remplacement/dimensionnement radiateurs

( dans

» Plomberie

)
Chercher:    

remplacement/dimensionnement radiateurs

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


04/11/2010 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Bonjour les Briconautes,

Dans la maison que je suis en train de rénover, tous les radiateurs (vieux, vieilles tuyauteries) vont être remplacés. Ma femme et moi sommes donc de faire notre "étude de marché" afin de trouver des radiateurs jolis, efficaces et discrets.


Grâce à Bricozone, j'ai trouvé un outil pour estimer le "wattage" nécessaire dans chaque pièce : Radson Transexpress http://www.radson.com/docs/TransWA.zip.
  1. Connaissez-vous ce logiciel ? Est-il fiable ? Faut-il prendre une "marge de sécurité" ou est-ce pris en compte par le logiciel ? Sinon, pouvez-vous me donner un lien vers un autre méthode de calcul ?
  2. il me manque une donnée essentielle pour finaliser le calcul avec le logiciel Radson:
  • température de l'eau au départ de la chaudière
  • températeure de l'eau au retour de la chaudière
Que mettre dans ces champs ?!? Une nouvelle chaudière gaz condensation (Elco Thision 37 kw) va être installée, pour le chauffage et l'eau chaude.


Merci d'avance pour votre aide

Dernière modification par Chiquoss 05/11/2010 à 00h30.
05/11/2010 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Vraiment personne ?!?
L'info cruciale pour moi est la T° de sortie et de retour de l'eau au niveau de la chaudière.
05/11/2010 Vieux  
 
  64 ans, Brabant Wallon
 
Bonjour, pour une chaudière a condensation il ne faut pas de l'eau trop chaude...50°-60° voir caracteristique de la nouvelle chaudière
Le retour lui est fonction de la deperdition de calories dans le circuit ( radiateur et tubage)
Pour les radiateurs à mon avis si ils sont légèrement sur dimentionné cela n'a pas d'importance on met une vanne thermostatique
05/11/2010 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Voici un sujet que j'avais ouvert il y a bientôt 1 an...le programme fourni par Radson n'est malheureusement plus d'actualité car on calcule la puissance d'un chauffage suivant la déperdition thermique d'un bâtiment et c'est un calcul assez compliqué
http://www.bricozone.be/fr/chauffage...urs-28770.html
05/11/2010 Vieux  
  39 ans, Hainaut
 
Bonsoir,

je ne sais pas si l'outil est "buggé" mais pour ma part la modification de ces 2 paramètres ne modifie pas la puissance du radiateur.
est-ce le même dans votre cas?

Bàv
06/11/2010 Vieux  
  38 ans, Liège
 
en fait dans un premier temps l'outil calcule la puissance nécessaire en kW pour les différentes pièces.

Ensuite, quand tu clic sur le bouton rouge du dessus "sélection des radiateurs", le programme te propose des radiateurs convenant aux différentes pièces. Et là, les T° ont de l'importance. Plus la T° est basse, plus les radiateurs sont grands.

D'où mes questions
- ce logiciel fournit-il un info juste ou approchante ?
- si j'installe une nouvelle chaudière, quelles T° dois-je introduire ?
06/11/2010 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
non désolé mais tu ne peux pas te fier sur ce programme pour dimensionner tes radiateurs....un exemple vaut mieux qu'un long discours...pour une pièce d'un cubage équivalent, tu devras installer des radiateurs de puissance différente selon le type d'isolation, ventillation....

Si tu veux vraiment un chauffage bien dimensionné, tu dois d'abord calculer les déperditions thermiques dans chaque pièce.

Si tu utlises le programme de chez Radson, tu auras soit un chauffage surdimensionné ou sous-dimensionné...d'où un incomfort voire meme une surconsommation.

A+
08/11/2010 Vieux  
rdu
  46 ans, Liège
 
Joyeux Anniversaire !
Je confirme, la seule et unique méthode correcte est de calculer les déperditions de chaque pièce. Ce n'est pas si compliqué que cela, il y en a pour une heure de prise de mesure et une heure de calcul (très simple avec un tableur) grand max, pour avoir une estimation tout a fait honorable.
Ensuite, il suffit avec programme ou catalogue de choisir le modèle en fonction du nombre de Watt requis. Au niveau des températures, plus on les prend basse mieux c'est au niveau rendement (surtout si chaudière à condensation) et au niveau confort, mais les radiateurs sont plus volumineux. Avec de l'eau plus chaude, on peut avoir des radiateurs plus petit mais c'est moins confortable, le rendement est moins bon et à partir d'un certains seuil la chaudière ne condense plus si chaudière à condensation. Le rendement max d'une chaudière à condensation est avec un retour à 30° au dela ca diminue progressivement et à 47 (fioul) ou 57 (gaz) il n'y a plus du tout de condensation. Avec des radiateurs suffisant, on peut condenser 98% du temps au gaz et 50% du temps au fioul. Avec des radiateurs calculé juste, vous ne condenserez pratiquement jamais au fioul -> vaut mieux alors prendre une bonne chaudière basse temp.
08/11/2010 Vieux  
 
  Namur
 
Citation:
Posté par rdu Voir le message
... Avec des radiateurs calculé juste, vous ne condenserez pratiquement jamais au fioul -> vaut mieux alors prendre une bonne chaudière basse temp.
Étant donné le contexte fiscal Belge actuel, je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce que rdu dit ci-dessus.
La différence de prix entre chaudière basse t° et condensation est en effet compensée par l'avantage fiscal et dans le cas d'une chaudière gaz (HR-TOP) qui donne accès à une prime de la R.W. la condensation est même moins chère que la basse t° (HR+).

Il est certain que lorsqu'une chaudière à condensation est associée à une régulation climatique (sde ext), elle condensera quand même pendant pas mal d'heures, même si les radiateurs ne sont pas sur-dimensionnés de façon optimale.
08/11/2010 Vieux  
 
  66 ans, Namur
 
Il y a un élément que je ne retrouve pas souvent est le fait qu'avec une température d'eau assez basse il est plus difficile d'avoir une montée rapide en température. Ex: vous mettez la vanne thermostatique d'une pièce non utilisée sur 1 et voudriez qu'elle chauffe rapidement lorsqu'on veut y avoir une activité ( bureau, salle de jeu, couture....)

( Jolis efficaces et discrets : Radson Parada série 22 )
08/11/2010 Vieux  
 
  70 ans, Hainaut
 
rdu,
Comment calculer la déperdition de chaque pièce?
Merci.
08/11/2010 Vieux  
 
  Namur
 
Citation:
Posté par jack333 Voir le message
Il y a un élément que je ne retrouve pas souvent est le fait qu'avec une température d'eau assez basse il est plus difficile d'avoir une montée rapide en température. Ex: vous mettez la vanne thermostatique d'une pièce non utilisée sur 1 et voudriez qu'elle chauffe rapidement lorsqu'on veut y avoir une activité ( bureau, salle de jeu, couture....)
D'accord avec vous.
Mais, franchement, est-ce bien raisonnable d'envisager le placement d'une chaudière moins économique pour éviter une perte de confort si minime (et je fais la même réflexion pour la Salle de Bains) ?
Par exemple, un petit chauffage électrique d'appoint viendra utilement "booster" la t° pendant les courtes périodes où on souhaite 24°.
Avec l'argent économisé grâce à la chaudière condensation, on aussi peut s'acheter une fameuse collection de jolis pull-over
09/11/2010 Vieux  
rdu
  46 ans, Liège
 
Joyeux Anniversaire !
@jihemel:
Effectivement, pour le gaz, il n'y a pas photo. Que des avantages, sans aucun inconvénient. Il serait donc stupide de ne pas prendre la condensation.
Par contre, pour le fioul, la donne est fort différente. Il n'y a pas de prime RW (à juste titre je pense), la condensation est beaucoup moins bonne (le % de gain est plus faible et la chaudière condense bien moins souvent à cause de la température plus basse), problèmes des condensats acides à traiter, encrassement du condenseur, cout plus élevé de l'entretien, ... bref, je suis pas convaincu, à moins d'avoir un plancher chauffant.

@all:
Effectivement, pour la sdb, tout à fait d'accord avec jihemel, un petit chauffage d'appoint électrique est LA solution la plus intérressante. Le radiateur garde une température de base, et on booste en électrique 10 minutes. C'est mieux que d'avoir toute l'installation moins rentable.

@jack333:C'est vrai et c'est aussi pour ca qu'il vaut un surdimentionnement des radiateurs pour aider en régime transitoire. Ce surdimentionnement est donc d'autant plus important pour les pièces à faible utilisation (on a tendance à faire le contraire).
09/11/2010 Vieux  
rdu
  46 ans, Liège
 
Joyeux Anniversaire !
@lenismois:
En simplifiant (mais c'est suffisant et bien meilleur qu'une approx au m2):
Il faut inventorier toutes les surfaces : sol, plafond, mur, porte, fenêtre, ... mais uniquement lorsque l'autre coté n'est pas dans le volume protégé (chauffé). Par example, on doit prendre en compte un mur extérieur bien sur, mais aussi le sol du RDC (avec ou sans cave), le mur intérieur donant sur le garage, celui donant dans la cage d'escalier de la cave, ...
Il faut séparer par type de matériaux, par example pour un mur extérieur, on a une surface brique et un surface chassis.
Ensuite, pour chaque surface, on calcul la déperdition et puis on somme le tout.
L'idéal est de le faire pour la totalité du volume protégé, on a ainsi la puissance totale et puis par approximation pièce par pièce pour avoir une idée des radiateurs.
Le calcul de la déperdition d'une surface ce fait comme suit :
Calculer U : soit il est connu (chassis par example), soit on se référe au coéficient lambda du matériaux et son épaisseur. On peut simplifier en ne prenant que la couche la plus isolante (isolant si présent), couche de brique sinon. Sinon, il faut calculer le R de la paroi, mais c'est plus long.
U de la paroi = Coeff. Lambda du matérieux / epaisseur (en mètre)
Ex:Mur de brique pleine de 40cm non isolé : U = 1,15 / 0,40 = 2,88 Watt par m2 et par degré
Dep par transmition (en Watt) = Surface (m2) x U x Delta T (°)
Pour le delta T, on prend la température intérieure souhaitée (ex. 18° chambre, 20° séjour, 22° SDB) - 3 (par simplification pour tenir compte des apports autre (soleil, présence humaine, ...)) - la température extérieure dite de base (se trouve sur le net selon votre région : -9 en hesbaye par example, un peu plus froid dans les ardennes, un peu moins à la cote). Donc, c'est un chiffre au environ de 25..30
Ex : Ce mur de brique pleine de 20m2 dans un séjour:
Dep = 20 * 2,88 * (20-3-(-9) = 57.6 * 26 = 1498 Watt

Quelques liens :
http://www.thermexcel.com/french/ressourc/deperdit.htm
http://www-energie2.arch.ucl.ac.be/t...leur/3.4.6.htm
http://www.s2j-france.fr/iso_album/lambda.pdf
09/11/2010 Vieux  
 
  70 ans, Hainaut
 
Merci, rdu, pour l'explication très claire!
Je vais m'y mettre ce soir.
Bonne journée.
09/11/2010 Vieux  
 
  59 ans, Brabant Wallon
 
pour dimensionner ses radiateurs ,
il faut
1/ bien -sûr calculer les déperditions calorifiques des pièces ,( calcul isolation parois, surface etc )
mais aussi
2/ tenir compte des pertes par ventilation ( volontaire ou non )
et ce dernier poste est plus difficile à estimer .

si qqq'un a un bon outil pour cela, je suis preneur ....

merci

Pulsar
09/11/2010 Vieux  
 
  66 ans, Namur
 
je suis tout à fait d'accord avec la solution du booster électrique pour la salle de bain. C'est le problème de la voisine, moi j'ai dimensionné largement le radiateur de la salle de bain pour éviter qu'on ait tendance à pousser toute l'installation pour avoir 22° pendant 1/2h das cette petite pièce......
09/11/2010 Vieux  
rdu
  46 ans, Liège
 
Joyeux Anniversaire !
Citation:
Posté par pulsar Voir le message
2/ tenir compte des pertes par ventilation ( volontaire ou non )
et ce dernier poste est plus difficile à estimer .
C'est en effet très difficile à estimer. Je pense que pour une maison correcte (un minimum d'isolation et des chassis DV décent, bref si vous ne sentez pas le vent chez vous celles-ci peuvent être négligée, surtout quand on parle de radiateur, vu que l'on va de toute façon largement surdimentionner ceux-ci pour pouvoir travailler avec une température d'eau assez faible.

On parle bien sur en traditionnel, pour une maison passive, les pertes par ventilations deviennent proportionnellement plus importante.
09/11/2010 Vieux  
  46 ans, Hainaut
 
[quote=jack333;340223]Il y a un élément que je ne retrouve pas souvent est le fait qu'avec une température d'eau assez basse il est plus difficile d'avoir une montée rapide en température. Ex: vous mettez la vanne thermostatique d'une pièce non utilisée sur 1 et voudriez qu'elle chauffe rapidement lorsqu'on veut y avoir une activité ( bureau, salle de jeu, couture....)

Oui si on passe d'un régime 90/70 à 70/50 (ou autre) en utilisant les mêmes radiateurs.

Non si on dimensionne les radiateurs pour le régime qui sera utilisé.
11/11/2010 Vieux  
  38 ans, Liège
 
Bonjour, merci pour toutes ces explications. Je commence à comprendre...

Le rapport d'audit énergétique que j'ai reçu comporte tous les U de toutes les parois AVANT et APRES rénovation.
Donc si jai bien compris, pièce par pièce, j'additionne les déperditions de toutes les sufaces pour trouver la déperdition totale.

Question 1 : la puissance du radiateur = déperdition totale ? Ou bien faut-il multiplier la déperdition totale par un coefficient ? Lequel ?

Question 2 : quel est le régime à prendre en compte si on chauffe avec une chaudière gaz condensation standard ? 70/50 ? mon chauffagiste m'a fait un devis avec une chaudière ELCO Thision 37 Kw).
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
dimensionnement radiateurs Par sebastien.pi dans Plomberie, +3 25/03/2011
FAQ programme transexpress de RADSON - dimensionnement radiateurs Par sebastien.pi dans Chauffage, +3 25/02/2009
Remplacement radiateurs électriques Par soff248 dans Chauffage, +2 14/10/2008
dimensionnement chauffage Par Drksun2 dans Chauffage, +5 25/01/2008


Forum Plomberie : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ajoutez votre société