Membranes d’étanchéité à l’air pour les châssis: quoi et comment ?

( dans

» Gros Oeuvre » Isolation

)
Chercher:    

Membranes d’étanchéité à l’air pour les châssis: quoi et comment ?

- Page 8
Page 8 sur 12 Première page - Résultats 1 à 20 sur 229 Page precedente 67 8 910 Page suivante Dernière page - Résultats 221 à 229 sur 229


07/11/2012 Vieux  
 
  45 ans, Liège
 
Merci Vanma.

Je m'aperçois d'avoir confondu les termes "chape" et "dalle de sol" dans mes messages précédents!
Je voulais bien sûr dire "le plafonnage doit descendre jusque sur la dalle de sol".
Sorry...
07/11/2012 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Admettons que pour une raison ou une autre, une partie du joint entre carrelages se déterriore, vous nettoyez à l'eau, ou vous avez une petite inondation, la chape risque de pomper et de transmettre au plafonnage, qui va se déterriorer sérieusement.
La plinthe sert à cacher cette situation.

faites descendre le plafonnage jusqu'au sol, le moindre passsage sous la plinthe va laisser passer l'eau de nettoyage que le plâtre va pomper.
Pour moi, et pour mes partenaires de l'entreprise, il est absolument interdit de faire descendre le plafonnage jusqu'à la chape, sous peine de problèmes garantis à court terme.
Est-ce qu'on peut considérer qu'une vIdéo, faite par n'importe qui, est une référence professionnelle ?????
Chez moi ils ont plafonnés bien plus bas que la chape, à 10 cm du sol, le PUR a en partie été projeté sur le plafonnage (car l'épaisseur d'isolant fait 10 cm. Le chapiste a mis un mousse tout autour pour ne pas que la chappe vienne contre le plafonnage, pour justement éviter les problèmes d'humidité. Donc on peut plafonner jusqu'au sol, mais il faut ce mousse au niveau de la chappe. Une boîte qui a évolué....qui ne fait plus 'comme on a toujours fait'...
07/11/2012 Vieux  
 
  45 ans, Liège
 
Ce mousse périphérique autour de la chape de finition a "toujours" existé non?
Il sert à désolidariser la chape des murs non??
07/11/2012 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Je n'en sais rien, mais si on a le mousse, l'humidité éventuelle de la chape ne peut pas se transmettre au plafonnage.
07/11/2012 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par vanma Voir le message
Lorsque l'on est sur terre plein, le cstc recommande plutôt les membranes.

Pour les raccords sol-murs ailleurs que sur terre plein, il est possile de se passer des membranes en veillant à bien faire la jonction entre le plafonnage et la dalle de sol (PAS LA CHAPE, puisqu'elle vient après !)

Mais l'utilisation des membranes est aussi possible.


Bien entendu, ON n'a jamais fait comme ça (chanson bien connue, hélas !)
Tout à fait....et ON a toujours monté la brique et le bloc en même temps en 'jetant' l'isolant dans le creux... alors que la recommandation actuelle est de monter le bloc, puis l'isolant et enfin la brique, après vérification que l'isolant est bien mis....Mais ON continuera encore à faire comme cela... hélas les traditions ont la vie dure dans ce pays...
08/11/2012 Vieux  
  36 ans, Namur
 
Citation:
Posté par lepasserelle Voir le message
Chez moi ils ont plafonnés bien plus bas que la chape, à 10 cm du sol, le PUR a en partie été projeté sur le plafonnage (car l'épaisseur d'isolant fait 10 cm. Le chapiste a mis un mousse tout autour pour ne pas que la chappe vienne contre le plafonnage
idem chez moi...
et le plafonneur disait que c'était mieux que cela ne sèche pas trop vite non plus...
08/11/2012 Vieux  
  36 ans, Hainaut
 
Bonjour à tous,

Chez moi j'ai fait plafonné jusqu'au sol et j'ai même fait un chanfrein.
Aucune maladie citée plus haut n'est apparue. Maman est de la vieille école et
balance de l'eau chaque semaine pour nettoyer le sol.

Dernière modification par sbalintegro 08/11/2012 à 23h14.
08/11/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Le mousse périphérique, en général de 3 mm, est le joint de dilatation de la chape, pas un système d'étanchéïté.
Et je trouve bizarrre que 5 architectes, d'horizons, d'écoles et d'âges différents , en plus de deux plafonneurs expérimentés, avec qui je travaille depuis des années,sans soucis, sont tous d'accord pour dire qu'on arrête au dessus de la chape et que le plafonnage ne doit pas toucher la chape.
Je pense qu'il y a des plafonneurs sur le forum, peuvent ils nous donner leurs avis SVP ???

Dernière modification par intègre 09/11/2012 à 11h31.
09/11/2012 Vieux  
 
  45 ans, Namur
 
Bonjour,
Je suis intéressée par cette discussion aussi... Je pensais faire plafonner comme sur la vidéo, jusqu'à la dalle. Je n'avais pas pensé aux problèmes d'humidité par la suite.
13/11/2012 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
Le mousse périphérique, en général de 3 mm, est le joint de dilatation de la chape, pas un système d'étanchéïté.
Et je trouve bizarrre que 5 architectes, d'horizons, d'écoles et d'âges différents , en plus de deux plafonneurs expérimentés, avec qui je travaille depuis des années,sans soucis, sont tous d'accord pour dire qu'on arrête au dessus de la chape et que le plafonnage ne doit pas toucher la chape.
Je pense qu'il y a des plafonneurs sur le forum, peuvent ils nous donner leurs avis SVP ???
Intègre je n'ai pas dit que c'était un système d'étanchéité, et je suis d'accord qu'il s'agit bien d'un joint de dilatation, mais il permet également que la chape ne touche pas le plafonnage. Donc même si de l'eau est absorbée par la chape, elle ne sera pas absorbée par capillarité par le plafonnage. Donc on peut plafonner jusque la dalle. Mais il faut que ce mousse soit mis correctement.
02/01/2013 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Lepasserelle #85# donne le lien
http://www.cstc.be/homepage/download...12.pdf&lang=fr

J'en ai extirpé une photo.
Membranes d’étanchéité à l’air pour les châssis: quoi et comment ?
Il serait bien d'avoir un Zoom sur ce détail.
Qui s'y colle auprès du CSTC ? Je n'y ai pas mes entrées.

Accessoirement pour Intègre, on aura peut être aussi leur réponse concernant le Diba sous le 1er bloc au dessus de la dalle.
Sur cette photo de 2012 comme sur celle de 1983, le Diba est toujours là.!!!!!

A Fradeco,

La technique de pose du chassis fenêtre et de son isolant avant la brique de façade est intéressante et sans aucun doute efficace.
Comme le dit Intègre, le surcoût sera sans doute important.
Du côté de Néchin, ça ne posera pas trop de soucis.
Pour ma part, je tremblerai à l'idée de retrouver mes chassis griffés car les maçons devrons encore manipuler beaucoup d'outils et de briques à proximité.
J'aurai beaucoup de mal à trouver le responsable des dégâts.
02/01/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Le mieux est souvent l'ennemi du bien !!!
Le CSTC, peut dire ou écrire ce qu'il veut, c'est principalement de la théorie ou des essais en laboratoire.
Nous, nous croyons beaucoup plus à la pratique et les résultats après 15 - 20ans.
Je ne continue pas cette polémique sur le diba, c'esst du temps perdu, il y aura toujours des "pour" et des "contre"
Comme la polémique sur gaz ou induction. Si vous êtes certain d'avoir fait le bon choix, c'est le principal.
02/01/2013 Vieux  
 
  33 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour et bonne année à tout le monde,

Pour info à ceux que ça intéresse :
  • Pour la jonction intérieur entre la dalle de sol du rez et les murs extérieurs, je n'ai pas fait plafonner jusqu’à la dalle de sol car trop peur des remontées d'humidité et en plus si vous avez une coupure thermique de type Foamglas Périnsul et que le plafonnage touche la dalle de sol, il y a pont thermique.

    Pour faire l'étanchéité à l'air à ce niveau, j'ai goudronné avec du DIPEX (de la dalle de sol jusqu'au plafonnage). J'ai arrêté les membranes à ce niveau, trop pénible à mettre en oeuvre et en plus j'ai remarqué que généralement le PU projeté se rétracte légèrement contre les murs et tire sur cette membrane qui se décolle (sans oublier le coup de cutter du projeteur de PU quand il enlève les plastiques de protection sur les murs).

  • Pour la jonction entre la dalle de sol des étages et les murs extérieurs, j'ai fait plafonner jusqu'à la dalle de sol.

  • Pour la jonction entre les dalles de sol et les murs intérieurs, j'ai fait plafonner jusqu'à ras de la chape.

Résultat, 0,19 1/h au test blower-door.
02/01/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Patdec,

Certes la pose des parements après pose des châssis et autres techniques engendre le risque d'éventuelles dégradations de matériels installés. Ce risque est également à prendre en compte à l'intérieur, pour le plafonneur et c'est pas le moindre

Pour ce qui est du prix de la mise en oeuvre. Toutes techniques nouvelles nécessitent un temps d'adaptation. Une fois maîtrisée, les prix s'adapteront mais cela ne ce ferra pas du jour au lendemain.

Avec le recul, c'est vrais, que des techniques utilisées et parfois imposées pour les grands immeubles ne sont pas toujours applicables aux habitations privées .

Pour ce qui est du CSTC, il est vrais que ses conclusions résultent de résultats d'études et d'essais en laboratoire. Rien ne remplacera l'expérience des ''anciens'' qui ont mis plusieurs décennies pour obtenir le meilleur résultat .
Entre temps, le CSTC indique la marche à suivre, et ce qui est bon de faire confirmations à l'appuis.

Cord. et bonne année 2013 à tous.
02/01/2013 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Bonne année à toi aussi Fradeco.

Sans clore le sujet, car d'autres pourraient vouloir intervenir et apporter leur pierre à l'édifice.

Je retiens de ton analyse que la méthode " des anciens " a fait ses preuves.
En effet, il n'est pas rapporté ici des problèmes d'humidité dûs à l'absence de Diba sur le niveau qui nous occupe.
De mon point de vue, c'est un peu court pour en faire une certitude.
C'est pourquoi, je creuse....

Le CSTC préconise depuis au moins 1983 la pose d'un film ( Diba ou autre ) et je suppose que leurs avis sont suivis aussi par bon nombre d'entrepreneurs et d'architectes compétents et soucieux d'un bon ouvrage dans les régles de l'art.

Les 2 méthodes seraient donc préconisables.

Par contre, et ceci s'adresse à Intègre, d'écrire " le CSTC dit et écrit ce qu'il veut " laisse à penser qu'il s'en tape. Je lui reconnait bien volontiers le droit de penser et faire comme il veut.
De répondre " Le mieux est souvent l'ennemi du bien " est une phrase type trop généraliste qui n'apporte rien de concret au débat.
Intègre, tu ne dois pas te sentir attaqué par une méthode différente.
Je ne remets pas en cause tes connaissances mais tu devrais un peu éponger en dessous de ta chaise, il y a beaucoup d'Ego qui coule.

Je ne désire pas opposer les uns aux autres mais il m'intéresse de connaitre les raisons de certains architectes pour ne pas appliquer la méthode CSTC.

En connaissance de causes, je prendrai alors mes responsabilités.
02/01/2013 Vieux  
  36 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Patdec Voir le message
Lepasserelle #85# donne le lien
http://www.cstc.be/homepage/download...12.pdf&lang=fr

J'en ai extirpé une photo.
Membranes d’étanchéité à l’air pour les châssis: quoi et comment ?
Il serait bien d'avoir un Zoom sur ce détail.
Qui s'y colle auprès du CSTC ? Je n'y ai pas mes entrées.
Ce n'est pas une cave!!!

Mettre un diba ou ne pas en mettre en cave (partie enterrée donc) peu importe, parcontre dans chaque cas c'est la mise en œuvre qui est primordiale.

Il faut laissez le CSTC, ça fait un bail que le centre joue aux billes.


Chez moi, je n'en ai pas placé. Chez mon beau-frère (construction de 7 ans), l'archi a imposé le diba, nous avons exécuté les travaux comme préconisés dans la doc. À ce jour nous n'avons pas de soucis.

Sachez qu'il faut d'abord voir l'état du terrain, niveau nappe phréatique, etc... Car parfois c'est encore une tout autre technique qu'il faudra exécuter pour avoir des caves sèches.

Dernière modification par sbalintegro 02/01/2013 à 14h40.
02/01/2013 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Le CSTC n'impose rien à personne il indique ce qu'il faut faire pour répondre à la meilleure façon de procéder. Ceci dit, je souligne qu'en cas de soucis, tout le monde fait référence aux études publié dans leur NIT.

En ce qui concerne le ''diba'', les méthodes de construction ont évolués depuis 1983, L'apport des isolants dans les constructions, les étanchéités à l'air et à l'eau impose de revoir la conception de l'enveloppe. C'est la raison pour laquelle certains détails valables à une époque, ne le sont plus de nos jours. Ces détails restent d'actualité si vous décidez de construire comme dans les années 80. Mais attention, je ne pense pas que vous obtiendrez votre permis d'urbanisme

Dernière modification par fradeco 02/01/2013 à 17h49.
02/01/2013 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
 
Le détail en photo que nos avons juste au dessus date de septembre 2012.
C'est pas trop vieux.
Sbalintegro nous dit l'importance de la mise en oeuvre. 100% OK avec lui.
En effet, je serai peut être contraint à un cuvelage ou rabattage de nappe phréatique.
Le terrassement en dira probablement plus.
02/01/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Je ne désire pas opposer les uns aux autres mais il m'intéresse de connaitre les raisons de certains architectes pour ne pas appliquer la méthode CSTC.

La raison??? Des mauvaises expériences en suivant scrupuleusement les règles préconisées..
Il n'y a pas d'ego qui coule sous ma chaise. Je fais suivre jusque dans les moindres détails ce que les architectes avec qui je collabore préconisent /imposent sur leurs plans de détails. Et je ne fais que répéter les raisons pour lesquelles ils veulent que ce soit fait comme ça et pas autrement. Et ce sont des architectes dont certains ont près de 30 ans de pratique sans soucis, et d'autres, sortent de l'univ avec un diplôme d'ingénieurs civil/architecte, et ont cherché à collaborer avec moi, suite à des rencontres fortuites, lors devisites d'usine.
Jene sais pas ce que je veux, mais les architectes qui ont commencé à travailler avec moi, souhaitent tous continuer.

Entre un théoricien (CSTC) et un praticien, architecte, moi je vais suivre le praticien.
Je n'ai que très peu d'expérience pratique en construction, moi, mon boulot, c'est l'organisation, mais, je lis, j'écoute, je regarde, je demande toujours pourquoi et comment, et heureusement j'ai une excellente mémoire.

Dernière modification par intègre 02/01/2013 à 17h18.
02/01/2013 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Par contre, et ceci s'adresse à Intègre, d'écrire " le CSTC dit et écrit ce qu'il veut " laisse à penser qu'il s'en tape.

Honnêtement, oui, je m'en tape. Je travaille avec un architecte pour un client, afin de lui apporter satisfaction. Mon boulot, c'est cela. Rien d'autre.
Alors, que des individus fonctionnarisés, en laboratoire, et qui ne vont quasi plus jamais sur le terrain, nombrilistes, pondent des théories parfois fumeuses, Oui je m'en tape.
Je vais suivre l'architecte que j'ai choisi pour ses qualités d'architectes, et mes collaborateurs aussi. Et mes clients sont contents. Pour moi, c'est tout ce¨qui compte.
Et ça marche depuis plus de 12 ans.
J'ai rencontré, quand j'étais dans l'informatique technologique (Tektronix/Silicon Graphics/VAX 750 de chez Digital Equipment,Calcomp HP etc..) et je n'ai rencontré au CSTC que des "papes" dans leur domaines, qui avaient tendance même parfois à se prendre pour Dieu lui même.
Quand on voit qu'un schéma de1983 est toujours en ligne comme référence, qui est ce qui n'évolue pas, eux ou moi ???


Et je ne suis pas le seul à pensercomme ça:
Il faut laissez le CSTC, ça fait un bail que le centre joue aux billes.
Merci sbalintegro, de confirmer mes impressions.

Et tout à fait d'accord, une bonne mise en oeuvre est la clé d'un bon résultat.



Dernière modification par intègre 02/01/2013 à 17h38.
Page 8 sur 12 Première page - Résultats 1 à 20 sur 229 Page precedente 67 8 910 Page suivante Dernière page - Résultats 221 à 229 sur 229


A lire également sur BricoZone...
L’ABC de l’étanchéité à l’air Par Sanssueur dans Isolation, +552 13/06/2016
étanchéité air jontion mur toiture Par boubanstik dans Gros Oeuvre, +5 27/03/2013
Sur quoi se base le géomètre pour mettre les chaises ? Par asobi-jin dans Lois, Règlements, Primes, +18 09/03/2010
Devis pour châssis: je ne sais plus quoi penser Par Carole777 dans Sols, Carrelage, Parquet, +22 06/02/2010
A quoi faut il regardé pour choisir ces chassis Par buglive dans Chassis, fenêtres, velux, +12 23/03/2009


Forum Isolation : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société