Quels sont nos droits quand problème avec le sanitariste?

( dans

» Plomberie

)
Chercher:    

Quels sont nos droits quand problème avec le sanitariste?

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


30/08/2012 Vieux  
  Liège
 
Bonjour,

Nous avons acheté au mois de mars un gros oeuvre fermé. Nous avons demandé à l'entreprise X d'effectuer les travaux de sanitaire. On nous présente des devis suite à notre demande, ces devis étaient remplis de fautes d'orthographe, et pas clairs du tout. Nous acceptons puisque nous connaissions la personne qui allait effectuer les travaux sur le terrain (pas le gérant) sans pour autant signer le devis.Tout se passe bien dans un premier temps même si les factures qu'on nous envoyait, étaient assez vagues. Exemple: 1e avancement des travaux "tubages sanitaires et travaux de préparation". On ne savait pas ce que ça regroupait exactement. Bref, on continue les travaux pressés d’emménager. Au mois de mai, on nous demande d'aller choisir les types de robinet, WC, baignoire et douche... Ce qu'on fait. Le gérant ne prend aucune note. Ensuite, on vient nous placer les robinets... qu'on n'avait pas choisi car aucune prise de notes, etc... Et puis abandon des travaux depuis le mois de juin. Ça veut dire qu'on se retrouve avec une douche sans tube de douche, une baignoire avec une jupe non fixée, une chaudière qu'on nous a placée à 1m du mur (soi disant pour le confort de l'installateur), un thermostat et une chaudière donc mais sans interaction entre-eux car le mécanisme électronique n'est pas installé sur la chaudière. Une pompe à eau installée sans nous prévenir de l'intensité du bruit, sans nous demander si on souhaitait les filtres... On ne sait pas où on en est niveau paiement puisqu'il parle de "phase et d'étape" on ne sait pas ce qui se regroupe dans ceux-ci. Il nous dit que le tube de douche est en commande. Qu'il va venir effectuer les travaux... Il nous a quand même envoyé un de ces hommes car un robinet fuyait et un autre ne fonctionnait pas. Et l'ouvrier nous a clairement dit qu'il ne payait plus ses hommes et donc plus ses fournisseurs. Qu'on risque encore d'attendre notre tube de douche... Que sa marchandise était achetée au moindre prix et que dès lors la qualité n'y était pas et qu'il gonflait les prix.
Nous voici maintenant, le 29 août et on ne sait pas quels sont les moyens qu'on a à disposition pour réagir ni quels sont nos droits...
Si quelqu'un a une solution...
30/08/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
1° une mise en demeure de terrminer les travaux dans les 10 jours ouvrables qui suivent, par recommandé avec accusé de réception.
2° Si pas de réaction>> avocat
N'attendez pas, car si il y a faillite, il y a intérêt à être dans les premiers créanciers. Si il y a, bien entendu, quelque chose à récupérer.
Sans de vis signé, ou quelqu'autre document signé, je ne crois pas quevous puissiez faire quelque chose.

Mais quelle idée d'engager des travaux sans avoir de contrat détaillé et de cahier des charges ou au moins une liste des travaux à faire, avec quel matériaux..
Enfin, bonne chance quand même, mais ne rêvez pas trop.
30/08/2012 Vieux  
  Liège
 
Nous avons reçu des devis avec des notes explicatives très globales et surtout très techniques et malheureusement nous n'y connaissons pas grand chose...
30/08/2012 Vieux  
  46 ans, Namur
 
Bonjour.
Ben oui intègre, il y a des gens qui font encore confiance aux professionnels.
Peut-on le leur reprocher?
C'est malheureux pour eux.
Olix

Citation:
Posté par intègre Voir le message
1° une mise en demeure de terrminer les travaux dans les 10 jours ouvrables qui suivent, par recommandé avec accusé de réception.
2° Si pas de réaction>> avocat
N'attendez pas, car si il y a faillite, il y a intérêt à être dans les premiers créanciers. Si il y a, bien entendu, quelque chose à récupérer.
Sans de vis signé, ou quelqu'autre document signé, je ne crois pas quevous puissiez faire quelque chose.

Mais quelle idée d'engager des travaux sans avoir de contrat détaillé et de cahier des charges ou au moins une liste des travaux à faire, avec quel matériaux..
Enfin, bonne chance quand même, mais ne rêvez pas trop.
30/08/2012 Vieux  
  30 ans, Hainaut
 
Voyez aussi quelles sont les sommes engagées. Mais si il n'y a pas de devis, que le chantier n'avance pas et qu'il y a de fortes chances de faillites. Ne payez plus rien de toutes façon et voyer pour faire continuer le chantier par quelqu'un d'autre. Et abandonner toute poursuite. Je sais bien que l'argent ne tombe pas du ciel, mais il faut voir si avec le temps, les efforts, le stress, etc,... Toujours en considération des sommes versées évidemment !
30/08/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
il y a des gens qui font encore confiance aux professionnels.
Il faut arrêter de mettre tous les professionnels du bâtiment dans le même sac. N'incriminez pas toute une corporation parce que ici ou là, il y a une brebis galeuse.
30/08/2012 Vieux  
 
  33 ans, Liège
 
Bonjour,

Je pense pas que Olix voulait incriminer qui que ce soit.

Je pense qu'il voulait dire que certaines personnes font encore confiance de façon générale aux autres (professionnel ou non) et que les précautions ne sont pas toujours prises vis à vis de cette confiance.

Une bien bonne après-midi à vous.

Goto.
30/08/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Il faut avouer qu'aujourd'hui, malheureusement, ça paie de moins en moins de faire confiance.
Il vaut un bon contrat/devis et des papiers clairs et précis, signés par les deux parties.
Rejetez toute proposition nébuleuse,sans descriptionde matériel et de mise en oeuvez, avec des délais et un échelonnement des paiements progressif en fonction de l'avancement du chantier.
Il est très loin le temps de la poignée de main qui scellait un contrat.
Même avec des contrats en règle, signés, on a encore parfois des gens qui contestent. Cela n'enrichit que les avocats.
30/08/2012 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Ce n'est pas tant que les gens font un "amalgame" mais bien qu'il existe un déséquilibre scandaleux entre la façon dont les pros du batiments "véreux" peuvent fuir leurs responsabilités ( a commencer par la faillite )

Dans ce pays, il suffit presque de parler a un architecte pour qu'il soit en mesure d'exiger une facture ! Et puisse vous poursuivre, a vos frais, car vous lui avez adressé la parole, et donc accepté tacitement ses conditions. Il existe une jurisprudence en ce sens, ne riez pas.

De l'autre coté de la barrière, vous pouvez avoir avancé 20000 EUR a un macon, qui peut faire faillite et vous ne reverrez jamais votre blé, tout en étant autorisé a refonder une autre société dans la demi-heure.

Le manque de protection du "consommateur de pros du batiment" frise le ridicule en belgique. Je peux alerter le SPF economie si je trouve un problème sur l'etiquette de mon pot de yaourt et une enquête sera diligentée sur cette pénible affaire aux frais du contribuable.

Si un chauffagiste se barre avec mon blé, je suis bon pour attendre 3 ans un procès au tribunal du commerce, avec tous les frais d'expertise diverses à avancer, et a ma charge.

Voila, a mon sens, le noeud du problème.
30/08/2012 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
D'accord avec toi bzone mais alors que peut-on avoir comme protection en tant que petit particulier contre c'est gens malhonnête afin de nous préserver?????
30/08/2012 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Ben il n'y a rien.
Les assurances s'en lavent les mains ("c'est du contractuel") même si bien souvent elles clament le contraire. Il existe, parci parla, telle ou telle police qui peut dans une certaine mesure vous aider a défendre vos droits...

La fameux "bouche a oreille" fait - a mes yeux - plus de tort que de bien. Un mec peut être très bien, avoir très bien exécuté votre chantier, se retrouver avec dix recommandations et puis être dépassé par son succès, et devenir "un véreux".

Les contrats, comme dit intègre, il devient de plus en plus utile de les détailler... Mais trouver un pro qui accepte cela - surtout pour de petits travaux - ca n'existe pas. Soit vous êtes un gros chantier et alors vous pouvez esperer emmerder les gens avec vos papiers, soit vous êtes un chantier plus petit et vous êtes bon pour les bidouilleurs, des devis sur de l'exacompta, et de la main serrée.

Si vous voulez mon avis de simple client
- je ne me fierai plus jamais au bouche a oreille (mes pires déconvenues viennent de là)
- quand je trouve un indépendant compétent, je le garde, et je paye le prix qu'il demande sans faire chier, et on obtient plus avec le sourire qu'avec des menaces.
- je privilégie les entreprises d'une certaine taille, mon critère idiot étant souvent "avec qqun qui répond au téléphone". Je trouve trop facile de se défaire de ses responsabilités, d'inventer des excuses familiales, etc, quand on fait appel a un indépendant unipersonnel.

Et pour les petits chantiers : Faites le vous même ! Je sais que je prêche pour ma chapelle mais c'est une réalité : plus personne n'a envie de venir déboucher votre évier de cuisine, remplacer votre hotte, ou re carreler par dessus votre vieux carrelage en devant scier les bas de porte. Et surement pas avec un contrat détaillé et des délais précis...
30/08/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
A mon avis, aucune.
L'europe nous a même obligé à supprimer le n° d'enregistrement des entrepreneurs, numéro qui, au moins, vous permettait de savoir dans quelle branche il était actif . Renseignez vous avant de signer avec quelqu'un, vérifiez si il a des dettes sociales,
Mais comment légiférer là dessus???? Un diplôme n'est pas une garantie de bon travail, ni d'honnêté non plus.
30/08/2012 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
Et n'existe-t-il pas des assurances complémentaires ou un organisme de protection des consommateurs qui peuvent nous protéger contre ses mauvaises personnes?

Je pose la question car moi j'ai rien trouvé à part une assurance "protection juridique" qui demande +- 500€ par an et pour un bien qui sont là pour vous protéger en cas de mise au tribunal et c'est ce qui me dérange c'est qu'il faut plainte pour qu'ils aident et on sait quand on commence aux tribunaux mais on ne sait pas qu'en on en sort.

Il faudrait créer comme une sorte de syndic des propriétaires qui pourrait s'appeler syndic des particuliers qui font des travaux.
30/08/2012 Vieux  
  46 ans, Namur
 
voilà, mes propos ont été clarifiés.
merci
olix
30/08/2012 Vieux  
  46 ans, Namur
 
Bonjour derge.
Vous avez trouvé une protection juridique pour du contractuel?
olix
30/08/2012 Vieux  

 
  41 ans, Liège
 
Le problème des assurances c'est qu'il n'existe pas d'assurance qui vous autorise, a ses frais, a lancer des procès vers qui vous voulez. Dans le meilleur des cas vous aurez une obligation de médiation bidibule...

La solution est que le SPF economie ajoute ce type de conflit a ses attributions, a tout le moins pour collecter les plaintes ou faire des médiations...

Les conseils donnés actuellement sont a pleurer
http://economie.fgov.be/fr/consommat..._entrepreneur/
30/08/2012 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par olix Voir le message
Bonjour derge.
Vous avez trouvé une protection juridique pour du contractuel?
olix
non c'est pas par contrat mais sur un bien immobilier pendant un an sauf pour bail, location...(pas couvert)
30/08/2012 Vieux  
 
  36 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par bZone Voir le message
Le problème des assurances c'est qu'il n'existe pas d'assurance qui vous autorise, a ses frais, a lancer des procès vers qui vous voulez. Dans le meilleur des cas vous aurez une obligation de médiation bidibule...

La solution est que le SPF economie ajoute ce type de conflit a ses attributions, a tout le moins pour collecter les plaintes ou faire des médiations...

Les conseils donnés actuellement sont a pleurer
http://economie.fgov.be/fr/consommat..._entrepreneur/
Je n'en sais rien, je n'ai pas posé cette question, la prochaine fois que je vois mon courtier, je lui fait la demande
30/08/2012 Vieux  
 
  69 ans, Namur
 
Bientôt certains voudront une protection juridique en cas de steak trop dur chez le boucher !!
Vous ne vous rendez pas compte que si on met des protections juridiques sur tout, le gars de l'autre côté, devra lui aussi se blinder juridiquement et tout cela ne fera qu'augmenter les prix de manière démente.
Il y a un moment où il faut savoir prendre sa responsabilité.
30/08/2012 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Citation:
Posté par olix Voir le message
Bonjour derge.
Vous avez trouvé une protection juridique pour du contractuel?
olix
Il en existe mais souvent avec des délais de carence de 9 à 12 mois. C'est-à-dire que les litiges qui surviennent dans les 9 à 12 mois de la conclusion du contrat d'assurance ne seront pas couverts.

Je viens de régler un litige contractuel concernant l'achat d'un immeuble en étant payé par une compagnie protection juridique. Donc, ça existe.
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Entrepreneur ne vient pas - quels sont mes droits ? Par STL dans Galères et Horreurs, +15 14/12/2010
Quels sont mes droits (vs voisins) ?? Par thibouille dans Abords, Allées, Jardins, +23 03/09/2010
Quels sont mes droits? Par lepoulet dans Construction, +31 13/07/2010


Forum Plomberie : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment

Ajoutez votre société