Isolation des murs creux.

( dans

» Gros Oeuvre » Isolation

)
Chercher:    

Isolation des murs creux.

- Page 26
Page 26 sur 31 Première page - Résultats 1 à 20 sur 602 Page precedente 162425 26 2728 Page suivante Dernière page - Résultats 601 à 602 sur 602


18/09/2012 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Je pense que les données des entreprises peuvent de communiquer en messagerie privée.
Le but n'étant pas ici de faire de la publicité
18/09/2012 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par AIRCULATOR Voir le message
Je pense que les données des entreprises peuvent de communiquer en messagerie privée.
Le but n'étant pas ici de faire de la publicité
Faut voir, c'est aussi une excellent information, très utile pour les bricoleurs / lecteurs.
Combien de fois on n'a pas cité des peintures Hubo, des raccords Van Marcke, des menuiseries par ci par là ou des vendeurs d'isolant.
Quand qqu doit faire ses travaux, c'est un élément des plus utiles pour lui.


Je comprends assez bien Alex. Ca ne change rien qu'elles soient citées ou pas.
Qu'on écrive Brico ou B*r*i*co, je ne pense pas que ça puisse changer quoique ce soit.
20/11/2013 Vieux  
  29 ans, Namur
 
Bonsoir, je relance le post en espérant avoir des réponses...

Je vois que certain d'entre vous ont fais isoler les coulisses de leurs maisons avec du Knauf Supafil. Je voudrais savoir si ils en sont content? Les économies constatées?

Chez moi il y a une coulisse de 9cm et plus ou moins 225m2 à insuffler.
J'ai reçu un devis aujourd'hui... 20€/m2 htva. Qu'en pensez-vous?

Enfin, ma 3ième et dernière question est là suivant: en ouvrant un mur pour y placer une porte fenêtre, nous avons remarqué que tous les 1 mètre il y a une brique dans le sens contraire comme pour maintenir le mur. Donc plein de pont thermique... Est-il vraiment intéressant d'isoler dans ce cas?

Merci d'avance pour vos réponses, excellent forum

Kevin
20/11/2013 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
La question est, à mon sens, mal posée : vous aurez normalement TOUJOURS (au moins 95%) des réponses positives, tout simplement car on voit toujours une différence quand on isole.

Il faut faire votre choix d'isolant en fonction de sa fiche technique, de votre situation de bâtiment et de vos préférences (écologiques, pratiques, ... budget !)

Pour vos briques perpendiculaires, c'est une technique qui existait avant (quand les briques étaient pas chères )
Mais même si ça créé des petits ponts thermiques, l'isolation sera toujours très intéressante !!!
Par contre, c'est un élément important sur le choix de l'isolant, car il ne faut pas qu'il "coince" lors de l'injection.
22/11/2013 Vieux  
 
  39 ans, Luxembourg
 
Bonjour Kevin,

Pour les briques, je serais pas aussi confiant que Kenshin : comme il faut faire faire un audit énergétique pour bénéficier des primes, c'est quelque chose à faire calculer par l'auditeur !
Si chaque brique se trouve en face des joints de blocs de 19...
22/11/2013 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Je suis certain que ça sera bénéfique. N'oubliez pas qu'on parle d'augmenter la résistance de l'enveloppe ! Bien sûr ce n'est pas idéal, mais intéressant, c'est sûr que oui.
J'attends avec impatience le retour de l'auditeur.
22/11/2013 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Kenshin à raison, ce sera toujours nettement mieux que la situation actuelle.
Les "briques de liaison" représente peut être 5% de la surface. Ce qui donnera au final 5% de surface non isolée.
Il vaut mieux cela que 100% de surface non isolée.

Il faudra tout de même s'assurer que le logement est suffisamment ventilé.
23/11/2013 Vieux  
 
  39 ans, Luxembourg
 
Attention à ne pas confondre "amélioration de l'enveloppe thermique" et amélioration du confort de l'habitation.
Dans mes interventions d'isolation, c'est avant tout le 2ème point que j'ai en tête. Sans ça, on reste dans une optique corporatiste et on ne s'intéresse pas aux fonctions de l'habitat, mais simplement à un aspect avec une vision réductrice qui pour le moins peut générer des dysfonctionnements dans la gestion des flux d'air et d'humidité.

Si ces briques qui représentent 5% de la surface du mur ne posent pas de problème, tant mieux ! Je suis le premier content.
Malheureusement, j'ai visité l'hiver dernier une maison dont la coulisse avait été injectée de mousse PU, sans que l'entreprise ne vérifie l'état de la coulisse : 15 à 20 cm du bas du mur était rempli de mortier (j'ai percé par après) et tout le bas du mur était pourri de condensation... 15 cm = 6% de la surface...

Il me semble qu'il faut être un peu prudent quand on donne un avis sur ce type de forum où beaucoup de néophytes peuvent prendre les commentaires un peu étoffés comme avis d'expert et "bon à foncer".

D'où ma remarque de faire calculer l'impact de l'isolation de la coulisse par un expert (que je ne suis pas !) qui se déplacera sur place...
24/11/2013 Vieux  
  37 ans, Namur
 
Citation:
Posté par AurelienR Voir le message
Attention à ne pas confondre "amélioration de l'enveloppe thermique" et amélioration du confort de l'habitation.
Dans mes interventions d'isolation, c'est avant tout le 2ème point que j'ai en tête. Sans ça, on reste dans une optique corporatiste et on ne s'intéresse pas aux fonctions de l'habitat, mais simplement à un aspect avec une vision réductrice qui pour le moins peut générer des dysfonctionnements dans la gestion des flux d'air et d'humidité.

Si ces briques qui représentent 5% de la surface du mur ne posent pas de problème, tant mieux ! Je suis le premier content.
Malheureusement, j'ai visité l'hiver dernier une maison dont la coulisse avait été injectée de mousse PU, sans que l'entreprise ne vérifie l'état de la coulisse : 15 à 20 cm du bas du mur était rempli de mortier (j'ai percé par après) et tout le bas du mur était pourri de condensation... 15 cm = 6% de la surface...

Il me semble qu'il faut être un peu prudent quand on donne un avis sur ce type de forum où beaucoup de néophytes peuvent prendre les commentaires un peu étoffés comme avis d'expert et "bon à foncer".

D'où ma remarque de faire calculer l'impact de l'isolation de la coulisse par un expert (que je ne suis pas !) qui se déplacera sur place...
Sans oublier que la mousse PU est étanche à la vapeur d'eau, alors que d'autres isolants offrent une perméabilité à cette vapeur...ce qui joue un rôle important dans le "résultat" final.
25/11/2013 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par AurelienR Voir le message
Attention à ne pas confondre "amélioration de l'enveloppe thermique" et amélioration du confort de l'habitation.
Dans mes interventions d'isolation, c'est avant tout le 2ème point que j'ai en tête. Sans ça, on reste dans une optique corporatiste et on ne s'intéresse pas aux fonctions de l'habitat, mais simplement à un aspect avec une vision réductrice qui pour le moins peut générer des dysfonctionnements dans la gestion des flux d'air et d'humidité.

Si ces briques qui représentent 5% de la surface du mur ne posent pas de problème, tant mieux ! Je suis le premier content.
Malheureusement, j'ai visité l'hiver dernier une maison dont la coulisse avait été injectée de mousse PU, sans que l'entreprise ne vérifie l'état de la coulisse : 15 à 20 cm du bas du mur était rempli de mortier (j'ai percé par après) et tout le bas du mur était pourri de condensation... 15 cm = 6% de la surface...

Je n'ai jamais dit qu'il fallait faire les chose n'importe comment!

D'abord, on ne parle pas
Il me semble qu'il faut être un peu prudent quand on donne un avis sur ce type de forum où beaucoup de néophytes peuvent prendre les commentaires un peu étoffés comme avis d'expert et "bon à foncer".

D'où ma remarque de faire calculer l'impact de l'isolation de la coulisse par un expert (que je ne suis pas !) qui se déplacera sur place...
Je n'ai jamais dit que l'on pouvais ce permettre de faire les chose n'importe comment!

-Dans le cas présent, on ne parle pas d'une coulisse replie de mortier, mais bien de brique qui font ponctuellement la liaison entre mur intérieur et parement.

-On parle de laine de verre insufflée et pas de polyuréthane injecté. L'impact sur l'hygrométrie du bâtiment est significativement différent.

-N'oubliez pas que mon intervention précédente ce termine par: "Il faudra tout de même s'assurer que le logement est suffisamment ventilé."

Avec une ventilation correcte, on peut éviter les nombreux problèmes occasionné par les ponts thermique.

Remarque, l'auditeur ne fera aucuns calculs complémentaire pour prendre en compte les fameuse brique dans la coulisse.

Citation:
D'où ma remarque de faire calculer l'impact de l'isolation de la coulisse par un expert (que je ne suis pas !) qui se déplacera sur place...
Moi, je le suis.
25/11/2013 Vieux  
 
  39 ans, Luxembourg
 
benlan : ma remarque - générale - n'avait pas l'ambition d'être une attaque personnelle, navré qu'elle eût pu être considérée comme telle.
04/06/2014 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Je me permets de remonter le sujet dans le cadre la planification de travaux de rénovation.

J'ai une maison avec des murs composés comme suit:

Bloc de béton / laine de verre 6cm / brique de parement.

Cela concerne les parties "habitées" de la maison.

Les combles de la maison sont des combles perdus que je vais faire aménager.
Bien sur, la toiture sera isolée mais se pose la question des pignons...

Les pignons eux sont "creux" c'est à dire = Bloc / 6cm de vide / brique de parement.

Mes questions :

Est-il envisageable de d'isoler les pignons via insufflation de flocons de LDV?

Je me pose pas mal de questions parce qu'il y a des arguments pour et contre a savoir:

Pour:

Avec la toiture isolée, il y a un risque de création de zone froide au niveau des pignons si pas isolés => risque de condensation sur les murs intérieurs.

De manière plus générale, si pas d'isolation moins de confort et plus de dépenses énergétiques.


Contre:

La toiture a 35 ans et une sous-toiture NON-HPV donc l'isolation va se faire entre chevrons avec 16cm de LDV prévue pour l'isolation sous sous-toiture NON-HPV et puis un pare-vapeur posé sur la LDV (la aussi pare-vapeur prévu pour cette configuration qui est peu perméable à la vapeur pour éviter la condensation en dessous de la sous-toiture).

Bref, dans cette configuration, il va falloir correctement ventiler et le fait de laisser les pignons non isolés n'est-il pas souhaitable afin de laisser une "porte de sortie" à la vapeur?

D'avance merci pour vos avis.
05/06/2014 Vieux  
  Namur
 
Bonjour.

Je ne vois pas en quoi ne pas isoler le pignon laisserait la vapeur sortir.
faut pas confondre isolation, etancheité à l'air, etancheité à la vapeur, etancheité au vent, etancheité à la poussiere et etancheité à la pluie ^^
05/06/2014 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Donc on doit considérer qu'un pignon en bloc de beton est totalement imperméable à la vapeur?

Autre question: mes murs, sur une hauteur totale d'environ 5m50 (du sol à la fleche du pignon), la coulisse est isolée en ldv sur 2,50cm et rien entre 2.50cm et le toit.

L'insufflation de flocons de LDV est-elle possible? le "poids" du matériaux insufflé ne risque-t-il pas de tasser la LDV posée "classiquement" à la construction?

Dernière modification par pook 05/06/2014 à 12h01.
05/06/2014 Vieux  
  Namur
 
Non, je voulais simplement dire que l'etancheité à la vapeur n'ameliore pas l'isolation, juste l'etancheité à l'air
06/06/2014 Vieux  
 
  38 ans, Hainaut
 
Je crois qu'on ne se comprend pas:

Mon problème est que j'ai une sous-toiture NON perméable à la vapeur donc il me faut limiter au plus possible la migration de vapeur vers la sous-toiture pour éviter le risque de condensation au niveau de la sous-toiture.

Si j'isole mon pignon je ne le rends pas étanche mais j'augmente la résistance globale du pignon au passage de la vapeur ce qui implique que j'ai plus de vapeur qui migre vers la toiture et ma sous-toiture imperméable non?
06/06/2014 Vieux  
  55 ans, Liège
 
Si le pignon est isolé avec de la laine de verre, celle-ci étant perméable à la vapeur, ça ne devrait pas changer grand-chose. (Je pense)
06/06/2014 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Si tu n'isoles pas ton pignon, la vapeur d'eau va se condenser plus facilement sur le mur froid et tu auras des taches d'humidité. Donc isole, cela ne pose pas de soucis d'injecter de la laine de verre.
12/06/2014 Vieux  
  Hainaut
 
Bonjour, une partie de mon habitation est faite d'un mur creux avec coulisse non isolée (~6cm). Par ailleurs, les chassis ont 30 ans. Ils ont beau être munis de DV, ils sont en bois et semblent avoir été peu entretenus.

Je compte donc
- remplacer mes châssis
- faire remplir la coulisse

Question : dans quel ordre vaut-il mieux faire ces travaux (d'un point de vue pratique, pas énergétique, puisque je compte faire les 2) ? En gros, est-ce que le remplissage d'un coulisse peut abimer des chassis, ou au contraire est-ce qu'un menuisier peut abimer l'isolant en changeant un chassis ?
12/06/2014 Vieux  
  45 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Duracell Voir le message
Bonjour, une partie de mon habitation est faite d'un mur creux avec coulisse non isolée (~6cm). Par ailleurs, les chassis ont 30 ans. Ils ont beau être munis de DV, ils sont en bois et semblent avoir été peu entretenus.

Je compte donc
- remplacer mes châssis
- faire remplir la coulisse

Question : dans quel ordre vaut-il mieux faire ces travaux (d'un point de vue pratique, pas énergétique, puisque je compte faire les 2) ? En gros, est-ce que le remplissage d'un coulisse peut abimer des chassis, ou au contraire est-ce qu'un menuisier peut abimer l'isolant en changeant un chassis ?
J'ai fais remplacer mes châssis l'an dernier et remplir la coulisse ce mois d'avril. voir reportage ici :

http://www.bricozone.be/fr/isolation...age-86688.html

Je pense que cet ordre est le plus pratique pour tout le monde et le plus performant.

Lors du remplacement des châssis, de l'isolant de la coulisse peut s'évacuer même si celui-ci contient un liant.
Si trop d'isolant est perdu, je doute fort qu'il soit complètement remplacer par la mousse lors du remplacement des châssis.

Aucun risque d'abimer les châssis, ils forent dans les murs, injectent les billes et rejointoient.

Bon courage.
Page 26 sur 31 Première page - Résultats 1 à 20 sur 602 Page precedente 162425 26 2728 Page suivante Dernière page - Résultats 601 à 602 sur 602


A lire également sur BricoZone...
Isolation des murs par l'intérieur Par Warzouille dans Isolation, +10 26/06/2008
Réaliser des rainures propres dans des murs de plâtre? Par zeta1083 dans Electricité, +2 11/03/2008
isolation des murs???????? Par bobo dans Isolation, +1 08/02/2008
isolation supplementaire mur creux Par pat30666 dans Isolation, +4 02/01/2008
Isolation des murs Par Starena dans Isolation, +5 22/07/2007


Forum Isolation : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société