mérule et remplacement de parties de gîtes par moisage

( dans

» Réparation » Humidité

)
Chercher:    

mérule et remplacement de parties de gîtes par moisage



18/08/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 
Bonjour,

Un texte un peu long et beaucoup de questions.

J'ai découvert chez moi une infection par la mérule (j'ai fait analyser des échantillons par l'université de Liège et le rapport d'expertise me confirme bien qu'il s'agit de la mérule Serpula Lacrymans) au premier étage.

J'ai fait venir plusieurs sociétés spécialisées dans le traitement de ce champignon.

Je suis étonné des différences entre les traitements qu'elles me proposent.

Certaines ne s'occupent que du déplafonnage des murs infectés et de l'injection dans ceux-ci d'un produit fongicide, me laissant la charge de choisir un menuisier pour enlever et remplacer les boiseries (plancher, gîtes...) touchées.

D'autres prennent en charge le traitement des murs et l'enlèvement et e replacement des gîtes (sans pour autant s'occuper de l'enlèvement du plancher !) mais ne replacent pas le plancher.

D'autres enfin font le traitement des murs, remplacent les boiseries malades. Toujours sans s'occuper des plafonnages à refaire.

Jusque là, je pense qu'il me faut retenir les sociétés qui s'occupent à la fois des murs ET des boiseries.

Questions :
  1. une société me propose de remplacer les gites touchées par de nouvelles gîtes "traitées" alors qu'une autre me propose de couper les gîtes infectées, de garder la partie saine et de remplacer la partie malade par de nouvelles têtes de gîtes traitées en autoclave catégorie 4, les assemblant par moisage. Le recours au moisage est-il une solution satisfaisante à long terme ? N'est-il pas plus sûr de remplacer la totalité de la gîte ?
  2. la société travaillant par moisage propose de remplacer les parties de plancher par des plaques d'OSB. Est-ce parce que l'OSB résiste mieux à la mérule que les résineux et que cette solution serait moins onéreuse que de remplacer le plancher par du plancher traité en autoclave ?
  3. une société me propose de décaper un mur de refend entre la pièce infectée et la pièce voisine et de vérifier les têtes de gites de la seconde pièce aussi, le long du mur de refend. Par contre, le traitement chimique du mur n'est prévu que du côté de la pièce infestée.Est-ce inutile de traiter chimiquement les deux côtés alors que le décapage se fait des deux côtés ?
  4. La vérification des têtes de gîtes de la seconde pièce me semble une bonne idée. Est-ce un indice de manque de précaution ou de professionnalisme des sociétés qui ne me l'ont pas proposé ? Ou un exces de prudence ?
  5. une société me propose de traiter également les boiseries de la pièce avec un produit insecticide pour prévenir une éventuelle invasion de "vrilles", "capricornes" etc. Est-ce indiqué ? Je n'ai jamais constaté de présence de sciure par terre, ni vu d'insectes xylophages ni entendu de bruits particuliers.
  6. une société propose d'enlever la totalité du plancher pour non seulement vérifier l'état des gîtes mais aussi pour traiter chimiquement par projection à saturation les boiseries non remplacées. Est-ce utile ?
  7. le plancher actuel était couvert d'un vynil collé. Je pense ne pas en replacer, à poncer le futur plancher et à le vitrifier pour améliorer la respiration des boiseries. Est-ce une bonne idée ?
Merci de votre avis.
19/08/2008 Vieux  
  35 ans, Namur
 
Des spores de mérule ont colonisé votre habitation: selon le stade de développement, le champignon a pu sporuler ou d'autres spores non actives peuvent être présentes sur la structure en bois.
Il convient donc d'abord de savoir pourquoi des spores ont pu se développer en champignon (aération, humidité,...) et si cette cause peut être éliminée. Ce afin de ne pas se retrouver dans quelques années avec le même problème.

Si les conditions de développement sont localisées et peuvent être éliminée, le remplacement local peut être envisagé.

Sinon, le remplacement local doit s'accompagner d'un traitement général.

La question de savoir si le remplacement doit être total ou partiel dépend de l'importance des dégats et de l'efficacité du traitement fongicide (et notamment de son action en profondeur dans le bois).

Traiter contre les xylophages dépend du risque de les voir arriver et du coût supplémentaire de l'opération.

L'osb semble ne pas tenter les insectes, mais je ne sais pas ce qu'il en est pour la mérule.

A mon avis, l'idéal est de tout traiter, remplacer, vérifier, revoir,... mais entre l'idéal et la réalité... le portefeuille s'interpose!

Tout dépend donc de votre situation précise et de l'équilibre entre le niveau de risque de voir réapparaître le problème et le niveau de risque que votre budget peut accepter.

Une chose importante est d'identifier toutes les zones où la mérule est susceptible de se développer, les vérifier, éventuellement les traiter (préventivement) ou éliminer les facteurs de développement.

19/08/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 
Merci Walter.3

L'origine semble avoir été au niveau d'une corniche et de tuiles fendues juste au-dessus.

La toiture a été vérifiée et la zinguerie de la corniche a été remplacée peu de temps avant que je ne découvre cette mérule. L'entrée d'eau devrait avoir disparu. A surveiller cependant.

De toute façon, la partie intérieure de l'échelle de corniche est mangée par lamérule aussi. Il faudra donc intervenir au niveau de la corniche de nouveau... Faire et refaire faire...

Ce sur quoi je m'interroge le plus, c'est l'aspect "moisage" et la solidité à terme des gîtes moisées.

Tous les devis ne citent pas les produits qui seront utilisés. Mais j'ai vu des produits fabriqués par Technichem ou par Hydrothan. Est-ce de bons produits ?
23/08/2008 Vieux  
 
  40 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par isatas Voir le message
N'est-il pas plus sûr de remplacer la totalité de la gîte.
Bien sûr que si. Même sans mérule, un gîtage rafistolé de cette manière n'est pas une bonne chose. Les coûts sont sans doute très élevés, surtout que non prévus, mais à ta place, je privilégierais des solutions longue durée garantie pour mon habitation.

Remplacement des gîtages, remplacement des planchers. L'osb est très bien, l'important n'est pas de savoir si il va résister à la mérule mieux qu'un plancher sapin (la réponse est oui ^^), c'est surtout une question de qualités mécaniques et de rapport qualité-prix par après. Une fois ta maison chauffée, ventilée, avec une toiture/des corniches réparées, la mérule n'aura plus les conditions idéales pour proliférer... Et quant aux spores, oui, elles sont là partout... comme dans peut-être 75% des maisons bruxelloises. Mes 2 voisins ont eu la mérule, et moi pas. Tu crois peut-être que je n'ai pas de spores dans ma baraque ? J'en ai plein fieu, il suffit de marcher dedans et d'en étaler sur ton plancher avec tes semelles. Ou alors elle sent une bonne odeur de bois de l'autre côté du mur, et elle traverse la brique. Simplement, y a pas les conditions pour qu'elle prenne. Et notamment, tout ce qui est bois chez moi, a été imbibé lourdement de cocktail total anti-tout, fongicide-insecticide-multicide, et j'en suis content.

Mais au niveau budgétaire, ça vaut le coup de remplacer intégralement toutes les pièces touchées par une infestation active, et de traiter préventivement mais totalement tout le reste. Quitte à reporter la cuisine équipée... désolé... c'est du structurel
23/08/2008 Vieux  
  38 ans, Luxembourg
 
bonjour

pas de demi mesure mérule serpula lacrymans il y a trois stade au troisième stade elle est capable de capter l'humiditée dans l'air nécessaire à son développement (d'ou le lacrymans dans son nom) fait venir encore une ou deux société afin de te faire un devis.

mais sans hésiter tu dois en un supprimer toute les causes éventuelles qui ont favoriser l'apparition de ce champignon, ensuite tu dois retirer toutes les parties infectées puis appliquer un traitement sur le bois et sur la maçonnerie restante cette saloperie se déplace également à travers la maçonnerie.

Si ta maison est mitoyenne la mérule vient peut être également de chez ton voisin ou à infecter sa maison.

rien ne t'empêches de remettre un plancher sur ton osb si tu le désires même dans dix ans.

cordialement
23/08/2008 Vieux  
 
  51 ans, Liège
 
Remplacer la totalité de la gîte au lieu de la moiser, c'est semble-t-il grosso-modo le même prix : plus de bois (gîte et planches entières) et moins de main d'oeuvre.

Aïe aïe si la mérule devient indépendante d'une entrée d'eau. C'est vrai que j'ai lu qqpart que le processus de "digestion" du bois génère de l'humidité, ce qui provoquerait une sorte d'auto-alimentation.

Si je remets un plancher sur l'osb par la suite, j'aurai une double épaisseur, donc une petite marche entre le hall et les pièces traitées. Pas bon.

Ganjanoof, tu parles de qualités mécaniques. Quid ? Quel avantage y a-t-il de l'OSB par rapport aux planches de sapin ? Ou inversément ? Quelqu'un m'a dit que Belgique, les planches de sapin était globalement trop humides et qu'au bout de quelques temps elles gondolent. Ce que ne ferait pas l'OSB. Vrai ?
01/09/2008 Vieux  
 
  Namur
 
Ganjanoof,

Quelle est la recette du cocktail "tue-tout" svp
et qui crève le premier, le champignon ou l'habitant ?
A+
A lire également sur BricoZone...
Remplacement plomberie cuivre par PER ? Par monzagse dans Plomberie, +3 24/03/2008
Remplacement 2 directions par rhéostat Par micka dans Electricité, +3 12/02/2008
Remplacement d'un bruleur mazout par un bruleur gaz naturel Par ptit_prince dans Chauffage, +1 10/01/2008
wc suspendu en 2 parties Par lyrcos dans Plomberie, +2 08/11/2007
Remplacement câble aérien par enterré Par gaume74 dans Electricité, +3 27/07/2007


Forum Humidité : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société