Le bruit de mes voisins passe par la dalle... help

( dans

» Gros Oeuvre » Isolation

)
Chercher:    

Le bruit de mes voisins passe par la dalle... help

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


10/01/2013 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par Robinson Voir le message
Ha, non ce n'était pas un message subliminal pour tenter de la vendre ici, ce serait assez maladroit, avec tout ce que j'en ai dit


Pour la maitrise d'un locataire, l'expérience dans de précédents logements (appartements) m'a montré, à mon grand étonnement, qu'une négociation est parfois possible et donne des résultats si menée avec tacte et constructivité. Evidemment, ça a ses limites. Il faut que l'interlocuteur ait une bonne « base » et un minimum de civilité.



On ne peut pas tout prévoir, mais une bonne sélection c'est efficace. Les gens à « problèmes », je les sens venir dès les premiers instants. Et ça se vérifie toujours.


En connaissant les horaires et habitudes des voisins, on peut effectivement limiter les nuisances, en s'adaptant, mais ça reste une sorte d'équilibre instable, et c'est ça que je n'ai jamais accepté. Par exemple, mon voisin actuel a un chien assez calme et bien éduqué, mais il aboie, comme tous les chiens, de manière régulière, quelques fois par jour pour certaines raisons, de manière imprévisible. Mais tous les jours forcément. C'est pas trop genant quand on est éveillé, mais si on dort, ça réveille.


Ca veut dire, que je ne pourrai jamais, 365 jours par an, faire de sieste en journée sans etre réveillé, ou faire la grasse matinée un dimanche après une longue semaine de travail, parce que le chien aboie toujours avant de sortir dans le jardin, vers 8h du matin et l'après-midi. Donc j'ai acheté pour 250.000 euros une maison que je mettrai 20 ans à payer, et dans laquelle je ne peux pas faire quelque chose d'aussi simple et essentiel que... dormir.


Après on nous parle de solidarité à longueur de journées, mais quand il s'agit de penser à respecter ses voisins plutot que de ne penser qu'à soi, peu de gens en sont capables. La solidarité moderne c'est « pensez à moi, mais allez vous faire foutre ».


Enfin, ici je parle de bruits aériens, alors qu'au départ, on parlait de bruits d'impacts. Qui sont bien plus irritants. Par exemples, les bruits de pas avec des talons. Dans mon précédent appartement, c'était l'horreur. Un immeuble vieillissant où les carrelages ont été posés directement sur la chape...

Je pensais qu'avec une maison, même mitoyenne, je serais enfin débarassé de ce problème. Et bien non. C'est incroyable, mais lorsque la voisine marche avec des talons dans son salon, on l'entend dans CHAQUE pièce de ma maison, du garage au rez-dechaussée jusqu'aux chambres au 2ème étage.



Et quand on est dans un pièce à l'extrème opposé du voisin, donc contre la troisième façade libre, on a quand même l'impression qu'il y a quelqu'un au-dessus, où juste à coté... Les bruits d'impacts, c'est comme une souris qui se promène dans le plafond, ça passe partout.


J'aurais déjà du faire appel à un spécialiste du son, pour en parler plus concrètement, mais j'avais déjà bien à faire avec le chauffage et d'autres aménagements. Je ne manquerai pas de poster ici si je trouve des solutions, ou si j'ai fait des tests intéressants.
Vu votre sensibilité au bruit il fallait acheter une maison 4 façades au fin fond de la campagne (et encore, attention aux coqs!).

Là, clairement les voisins n'en peuvent rien...
11/01/2013 Vieux  
  36 ans, Namur
 
L'épaisseur est effectivement réduite si on fait l'isolation à la source. Un tapis fin sous le revetement de sol devrait déjà fortement réduire les bruits. Mais je me dis que quitte à refaire le sol, autant mettre une bonne couche. Le tout est de trouver le bon compromis entre efficacité et modifications.

Quelqu'un que j'ai vu l'avait fait dans son appartement. La nouvelle chape était assez épaisse, au moins 5cm de plus, mais le résultat était impeccable. On entendait plus d'impacts en dessous. Mais peut-être qu'1cm d'un bon isolant bien placé aurait suffit... C'est justement là que la science et l'expérience devrait nous aider. Mais ce genre d'info précise est difficile à trouver.

Oui j'aurais besoin d'une villa. Et on peut plus facilement se débarasser d'un coq que des bruits d'impacts. Coq au vin, coq à la broche, ...

Je pense ne pas faire de bruit et n'avoir jamais gené mes voisins. Parfois ils me demandent si j'habite encore chez moi, tellement je suis discret. Pourtant, j'ai une vie très active. Dans ma jeunesse j'étais disc-jockey. Mais ça se passait en boite, ou dans des salles prévues pour. Chez moi c'était avec un casque. J'ai jamais dérangé mes voisins.

Pendant de nombeuses années, je sortais tous les week ends avec des amis pour des soirées plutot remuantes. Je rentrais régulièrement en pleine nuit, et mes voisins ne l'ont jamais remarqué.

Actuellement je rénove ma maison, je fais toutes sortes de travaux, mais contrairement à certains voisins, je ne scie pas le dimanche.

On peut faire plein de choses et être très actif sans pour autant "polluer" l'environnement des autres. Questions d'organisation et d'éducation... Mais j'admets qu'une bonne part des problèmes ne sont pas du au comportement exagéré des voisins, mais à la structure qui AMPLIFIE des bruits ordinaires. D'où ce sujet.
23/04/2013 Vieux  
 
 
Bonjour,

Etant dans la même situation (maison mitoyenne, avec dalle commune), j'aimerais savoir si l'un de vous a pu réaliser des travaux depuis et, le cas échéant, quels sont les résultats obtenus (concernant les bruits aériens et les bruits d'impact).

Merci d'avance de votre retour !
23/04/2013 Vieux  
  34 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Il est délicat de parler de résultat obtenu avec un "matériau" dans le sens où :

- l'installation du même matériau chez vous n'aura pas le même impact dans votre habitation (de part sa construction différente et l' "amplitude" de la problématique)
- la sensation d'amélioration est très subjective (sauf si celle-ci a été quantifié par une série de mesure acoustique avant/après travaux)
23/04/2013 Vieux  
 
 
Je sais bien que les solutions ne sont pas universelles et que l'efficacité chez l'un ne la garantit pas chez l'autre, mais il me semble intéressant de bénéficier de retours sur le traitement des bruits d'impact par autre chose que le traitement de la dalle.

Un expert de l'isolation acoustique (auteur d'un célèbre ouvrage du domaine) m'a indiqué qu'une partie du son était répercutée par le mur mitoyen "en général" et, donc, l'isolation du mur pouvait contribuer à réduire les bruits d'impact. C'est une donc une source d'espoir pour les personnes concernées. Et si des solutions semblables ont été mises en oeuvre et ont porté leurs fruits, il est important d'en faire part !
24/04/2013 Vieux  
  34 ans, Hainaut
 
Pour un plancher continu dans un bâtiment monolithique, la contribution des murs latéraux sur le niveau sonore perçu dans la pièce de réception dépend du rapport des masses surfaciques du plancher et de ces murs latéraux. Cependant, ce traitement est complémentaire et ne permet pas à lui seul d'obtenir une situation confortable.
25/04/2013 Vieux  
  36 ans, Namur
 
Slyder, pour répondre à votre question concernant l'évolution de mon problème acoustique, j'ai récemment "bouché" une ouverture entre 2 pièces de ma maison avec des plaques Acoustix version Fermacell + Panterre. Ce sont les plus efficaces de la gamme.

Je les ai simplement fixé au mur comme deux plaques ordinaires, avec un joint souple en-dessous pour les désolidariser du sol. Il y a même 1mm d'écart entre les deux car j'ai fait ça vite fait et je n'ai pas encore terminé de boucher avec de l'enduit souple les failles.

Bien entendu, il s'agit là d'un "brouillon", qui n'a rien à voir avec la pose précise spécifiée par Acoustix, qui préconise des métal studs (ou montants en bois) et un matériau de remplissage contre l'effet résonance, par ex Homatherm, qui fait aussi isolant thermique.

Mais mon but était ici de développer un "feeling" du matériau pour tester déjà son absorbtion de son dans un environnement que je connais bien, avec des sons que je connais.

Il y a dans une pièce une frigo bruyant, et je voulais pouvoir ne plus l'entendre, et dormir dans l'autre pièce. Mission accomplie! Ca marche, même avec une mauvaise étanchéité et un placement "cochon".

Mais bon... c'est juste un bruit de frigo... Quand on marche en trainant des pantoufles à côté, ça s'entend. Par contre, la musique, si pas trop fort, ça atténue fort.

Disons que pour les bruits aériens, une bonne double cloison Acoustix bien réalisée, ça devrait bien isoler. Mais pour les bruits d'impacts du voisin, c'est tout autre chose!

Clairement, quand je colle l'oreille aux différents murs (et ce n'est même pas nécessaire tellement les bruits d'impacts son identifiables de partout), je constate que les bruits mitoyens se répandent bien AU-DELA du simple mur mitoyen. Donc doubler celui-ci serait surement efficace pour les bruits aériens (par exemple voix et musique du voisin) mais pas du tout pour les bruit d'impacts.

Pour celà, il faudrait une désolidarisation complète de CHAQUE MUR, donc la boite dans la boite, ce qui pour ma maison est quasi irréaliste. Chaque recoin devrait être couvert. Ma maison est une maison "d'architecte". Disons que l'architecte, il y a 30 ans, s'est un peu pris pour un artiste, en faisant des formes de murs compliquées, mais en négligeant la transmission des bruits. Donc très difficile d'aller refaire toute une strucure cubique de doublage.

Autre problème, certaines pièces ont été refaites à grands frais (meubles design, encastrables) par l'ancien propriétaire. Si je devais refaire les murs, ça veut dire tout casser...

Et pour terminer, vu le prix des planches Acoustix, et des accessoires, j'ai calculé approximativement (mais je peux me tromper) que pour une des pièce principale de vie, qui fait 9m x 4m, en doublage de tous les murs, du plafond, et une nouvelle chape acoustiqe, ça tournerait autour des.... 15.000 euros. Sans compter la main d'oeuvre. Heum... Et avec ça il me reste encore environ 180m2 de la maison non isolés...

Bref, c'est irréaliste. Ce serait possible dans une très vieille maison en ruine, achetée à très bon prix, où tout est à refaire, et où on profite du doublage des cloisons pour faire une isolation thermique en plus. Là ça vaudrait la peine, quitte à refaire les murs, de les faire en Acoustix. Mais quand on a une maison qui est déjà bien finie (et donc achetée au prix correspondant) c'est de la folie.

(triste) Conclusion: faut s'habituer aux bruits, ou déménager. Ou négocier avec le voisin. Le mien est compréhensif, et je suis diplomate, mais comme évoqué précédemment, ce sont des bruits de vie ordinaires qui deviennent agaçant à cause de la structure. Je ne peux pas l'empêcher de vivre.

Donc je vais essayer de trouver l'équilibre entre quelques efforts des voisins pour qu'ils limitent tant qu'ils peuvent les bruits, et une tolérance à développer chez moi. Mais j'ai du me faire à l'idée que je ne resterai pas dans cette maison. Je suis déjà sur un projet de construction. Mais ça prendra des années. Pour le budget, et la mise en route. C'est très décévant, alors que je dois quand même faire des frais fonctionnels pour cette maison, dans laquelle je ne resterai pas.

Ce ne sera pas une arnaque pour celui qui l'achètera, parce que la plupart des gens n'entendent pas ça, et font tellement de bruits eux-mêmes qu'ils ne peuvent même pas imaginer que ce soit un problème. Il faut juste savoir que pour les gens qui sont sensibles aux bruits, il faut éviter à tout prix les maison mitoyennes ou appartements. Sauf si c'est hyper bien conçu dès de le départ à la construction. Sinon => villa obligatoire

A noter que je vois régulièrement des nouvelles constructions chères, soit disant "haut standing" d'appartements et maisons mitoyennes, et quand je demande des plans ou des détails sur l'isolation acoustique, c'est le grand flou...

Dernière modification par Robinson 25/04/2013 à 10h48.
25/04/2013 Vieux  
 
  42 ans, Bruxelles
 
Hello,

Pour faire bref, j'en suis arrivé aux mêmes conclusions. J'ai fait poser il y a plus d'un an dans notre chambre à coucher une cloison fermacell/panterre + homatherm désolidarisée du mur mais cela n'a (comme je le craignais) que très peu d'influence sur les bruits solidiens.

Je compte cependant rénover en profondeur ma maison dans quelques années et faire poser des cloisons sur tous les murs mitoyens + des chapes acoustiques car le bruit transite surtout par les dalles (pas de boîte dans la boîte, ça me semble irréalisable). Mais il s'agit de gros travaux et ce n'est pas au programme pour l'instant. De toute façon, je ferai faire un cahier des charges par un professionnel (acousticien) avant de commencer de tels travaux, à condition que j'en trouve un bien sur
26/04/2013 Vieux  
  36 ans, Namur
 
Concernant les acousticiens, j'ajoute que j'en ai aussi cherché. Je n'ai pas beaucoup cherché, mais parce que j'ai vite constaté que c'est difficile (et j'ai d'autres priorités urgentes pour la maison, comme la toiture ou les chassis).

J'avais commencé par un bureau d'étude qui a conçu un grand batiment à appartements que je connais et qui est particuilèrement bien insonorisé. Mais ils n'ont rien de prévu pour des particuliers. Forcément, ces petits contrats embetants ne les intéressent pas.

J'ai envoyé quelques demandes infos par web/email à d'autres, sans réponse. Probablement pas intéressés. Ils savent sans doute que les solutions à proposer sont hors de prix pour un particulier et une maison déjà construite.

Il faut aussi dire que c'est un domaine qui concerne peu de gens, donc rare, où les gens avec une réelle expertise PRATIQUE sont tout aussi rares (c'est à dire des gens qui ont fait réaliser des isolations acoustiques en vrai, avec un résultat très net, et qui ne vous parlent pas de décibels sur un graphique).

Je connais plusieurs architectes, pas spécialisés dans ce domaine, et ce qu'ils me disent, ce sont les mêmes infos généralistes que vous pouvez trouver en 2 min de recherche sur le web. En fait non, généralement, avec toutes les recherches que j'ai déjà fait sur le sujet, c'est moi qui informe les architectes...

Dernière modification par Robinson 26/04/2013 à 12h09.
04/05/2013 Vieux  
 
 
Merci à tous les deux pour votre retour détaillé !

D'après un expert du sujet (auteur d'un ouvrage dédié), les bruits d'impact sont aussi parfois associés à des bruits aériens.
Par exemple, une porte qui claque "génère" à la fois un bruit aérien et un bruit d'impact.

De ce fait, en isolant le mur mitoyen, il est possible d'atténuer indirectement une partie de ces bruits, dans certains cas tout du moins (dans les cas où ). Il m'a ainsi évoqué plusieurs interventions pour lesquelles le montage d'une contre-cloison bien désolidarisée avait eu pour effet de réduire fortement les bruits aériens (c'était le but recherché) mais aussi d'atténuer un peu les bruits d'impact (sans que ça ne soit l'objectif premier). Une sorte de deuxième "effet kiss cool" assez positif...

Mais, bien entendu, cela pourra fonctionner dans certains cas, pas dans d'autres. Tout dépend à quel point le sol, en particulier, transmet ou non "l'énergie" du bruit.
11/01/2016 Vieux  
  34 ans, Hainaut
 
En fonction des travaux, des normes sont à respecter...Avez-vous une garantie de résultats ou des rapports de mesures permettant de quantifier l'amélioration ?
11/01/2016 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
pas tout a fait le meme genre de probleme, mais ca pourrait faire partie de la solution

a la maison l'etage est fait en poutrelles + OSB. lors de la renovation, on a mis 18 cm de laine de verre., parfait pour les bruits aérien, mais ca n'attenue pas les bruits d'impacts.

on a fait coller du liege ( 4mm d'epaisseur ) comme finition, on nous avais vraiment rassuré au magasin que ca absorbait vraiment bien les bruits d'impacts .... et c'est vrai !

certes on entend encore des bruits d'impacts quand on est au rez-de-chausée et que les enfants courent en haut, mais ca a diminue d'au moins 75%


donc la solution c'est peut etre d'arriver a convaincre les voisins de mettre du liege au sol chez eux.
ca fait 4mm, donc pas grand chose, et on sait avoir plein de finition interessantes....
11/01/2016 Vieux  
  36 ans, Hainaut
 
Peut être prendre rdv avec un spécialiste du sommeil voir un psychologue car la on frise le trouble obsessionnel
Et savoir que être réveiller par le bruit d'un frigo ou autre pourrais être signé d'un mauvais sommeil ?
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Bruit dans mes canalisations Par Zébrion dans Plomberie, +6 22/02/2011
Quels sont mes droits (vs voisins) ?? Par thibouille dans Abords, Allées, Jardins, +23 03/09/2010
mes gouttières font du bruit Par falsniper dans Finitions, +6 27/05/2010
bruit dans mes radiateurs Par beabea dans Chauffage, +9 29/12/2009
Dénoncer la ruine de mes voisins ? Par shara dans Divers, +18 11/10/2009


Forum Isolation : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !

Ajoutez votre société