Isolation mur de ferme

( dans

» Gros Oeuvre » Isolation

)
Chercher:    

Isolation mur de ferme

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Bonjour,

J'aimerais isoler certains mur de la ferme, très sain et sans trace d'humidité, qui font entre 50 et 60cm d'épaisseur.
Je souhaiterais pouvoir y cacher les cables et quelques tuyaux.

Mon choix d'isolant se portait sur la fibre de bois. J'ai deux questions si vous le permettez:

1) N'est pas risqué de poser directement contre la pierre la fibre de bois et ne vaut il pas plutôt laisser un espace ventillé entre le mur et l'isolant, sachant qu'une ventilation mécanique ne sera pas installée?

2) Faut il un pare vapeur et si oui, doit il toujours être au plus prêt de la plaque de platre qui sera apparente depuis l'intérieur de la pièce? Doit on laisser un espace entre le pare vapeur et la plaque de plâtre?

Merci beaucoup et si vous avez une idée de montage, merci de la partager car je surfe sur internet depuis 3 jours et je ne trouve pas 2x le même montage.

Isolation mur de ferme
02/09/2009 Vieux  
jmp
  40 ans, Liège
 
J'ai participé à un aménagement d'une ancienne étable attenante à une ferme avec également des murs épais... la solution mise en place est une structure en bois avec un espacement de l'entraxe des bois de 60cm afin de pouvoir y mettre des plaques de Fermacell. Dans le vide de la structure passent les câbles et les conduites d'eau. Les espaces sont ensuite bourrés avec l'isolant.

Dans ton cas comme tu envisages la laine de bois tu n'as pas besoin de pare-vapeur (dixit le fabriquant)...
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Donc si je comprends bien, la laine de bois est directement en contact avec le mur (elle est contre) ET le farmacell. Tout se touche, pas de vide d'air?
02/09/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Il y a pas mal de discussions sur le fait d'isoler ou non par l'interieur.

Dans ton cas (qui est identique au mien, meme type de murs) tu perds l'inertie de tes murs (qui est importante) en isolant par l'interieur.
J'ai le meme type de transformation en cours et j'ai decide de ne pas isoler.

Pour cacher les cables et tuyaux, Fermacell ou Gyproc sur structure Metal Stud ou lattage bois.
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
En fait, dans les pièces déja habitable, les murs sont juste plafonnés +- et ils sont super secs.
Est ce que je vais vraiment gagné en quelque chose en isolant? C'est à réfléchir comme tu dis, surtout que dans l'autre partie de la maison, c'est de la pierre du pays sur 60-70cm.
02/09/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Par contre la ou tu gagneras c'est en isolant a fond le toit
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Non, pas l'extérieur, hors de question, la façade est magnifique en pierres bleues. Et puis, j ai loué une maison avec de la vieille pierre apparente et ca dégage quant même pas mal de poussières.

Le toit, on ne va pas l isoler tout de suite, mais plutot les plafonds du 1er. On l isolera quand on aménagera le 2e. Sinon, on a 160m² de toit a isoler... et ca va faire très mal quand on y passera.
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Donc votre avis, c'est de ne pas isoler les murs du tout pour garder par exemple en été, l'avantage de l'inertie de la pierre qui reste plus froide. Juste?
02/09/2009 Vieux  
 
  34 ans, Namur
 
Pour conserver une partie de l'inertie thermique des murs, une bonne idée est de remplacer la finition Gyproc ou Fermacell par un bloc Ytong. Le bloc Ytong a cela de particulier qu'il est en même temps isolant et "accumulateur" car entre sa face intérieure et extérieure, il y a un gradient thermique (en gros ).

Chez nous, on a isolé les murs de cette manière. Les murs en ytong ont été monté sur la nouvelle dalle de sol en béton. L'isolation a été posée entre l'ytong et l'ancien mur. Puis un béton isolant a été coulé sur la dalle (donc plus de pont thermique puisque contact entre ytong et béton isolant). Enfin, la chape de finition a été coulée. De cette manière, on fait d'une pierre deux coups : murs et sols...
02/09/2009 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Ai retrouve la discussion sur l'isolation interieure.

On parle d'un cas similaire au tien (et au mien) a partir du milieu de la 4eme page.

http://www.bricozone.be/fr/isolation...age4-5092.html
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Je vas lire la discussion, merci.

BlocYtong pas possible dans une ferme du 19e avec planchers en bois...

Maintenant, de 50 à 70cm de pierre massives du pays ne suffisent elles pas comme isolant? Je ne voudrais pas en arriver au point d avoir de la condensation chez moi sur les fenetres tellement c est isolé.
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Voici ce que j ai lu sur ce ficher de la RW:

http://energie.wallonie.be/servlet/R...ns.PDF?IDR=414

pages 52:
les murs pleins traditionnels ne
garantissent pas l’étanchéité aux
pluies, ne sont pas performants du
point de vue isolation thermique, et
s’ils sont susceptibles d’assurer un
certain confort en été, ils sont souvent
le siège de condensations superficielles
et de remontées capillaires;

Hum....
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Le rapport dit en terme de conclusion:

les murs pleins isolés par l’intérieur
Conclusion
doivent nécessairement être protégés
des pluies par un revêtement performant.
L’isolation intérieure permet de
réduire très sensiblement les déperditions
calorifiques, mais ne contribue
certainement pas à l’obtention d’un
confort d’été satisfaisant et augmente
les sollicitations hygrothermiques de
la maçonnerie.
Quant aux risques de condensation
superficielle (pont thermique à la jonction
avec les parois adjacentes) et de
condensation interne, ils sont réels si
des précautions ne sont pas prises lors
de l’exécution; cette solution ne doit
être retenue que lors de travaux de
rénovation et pour autant qu’une isolation
par l’extérieur ne soit pas possible.
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Pages 7 et 8 du doc de la RW, ils répondent à ma question: isolation. Latage sur le plafonnage intérieur avec isolant entre le latage, pare vapeur éventuel, puis panneau de finition.
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
4.2.6. Risque de condensation interne

Si le mur n'est pas revêtu extérieurement
(peinture ou enduit), les risques de condensation
interne sont nuls.
Pour qu'en présence d'un revêtement extérieur
offrant une certaine résistance à la diffusion de
vapeur, il y ait un risque de condensation interne
en période hivernale, il faut que le climat
intérieur soit anormalement chaud et humide
(classe de climat intérieur IV comme dans les
piscines, cuisines industrielles, certaines
industries). Il faut en outre que la résistance à
la diffusion de vapeur de la protection extérieure
soit sensiblement supérieure à celle des
enduits extérieurs courants
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Heu.......

4.2.5. Présence de ponts thermiques

Le mur plein traditionnel ne comporte pas - au
sens de la définition - de pont thermique dans
la mesure où tous les matériaux disposent de
caractéristiques thermiques similaires.
Le niveau d'isolation de ces maçonneries est à ce
point médiocre que l'ensemble de la paroi
02/09/2009 Vieux  
 
  34 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Hauffman Voir le message
Je vas lire la discussion, merci.

BlocYtong pas possible dans une ferme du 19e avec planchers en bois...

Maintenant, de 50 à 70cm de pierre massives du pays ne suffisent elles pas comme isolant? Je ne voudrais pas en arriver au point d avoir de la condensation chez moi sur les fenetres tellement c est isolé.
Pour les étages, j'ai opté pour le lissage des murs, puis une isolation en liège collé. Ensuite, gytex et enduit. C'est nickel comme résultat.
02/09/2009 Vieux  
  36 ans, Liège
 
Tu as enduit directement sur le Liège?
02/09/2009 Vieux  
 
  34 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Hauffman Voir le message
Tu as enduit directement sur le Liège?
J'ai collé le gytex avec du plâtre-colle sur les plaques de liège (expansé dans mon cas), puis enduit le tout avec du Fix-Finish.
02/09/2009 Vieux  
 
  41 ans, Namur
 
Chez moi j'ai procédé comme ceci :

Chevron tous les 60 cm avec entre des panneaux de cellulose de 6 cm d'épaisseur (cela aurait pu être de la laine de bois) puis freine vapeur (il en faut un même avec la laine de bois!!) puis double lattage croisé et enfin fermacell 12,5

Le double lattage permet l'encastrement des blochets, des cables électriques, conduites d'eau, etc... SANS percer votre freine vapeur ce qui est bcp mieux.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Isolation toît de ferme: sous toiture (voir photo) Par Hauffman dans Gros Oeuvre, +2 28/08/2009
isolation mur beton Par oceane dans Isolation, +2 02/08/2009
isolation mur en pur?? Par pitchou111 dans Isolation, +8 09/08/2008
Isolation Toiture et mur. Par bohemianvirtual dans Isolation, +3 11/10/2007


Forum Isolation : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société