Madriers plancher grenier, section

( dans

» Construction » Rénover

)
Chercher:    

Madriers plancher grenier, section



26/02/2015 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Bonjour,
Je dois changer le planche r de mon grenier, les madriers actuels sont assez fléchés (section 7-15 d'origine avec entraxes folkloriques allant de 40 à 60 cm, placés il y a plusieurs dizaines d'années).
Le grenier va devenir notre chambre, totalement mansardée (la mansarde commençant déjà au 1er étage) et les dimensions sont de 4.5m de large mur à mur sur 7m de longueur. Pour le revêtement, nous comptons mettre des panneaux OSB de 18mm et un quickstep de 8mm. Il n'y aura que notre lit et une télé (aucune garde-robe).

Ma question est la suivant, quelles sections utiliser 7-18 ou 8-23 et avec quel entraxe? J'ai regardé à gauche et à droite et il est certain que le 8-23 avec entraxe de 40cm ne posera jamais de problème mais je voudrais surtout savoir si du 7-17 dans le même entraxe serait suffisant, histoire de gagner en hauteur plafond du premier étage.

Autre question, de combien de cm doit être enfoncé (scellé) le madrier? 10, 15 cm de chaque côté? Il s'agit de vieux murs en briques. Scellement au mortier?

Merci pour votre aide.

Régis
26/02/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour wedijs,

Voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves ce qui résulte d'un calcul sur la base de l'Eurocode 5.

Avec une priorité donnée à une hauteur de solivage de 173 mm, des solives de résineux (SRN, Douglas, Epicéas...) de classe C 24, mis en oeuvre dans un local chauffé (Classe de service 1 = humidité inf. à 12 %)

D'une portée de 4.50 m
D'une section de 63+32 assemblées x 173 mm
Espacées de 38 cm d'axe en axe,

Seraient en mesure de reprendre une charge maxi. de 215 kg/m² uniformément répartie comme suit:

Charges permanentes : (En commençant par le dessus)
Parquet flottant ép. 8 mm = 5 kg/m²
Panneaux OSB ép. 18 mm = 12 kg/m²
Poids propre solives = 21 kg/m²
Faux plafond gyproc ép. 12.5 mm = 19 kg/m²

Charges d'exploitations:
Fixes et temporaires mobiles = 150 kg/m²

Un chaînage d'entretoises tous les +/- 1.50 m participera à la rigidité du plancher.

Vérification ELU (Etat limite ultime)
Résistance max. flexion = 12.18 Mpa
Contrainte de flexion = 6.46 Mpa < 12.18 = OK.

Vérification cisaillement.
Contrainte cisaillement = négligeable.

Vérification déformations ELS (Etat limite de service)
Flèche limite admise = 4.500/400 = 11.3 mm
Flèche instantanée W inst. = 9.8 mm
Flèche différée (fluage) W diff. = 2.9 mm
Flèche limite max. admise = 4.500/350 = 12.9 mm
Flèche nette finale W net fin. = W inst. + W diff. = 12.7 mm < 12.9 mm = OK.

Appuis sur maçonnerie 12 cm scellement mortier.

Des 8/23 tous les 45 cm c'est aussi OK. dans ce cas la charge d'exploitation serait de 200 kg/m²

Bonne réflexion
03/03/2015 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Merci pour ces précieuses informations.
Assembler du 63+32 * 175mm est une solution mais demande un peu plus de travail dans ce cas... Mais bon, l'avantage est quand même important en hauteur.

Pourriez-vous me dire si un chainage aurait une incidence et permettrait de rester avec du 63*175 mm sans assemblage?

Merci
03/03/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour wedjis,

Le chaînage participera vraisemblablement à la rigidité du solivage.

Pour une question de réserves de sécurité, le calcul des flèches ne tient pas compte de cette mise en œuvre.

Pour votre parfaite information et à titre indicatif :

Pour une portée de 4.50 m des solives de 63*173 mm espacées de 33 cm d'axe en axe, seraient en mesure de reprendre une charge uniformément répartie de 172 kg/m² dont 135 kg/m² de charge d'exploitation.

Pour mémoire, en Belgique la charge d'exploitation en maison d'habitation privée doit être de 200 kg/m².

Dans les 172 kg/m² dont 37 kg/m² de charges permanentes, le poids du faux plafond n'est plus pris en compte. Celui-ci sera auto portant et indépendant du solivage.

Bonne suite de réflexion.
04/03/2015 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Merci encore pour ces infos, je vais opter pour le 8/23 car je n'ai pas envie de devoir refaire le boulot dans quels années... ou pire!

Une dernière question, enfin, deux...

1. "On" me conseille de prendre des madriers traité et raboté... Mais le vendeur me dit que faire raboter un bois traité, ça ne sert à rien. De là, je comprends que le bois n'est pas traité en profondeur. Pourquoi demander des madriers rabotés? Est-ce que cela m'assure d'avoir une section parfaite?

2. Dois-je badigeonner les extrémités des poutres qui seront sceller dans la maçonnerie avec un produit particulier? Si oui, lequel?

Merci
04/03/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour wedijs,

Voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves ce qui résulte d'un calcul sur la base de l'Eurocode 5.

Des solives de résineux (SRN, Douglas, Epicéas...) de classe C 24, mis en oeuvre dans un local chauffé (Classe de service 1 = humidité inf. à 12 %)

D'une portée de 4.50 m
D'une section de 73 x 223 mm
Espacées de 50 cm d'axe en axe,

Seraient en mesure de reprendre une charge de 264 kg/m² uniformément répartie comme suit:

Charges permanentes : (En commençant par le dessus)
Parquet flottant ép. 8 mm = 5 kg/m²
Panneaux OSB ép. 22 mm = 15 kg/m²
Poids propre solives = 20 kg/m²
Faux plafond gyproc ép. 12.5 mm = 19 kg/m²

Charges d'exploitations:
Fixes et temporaires mobiles = 200 kg/m²

Un chaînage d'entretoises tous les +/- 1.50 m participera à la rigidité du plancher.

Vérification ELU (Etat limite ultime)
Résistance max. flexion = 12.18 Mpa
Contrainte de flexion = 8.1 Mpa < 12.18 = OK.

Vérification cisaillement.
Contrainte cisaillement = négligeable.

Vérification déformations ELS (Etat limite de service)
Flèche limite admise = 4.500/400 = 11.3 mm
Flèche instantanée W inst. = 9.5 mm
Flèche différée (fluage) W diff. = 2.7 mm
Flèche limite max. admise = 4.500/350 = 12.9 mm
Flèche nette finale W net fin. = W inst. + W diff. = 12.2 mm < 12.9 mm = OK.

Appuis sur maçonnerie 12 cm scellement mortier.

Les pièces de bois doivent être traitées mais pas rabotées.
De cette manière la section prise en compte dans les calcul sera assurément respectée.

Le traitement des bois sur la partie qui sera scellée dans le mur est un plus.
Produit de protection de type bitume liquide.

Bonne réflexion
24/03/2015 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Bonjour,

Me re-voici! Les travaux ont avancés, les poutres sont placées même si certains entraxes sont irréguliers (étant donné la maçonnerie fragile à certains endroits et pour ne pas se retrouver chez le voisin lorsqu'on a préparé les trous pour sceller les poutres).

Juste quelques petites questions, je dois réaliser une trémie relativement petite (largeur 80 cm sur 150 cm).
- Dois-je obligatoirement doubler les solives sur lesquelles reposeront le chevêtre?
- Si je les double, comment les assembler (vis, tiges filetées - tailles)?
- Pour placer les chaises du chevêtre, comment les fixer dans les solives ? (Vis, clous, tiges ? Combien et quelle taille ?)
- Pour la pose de l'OSB, est-il quand même nécessaire de coller des bandes résilientes sur les solives avant de poser l'OSB pour le clouer au final? Est-ce que ça annule l'effet de la bande? Clouer et coller ou uniquement clouer?

Merci pour votre aide -



24/03/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour wedijs,

...Je dois réaliser une trémie relativement petite (largeur 80 cm sur 150 cm).
- Dois-je obligatoirement doubler les solives sur lesquelles reposeront le chevêtre?

A priori, je dis oui.
...Comment les assembler (vis, tiges filetées - tailles)?
Tiges filetées M8
Pour placer les chaises du chevêtre, comment les fixer dans les solives ? (Vis, clous, tiges ? Combien et quelle taille ?)
Les chaises ? je suppose que vous parlez des étriers et/ou sabots. Fixation par clous crantés. Epaisseur et taille à voir avec le fournisseur.
Pour la pose de l'OSB, est-il quand même nécessaire de coller des bandes résilientes sur les solives avant de poser l'OSB pour le clouer au final?
Oui cela évite les bruits de glissements. Perso je visserais les panneaux d'OSB.

Bonne suite de travaux
24/03/2015 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Merci pour cette réponse rapide!
25/03/2015 Vieux  
  33 ans, Hainaut
 
Bonjour,
Une dernière question par rapport au doublage des poutres pour l'enchevêtrure... Est-il préférable d'assembler les poutres au sol ou de placer provisoirement 1 poutre dans ses trous de scellement et monter ensuite la seconde pour la fixer à la première?

La première solution me semble la moins prise de tête mais par contre, il va falloir être 4 pour placer les poutres assemblées.

Vous avez des conseils ou techniques?
Merci
25/03/2015 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour wedjis,

Il est évident, que vous pouvez en premier lieu placer une première poutre et ensuite la seconde et venir les assembler à la bonne hauteur une fois misent en place.

Bonne suite de travaux.
A lire également sur BricoZone...
Section madriers plafond Par varaderojac dans Toiture, Charpente, +9 12/09/2014
Réalisation plancher : fixation madriers sur mur ? Par zelig2004 dans Gros Oeuvre, +1 07/12/2011
Poser un plancher sur des madriers Par bobonne69 dans Gros Oeuvre, +3 15/05/2011
section des madriers pour un plancher Par gabs110 dans Gros Oeuvre, +14 16/01/2009
Madriers de structure d'un plancher Par Bruse dans Gros Oeuvre, +20 04/09/2007


Forum Rénover : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société