comment utiliser un chauffage sol

( dans

» Plomberie

)
Chercher:    

comment utiliser un chauffage sol

Page 1 sur 3 1 23 Page suivante


15/02/2009 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
bonjour je fais bâtir et aimerai mettre un chauffage sol
on est obligé de mettre un chaudière au mazout
je ne mettrai que le chauffage sol au rez-de-chaussée (88m2) radiateur a l étage
et on aimerait mettre aussi un feu ouvert dans le living
-quel est la meilleur installation?
-quel est la meilleur utilisation?
-est ce le bon choix le chauffage au sol?

merci de votre aide.
15/02/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
bonjour,

un chauffage par le sol si il est bien fait est toujours une tres bonne solution!!
le seul soucis pour vous est de le mixer avec un reseau haute température ( radiateurs)
pas un probleme mais juste un poil moins simple en réglages et obligeant votre chaudiere a fonctionner en haute température
si la solution radiateur est "obligée" a l'etage passez donc avec un dimentionnement de radiateur tres basse température
sinon renseignez vous sur un systeme de plancher chauffant "sec" cela ne fait que 2-3 cm d'epaisseur ideal en etage

apres tout n'est qu'avis mais personne n'a jamais dis que le plancher chauffant était une technique a eviter
tous ceux qui l'ont chez eux ( et bien fait et etudié avant, attention c'est un métier) ne prendrait un autre type de chauffage
cordialement,
15/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Quicou, sur le forum, nous avons quelques vrai spécialistes du chauffage qui, peuvent vous conseiller, sur ce qui se fait chez nous en Belgique, notamment Ordinas.
Pas de problème pour gérer un chauffage sol basse t° au rez de chaussée et un chauffage radiateurs à l'étage. De plus en plus de gens optent pour cette façon de faire, un petit peu plus cher que le chauffage par radiateurs, mais avantage esthétique évident.
Pas besoin d'énormes radiateurs surdimensionnés à l'étage.
Le chauffage de l'étage se fait en grande partie par l'inertie de la maison et les radiateurs ne devront fonctionner que par temps particulièrement froid, sauf dans la salle de bain.
Vu l'inertie de la dalle de sol (5 à 6 heures en moyenne), il est plus intéressant de laisser fonctionner le chauffage sur une t° constante, jour et nuit, et toute la maison va rester en permanence à bonne température. (20°, par exemple)
15/02/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
attention integre,

un plancher chauffant ne peut passer que de 60 a 90W/m² ce n'est pas avec ca que l'on va chauffer ou bien tempérer un étage suppléméntaire
en chauffage on ne compte pas sur les pieces d'a coté pour chauffer juste pour savoir si elles ont plus froides ou non au moment des calculs des deperditions

je rappelle un chauffage c'est un calcul pas une vague approximation

si les deperditions des chambres montrent qu'il faut de gros radiateurs il devra passer par de gros radiateurs
le chauffage est dimmensionné piece par piece pas un global!!
je me bat sur ce forum contre cette idée!
je rappelle encore que l'on doit assurer une température interieure d'au moins 19°C en tout point chauffé de la maison quand dehors on est a la temperature de reference hivernale, bruxelles je crois -9°C,

Ps: et comme le dit integre un chauffage par le sol n'a quasiment pas d'abaissement de nuit deja a cause de l'inertie (mais faisable avec de longs calculs) et puis car vu le mode economique de ce chauffage on ne fait pas de relles economies en le faisant
en pratique on diminue juste la temperature des pieces de nuits a environ 17-18°tout au long de la journee par equilibrage du reseau
Cordialement,

Dernière modification par kenny82 15/02/2009 à 13h35.
15/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
kenny, je dirige une société de promotion/construction de type clé sur porte, depuis 10 ans. J'ai des chauffagistes professionnels qui calculent pour moi et qui réalisent ce type d'installation couramment (actuellement dans une maison sur 2)
Je pense savoir ce que je dis et je suis très prudent pusique j'envoie notre ami Quicou chez Ordinas qui est notre chauffagiste professionnel expérimenté le plus présent sur le site.
15/02/2009 Vieux  
 
  Liège
 
Bonjour,

Il n'y a aucun problème à marier un chauffage par le sol avec du "haute" température 75/65 pour des circuits radiateurs, une vanne mélangeuse en plus sur le collecteur chauffage ce n'est pas la mort. C'est une discutions à avoir entre l'installateur et le maître d'oeuvre afin de cerner les zones "courantes" dans lesquelles il est utile de garder une température constante et les zones à occupations ou chauffage occasionnelles où un chauffage par radiateurs serait plus intiqué.

Un radiateur électrique type sèche serviettes en plus dans la salle de bain (parce que là un chauffage sol c'est quand même cool) peut également être une bonne initiative afin d'éviter de mettre en chauffe l'ensemble de chauffage sol à l'entre-saison.

Par contre le feu ouvert en plus du chauffage sol, si ce n'est que comme appoint par très grand froid, c'est plus délicat à gérer pour éviter les surchauffe et mise en régime dans le local (temps d'inertie de la dalle). Donc si c'est purement décoratif, ne poussez pas dans un foyer trop puissant.

Bàv,
15/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Balmajik, dans un autre post, quelqu'un parlait d'avoir un thermostat sans fil, déplaçable dans une autre pièce quand on active le foyer secondaire (feu à buches ou à pellets), afin de ne pas interrompre le chauffage de la dalle. Qu'en pensez vous ???
15/02/2009 Vieux  
 
  Liège
 
Lorsqu'il faut vraiment le faire, marier un foyer avec un chauffage sol (ou autre), nous plaçons des thermostats de types Honeywell TRV. Ce sont des modèles qui travaillent, si besoin, uniquement sur les vannes thermostatiques (il passe de sa fonction sonde d'ambiance vers la gestion via les bulbes thermostatiques). De cette manière, il n'y a jamais besoins de passer dans un autre local de référence (même avec un feu ouvert).
Le chauffage dans le reste la maison est donc toujours en chauffe mais si la pièce de référence est à température.

Le problème supplémentaire avec le chauffage sol est l'inertie de la dalle dans les deux sens, mise à température et refroidissement, lors de l'allumage du foyer. Comment arriver à gérer cette période de surchauffe d'autant plus que la dalle est déjà à température lors de l'allumage. Ce serait toujours possible via une sonde d'ambiance manuelle mais comment l'automatisé ? J'avais également pensé à la solution de placer un contacteur supplémentaire sur l'aérostat du foyer pour couper les vannes de zones mais ça ne solutionne toujours pas la période de surchauffe.
Alors marié ces deux techniques et rendre cela automatique n'est pas évident, il vaut toujours mieux prévenir.

Bàv,
15/02/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
bonjiour balmajick,

on reste toujours sur l'avantage et le problerme du plancher chauffant son inertie et son mode de regulation
de maniere generale on ne touche plus au reglage une fois installé sinon pour afiner
tout autre reglage ponctuel est sujet a contreverse d'autant plus que l'on va vers de maisons a tres faible deperditions ou a forte inertie selon la conception ce qui accentu l'effet du plancher!!
placer le thermostat dans une autre piece ( couloir ou autre ) et en deduire son effet sur le sejour serait une bonne idee je pense
elle ne resoud pas le probleme de surchauffe localement mais empeche de couper l'integralité du chauffage
mais si on allume le foyer c'est que l'on en ressent l'envie non? donc qu'il y en a un besoin? sauf juste le plaisir de regarder le feu
PS: pour le mix basse et haute temp j'ai jamais dis impossible ou tres difficile juste pas ideal, juste un point de vu, plus on fait simple mieux c'est en hydraulique.

Cordialement,
16/02/2009 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
le chauffage par le sol est vraiment economique vu qu il doit chauffer tout le temps?
peut on seulement baiser la temperature exemple a 15° quand il n y a personne ou la nuit?
si le feu ouvert ne sert que pour combler quand la dalle se rechauffe ou si vraiment froid?
mais on ma dit aussi qu on pourrait avoir le carrelage qui casse si on laisse refroidire la dalle et la rechauffe souvant .
merci de vos reponses
16/02/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
bonjour,
vu ici dans le forum
une personne parlait des economies realisées en baissant le chauffage (18°c) tout le temps plutot que de le baisser drastiquement 15-16 °c puis le remonter quand presence 21°c
je suis un peu d'accord sur le principe pas sur le confort lol
ben c'est un peu le meme soucis avec un plancher,
ce qui fait consommer c'est les hautes températures
il est plus rentable de consommer regulierement pour maintenir une temperature d'eau a 40°c que d'arreter la chaudiere 50% du temps et de la faire tourner a 80°c les autres 50%
le chauffage par le sol est le chauffage pour moi qui reste le plus economique (apres ca se discute) et d'un confort inegalé (ca c'est un regal de marcher sur du carelage chaud le matin ou si vous etes aussi bordelique que moi une veste qui sera chaude d'etre tomber sur le sol le soir)
pour le carrelage il y a des normes chez nous je suppose aussi par chez vous pour des surfaces maximum et des longueur maximale de chappe (40m² et 8m max si ma memoire est exacte)
néanmoins une cheminée ou tout objet lourd devra reposer preferentiellement sur la chappe directement et non par dessus le plancher avec son isolant: tassement et alors risque de casse carelage

pour les abaissements, le plancher mets 6-8h a refroidir et autant a rechauffer soit un cycle de presque une journee, vous aller surconsommer pour le remonter amon avis plus que pour le laisser a temperature
a titre d'exemple bien souvent les clients mettent 24-48h avant de voir que la chaudiere est en panne!!!

une baisse , pour moi, n'est valable que pour une semaine mais attention a "réveiller" votre plancher avant (24h) votre retour sinon froid assuré!!!
c'est un type de chauffage j'allume puis j'oublie jusqu'aux beaux jours,

il se module sur 1-2degres maximum et encore je ne le conseille pas trop
si vous avez une sonde exterieure il se coupera de lui meme et une petite flambée viendra rechauffer si necessaire


Cordialement,
16/02/2009 Vieux  
  58 ans, Brabant Wallon
 
Salut,
tu peux fier aux conseils données par ces messieurs, Quicou, néanmoins, il faut tenir compte une cohérance dans ton installation,
un chauffage au sol ne travaille qu'avec une température dit "base t°" et les chaudières type mazout et certain d'autre chaudière à gaz travaille dans la "haute t°", selon les infor que j'ai eu, seul les chaudières à condensations travaille en "base t°" (à vérifier). d'ailleurs dans les catalogues des radiateurs, tu trouves des 2 types de puissances, haute et base température.
problème général d'un chauffage au sol c'est la régulation, tu comprends bien qu'on ne régle pas comme on veut. Dans des revus techniques, en général, on sépares les circuits du chauffage sol et radiateur, pour le siple fait qu'ils travaillent dans des plages de températures différents. Jusque là tu suit.
Dans ton cas, si tu es encore dans la phase de conception, je te conseil de prendre le temps, de bien voir tes besoins. et poser tout les questions qui te passe par la tête, (proverbe chinois: il n'ya pas de mauvais questions mais des réponsent qui ne te concernent pas)
16/02/2009 Vieux  
 
  45 ans, Hainaut
 
Bonjour,
Si on veut éviter les problèmes liés à la durée de montée en t° et à la durée d'abaissement de t° dûs à l'inertie de la dalle, ce qui pose effectivement problème lorqu'on allume un foyé ou lorsque le soleil réchauffe la pièce, il y a la solution du chauffage au sol en chape sèche qui est régulé pièce par pièce grâce à un thermostat. Ce système présente l'avantage qu'il est extêmement réactif.
17/02/2009 Vieux  
 
  Liège
 
Ce qui fait le charme du chauffage sol c'est justement l'inertie du système et le fait de se trouver dans une ambiance de chaleur continue. Avec un stystème sec ne revient-on pas un pas en arrière avec les phénomènes de "marche/arrêt" comme les radiateurs et donc des variations de températures dans les locaux ?

Je suis plutôt pour ce système dans les chambres par exemple où les besoins de chauffage ne sont pas réguliers et si les personnes ne veulent pas de radiateurs. Mais il est vrai que pour les séjours avec foyer (non "décoratif") cela peut-être une bonne avancée.

Bàv,
17/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et en plus sauter la crémière !!!!
La dalle de sol doit rester en permanence à température pour que ce soit rentable et confortable.
17/02/2009 Vieux  
 
  45 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Balmajik Voir le message
Ce qui fait le charme du chauffage sol c'est justement l'inertie du système et le fait de se trouver dans une ambiance de chaleur continue. Avec un stystème sec ne revient-on pas un pas en arrière avec les phénomènes de "marche/arrêt" comme les radiateurs et donc des variations de températures dans les locaux ?

Je suis plutôt pour ce système dans les chambres par exemple où les besoins de chauffage ne sont pas réguliers et si les personnes ne veulent pas de radiateurs. Mais il est vrai que pour les séjours avec foyer (non "décoratif") cela peut-être une bonne avancée.

Bàv,
Bonjour,
Tout le confort est guaranti en utilisant un thermostat d'ambiance à très faible différentiel, on guarde une ambiance de chaleur continue aussi mais on a l'avantage que quand on a pas besoin de chaleur (en journée si on travaille ou la nuit) on peut abaisser la T° (dans la limite su raisonable bien sûr) De plus, dans mon cas, lorsque je vais allumer mon insert, les vannes motrisées (pilotées par les thermostats) qui alimentent les boucles de chauffage sol du salon et de la cuisine vont se fermer, la PAC va alors devoir fournir moins de puissance (juste ce qui faut pour le chauffage des autres pièces) en faisant réguler le régime de son compresseur (= inverter)
Meuh
17/02/2009 Vieux  
 
  45 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par intègre Voir le message
On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et en plus sauter la crémière !!!!
La dalle de sol doit rester en permanence à température pour que ce soit rentable et confortable.
En classique oui, en chape sèche non !
17/02/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
cher meuh,

je n'ai rien contre un plancher "sec"
mais il n'y aura pas le confort d'un plancher chauffant classique
et comme toujours
et pour appuyer integre la dessus
le plancher doit rester a température constante pour des economies et du confort
un plancher sec ne navigue pas dans les memes températures d'eau pour arriver au meme confort les variations brusques (donc les coupures-redemarrages sur un systeme sans inerties) sont aussi néfastes aux economies qu'avec des radiateurs facteurs de hautes températures en moins

et meme pour une pac, car la pac a ces limites de modulations en mini, et le sejour/cuisine est a l'heure actuelle une tres grande partie des deperds d'une maison,
votre pac pour etre rentable doit deja etre capable de moduler en temps normal donc avant votre arret de votre salon/cuisine
il fait doux et disons 80% de la puissance max vous suffise ce soir pour tout bien chauffer sans probleme, mais retirer brusquement 50% de la puissance en stoppant le salon/cuisine, on n'est plus qu'a 30% de la puissance, on commence a se rapprocher du point ou votre pac va commencer a faire des courts cycles:
conso en hausse
toute production de chaleur est plus rentable si elle produit des températures de sorties les plus basses possibles et si elle demarre le moins souvent les cycles

ce qui a permis avec l'inertie de certains plancher de stocker de l'energie permettant meme a des installateurs peu scrupuleux de mettre des pac carrément courtes sur pattes qui tournent 24/24 pour alimenter un plancher qui grace a son inertie reussi a transmettre a peu pres la bonne quantité de chaleur sans que le client ne le voit jusqu'au premier grand froid!!
pour moi le plancher sec reste une solution dite d'etage cad quand on a une source de chaleur qui prechauffe les dalles via le bas rendant la diffusion plus homogene , plus proche d'un plancher classique (en réhabilitation)

cordialement,
17/02/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
un exemple de calcul sur la quantité d'energie que l'on gaspillerait en chauffant une maison
des calculs purs sur des deperds ok
une maison isolée que j'ai étudié des deperds de 7,2135kWh pour la maintenir a 20°c par -5 dehors un confort tout a fait normal avec un plancher
cela voudrait dire que si la maison était vide sans aucune source de vie il faudrait par journée 173,124kWh
si on abaisse cette maison fictive a 16 degres dedans pour economiser on a une consomation de deperds de 6.0591kWh si on ramene ceci a 50% du temps d'une journee, on obtient une conso de journee de 159.2712 kWh et ceci sans compter la surpuissance apres pour remonter en température
nous aurions donc economiser 12kWh
rappeller moi le prix Kwh chez vous
si je me base sur une veille etude 2007 cela fait pour 1kWH
0.04€ bois
0.07€ gaz
0.10€ elec
0.12€ fioul

donc vous economiseriez 1.5€ soyons genéreux par jour en abaissant de 20° a 16°c
si vous faites un abaissement de 20° a 18°c on ne gagne que 5.5kWh/jour (euh 70cts d'euros jour!!!!) ca fait 1L de fioul et encore
je sais bien qu'il y a un facteur d'echelle apres
mais franchement c'est sans la nécessité de faire un demarrage plus fort (donc qui consomme plus) pour remonter la maison en température
et je parle d'une journee ou la température serait egale partout et pas ou elle chuterai en meme temps que vous voudriez rechauffer (le cop d'une pac serait alors encore moins favorable)

j'arrete la car apres on va avoir des maux de tetes

j'ai ecris ceci juste pour montrer qu'a force de pousser trop loin les raisonnements, on finit par essayer de faire des economies sans bien fondé

Cordialement,
17/02/2009 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Tout à fait d'accord (tu vois ça arrive !!) Une maison qui a une inertie correcte, il y a intérêt à la garder à température constante, cela économisera le moyen de chauffage (usure) qui autrement doit peiner beaucoup plus fort pour ramener à température.
Page 1 sur 3 1 23 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Comment mieux utiliser sa chaudière et ses radiateurs? Par newdiwa dans Chauffage, +11 30/12/2011
Peut-on utiliser le chauffage sol pour refroidir ? + autre questions... Par geenens2000 dans Chauffage, +12 27/01/2009
Consommation de chauffage - comment utiliser la chaudière? Par justinette dans Chauffage, +5 25/11/2008
Comment utiliser ma citerne convenablement? Par Maisonbj dans Plomberie, +3 19/06/2008
comment vidanger un chauffe eau au sol Par julien987 dans Plomberie, +2 01/06/2008


Forum Plomberie : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !

Ajoutez votre société