Poele raccordé aux radiateurs intéressant ou pas ?

( dans

» Plomberie » Poele, insert, pellets

)
Chercher:    

Poele raccordé aux radiateurs intéressant ou pas ?

- Page 2
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


20/08/2013 Vieux  
  30 ans, Namur
 
Grizou, tu parles du stuv 30 ?

Je me suis déjà dit que l'idéal ce serait un chauffage qui flambe bien 2-3h et directement et puis qui ne s'éteint pas et le lendemain matin quand on se lève, on peut remettre des buches directement dedans sans devoir le rallumer, pour réchauffer un peu la maison en partant (c'est déjà ça que le mazout ne chauffe pas), et en revenant remettre du bois directement sans devoir rallumer le feu.

Ca doit exister pour un prix "raisonnable"... non ?!

Les autres marques, jotul, st godin, dovre, c'est du cher ou pas ? Par rapport au stuv/astroflamm (astroflamm j'ai lu que la pierre casse....)
20/08/2013 Vieux  
 
  59 ans, Hainaut
  fgalette est connecté maintenant
Dans ton cas chocolat si bois pas cher, j'opterais pour un poêle qui chauffe vite, car pour moi c'est le même chauffer vite/ refroidir vite où l'inverse c'est quif, les calories a produire sont les mêmes, et pour le matin, il faut être rapide en chauffe !

Donc un bon poêle, et qui tient le continu pour la nuit réglé au mini, se qui permettra de raviver le feu et taper 2 buche dedans.

20/08/2013 Vieux  
  30 ans, Namur
 
Grizou, tu parles du stuv 30 ?

Je me suis déjà dit que l'idéal ce serait un chauffage qui flambe bien 2-3h et directement et puis qui ne s'éteint pas et le lendemain matin quand on se lève, on peut remettre des buches directement dedans sans devoir le rallumer, pour réchauffer un peu la maison en partant (c'est déjà ça que le mazout ne chauffe pas), et en revenant remettre du bois directement sans devoir rallumer le feu.

Ca doit exister pour un prix "raisonnable"... non ?!

Les autres marques, jotul, st godin, dovre, c'est du cher ou pas ? Par rapport au stuv/astroflamm (astroflamm j'ai lu que la pierre casse....)
20/08/2013 Vieux  
  30 ans, Namur
 
Oups j'ai écrit en double sans le faire exprès.
21/08/2013 Vieux  
 
  61 ans, Liège
 
Bonjour Chocolat, ( et tout les autres aussi d'ailleurs )

avant tout je précise que quand j'ai évoqué le poêle de masse c'était juste pour la comparaison avec le DDG. Je sais bien que l'investissement est élevé, sauf à le faire soi-même, comme mon autre voisin ( un peu galère tout de même !)

J'ai chez moi un petit poêle Bodart et Gonay qui fonctionne super bien.
C'est un modèle ancien qu'ils ne font plus (il a + de 16 ans tout de même) , avec des briques réfractaires et un clapet d'arrivée d'air thermo-régulé.
L'année dernière j'ai failli acheter sur ebay le même en plus jeune et la taille au-dessus ( 500 au lieu de 400 mm ) mais ma femme trouvait cette dépense inutile puisque le nôtre va très bien et chauffe sans problème le rez-de-chaussée. A l'époque il existait même une petite extension à placer au-dessus pour faire four à pain;
donc ça existe!
Question prix c'était très raisonnable, mais je ne peux pas dire ce qu'il en est maintenant. Le truc c'est que c'est made in Belgium, et même Wallonie, cocorico sapristi!
21/08/2013 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
chocolat, oui c'est le stuv sorry, attention il y a le grand et le petit à brique refractaire dans la partie du haut qui est leur produit phare.
pour ce qui est des autres c'est nettement moins cher cela peut varier de 1500 à 2500 € tout dépend de la puissance et finition (avec verre ou sans), ma belle - mère à un jotul sur lequel elle chauffe son eau, ou réchauffe le reste de veille.
Un bon truc aussi pour deux raisons différence de prix et aussi connaître avantages
et inconvénients c'est de visiter un maxi d'enseigne au moins trois, et tu verra
les echos sont assez divergents.
moi personnelement j'ai le stuv 30 in qui fonctionne très bien il m'est arrivé de rallumer le lendemain matin, mais par principe je ne bourre pas le stuv avant d'aller dormir au cas il y aura un feu de cheminée en plein rêve....., et un autre bcp plus petit qui à facilement 40 ans et fonctionne à merveille évidement l'esthétique prend un coup.
je pense pour chauffage d'appoint il est nullement nécessaire d'y mettre le gros prix,
comme dit fgalette tout poele chauffe, tant qu'on à une bonne cheminée et tirage.
prend ton temp check un maxi et fur à mesure tu selectionne en supprimant ceux
qui ne correspond plus à tes critères.....
21/08/2013 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
petite chose aussi, les poeles sous label made in belguim sont des bons produits,
mais ceux de nord (suede,scandinavie,.....) le sont égalements.
21/08/2013 Vieux  
 
  61 ans, Liège
 
C'est bien de dire que des produits belges sont de qualité, et pas seulement le chocolat, hein chocolat !
Mais je voulais revenir sur l'histoire du mur en pierre!! Ce n'est pas très juste de dire qu'il ne faut pas isoler un mur de pierre même en prenant en considération sa capacité d'inertie ( garder la chaleur) parce que ça fonctionne dans les deux sens et comme la chaleur a tendance à aller vers le froid, avec un mur extérieur c'est surtout les oiseaux qui en profitent! Par contre avec un mur intérieur c'est très bien.
L'idéal serait de faire une isolation par l'extérieur, mais évidemment personne ne le fait pour des raisons d'esthétiques ! Moi non plus! j'ai pas acheté une maison en pierre pour la couvrir d'un affreux crépi ! Il y a tout de même une solution, oui!
D'ailleurs quand tu as parlé du bureau j'ai failli demander comment est le mur face à la porte et le mur côté nord.
J'ai été aussi confronté au problème de mur en pierre. Après 2 hivers glacés et murs très froid j'y ai appliqué mon enduit magique, qui fonctionne aussi très bien pour des murs humides ( façade ouest dans mon cas). Cet enduit qui remplace le classique plafonnage est constitué d'une part de chaux pour 4 parts de vermiculite.
L'avantage c'est que la chaux est perméable à la vapeur d'eau et régule naturellement l'humidité ambiante. En plus c'est sain, anti bactérien et fongicide naturel. A cela tu rajoutes la fonction isolante et réfractaire de la vermiculite et tu as un mur isolant qui n'a pas perdu totalement sa capacité d'inertie.
On peut laisser l'enduit tel quel, le couvrir d'une peinture à l'eau ou à la chaux, ou encore d'un revêtement de type tadelakt ( mais le vrai ! car c'est le seul qui laisse respirer le mur)
J'ai encore d'autres idées/propositions sur la question, mais côté roman c'est déjà pas mal et "admin" finirait par dire que je fais de la promo!
22/08/2013 Vieux  
  Namur
 
Chocolat,

C'est marrant. A la lecture de ton post, je me suis dit : Tiens. Marrant, je ne me souviens pas avoir écrit cela... Et puis j'ai vu que cela n'était pas un post de moi
En fait, ta situation est quasiment identique à la mienne et nous sommes presque voisins !

Si tu le permets, je vais déverser toute ma réflexion des dernières années... J'ai 3 ou 4 ans d'avance de réflexion sur le sujet
J'espère que cela t'aidera.

Nous habitons une vieille maison qui doit avoir dans les 2 siècles, dans les 120m² au rez et 60m² à l'étage. Les plafonds sont bas (2,5m) et la maison moyennement isolée: mur 60cm de pierre non isolés. Par contre, toit isolé nickel début d'été, nouveaux chassis en passe d'être placés, plancher entre rez/étage isolé à la cellulose (pour le bruit), murs de l'étage isolés avec 4cm de liège encolés à l'argile et replafonnés de 2cm d'argile.

La maison était déjà équipée d'un chauffage central au mazout quand nous avons acheté en 2001. La chaudière a été placée au fin fond d'un énorme garage (ancienne salle de fêtes) et nous avons donc 15m entre la chaudière et le premier radiateur. Donc l'eau circule dans 30m de tuyaux dans un volume non protégé ou il gèle presque l'hiver. Nous consommions 3500~4000L de mazout.

Nous avions un insert Bodart&Gonay mais, je l'ai toujours trouvé très peu efficace et surtout, j'en ai eu vite marre du bruit permanent de la ventillation (souvenir qui m'empèche de me projeter dans une installation de poêle à pellet).
Le vitre s'encrassait aussi en permanence et cela prenait chaque fois un temps bête pour la nettoyer le matin. L'expérience m'a appris (trop tard) qu'on faisait sans doute tourner cet insert au ralenti.
La cheminée a dû être condamnée pour cause de panneaux PV.

Hiver 2012:
Il y a 2 ans, nous avons réhabilité une vieille cheminée dans la pièce principale et avons placé un poêle Stanford 9+.
Ce poêle est abordable, en fonte, très simple mais très très redoutable !!! Il fonctionne à merveille et encore mieux quand on a compris/appris qu'il faut toujours laisser un lit de plusieurs cm de cendres dans le fond d'un poêle au bois.
Cette pièce principale est ouverte sur le salon, grande ouverte sur la cuisine qui elle même donne vers la salle de bain et sur un couloir.
J'ai fait une trappe dans le plafond de la pièce principale pour laisser la chaleur monter vers les chambres.

Cet hiver était notre hiver de test.
Nous avons consommé 300L de mazout. Quelques litres en octobre avant que le poêle ne soit installé et le reste au plus fort de l'hiver car nous avons dû allumer la chaudière pour la dégeler et protéger le circuit de chauffage du gel.
Mon épouse est à la maison en journée et s'est chargée du feu. Nous avons consommé environ 15 stères de bois. Nous chauffions légèrement les chambres avec des radiateurs électrique à bain d'huile (merci les panneaux PV).
En fin d'hiver, mon épouse plutôt frilleuse m'a dit que c'était le premier hiver où elle n'avait pas eu froid. Les enfants adorent et sont souvent assis en tailleur devant, à même le sol, occupés à lire ou à jouer.
C'est le WAF (Wife Acceptance Factor).
En gros, on s'en sortait pour 1000€ au lieu de 3500€.

Ce que nous avons apris cet hiver là:
- de confort de la chaleur par rayonnement d'un poêle de ce type est incomparable à un radiateur classique.
- le poêle chauffe beaucoup plus les murs massifs de notre habitation que ne le fait le chauffage central qui chauffe l'air (il faut pour cela compter une semaine). Cette inertie est aussi très confortable. Le mur rayonne aussi (beaucoup moins fort, évidemment).

Le poêle est un 9Kw et est dans une pièce de 30m³, grande ouverte sur une cuisine de 15m² et un salon de 15m². Je pense qu'un 5Kw (max 7) aurait été bien mieux.

Hiver 2013:
Ayant refait toute la toiture, nous avons condamné la vieille cheminée et avons placé un tube inox de 150 intérieur, isolé double paroi à l'étage et non isolé en bas.
Cela nous fait récupérer 1kw dans une chambre et 1kw dans la mezzanine d'une autre chambre. Nous récupérons aussi certainement 2kw avec la buse non isolée au rez (et donc, on cuit).
Le Stanford 9+ a déménagé mais est resté dans la même pièce. Il est maintenant dans un coin, ce qui est encore mieux au niveau de l'utilisation des murs pour l'inertie. Il est aussi "moins dans le chemin".

Le problème que nous avons rencontré cet hiver est un problème d'humidité dans des pièces que nous avions remis complètement à neuf (
En fait, le poêle est un point de chauffe central. Nous avons donc une pièce très chaude et les pièces adjacentes chaudes.
Nous laissons toutes les portes ouvertes mais la chaleur de se disperse pas très bien au delà des pièces adjacentes au rez.
Les autres pièces étaient donc relativement froides.
Tout étant ouvert (pour diffuser la chaleur), l'humidité ambiante a migré vers les pièces plus froides et à condensé. Horreur !!!!
Nous avons alors dû remettre la chaudière en route.
Le termostat d'ambiance se trouvant dans la pièce principale où il rêgnait 23°C, la chaudière n'était jamais en demande et nous avons dû placer la consigne du thermostat à 25°C. La chaudière était alors toujours en demande et nous jouons sur les vannes thermostatiques des radiateurs. Par contre, faire circuler en permanence l'eau dans les 30m de tuyaux du garage est un gouffre financier et nous avons englouti 2000L de mazout pour éviter ces problèmes d'humidité. J'estime que 1000L ont chauffé mon garage

Ce que nous avons apris cet hivers là:
- il vaut VRAIMENT mieux sous dimensionner le poêle, au risque de devoir le faire tourner à fond plutôt que de le surdimensionner. Si le poêle est trop gros:
--- on doit le faire tourner au ralenti, ce qui diminue fortement le rendement, encrasse tout et pollue
--- même au ralenti, il fait 26° dans la pièce et cela devient inconfortable
--- en inter-saison, il faut presque ouvrir les fenêtres, ce qui est une abération
- il faut garder les pièces à des températures sensiblement les mêmes ou alors, fermer les portes des pièces froides.

Je me suis alors mis à plancher sur un système permettant de mieux répartir la chaleur du poêle. L'utilisation de conduit d'air a vite été écartée pour des raisons pratiques.
J'ai dévoré les forums et je me suis rendu chez DDG pour en discuter avec leur représentant, dans leurs locaux avec les plans de notre maison.

Notre besoin est:
- Le confort du bois et son aspect économique
- Une puissance de 17Kw environ, au plus fort de l'hiver, dont 5Kw sont pour la pièce principale et la cuisine.
- Répartition de la chaleur dans les autres pièces du rez et de l'étage.
- Faire du feu à partir de 18h et recharger une dernière fois vers minuit.
- Pouvoir chauffer la maison de 7h à 8h20 avec le confort du thermostat "minuterie".
- Pouvoir chauffer la maison de 16h à 18h avec le confort du thermostat "minuterie".
- Garder la possibilité d'utiliser la chaudière en dépannage.

Le système présenté par DDG permet cela, dans notre cas avec 2 ballons tampons de 500L (la petite cave étant trop basse pour un 1000L).

En rentrant le soir, vers 18h, je m'occupe de relancer le feu. Le feu tournera à régime nominal la soirée avec un dernier chargement vers minuit.
Sur ce laps de temps, les 2 ballons de 500L on eu le temps de se charger en calories. En même temps, le reste de la maison a été chauffé par l'eau chauffé par le poêle. La température des autres pièces est gérée par des vannes thermostatiques. La chaudière est "éteinte".
Pendant la nuit, le feu meurt et la température baisse doucement dans la pièce. L'inertie de la pièce est mieux utilisée avec un poele au bois.
La pièce principale est équipée d'une vanne thermostatique avec horloge. Vers 7h, la vanne se met en demande pour un 20°C dans la pièce. L'eau des ballons tampons est alors utilisée jusqu'à 8h20.
Ensuite, nous partons au travail et toutes les vannes sont "en mode nuit".
Vers 15h30 la vanne-horloge s'ouvre de nouveau et chauffe la pièce principale pour le retour des enfants et de mon épouse. L'eau des ballons tampon est utilisée.
A mon retour vers 18h, je rallume le feu et la boucle est bouclée.

DDG est très cher mais c'est la Rolls.
Un distributeur belge place du Charnwood qui semble être un très bon rapport qualité/prix. Deux fois moins cher que DDG.

En DDG, nous partirions sur un ECO PLANUS (4350Eur* HTVA).
En Charnwood, nous partirions sur un CHARNVVOOD COUNTRY 1GB (220Eur* HTVA).
* Prix aux conditions Batibow et sans l'équipement circulateurs, ballons tampon, vannes 3 voies, placement...

Nous regardons les aspects "chauffagiste" et puis effectuerons l'installation probablement avant fin septembre.

Evidemment, nous allons passer d'un poêle de 9kw à un 17kw et il engloutira sans doute plus de stères.
Je ne pense pas que nous doublerons notre consommation car la chaleur sera mieux répartie et nous chaufferons moins fort les pièces de vie.
De plus, l'isolation de la maison a fortement augmenté depuis l'hiver passé.
Nous devrions nous en tirer avec une vingtaine de stères, soit environ 1000€.

C'est un gain de près de 3000€ par rapport au mazout et dans mon cas, l'amortissement d'une installation Charnwood/ballons tampon d'environ 5000Eur TVAC (hors main d'oeuvre car nous le ferions nous même sous la supervision/controle du fournisseur) sera de 2 à 3 ans.

Je vais ouvrir un autre sujet présentant mon installation future afin de ne pas détourner ton sujet mais tu pourras certainement y récolter de l'information.

Pour être complet, je terminerai par revenir rapidement sur deux autres solutions:
- Le pellet:
--- C'est une solution très intéressante que nous avons écarté car:
----- Nous avions encore beaucoup de bois sec.
----- Nous ne voulions plus de bruit (ventillation/trémie)
----- Nous avons essayé le bois 2 hivers et sommes ravis/séduits. Un poêle à bois, c'est toute une histoire. (note: nous changerons peut-être pour nos vieux jours, question de facilité mais nous avons encore le temps d'user un poêle d'ici là)

- le pêle de masse:
--- Certainement très confortable dans un habitat qui est conçu pour/autour, cela ne nous convient pas car:
----- Le poêle de masse chauffe par rayonnement infrarouge. Pour faire simple "il faut le voir pour avoir chaud". Notre maison est un colimaçon et en gros, seul la pièce principale et la cuisine en bénéficierait. Je pense que c'est beaucoup plus adapté lorsque la maison peut être construite "autour" du poêle, par exemple, dans une maison moderne ou le rez est presque entièrement une énorme pièce.
----- Le feu brûle pendant peu de temps et puis, après un certain délai, le poêle rayonne pendant des heures durant. Dans notre cas, nous avons juste besoin de chaleur de 15h à 23h, de 7 à 8h. De manière très dynamique. Je ne tiens pas à chauffer pour rien pendant que l'on est au travail, ni toute la nuit...
----- Il n'apporte pas de réponse quand à la distribution de la chaleur
----- Il est encombrant et d'un prix aussi encombrant

Beaucoup d'arguments de cette réflexion peuvent être interprétés, retournés, contredits... C'est le propre d'une réflexion.
Je pense que chacun a sa propre expérience, ses propres contraintes, ses propres envies et qu'il n'y a pas vraiment de réponse toute faite.
J'espère que cette réflexion personnelle pourra t'aider toi ainsi que d'autres...

Pierre
22/08/2013 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
pour moi le raisonnement de zorlups est logique....
22/08/2013 Vieux  
 
  39 ans, Namur
 
zorglups ton post est vraiment passionnant! Nous sommes dans une configuration assez différente (nouvelle construction, plancher chauffant, radiateur à l'étage, PAC aéro, DDG avec ballon tampon 1000L) mais j'ai pris beaucoup de plaisir à lire l'évolution de ta réflexion et du choix du poêle hydro (je ne connaissais par Charmwood par contre)

Et bonne recherche à chocolat !
07/09/2013 Vieux  
  57 ans, Hainaut
 
je répond un peut a la question mon mcz hydro 22kw j ai pas de ballon tampon, et il me souffle pas d air chaud dans la piece ou il et (sauf a la mise en route )15min s et tous

le tous en parrallele avec chaudiere au fioul
4 vanne automatique (si poele tombe en panne elle s ouvre )et les 2 autre du poele a pellet se ferme et la chaudiere au fioul se met en fonction
11/09/2014 Vieux  
  Namur
 
Un petit post dans ce fil auquel j'ai participé pour renvoyer vers la description finale de mon installation ainsi que mon retour d'expérience après un hiver (certes pas très froid).
http://www.bricozone.be/fr/poele-ins...tml#post874310
Page 2 sur 2 Page precedente 1 2


A lire également sur BricoZone...
Fin des CV: le WinWin ne devient-il pas plus intéressant? Par agalis dans Solaire Photo Voltaïque, +23 01/04/2013
[Radiateurs] Mes radiateurs ne chauffent pas tous uniformément Par Lord Fou dans Plomberie, +29 05/11/2012
Prix radiateurs super intéressant....!!!! Par ditch1978 dans Chauffage, +5 07/10/2012
Poele DDG, Peut il fonctionner sans être raccordé? Par liliemaiden dans Chauffage, +5 28/11/2010


Forum Poele, insert, pellets : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit

Ajoutez votre société