Temperature De Condensation

( dans

» Plomberie

)
Chercher:    

Temperature De Condensation

Page 1 sur 3 1 23 Page suivante


17/12/2009 Vieux  
 
  63 ans, Hainaut
 
Bonjour à toutes et à tous,
J'ai depuis peu une nouvelle chaudière Viessmann 200W.
A quel tepmérature la chaudière condense-t-elle le mieux (récupération de chaleur) ?
Merci.
Christian
17/12/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
chaudière gaz ou mazout?
17/12/2009 Vieux  
 
  42 ans, Bruxelles
 
la temperature de rosée est pour le gaz a +- 55°c et +-46°c pour le mazout.
17/12/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
De toute façon, considéré que plus la t° de la chaudière sera basse, plus il y aura de condensation!

donc la limite inférieure, c'est quand la t° n'est plus suffisante pour vous apporter le confort que vous souhaitez

Cordialement

Ben
17/12/2009 Vieux  
 
  63 ans, Hainaut
 
Merci
Pour Benlan2000 = gaz.
Christian
17/12/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
bonsoir,
selon la conception de la chaudiere 200w ( lorsque le condenseur est aussi l'echangeur de chaleur principal du bruleur)
disons que les 53°c necessaire en gaz pour condenser doivent resulter d'une temperature moyenne de l'eau, et meme idealement totale (donc depart inf a 53°c) pour condenser a 100% sinon on va condenser que sur une partie de l'echangeur +/- importante
17/12/2009 Vieux  
 
  63 ans, Hainaut
 
Merci beaucoup.
Christian
17/12/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
la condensation se fait lors d'un échange de chaleur entre les fumées et l'eau de retour du circuit de chauffage, c'est donc l'eau de retour qui doit être inférieur à 53°c.

Ce qui signifie que la condensation se forme lorsque la chaudière est entre 60°c et 65°c.

En fait le principe de base n'est pas de produire de la condensation. Le but est de préchauffé l'eau de retour en la mettant en contact avec la chaleur des fumées. C'est ce contact qui provoque la condensation et l'échange de chaleur n'est vraiment efficace que lorsqu'il y a formation de condensation.

Cordialement

Ben
17/12/2009 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Le principe de la chaudière à condensation est de récupérer (la plus grande partie possible de) l'énergie calorifique contenue dans les fumées, avant de la perdre dans l'atmosphère.

Les fumées produites par les combustibles (gaz, mazout, ...) contiennent le célébrissime CO2 mais aussi de l'eau à l'état de vapeur.

Le passage de l'eau de l'état de vapeur à l'état liquide (la condensation) se fait avec un dégagement de chaleur, aux environ de 100°C.
À l'inverse de l'évaporation (passage de l'état liquide à l'état gazeux) qui se produit lorsque l'on chauffe l'eau à plus de 100°C, pour aller se faire cuire un œuf, par exemple.

Les fumées à la sortie de la chambre de combustion de la chaudière ont une température supérieure à 150°C.
Le but est de faire descendre leur température aux environ des 50°C pour récupérer, par condensation, un maximum de calories.

Comment ? En profitant de la basse température de l'eau qui a circulé dans le circuit de chauffe (radiateurs, convecteurs, ...).

L'eau qui revient à la chaudière, après avoir chauffé la maison, pour se refaire une petite santé calorifique bénéficie, en entrée, de la chaleur des fumées par échange de calories (dans un échangeur), et en plat principal, de la chaleur de combustion.

Elle repart ensuite en pleine forme calorifique dans la maison.

Donc, plus l'eau en retour à la chaudière est froide, plus importante sera la condensation des fumées et donc meilleur sera le rendement de la chaudière.

Il y a cependant une limite pratique à ce procédé: les fumées doivent garder une température suffisante pour pouvoir s'élever naturellement et s'évacuer par le conduit de la cheminée. D'où l'obligation aussi d'isoler ce conduit.

Le rendement global optimum est obtenu quand la chaudière ne produit pas une eau trop chaude (juste ce qu'il faut) pour qu'elle revienne à la plus basse température possible, après quand même avoir chauffé suffisamment l'immeuble... Pas facile.

Il n'y donc a pas une température de l'eau idéale à obtenir en sortie de la chaudière, tout dépend de la chaleur émise par les corps de chauffe.
17/12/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Waouw, c'est tellement bien dit! faudrait mettre un lien direct avec tout les posts qui traitent des chaudière à condensation.
17/12/2009 Vieux  
 
  57 ans, Hainaut
 
Super merci.

Excellente idée, je n'ai pas envie de retaper ça tous les jours...

Si j'ai dit des c... ou si c'est incomplet, il ne faut pas hésiter à corriger.
La prochaine fois ce sera copier-coller...

Bonne fin de soirée
17/12/2009 Vieux  
 
  47 ans, Liège
 
Citation:
Posté par AlphaDelta Voir le message
Le principe de la chaudière à condensation est de récupérer (la plus grande partie possible de) l'énergie calorifique contenue dans les fumées, avant de la perdre dans l'atmosphère.

Les fumées produites par les combustibles (gaz, mazout, ...) contiennent le célébrissime CO2 mais aussi de l'eau à l'état de vapeur.

Le passage de l'eau de l'état de vapeur à l'état liquide (la condensation) se fait avec un dégagement de chaleur, aux environ de 100°C.
À l'inverse de l'évaporation (passage de l'état liquide à l'état gazeux) qui se produit lorsque l'on chauffe l'eau à plus de 100°C, pour aller se faire cuire un œuf, par exemple.

Les fumées à la sortie de la chambre de combustion de la chaudière ont une température supérieure à 150°C.
Le but est de faire descendre leur température aux environ des 50°C pour récupérer, par condensation, un maximum de calories.

Comment ? En profitant de la basse température de l'eau qui a circulé dans le circuit de chauffe (radiateurs, convecteurs, ...).

L'eau qui revient à la chaudière, après avoir chauffé la maison, pour se refaire une petite santé calorifique bénéficie, en entrée, de la chaleur des fumées par échange de calories (dans un échangeur), et en plat principal, de la chaleur de combustion.

Elle repart ensuite en pleine forme calorifique dans la maison.

Donc, plus l'eau en retour à la chaudière est froide, plus importante sera la condensation des fumées et donc meilleur sera le rendement de la chaudière.

Il y a cependant une limite pratique à ce procédé: les fumées doivent garder une température suffisante pour pouvoir s'élever naturellement et s'évacuer par le conduit de la cheminée. D'où l'obligation aussi d'isoler ce conduit.

Le rendement global optimum est obtenu quand la chaudière ne produit pas une eau trop chaude (juste ce qu'il faut) pour qu'elle revienne à la plus basse température possible, après quand même avoir chauffé suffisamment l'immeuble... Pas facile.

Il n'y donc a pas une température de l'eau idéale à obtenir en sortie de la chaudière, tout dépend de la chaleur émise par les corps de chauffe.

GENIAL !!!!
Même moi, j'ai tout compris !!!!
Ca tombe bien, je rencontre un chauffagiste pour un devis demain matin...
Merci pour cette aide précieuse.
17/12/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
vous avez deja ouvert une viessmann avant de parler?
le condenseur est le corps de chauffe

prechauffer le retour est le principe des basses temp

le but d'une condensation est d'avoir une fumee inferieure a 99°c pour pour condenser la vapeur d'eau contenue dedans, et comme dis alpha alors la chaleur liberee par la reaction fourni alors bcp d'energie!
si pour de la vapeur d'eau pure de 101 a 100°c ou de 99 a 98°c l'echange donne 100W, le meme echange de 100 a 99°c donne via l'energie liberee lors de la condensation 500w
voila le but c'est ce surplus brutal que l'on vise
pour des temp de gaz brulés et leur composition chimique il est necessaire d'avoir une paroie a moins de 53°c pour le gaz pour arriver a former de la condensation

plus l'echangeur sera proche de la temp de condensation et ceci dans son ensemble et pas dans une zone partielle et plus il va y avoir condensation sinon vous condenserez a l'entree puis plus rien 2 cm plus loin

donc si votre aller est plus bas que la temp de condensation vous condenserez a 100%!! cqfd

la chaudiere parfaite aurait des gaz brulés qui sorte a la meme temp que l'air frais mais on aurait du mal pas pour l'evacuer les ventilo sont la pour creer du tirage
mais comment avoir des gaz plus froid que les retours?
on echange comment?
avec l'eau pas possible
une double flux sur l'air neuf de la maison?
17/12/2009 Vieux  
 
  47 ans, Liège
 
Quelle est la différence de principe entre une chaudière mazout à condensation, une chaudière mazout à basse température et enfin, une chaudière mazout conventionnelle s'il vous plait????

Merci, merci.
18/12/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
la classique et la basse temp sont les memes mais le foyer est dimensionné plus largement avec des temps de contact plus long de fumées avec le corps de chauffe pour recuperer plus de chaleur via les fumées

mais on evite de descendre sous la limite de condensation car ca bouffe les metaux

la condensation est une basse temp qui peut recuperer encore plus l'energie des fumees et qui en fait son fond de commerce, elle est construite pour y resister

en somme
une classique on recupere juste la chaleur de la flamme, les fumees sont accessoires

une basse temp, on commence a se dire ca sert a rien de chauffer les oiseaux mais la technique limite la recuperation de l'energie dans les fumees a cause de la nocivité des condensats potentiel pour les metaux si on tombe trop bas en temperatures de fumees contre les paroies

la condens, elle fait tout pour recuperer l'energie des fumees et n'a pas peur des condensats mais et aussi l'energie cachée dans la vapeur, l'utilisateur cherche donc a rester dans la bonne plage pour etre dans la zone ou elle peut recuperer cette energie en plus
18/12/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Chez Viessmann comme chez les autres, le principe est de faire condenser les fumées au contact de l'eau de retour du chauffage afin de récupéré la chaleur latente contenue dans les fumées.

http://www.viessmann.be/etc/medialib...wertechnik.pdf

la figure 10 page 9 et la figure 13 page 11 sont tout à fait explicite en ce qui me concerne!
18/12/2009 Vieux  
 
  47 ans, Liège
 
Citation:
Posté par benlan2000 Voir le message
Chez Viessmann comme chez les autres, le principe est de faire condenser les fumées au contact de l'eau de retour du chauffage afin de récupéré la chaleur latente contenue dans les fumées.

http://www.viessmann.be/etc/medialib...wertechnik.pdf

la figure 10 page 9 et la figure 13 page 11 sont tout à fait explicite en ce qui me concerne!

Merci à vous deux!
Et que deviennent les fumées condensées, une fois qu'elles ont transmis leur calories? Comment sont-elles évacuées puisqu'elles sont devenues du liquide si je suis bien?
18/12/2009 Vieux  
 
  36 ans, Liège
 
Citation:
Posté par louloutte Voir le message
Quelle est la différence de principe entre une chaudière mazout à condensation, une chaudière mazout à basse température et enfin, une chaudière mazout conventionnelle s'il vous plait????

Merci, merci.
la chaudière mazout à condensation permet de récupérer une partie de la chaleur latente contenue dans les fumées via le principe que j'ai énoncé et que Kenny conteste . (échange entre le fumée et l'eau rafraichie revenant du circuit de chauffage, ce qui équivaut à un préchauffage de l'eau de retour qui nécessitera donc moins d'énergie pour être protée à t° pour repartir vers les radiateurs).

Pour expliquer les chaudière basse t°, il faut d'abord expliquer que les chaudière classiques ont un problème lorsque l'on descend la t°, il se forme un phénomène de condensation interne à la chambre de combustion (rien à voir avec une récupération de chaleur) et cette condensation st fort acide. De ce fait l'acier se corrode et la durée de vie de chaudière est fortement réduite.

Pour les chaudières basse t°, on utilise des aciers et des alliages bcq plus résistant à la corrosion -> il n'y a plus ce risque de déterioration précoce.
Le fait de chauffer à basse t° permet de réduire différentes pertes du chauffage.
(perte de la chaudière vers le local de lequel elle est installée, perte à l'arrêt de la chaudière, perte des tuyaux, ... Moins la chaudière est chaude et moins il y a d'échange avec les endroit que l'on ne souhaite pas chauffer). Il faut cependant que les radiateurs soit un peu plus grands car, là, l faut un maximum d'échange avec le local que l'on veut chauffer.

Cordialement

Ben
18/12/2009 Vieux  
 
  39 ans, France
 
non la vapeur d'eau dansles fumees pas les fumees
18/12/2009 Vieux  
 
  47 ans, Liège
 
Haaa oui, j'oubliais.
J'ai lu une ou deux fois que la chaudière mazout à condensation n'était pas très intéressante ou très rentable? (je suppose que c'était en comparaison avec une gaz)
Est-ce vrai? Si oui, pourquoi s'il vous plait?
Merci.
Page 1 sur 3 1 23 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Temperature ECS Par Rasinfo dans Chauffage, +12 26/05/2012
Temperature Et Condensation Par crisnic dans Chauffage, +84 07/02/2010
Sonde de temperature Par SauronTNT dans Chauffage, +9 03/02/2010
temperature chaudiere Par jeanlucsamp dans Plomberie, +2 21/12/2008
Sonde de température Par Electroman dans Electronique, +9 30/11/2008


Forum Plomberie : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société