Polyuréthane Projeté

( dans

» Gros Oeuvre » Isolation

)
Chercher:    

Polyuréthane Projeté

- Page 15
Page 15 sur 15 Première page - Résultats 1 à 20 sur 293 Page precedente 51314 15


02/02/2016 Vieux  
 
  61 ans, Autre pays
 
Citation:
Posté par lepasserelle Voir le message
Nebunu, tu connais l'impact de l'encrassement des buses?

Dramatique. Tout déconne.

99.9% du matériel sont des pompes 1:1, càd que la proportion théorique des 2 composants est très proche de égale, quoi que l'on fasse. On ne peut pas changer la proportion.
Ca, c'est la théorie, quand tout va bien, et y'a rien à régler pour que cette proportion soit là, et y'a une centaine de détails pour augmenter la fiabilité de ce besoin basique.

Quand une crasse se coince dans une des valves d'une des 2 pompes, ou dans une des 2 buses d'injection de la tête de mélange, cela part en live.. Soit pendant une fraction de seconde, et le résultat est très très localisé et seulement légèrement non-homogène, soit pire... et c'est parti.. Car cela a aussi tendance à augmenter l'encrassement de l'intérieur du pistolet, et à provoquer la même chose. Effet dominos, cela peut aller, au pire du pire, à changer le pistolet devenu presque in-netttoyable, les tuyaux près du pistolet ..ou plus (si un produit a été dans l'injecteur de l'autre et que cela prend en masse dedans: 5 secondes), etc. Et si on nettoie pas nickel dedans, dans la machine, rebelote garantie.
Ceux qui durent sont ceux qui ont eu 3 - 4 - 5 jours d'enfer tout au début, et réfléchi, et amélioré.


Comment ne pas avoir de "buses" encrassées?

Les fabricants de machines: mettez des filtres à la sortie des pompes, mettez des filtres à l'entrée du pistolet. Remplacez souvent les pièces de maintenance, les pièces d'usure, les consommables recommandés de la marque, etc.

Nebunu: si on a des filtres et des crasses, les filtres se bouchent, ce qui est à peu près aussi dramatique que les "buses". Arrangez-vous pour qu'il y ait pas de crasses, de cristaux qui se forment, etc. Comment: priez, ou bien travaillez avec le top.

Je remarque que ceux qui se battent pas sur le prix, qui sont pas dans les secteurs où se battent des dizaines de concurrents, ceux que les clients redemandent sans discuter le prix (ou si peu) fabriquent le principal de leur équipement eux-mêmes.

Comme j'ai régulièrement vu faire, fait et mené des projets avec du PU (encore? en MP), si je vois un seul grain de crasse, je... ... ...dont coût 2 - 3000 €. Voilà aussi un fort incitant à trouver des moyens d'éviter les encrassements.


Faut savoir que les pièces de rechange, quand cela se bouche, use, déconne, coûtent la peau des fesses. Et qu'il n'y a pratiquement plus qu'un fabricant qui a racheté tous les autres. Ce qui se passe conforte sa stratégie, semble-t-il (comme dans d'autres domaines, ce n'est pas propre à la mousse PU, mais à un effet de clientèle dispersée qui a moins de poids et d'info pour se défendre qu'un gros industriel).
02/02/2016 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par nebunu Voir le message
Dramatique. Tout déconne.

99.9% du matériel sont des pompes 1:1, càd que la proportion théorique des 2 composants est très proche de égale, quoi que l'on fasse. On ne peut pas changer la proportion.
Ca, c'est la théorie, quand tout va bien, et y'a rien à régler pour que cette proportion soit là, et y'a une centaine de détails pour augmenter la fiabilité de ce besoin basique.

Quand une crasse se coince dans une des valves d'une des 2 pompes, ou dans une des 2 buses d'injection de la tête de mélange, cela part en live.. Soit pendant une fraction de seconde, et le résultat est très très localisé et seulement légèrement non-homogène, soit pire... et c'est parti.. Car cela a aussi tendance à augmenter l'encrassement de l'intérieur du pistolet, et à provoquer la même chose. Effet dominos, cela peut aller, au pire du pire, à changer le pistolet devenu presque in-netttoyable, les tuyaux près du pistolet ..ou plus (si un produit a été dans l'injecteur de l'autre et que cela prend en masse dedans: 5 secondes), etc. Et si on nettoie pas nickel dedans, dans la machine, rebelote garantie.
Ceux qui durent sont ceux qui ont eu 3 - 4 - 5 jours d'enfer tout au début, et réfléchi, et amélioré.


Comment ne pas avoir de "buses" encrassées?

Les fabricants de machines: mettez des filtres à la sortie des pompes, mettez des filtres à l'entrée du pistolet. Remplacez souvent les pièces de maintenance, les pièces d'usure, les consommables recommandés de la marque, etc.

Nebunu: si on a des filtres et des crasses, les filtres se bouchent, ce qui est à peu près aussi dramatique que les "buses". Arrangez-vous pour qu'il y ait pas de crasses, de cristaux qui se forment, etc. Comment: priez, ou bien travaillez avec le top.

Je remarque que ceux qui se battent pas sur le prix, qui sont pas dans les secteurs où se battent des dizaines de concurrents, ceux que les clients redemandent sans discuter le prix (ou si peu) fabriquent le principal de leur équipement eux-mêmes.

Comme j'ai régulièrement vu faire, fait et mené des projets avec du PU (encore? en MP), si je vois un seul grain de crasse, je... ... ...dont coût 2 - 3000 €. Voilà aussi un fort incitant à trouver des moyens d'éviter les encrassements.


Faut savoir que les pièces de rechange, quand cela se bouche, use, déconne, coûtent la peau des fesses. Et qu'il n'y a pratiquement plus qu'un fabricant qui a racheté tous les autres. Ce qui se passe conforte sa stratégie, semble-t-il (comme dans d'autres domaines, ce n'est pas propre à la mousse PU, mais à un effet de clientèle dispersée qui a moins de poids et d'info pour se défendre qu'un gros industriel).
OK merci, c'est bien ce que je pensais, je ne suis pas expert en atomiseurs pour PU mais j'ai pas mal bourlingué dans le domaine du séchage par atomisation...même constat, si encrassement des buses, c'est une catastrophe.

Dernière modification par lepasserelle 02/02/2016 à 21h40.
11/02/2016 Vieux  
  Luxembourg
 
Bonjour à tous,

Une question qui me taraude depuis un petit temps et qui peut facilement rentrer dans ce poste.
- Est-ce qu'il serait "possible" pour une ancienne maison des années 1960-65 qui ne possède pas de sous-toiture (donc dans le grenier on voit bien les ardoises avec lattages et contre-lattage) de faire projeter du PU directement sur les ardoises et les lattages par l'intérieur?
Si oui l'isolation aurait-elles les mêmes capacités que du PU projeté au sol par exemple ou moindre dû aux conditions différentes?
Si impossible, pourquoi?

Merci d'avance de vos expériences et avis car cette question de PU projeté directement sur les ardoises par l'intérieur me titille depuis un certain temps

Dernière modification par frederic1003 11/02/2016 à 11h24.
11/02/2016 Vieux  
 
  61 ans, Autre pays
 
Citation:
Posté par frederic1003 Voir le message
Bonjour à tous,

Une question qui me taraude depuis un petit temps et qui peut facilement rentrer dans ce poste.
- Est-ce qu'il serait "possible" pour une ancienne maison des années 1960-65 qui ne possède pas de sous toiture (donc dans le grenier on voit bien les ardoises avec lattages et contre-lattage) de faire projeter du PU directement sur les ardoises et les lattages par l'intérieur?
Si oui l'isolation aurait les mêmes capacités que du PU projeté au sol par exemple ou moindre du au conditions différentes?
Si impossible, pourquoi?

Merci d'avance de vos expériences et avis car cette question de PU projeté directement sur les ardoises par l'intérieur me titille depuis un certain temps

Il est en général conseillé de laisser une ventilation sous les tuiles et les ardoises, un espace libre de 2cm d'épaisseur. Les lattes à pannes (liteaux en France) et les chevrons sur lesquels ils sont posés, permettent d'avoir cet espace entre les tuiles/ardoises et la sous-toiture éventuelle.

Quel que soit l'isolant, il est donc déconseillé de le placer "contre" le dessous de ces éléments de couverture. Il est donc conseillé de placer l'isolant de telle sorte qu'il conserve cet espace.
Dans le cas de la mousse PU mise en place in situ, par projection, on peut fixer, soit sous les chevrons soit entre les chevrons, par ex. par agrafage, une toile légère qui servira de support à projeter tout en restant à la bonne distance des tuiles/ardoises.
Par exemple certaines toiles de verre, de 3 x 3 mm, laissent passer suffisamment de mousse pour qu'elle colle la toile sur les chevrons en en encapsulant le bas.
Et il faut un pistoleur expérimenté, capable de faire cela avec régularité et soin.
11/02/2016 Vieux  
 
  61 ans, Autre pays
 
Citation:
Posté par narduss Voir le message
hello,
Je pense que l’expansion du Pu risque de faire bouger tesardoises. (mais je suis pas un pro dans ce domaine)
++
Hormis le fait qu'il faut pas pistoler "sur" le dessous des ardoises/tuiles, un pistoleur expérimenté est capable de le faire sans que l'expansion ne fasse bouger les tuiles/ardoises.
14/02/2016 Vieux  
 
  32 ans, Hainaut
 
Je vois qu'il y a des pros du pur ici! Petite question, mardi on annonce entre -4 et 4°. Est ce dangereux de mousser par cette température? Merci
14/02/2016 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
  Patdec est connecté maintenant
Citation:
Posté par Kev7984 Voir le message
Je vois qu'il y a des pros du pur ici! Petite question, mardi on annonce entre -4 et 4°. Est ce dangereux de mousser par cette température? Merci
Le Cstc préconise mini > 5°
http://www.cstc.be/homepage/index.cf...tact40&art=616

Nestaan indique 10°

http://www.cegwa.be/uploads/images/FT-Polyurethane.pdf
14/02/2016 Vieux  
 
  61 ans, Autre pays
 
Citation:
Posté par Patdec Voir le message
De nouveau, y'a pas de règles absolues, il est possible de compenser les contraintes, etc. Evidemment cela demande plus d'expérience. Le plus important, ce qui risque le plus de faire problème est
1 - l'humidité du support
2 - l'humidité de l'air
Et ces 2 points dépendent notamment de la température du support et de l'air, et du changement éventuel de température: si la dalle était à -5 toute la nuit et qu'il fait 15° le matin avec de l'humidité dans l'air, cela risque la cata parce que l'humidité de l'air se condensera sur le support.

Ensuite, refrain habituel, des promesses c'est mignon, allez bosser dans un dessin animé de Disney, et mieux, c'est un cahier des charges avec des critères mesurables + des mesures, c'est "dire ce qu'on fait et faire ce qu'on a dit".

Pour savoir si vous êtres dans le dessin animé, demandez de voir la fiche (ou la tablette) sur laquelle sont notées/enregistrées les températures et humidité, air dehors, air dedans, support dedans, heure par heure...

Et s'ils tirent la g.... demandez aussi les températures et pression dans les futs/réservoirs des produits, dans la machine, dans le tuyau.
La fiabilité découle de la maitrise des paramètres.

C'est votre maison, sans doute l'investissement le plus important de votre vie, soyez fiable...
14/02/2016 Vieux  
 
  68 ans, Hainaut
  Patdec est connecté maintenant
Citation:
Posté par nebunu Voir le message
De nouveau, y'a pas de règles absolues, il est possible de compenser les contraintes, etc. Evidemment cela demande plus d'expérience. Le plus important, ce qui risque le plus de faire problème est
1 - l'humidité du support
2 - l'humidité de l'air
Et ces 2 points dépendent notamment de la température du support et de l'air, et du changement éventuel de température: si la dalle était à -5 toute la nuit et qu'il fait 15° le matin avec de l'humidité dans l'air, cela risque la cata parce que l'humidité de l'air se condensera sur le support.

Ensuite, refrain habituel, des promesses c'est mignon, allez bosser dans un dessin animé de Disney, et mieux, c'est un cahier des charges avec des critères mesurables + des mesures, c'est "dire ce qu'on fait et faire ce qu'on a dit".

Pour savoir si vous êtres dans le dessin animé, demandez de voir la fiche (ou la tablette) sur laquelle sont notées/enregistrées les températures et humidité, air dehors, air dedans, support dedans, heure par heure...

Et s'ils tirent la g.... demandez aussi les températures et pression dans les futs/réservoirs des produits, dans la machine, dans le tuyau.
La fiabilité découle de la maitrise des paramètres.

C'est votre maison, sans doute l'investissement le plus important de votre vie, soyez fiable...

Allo Nebunu, ici la Terre, me recevez-vous ?
14/02/2016 Vieux  
 
  32 ans, Hainaut
 
Houla... Bon le bâtiment est vraiment pas humide, plafonnage fini depuis mai et vmc qui tourne depuis mai également. A l'intérieur il fait pas trop froid non plus.
Ce que je me demande c'est si il vaut mieux reporter par précaution vu la température ext, ou si du moment qu'a l'intérieur les conditions sont bonne je peux y aller.
Maintenant je n'ai pas encore eu l'avis de la société, ils doivent me contacter demain matin.
14/02/2016 Vieux  
 
  61 ans, Autre pays
 
Citation:
Posté par Patdec Voir le message
Allo Nebunu, ici la Terre, me recevez-vous ?

Très bien résumé, la "méthode" c'est pour les Professeurs Tournesols: nous pensons que la construction peut rester approximative, dépendante de critères subjectifs, ne pas définir de spécifications, ne pas mesurer le résultat.
Sans cadre convenu et sans "contre-pouvoir" qui vérifie, car j'ai évidemment supposé qu'un thermomètre et hygromètre (2 €) sont lisibles par chacun, les petits seront toujours niqués par les plus forts. Et dans le domaine construction, je ne pense pas que les visiteurs du site soient les plus forts...
14/02/2016 Vieux  
  43 ans, Liège
 
de toute façon si la société est pro si elle teste et vois que cela ne tien pas elle stoppera le travail

moi elle a fais comme cela
14/02/2016 Vieux  
 
  61 ans, Autre pays
 
Citation:
Posté par fafalili Voir le message
de toute façon si la société est pro si elle teste et vois que cela ne tien pas elle stoppera le travail

moi elle a fais comme cela

Les "pros" selon votre explication:

- le pilote il est pro: si la météo fait rater l'atterrissage, il revient une autre fois,
- le conducteur de train... fait louper le tournant ...
- le médecin, si le patient supporte pas, c'est qu'il a trop de fièvre, on ré-essaie une autre fois...
- le garagiste, si le moteur déconne, il essaiera un autre réglage,
- le charpentier, si la poutre "ne tient pas", il essaiera une autre,
- le pharmacien...

Comment expliquez-vous que vous puissiez être satisfait de soi-disant "pros" qui ne sont en mesure de juger leur produit que si il ne tient pas, qu si il remplit pas du tout son office? Donc pour eux, il est "bon" ou "mauvais" et entre les 2, y'a rien... ?

Pourtant il y a de très nombreux exemples dans ce forum, de travaux apparemment bien faits qui quelques temps après...

Dernière modification par nebunu 14/02/2016 à 18h29.
Page 15 sur 15 Première page - Résultats 1 à 20 sur 293 Page precedente 51314 15


A lire également sur BricoZone...
Polyuréthane Par edoc4 dans Construction, +23 14/01/2010
Découpe de plinhte en polyurethane Par walygator001 dans Finitions, +1 13/08/2008
sol industriel en polyuréthane Par cbcboy dans Sols, Carrelage, Parquet, +2 29/07/2008
Mousse Polyurethane Par gandalflenoir dans Gros Oeuvre, +2 05/05/2008


Forum Isolation : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.

Ajoutez votre société