rachat mitoyenneté

( dans

» Construction » Lois, Règlements, Primes

)
Chercher:    

rachat mitoyenneté



27/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Liège
 
Bonjour à tous,

Je viens de faire construire une habitation mitoyenne. Nous avons enlevé assez bien de terre afin de récupérer le niveau de la route. Une fois les terres enlevées nous avons remarqué que le mur côté voisin n'est pas en très bon état. Ma constuction étant légèrement en recul, j'ai fait construire un petit muret en briques afin de cacher cette horreur. Je construis donc sur mon terrain. Mes questions sont les suivantes :

L'avocat de la partie adverse me réclame un dédommagement soi disant car son client n'a plus en fait accès au mur mitoyen. Trouvez vous cela normal et justifié.

De plus, lors du calcul de rachat de mitoyenneté, mon architecte voulait bien me faire les calculs sans que cela ne me coûte un euro. Le voisin n'étant pas d accord m'envoie un email en me disant qu'il voudrait qu'on prenne une personne neutre. Du coup, dans le calcul du rachat de mitoyenneté, il me compte 500 euros pour un muret d'environ 3m sur 1m40 de haut (dédommagement) et environ 530 euros pour les relevés et tracés de plans. Le voisin ne m'a aucunement contacté pour désigner qui allait faire le calcul. D'un côté il n'accepte pas que mon architecte le fasse et d'un autre côté, il choisit un architecte sans mon consentement.
Cela est il légal ou pas et qu'en pensez vous au niveau des honoraires réclamés, sachant que si c'est un ami à lui,il fait grimper la facture puis dis que c moitité moitié et c moi qui paie tout en fait.

Merci pour vos avis
27/02/2012 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
"Erreur" dès le départ ??
Vous enlevez des terres, vous mettez son mur à nu, vous le jugez "pourri" et vous
bâtissez un muret.
Dès cet instant, il fallait tout négocier, estimer les travaux ensemble et apprécier de commun accord les solutions avant de toucher une truelle.
Suis-je dans l'erreur ?
27/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Liège
 
Quelle rapidité

En fait je me suis pas trop bien exprimé. Le mur concerné était visible. C nous qui avons décidé de poser un retour de brique afin de le cacher sans rien demander au voisin niveau financier. En enlevant les terres, nous nous aperçevons que les murs de construction de sont pas beaux. Donc il n'est pas normal de les payer au prix "normal". Comment voulez vous négocier le prix avant alors qu'il faut terrasser d'abord et se rendre compte de l'état des murs.
Je précise que le muret reconstruit est purement esthétique et est construit sur mon terrain.
27/02/2012 Vieux  
 
  55 ans, Brabant Wallon
 
à partir du moment ou vous construisez sur la limite mais sur votre terrain, vous n'avez pas à rachter de mitoyenneté il me semble...
une photo serait peut-être utile
27/02/2012 Vieux  
 
  36 ans, Luxembourg
 
attention, le muret était sur le permis ?
27/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Liège
 
j'ai perdu une partie des photos malheureusement et n'ai plus celles existantes.

je ne pense pas que cela figurait dessus car c 'est une décision prise par la suite en raison de l'esthétique du mur.

Je pense aussi que du fait que c sur mon terrain je n'ai rien à payer, surtout que le mur mitoyen appartien aux 2 (moi mon côté et lui le sien) donc je ne vois pas pq on considère qu'il ne peut plus jouir de son mur
27/02/2012 Vieux  
 
  36 ans, Luxembourg
 
si ce n'est pas sur le permis, c'est toi qui aura des soucis.

Pour le reste, tu lui empêche de jouir de son bien (de l'entretenir) puisque tu luis en empêche l'accès.

Certe c'est sûrement plus esthétique pour toi mais bon ça reste son mur. Ce que j'aime n'est pas nécessairement ce que mon voisin aime
27/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Liège
 
Pour cette personne ce n'est pas un souci vu qu'elle vit dans sa maison et que ce mur se trouve à l'extérieur de sa maison. Par contre pour moi qui rentre dans cette habitation, c moi qui voit cet horrible mur tous les jours.
En gros, ce mur se situe à front de rue mais vu que je dispose d'un emplacement parking, le voisin n'aurait rien à faire de ce côté de mur. Cela reviendrait à dire qu'il pénètrarait sur mon terrain.

J'essaie simplement de comprendre cette histoire de "perte de jouissance" de son mur
27/02/2012 Vieux  
 
  36 ans, Luxembourg
 
C'est parce que tu vois ça sous l'angle qui t'arrange.

Si le voisins voulait dans le futur le refaire dans une couleur qui LUI plaît. Il n'en a plus le droit.

C'est pas parce que vous trouvez ça moche que c'est pour autant dans votre droit de le masquer par un mur
27/02/2012 Vieux  
 
  43 ans, Hainaut
 
http://copropriete-ejuris.be/mitoyen...-cloture.shtml
http://www.copropriete-ejuris.be/fil...opriete-33.pdf


il y a de la littérature à profusion....il n'y a pas de secret, il faut parler avec ses voisins.... mais parfois c'est plus dur avec certains.
Pour la lettre de l'avocat, sur le fond, il me semble, ce n'est qu'une lettre...

Dernière modification par synapse 27/02/2012 à 14h58.
27/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Liège
 
keeper,

Tu me dis que si le voisin a l'intention un jour de mettre une couleur qui LUI plaît, il n'en a plus le droit.
Donc cela voudrait dire qu'il a le droit de faire ce qu'il veut et que je dois tout accepter car si cette couleur ne ME plaît pas, quid ????
Donc je suis censé payer ce mur et accepter tout...
27/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Liège
 
si je construis en mitoyen et que je paye la mitoyenneté, je pense pouvoir faire ce que je veux de ce mur puisqu'il est chez moi.
En supposant que j'utilise le mur mitoyen pour y faire de ce côté là une salle de bain ou autre, c'est quand même chez moi.
Donc à l'intérieur je fais "à peu près tout" et à l'extérieur je ne peux rien faire...

Bizarre quand même
27/02/2012 Vieux  
  55 ans, Autre pays
 
Relisez mon post 2, l'erreur de départ.
Pas toucher à la truelle sans préalable, sans palabre.
Vous lui auriez donné 500 euros à l'amiable, au début de votre construction et c'était bingo.
Aujourd'hui , votre voisin ne rompt pas le dialogue mais il a pris un avocat pour exiger la même chose, les 500 euros + 500 euros de frais supplémentaires.
27/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Liège
 
Ben on verra bien comment cela se terminera mais bon ce qui est fait est fait
27/02/2012 Vieux  
 
  36 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par bbeber Voir le message
keeper,

Tu me dis que si le voisin a l'intention un jour de mettre une couleur qui LUI plaît, il n'en a plus le droit.
Donc cela voudrait dire qu'il a le droit de faire ce qu'il veut et que je dois tout accepter car si cette couleur ne ME plaît pas, quid ????
Donc je suis censé payer ce mur et accepter tout...
Si la couleur qu'il avait choisi respectait les prescriptions s’appliquant à ce bien, oui vous n'auriez rien eu à dire, tout comme si la brique que vous mettez est autorisée par le permis, il n'aurait rien eu à dire

(bon après il y a le recours au conseil d'état mais c'est une autre matière).
27/02/2012 Vieux  
 
  50 ans, Brabant Wallon
 
vu l'ambiance naissante avec le voisin vous pouver toujours lui repondre que la reparation de son mur pourri a coute plus que les 500+530 eur mais que vous etes d accord si il paye directement sur votre compte
27/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Liège
 
je reviendrai vers vous pour vous tenir au courant des suites...
Merci à tous pour vos interventions
27/02/2012 Vieux  
 
  35 ans, Hainaut
 
Attention de ne pas confondre mitoyenneté et servitude d'entretien.

Ne pas avoir accès à son mur donc être empêcher de l'entretenir, c'est bidon comme arguement parce que la constrution du nouveau muret réduit l'entretien à 0 !

Une servitue d'échelle par exemple, permet à ton voisin de venir chez toi, tailler ses arbres qui dépassent de son terrain. Mais elle n'est permise que s'il y a réellement des arbres à entretenir.

Il ne pourrait pas réclamer son droit de servitude d'entretien de son mur si tu as bâti un mur toi même. Il va faire quoi? repeindre les 2 cm qui séparent les deux construction?

Et comme le dit synaspe, une lettre d'avocat, ça reste qu'une simple lettre. Et pour travailler dans le monde juridique, je t'assure que tous les avocats sont loin d'être compétents comme ils pensent l'être. Le Droit, c'est vaste.
28/02/2012 Vieux  
 
  48 ans, Brabant Wallon
 
Si l'avocat de la partie adverse note que son client râle parce qu'il n'a plus accès à ce mur mitoyen, elle reconnait que le mur est mitoyen.
Et sur un mur mitoyen, vous faite ce que vous voulez, y compris le parer d'une brique en vous raccrochant à ce mur.

Si le mur n'était pas mitoyen, que vous ne vous êtes pas accroché à ce mur, et que vous êtes resté sur votre terrain, ce n'est plus votre problème.
A lire également sur BricoZone...
Rachat de pret Hypotecaire Par underg18 dans Divers, +6 02/12/2010
Rachat de prêt Par reptils dans Divers, +21 26/08/2010
Rachat du trottoir Par hommedelombre dans Divers, +7 10/04/2010
Rachat Hypotheque Par Binou dans Divers, +18 26/03/2010
Rachat de mitoyenneté Par sri112 dans Construction, +5 16/05/2007


Forum Lois, Règlements, Primes : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société