Mur épais égal bonne isolation

( dans

» Gros Oeuvre » Isolation

)
Chercher:    

Mur épais égal bonne isolation

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


29/08/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Ladybird Voir le message
Bonjour Bawigost, merci pour ton témoignage. Cette option a été émise mais lorsque j'y réfléchis je pense à 2 choses: si on isole l'arrière par l'extérieur et le devant par l'intérieur, la chaleur reste plus ou moins constante à l'intérieur ok mais en hiver lors de grosse gelée j'imagine que le mur arrière est à une certaine température, beaucoup plus élevée que le mur avant, donc en toute logique il existe un point de rencontre entre ces 2 températures extrême. A mon avis sur le long terme ce n'est pas une bonne chose pour les matériaux Est-ce que quelqu'un peut confirmer mon hypothèse? Merci d'avance
Les maçonneries sont confrontées à des contraintes thermiques bien plus importantes. Par exemple entre une façade exposé au soleil et une façade ombragée.
29/08/2014 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Un mur épais est loin d'être un gage de bonne isolation.
Si l'on considère un mur en pierre dure de 60 cm, on peut constaté un déperdition de +/- 2.3 W/m².°c

Donc, pour maintenir une t° int de 20°c lorsqu'il 0°c à l'extérieur, il faut fournir 2.3 x 20 = 46W par m² de murs.

En ajoutant simplement 2cm d'isolant basique type frigolite, laine de verre...
Les déperditions sont réduites à +/-1.1 W/m².°c
Pour obtenir la même efficacité, il faudrait augmenté l'épaisseur du mur pour atteindre 1m70, soit 1m10 de plus.

En ajoutant 15 cm, d'isolant "basique", les déperdition sont pratiquement divisées par 10.
03/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Namur
 
Citation:
Posté par bawigost Voir le message
Franchement demande a ceux qui on des mur en pierre si quand il vont se coucher et qu'il fait 20° dans la pièce, au matin la température est de 19° il ne me semble pas!
la température intérieure du mur, ne pas confondre avec la température de la pièce...
03/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Namur
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
Un mur épais est loin d'être un gage de bonne isolation.
Si l'on considère un mur en pierre dure de 60 cm, on peut constaté un déperdition de +/- 2.3 W/m².°c

Donc, pour maintenir une t° int de 20°c lorsqu'il 0°c à l'extérieur, il faut fournir 2.3 x 20 = 46W par m² de murs.

En ajoutant simplement 2cm d'isolant basique type frigolite, laine de verre...
Les déperditions sont réduites à +/-1.1 W/m².°c
Pour obtenir la même efficacité, il faudrait augmenté l'épaisseur du mur pour atteindre 1m70, soit 1m10 de plus.

En ajoutant 15 cm, d'isolant "basique", les déperdition sont pratiquement divisées par 10.
je suis entièrement ok pour le calcul de fin, mais pas pour la division par 10. pas du tout ok pour le calcul du début, il y a une différence entre un isolant léger et une masse... sans math et sans calcul un bâtiment en pierre 60 cm épaisseur versus une maison en isolant léger... On les chauffe puis on coupe le chauffage pendant 24 heure laquelle se refroidira plus vite? celle en isolant léger il faut une masse pour tenir la chaleur. C'est comme ça... plus long a réchauffer plus lent a se refroidir...
06/09/2014 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Sauf que c'est sur la saison de chauffe qu'il faut faire le calcul et pas sur 24h et que ce qui intéresse l'habitant c'est sa consommation finale. Il faut plus de temps pour chauffer à même puissance une maison massive donc plus de consommation mais elle se refroidi moins vite donc moins de consommation.

Un mur épais n'est pas un bon isolant. De part son inertie, il ne veut pas se réchauffer ou se refroidir donc il jouera un rôle d'isolant quand il y aura montée en température mais une fois à température il laissera tout passer! Il n'y a pas que la masse volumique ou la conductivité du matériaux qui intervient il y a aussi la capacité thermique.

Des que l'inertie entre en jeux, il faut faire des calculs dynamiques et ce n'est pas si simple... Pour les amateurs de thermique vous pouvez aller voir l'équation de fourier-kirchhoff ou aller ici http://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10330 c'est plus facilement accessible.
06/09/2014 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Pour passer le temps en attendant que ma main se ressoude...

Finalement l'inertie est équivalent a une capacité électrique et déphase la variation de température(équivalent a la tension électrique) du flux de d'énergie qui la traverse(équivalent au courant électrique) . Pas loin du cosinus phi quoi...
Un mur épais lourd mais peu isolant est capacitif
Une couche de frigolite trés isolante mais sans inertie est résistive
Je sèche sur un équivalent selfique: qui provoquerait une rapide hause de TEmpérature en cas de variation de flux d'énergie (transitoire) mais qui serait peu résistif a température constante...isolant mince avec couche reflective?
Mais l'analogie thermique/electrique se limite à la conduction thermique, pas au rayonnement ni convection.
Si quelqu'un a une idée...

Dernière modification par minipoint 06/09/2014 à 16h53.
10/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Namur
 
Citation:
Posté par minipoint Voir le message
Pour passer le temps en attendant que ma main se ressoude...

Finalement l'inertie est équivalent a une capacité électrique et déphase la variation de température(équivalent a la tension électrique) du flux de d'énergie qui la traverse(équivalent au courant électrique) . Pas loin du cosinus phi quoi...
Un mur épais lourd mais peu isolant est capacitif
Une couche de frigolite trés isolante mais sans inertie est résistive
Je sèche sur un équivalent selfique: qui provoquerait une rapide hause de TEmpérature en cas de variation de flux d'énergie (transitoire) mais qui serait peu résistif a température constante...isolant mince avec couche reflective?
Mais l'analogie thermique/electrique se limite à la conduction thermique, pas au rayonnement ni convection.
Si quelqu'un a une idée...

Le déphasage...
10/09/2014 Vieux  
 
  40 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Loriot Voir le message
Sauf que c'est sur la saison de chauffe qu'il faut faire le calcul et pas sur 24h et que ce qui intéresse l'habitant c'est sa consommation finale. Il faut plus de temps pour chauffer à même puissance une maison massive donc plus de consommation mais elle se refroidi moins vite donc moins de consommation.

Un mur épais n'est pas un bon isolant. De part son inertie, il ne veut pas se réchauffer ou se refroidir donc il jouera un rôle d'isolant quand il y aura montée en température mais une fois à température il laissera tout passer! Il n'y a pas que la masse volumique ou la conductivité du matériaux qui intervient il y a aussi la capacité thermique.

Des que l'inertie entre en jeux, il faut faire des calculs dynamiques et ce n'est pas si simple... Pour les amateurs de thermique vous pouvez aller voir l'équation de fourier-kirchhoff ou aller ici http://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10330 c'est plus facilement accessible.
J'abandonne...
11/09/2014 Vieux  
 
  37 ans, Namur
 
Tu as bien raison de laisser tomber visiblement ta vision des choses est assez floue!
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Isolation d'un mur extérieur Par lepetitfo dans Isolation, +28 12/02/2013
Isolation Mur - Bloc Y tong Par Hernano dans Isolation, +11 13/08/2009
isolation supplementaire mur creux Par pat30666 dans Isolation, +4 02/01/2008
Isolation Toiture et mur. Par bohemianvirtual dans Isolation, +3 11/10/2007


Forum Isolation : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société