pas sur que je ferai un appel d'offre pour le mem projet en matéiau traditionnel, don je ne saurai sans doute jamais quel est le surcout réel (main d'oeuvre compris). Et puis comme dit Lapilux, ca n'est finalement qu'un pourcentage assez réduit du cout total. Dans mon cas, il s'agit d'une extension entre 2 maisons mitoyennes. Je comble l'espace entre ma maison et celle du voisin, donc C'est une facade avant et facade arrière. On remonte aussi un brique le long du mitoyen pour améliorer le confort et l'isolation acoustique

J'ai rendez-vous avec le délégué commercial Xella. Je vais lui demander la différence entre mon projet (20cm Ytong +8 multipor + crépis) et 30cm Ytong+ crépis. Quels seraient les différences de:
- performance
- cout
- mise en oeuvre
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Matériau de parement comparable aux moëllons en grès Par davidisa dans Construction, +28 18/08/2015
matériau stabilisé ou empirement pour allée de passage voiture Par LINFINI dans Construction, +1 17/02/2009
Cave en Ytong? Par yvkevitch dans Maconnerie, Chape, +2 23/09/2008
Ytong Par J2M dans Maconnerie, Chape, +1 06/04/2008


Forum Gros Oeuvre : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ajoutez votre société