Fermacell - Récapitulatif des techniques

( dans

» Finitions » Plafonnage, Gyproc, parois

)
Chercher:    

Fermacell - Récapitulatif des techniques

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


24/02/2010 Vieux  
  39 ans, Hainaut
 
personnellement, nous avons fait toutes notre maison à deux.
certe les plaques de fermacell de 12.5 sont hyper lourdes mais a deux et un lève plaque acheter neuf sur un site d'enchère c'est très facile

pour la couper comme déjà dit plus haut utiliser une scie circulaire et si vous avez des petites rectification à faire munissez vous d'une lame au carbure à mettre ds une scie sauteuse.

pour ce qui est des angles scaillants (les sortants) mon compagnon les a fait avec le joints de fermacell. on pensait qu'il allait avoir difficile mais finalement cela s'est avéré facile.
outil utilisé, une espèce de spatule à angle et du joint de fermacell et vs enduisez jusqu'au moment où vous êtes satisfait du résultat.
25/02/2010 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
le fermacell est légèrement structuré sur sa surface, c'est composé de fibre de cellulose, donc on vois les fibres, un peu comme de l'osb mais en beaucoup plus petit.
14/08/2011 Vieux  
  33 ans, Liège
 
Bonjour. Quelques questions à vous qui avez l'air de bien maitriser la pose de panneaux de Fermacell...
On a posé nous-mêmes nos panneaux de fermacell et ayant beaucoup de choses à gérer sur le chantier (et on est loin d'être pros, donc lents...), on ne s'est apparemment pas assez bien renseignés sur la façon de le faire...
Il s'agit de panneaux à bords droits que l'on a simplement vissé (avec les bonnes vis, c'est déjà ça...) sur les armatures en métalstud. Arrive l'heure de mettre les bandes, je parcours différents forums pour savoir comment procéder et là, horreur! je lis que soit on colle les joints droits, soit on met une bande armée qu'on recouvre d'enduit, à condition d'avoir des bords amincis, ce qui n'est pas notre cas! Mais je lis aussi qu'il existe des joints enduits de 7 cm (c'est ce que je comptais mettre au départ).
- Est-ce que ça peut fonctionner sur plaques sans bords amincis?
- Sur le site d'écobati, où j'ai acheté le matos, je lis qu'il faut encoller ces bandes avec de la colle à bois mais je lis partout ailleurs qu'il vaut mieux utiliser la colle à joints fermacell, qu'en pensez-vous? Avec quoi est-ce qu'on a le moins de chance d'avoir des fissures? (j'ai lu sur ce site un témoignage qui donne froid dans le dos à propos de fissures et de plaques de fermacell... http://forums.futura-sciences.com/ha...ture-bois.html témoignage de Palt)
- Je lis partout qu'il faut utiliser le joint filler pour reboucher les trous au préalable, or pour les gros joints (plus de 5 mm), certaines autres personnes m'ont conseillé d'utiliser du "bête" plâtre à prise rapide.

Help me please! Y a encore moyen de rattraper les dégâts éventuels car seule la moitié a été faite...
Petite précision: on comptais mettre de l'argile après par dessus, possible qu'il y ait moins de fissures avec de l'argile, vu que c'est plus épais qu'une simple couche de peinture??
14/08/2011 Vieux  
  68 ans, Namur
 
Bonjour,

super toutes ces explications, mais je n'ai pas le temps pour l'instant d'approfondir, je dois réaliser un plafond RF 1, je pensais le réaliser en Fermacell, j'ai eu ces plaques dans une autre maison pour un problème d'humidité, c'est génial, mais je me demande si la résistance au feu est bien d'une heure, je pense que c'est une demi heure d'après les renseignements reçus, j'ai aussi un autre problème avec ces plaques elles cassent facilement, donc je me demande pour un plafond si elles ne vont pas êtres cassées avant l'arrivée en haut, et là un petit conseil serait le bienvenu,

Bon dimanche


Citation:
Posté par yvkevitch Voir le message
Je vais bientôt devoir poser mes plaques Fermacell (murs et plafond). J'ai donc entrepris de rassembler un peu toutes les informations présentes sur le forum. Voici le résultat :

Au niveau des méthodes de poses, j’en ai relevé 3 :
- La méthode à joints collés.
Cette méthode est utilisée pour placer des plaques à bord droit. Une colle PU (polyuréthane) est utilisée pour collé les bords des panneaux entre eux.
Brièvement :
On place la première plaque.
On dépose un filet de colle PU sur le bord de la plaque que l’on vient de poser.
La seconde plaque vient d’appuyer sur la première, faisant ressortir l’excédent de colle.
Après quelques heures de séchage, retirer l’excédent de colle avec un couteau de peintre. Ne surtout pas laisser sécher l’excédent car la colle devient dur comme de la pierre.
- La méthode à joints amincis
Cette méthode est utilisée avec des plaques à bords amincis. Les plaques sont placées côtes à côtes (et ne sont donc pas collées). Une fois le placement terminé, on place une bande de renfort dans la jointure des plaques et on enduit par-dessus.
- La méthode à « joints libres »
Dans cette méthode, les plaques à bords droits sont placées en laissant un jour de +/- 5mm entre les plaques. Ce vide est ensuite rempli par l’enduit Fermacell.

Ces 3 méthodes nécessitent évidement la fixation des plaques soit par :
- Vissage
Il faut utiliser des Vis Fermacell auto perceuses de 30 mm pour une ossature bois.
1 vis tout les 25cm en pose murale pour du 12,5mm.
1 vis tout les 15cm en pose sur plafond pour du 10mm.
- Agrafage
Il faut utiliser des agrafes zinguées et résinées avec un dos de 10mm, un diamètre de fil de 1,5mm et une longueur minimale de 35mm pour les plaques de 12,5mm et de 30mm pour les plaques de 10mm.
1 agrafe tout les 20 cm en pose murale pour du 12,5mm
1 agrafe tout les 15 cm en pose sur plafond pour du 10mm.
- Clouage
Pas d’informations si ce n’est d’utiliser des clous à têtes creuses.
Dans chacun des trois cas, il faut que la vis, l’agrafe ou le clou rentre suffisamment dans la plaque (1 à 2mm) pour permettre un rebouchage facile et durable.

Ceci constitue la partie facile de la pose des plaques, mais il faut également réaliser des angles sortant (ex. un encadrement de fenêtre), des angles rentrants (ex. à la jonction de deux murs), des mansardes, des raccords avec d’autres types de matériaux (ex. un châssis de fenêtre ou encore un mur maçonné en bloc de béton ou autre). Malheureusement je trouve que le guide pose de Fermacell est plutôt avare en explication pour ces détails.

J’ai pu relever les informations suivantes sur Bricozone :
Pour la réalisation des angles sortants :
- La technique à cornières :
Pour cette technique, on pose la première plaque à ras du bord de l’angle. On pose ensuite la deuxième plaque également à ras du bord. L’angle est formé. Ensuite on viendra poser une cornière de coin que l’on enduira. D’après un représentant (qui m’a personnellement très bien renseigné) d’Ecobati la légère différence de planéité ne se voit pas du tout une fois fini. Il recommande cette technique.
- La technique à cornières améliorées (mais plus difficile):
On utilise la même méthode que ci-dessus mais on aminci les bords jointifs des plaques pour que la cornière qu’on ajoute reste dans le même plan que les plaques.
- La technique de la défonceuse : (Technique utilisé par Vanma que je cite)
- poser une plaque à ras de l'angle
- poser la seconde plaque en la collant sur le chant de la première et en la laissant dépasser de quelques millimètres
- le lendemain, quand la colle est bien sèche, passer la défonceuse avec une fraise à affleurer


Pour la réalisation des angles rentrants, des mansardes et des raccords avec des matériaux de nature différente :
Si j’ai bien compris le guide de pose Fermacell, il ne faut pas coller les plaques jointives. En effet il faut qu’elles soient désolidarisées pour permettre aux plaques d’absorber le jeu des dilatations/contractions successives. La technique est donc la même que pour le raccord avec les matériaux de nature différente (ci-dessous).

Pour le raccord avec des matériaux de nature différente (le texte est repris du guide de pose):
Tous les raccords entre les plaques FERMACELL et un matériau de nature différente (béton, brique, plâtres traditionnels, pièces de charpentes etc.) doivent être traités de façon à éviter un assemblage rigide, pour prévenir les effets d’éventuels mouvements du gros-œuvre du bâtiment. Il convient de procéder suivant un des exemples suivants (cf. figure 24) :

Joint par enduit désolidarisé Cette technique consiste à réaliser un joint creux de 5 à 7 mm environ entre la plaque et la construction sur laquelle s’appuie la cloison. Ce joint creux est ensuite comblé à l’aide de l’enduit pour joint FERMACELL, et dissocié des constructions d’appui par l’intermédiaire d’une feuille désolidarisante. Il peut s’agir d’une feuille de polyéthylène ou de papier paraffiné qui aura été placée entre les profils périphériques et le mur (exemple 1), ou encore d’un ruban adhésif collé contre le mur avant la pose des plaques, de part et d’autre des profils (exemple 2). Cette feuille doit dépasser l’épaisseur des plaques. Une fois le joint réalisé et l’enduit séché, il suffit d’araser la feuille au nu de la plaque.

Joint par mastic souple. Cette autre technique consiste à réaliser un joint creux identique entre FERMACELL et la construction d’appui comme précédemment, mais sans feuille désolidarisante. Il suffit alors d’appliquer un cordon de mastic d’étanchéité présentant une élasticité permanente de 20 % minimum (élastomère par exemple ou mastic acrylique). Ces deux systèmes de liaison permettent d’absorber les éventuels mouvements du bâti (tassement du gros œuvre par exemple) en montage vertical et horizontal et sont uniquement valables pour les variations dimensionnelles couramment admissibles par des constructions sèches normalement sollicitées.

Pour la finition des plaques :
Utiliser les produits Fermacell. Ceux-ci sont de qualités et prévus spécifiquement pour cet usage. Différente variante sont données sur le forum mais de manière générale :
- S’assurer que les plaques sont sèches et dépoussiérées (l’aspirateur reste le meilleur moyen pour cela.
- Reboucher les trous de fixation au couteau avec le joint filler Fermacell. Deux passages sont nécessaires car le produit se rétracte au séchage.
- Passer une couche de joint filler sur les joints des plaques.

Si le mur est à peindre :
- Un premier ponçage pour enlever le plus gros de l’effet de « peluchage » et absorbé les éventuelles légères différences entre plaques.
- Dépoussiérage
- Passer une fine couche d’enduit de finition à la taloche sur l’ensemble de la surface des plaques.
- Un second ponçage avec un grain très fin avec pour obtenir une surface bien lisse.
- Une dernière couche de l’enduit de lissage.

Si le mur est à tapisser ou carreler, je pense qu’aucune autre opération n’est nécessaire.

Pour finir, voici les sources :
http://www.bricozone.be/fr/plafonnage-gyproc-parois/t-plafonnage-sur-fermacell-7206.html
http://www.bricozone.be/fr/finitions/t-mise-en-place-fermacell-8267.html
http://www.bricozone.be/fr/finitions/t-finition-fermacell-10725.html
http://www.bricozone.be/fr/plafonnage-gyproc-parois/t-finitions-fermacell-9622.html
http://www.bricozone.be/fr/plafonnage-gyproc-parois/t-fermacell-et-angle-sortant-25066.html
http://www.xella.be/html/bel/fr/5670.php

Voilà j’ai été le plus complet possible compte tenu de ce que j’ai pu lire sur le forum, sur le site Xella et de ce qu’on a pu me donner comme conseil. Je ne pense pas que ce soit exhaustif et il y a peut-être des erreurs. Merci donc au pros et au chevronnés du Fermacell de me corriger si nécessaire (pas frapper svp )

J’espère en tout cas que cela pourra aider le plus de personnes possibles (à commencer par moi).
14/08/2011 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Bonjour,

Pour la RF, les informations du site Fermacell ne sont pas très claires. Il mentionne une RF entre 30 et 90 minutes suivant la composition de la paroi.

Pour le transport des plaques, si tu utilise des grands formats (1.2/2.6) il faut obligatoirement les transporter verticalement. Si tu les transporte horizontalement, elles vont casser. De plus pour les placer au plafond, il faut obligatoirement un leve-plaque. Quasi impossible à la main.

Il faut savoir aussi qu'il existe un format plus manipulable de (1/1.5 de mémoire).
14/08/2011 Vieux  
  68 ans, Namur
 
merci pour ces informations

bon dimanche


Citation:
Posté par yvkevitch Voir le message
Bonjour,

Pour la RF, les informations du site Fermacell ne sont pas très claires. Il mentionne une RF entre 30 et 90 minutes suivant la composition de la paroi.

Pour le transport des plaques, si tu utilise des grands formats (1.2/2.6) il faut obligatoirement les transporter verticalement. Si tu les transporte horizontalement, elles vont casser. De plus pour les placer au plafond, il faut obligatoirement un leve-plaque. Quasi impossible à la main.

Il faut savoir aussi qu'il existe un format plus manipulable de (1/1.5 de mémoire).
14/08/2011 Vieux  
  33 ans, Liège
 
Et pour moi, yvkevitch, t'as pas des infos?
14/08/2011 Vieux  
 
  41 ans, Brabant Wallon
 
Cyclone, pourriez vous éviter de recopier systématiquement le message précédent lorsque ce n'est pas nécessaire ? (ça fait des rallonges et ça rend le poste plus difficile à lire). Merci.

Puce, quel espace avez vous laissé entre les plaques ?
Le joint filler peut être utilisé pour des joints d'au moins 5 mm si je me souviens bien. Si ce sont des plaques à bords droits, il n'est pas recommandé de mettre les calicots, parce que ça fait une surépaisseur. (ce n'est pas l'idéal, mais j'en connais qui ont passé leurs bords à la disqueuse pour les rendre amaincis et mettre la bande de raccord).
Le joint filler n'est pas comme du bête plâtre, c'est bien plus costaud. La première fois, j'avais fait des joints plus épais que nécessaire, en me disant qu'après je n'aurais qu'à poncer le surplus (comme avec du "bête" plâtre). Mal m'en a pris, c'est beaucoup plus costaud et pénible à poncer.
24/01/2012 Vieux  
  Liège
 
Bonjour,

Je compte faire ma salle de bain et ma buanderie en Fermacell et je me demande s'il est utile de double la plaque avec de l'osb ou qqch d'autre pour pouvoir y accrocher quelque chose. (par ex: un grand miroir ou un sèche serviette).

D'après ce que je lis, ce ne serait pas nécessaire mais j'aimerais avoir un retour d'expérience.

Merci d'avance.
24/01/2012 Vieux  
 
  33 ans, Liège
 
De ce que j'en ai vu jusque maintenant je dirais que ce n'est pas nécessaire du tout.
C'est méga hyper solide comme plaque. Rien a voir avec le gyproc.
Ils annoncent une résistance de 50Kg sur une vis alors un porte serviettes...
30/01/2012 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
50Kg pour les plaques les plus grosses, avec les vis ad-hoc quand même.

En pratique, tu peux y aller 20~30kg par vis sans soucis, Avec un entre-axe minimum de 10cm entre chaque fis. Ces plaques sont en elle même presque aussi solides que de l'OSB. J'au du fermacell 12.5, mes armoires de cuisines y sont toutes accorchées depuis 3 ans, pareil pour une "étagère" de 60cm de profondeur supportant un micr0-onde, un radiateur de 2m dans la salle de main, ainsi que l'évier de la salle de bain. La hotte y est aussi accrochée.

Aucun renfort nulle part, structure portante des plaques en metal-stud doublés de -+ 3m50 de hauteur tous les 60cm.
30/01/2012 Vieux  
  Liège
 
Merci pour vos réponses.

Autre question que je me pose... A quoi sert la colle ? J'ai des plaques à bords droits dont je sais qu'elles seront recouvertes par qqch. Pourquoi dois-je les coller ?

En fait, l'inscription sur la cartouche de colle 'Probablement cancérigène mais pas de preuves' me laisse un peu perplexe.
31/01/2012 Vieux  
  37 ans, Hainaut
 
Ben c'est le colle polyuréthane. Il faut coller les plaques si c'est des bords droits, pour assurer la continuité, la charge ,etc. T'aère bien quand tu travaille. Ensuite, une fois enduites, les prduits restent, je suppose, dedans.
01/02/2012 Vieux  
 
  43 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par nsougne Voir le message
Merci pour vos réponses.

Autre question que je me pose... A quoi sert la colle ? J'ai des plaques à bords droits dont je sais qu'elles seront recouvertes par qqch. Pourquoi dois-je les coller ?

En fait, l'inscription sur la cartouche de colle 'Probablement cancérigène mais pas de preuves' me laisse un peu perplexe.

Tout ce qui est issu de l'industrie chimique est "probablement cancérigène", donc à moins de vivre dans une bulle, ...
17/02/2013 Vieux  
  58 ans, Hainaut
 
Juste un petit renseignement fort utile pour moi svp:
je dois placer une seule plaque Fermacell de 1m sur 1m50 sur du plâtre ,elle a si mes souvenirs sont bons 10 mm d'épaisseur mais par contre,là où elle doit être fixée,je n'ai que deux cm d'épaisseur en tout,j'ai lu qu'il fallait faire un cadre et venir y fixer des vices spécifiques de 3 cm ,comment puis-je faire pour qu'elle tienne svp?
Ensuite,si j'ai bien compris,je dois l’enduire d'un enduit finish de chez Fermacell pour obtenir un résultat lisse afin que cela se remarie avec le reste de mon mur?
Merci d'avance pour votre aide,elle me sera très précieuse
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
pose des plaques fermacell Par ernestito dans Finitions, +19 17/12/2011
les techniques pour réparer des fissures dans le plafonnage Par browning dans Réparation, +3 01/04/2009
Conception de paroi fermacell isolée et passage des cables elec Par brewer dans Plafonnage, Gyproc, parois, +1 18/11/2008
Position des techniques pour une nouvelle cuisine Par Gleck886 dans Cuisine equipée, +1 13/06/2008


Forum Plafonnage, Gyproc, parois : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société