Vos avis pour renforcer mes solives

( dans

» Construction » Rénover

)
Chercher:    

Vos avis pour renforcer mes solives

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


02/06/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
Salut à tous

C’est mon premier post, merci BZ pour tout ce que j’apprends sur ce forum !

J’ai passé un peu de temps a parcourir les divers sujets concernant les planchers en rénovation.Je voudrais vous faire part des solutions que j’envisage, donnez-moi votre avis !

C’est une maison de rapport de R+3, divisée en :
- 1 appartement au rez de chaussée
- 1 petit studio au premier
- 1 appartement sur 2 niveaux (2 chambres + salle de douche au 2ème et séjour au 3ème)
Personne n’y habite pour le moment et je rénove de haut en bas…
A quoi un étage ressemble :
Vos avis pour renforcer mes solives

1. Situation actuelle :
- vieux plancher de 25mm sur solives de 65x180, entraxe 30cm, reposant dans les murs porteurs sur des poutres
Vos avis pour renforcer mes solives

- pièce à rue : portée de 4,2m
Vos avis pour renforcer mes solives
- pièce arrière : portée de 4,60m
Vos avis pour renforcer mes solives
- il n’y a plus de plafonds attenant à ces solives (latis et plâtre), c’était fun à enlever.
- il y a des entretoises au milieu
- les solives, vues d'en bas, n'ont pas l'air de fléchir "naturellement" au milieu. Visuellement ça a l'air droit.



2. Problème à résoudre :
- au 3ème, ce sera le séjour salon/sam/cuisine. J’aimerais remplacer ce plancher par une surface plane et de niveau sur laquelle je pose un stratifié : j’ai +- 3cm de dénivelée à récupérer dans la partie arrière et 1cm dans la partie avant (peut être plus)

- a la vue des abaques, des portées et des normes actuelles, je pense qu’il faudrait renforcer ces solives (sur un champ). Charge permanente 50kg/m2, charge ponctuelle 150kg/m2. J'arrive à 276kg de charge par bande (200x0,3x4,6)
Pour le moment, ça tient, et avant, il y a fait avait le plafonnage (+- 45kg m2) donc ça ne s’effondrera pas, mais il y a une légère «*flexion*» quand on est au milieu de la pièce (et qu'on bouge un peu), que j’aimerais réduire au max. Pour infos les nouveaux plafonds seront auto-portant (métal stud qui repose dans les murs) donc je ne reprend pas cette charge dans le calcul

- réduire la transmission des bruits solidiens (pas, chocs) du 3ème > 2ème (chambres !). Il y aura de la laine de roche haute densité entre les solives pour remplir le caisson et diminuer les bruits aériens + un plafond métal stud découplé des solives.

3. Solution envisagée :
- visser et coller à chaque solive 1 volige SLS rabotée de 38x175 pour le renfort et la mise a niveau
- 3 entretoises espacées de 1,10m entre toutes les voliges pour renforcer la structure
- fixer de l’osb3 18mm sur ces voliges pour un support plan et régulier
- 1 bandes de liège 10mm ou feutre panterre 16mm puis stratifié.
- MAIS j’aimerais limiter au maximum l’épaisseur de ce qui va remplacer le plancher actuel (le toit est a 160cm à un endroit !)

4. La ou j’ai besoin de vous :
- comment savoir si les solives sont en résineux ou feuillu ?
- est-ce que les voliges de 38x175 vous semblent bien dimensionnées ?
- quelles vis utiliser pour fixer la volige sur la solive ? 5x80 tous les 45cm ? vis ou tire-font ?
- faut-il pré-trouer volige + solive avant de visser ? si oui de combien ?
- l’osb sera posé directement sur les voliges et vissé dessus. Est-ce utile de mettre une bande résiliante type toile de jute entre la volige et l’osb ?
- ou alors poser l’osb en flottant sur les voliges mais ça ne me semble pas une idée durable !!
Vos avis pour renforcer mes solives
D'avance merci pour votre intérêt
Cordialement
Pouss
02/06/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Pousss,

Bienvenue sur Bz.

Petit récapitulatif des questions.

Comment savoir si les solives sont en résineux ou feuillu ?
Très difficile a identifier lorsque le bois a été mis en œuvre depuis un long moment et qui en plus a été traité. Ci-après un lien intéressant concernant l'identification des ''bois''
http://lapins.menuisier.free.fr/Stag...u%20 bois.pdf

Est-ce que les voliges de 38x175 vous semblent bien dimensionnées ?
Voici pour info, à titre indicatif et sous toutes réserves ce qui résulte d'un calcul selon l'Eurocode 5.

PRELIMINAIRES :
Le calcul est basé sur la portée la plus défavorable. Dans votre cas = 4.60 m.
La charge d'exploitation que vous avez pris en compte est la charge usuelle française pour plancher en élévation. En Belgique la charge d'exploitation sur plancher en bois pour un immeuble résidentiel est de 200 kg/m².

Sur cette base, en l'état actuel (photos), les solives supposées être de résineux du type SRN de classe C20 (Classe moyenne) misent en œuvre dans un local chauffé, (classe de service 1), d'une portée de 4.60 m, d'une section de 65 x 180 mm espacées de 30 cm d'axe en axe, sont en mesure de reprendre une charge de 198 kg/m² uniformément répartie comme suit :
Charges permanentes :
Parquet ép. 25 mm = 16 kg/m²
Poids propre solives = 16 kg/m²
Charge d'exploitation
Charges fixes et temporaire mobile = 165 kg/m²

Ceci sur la base d'une flèche nette finale dont le résultat est inférieure à la flèche max. admise de 4.600 / 350 = 13.1 mm.

Il est clair que pour répondre aux normes actuelles cette structure doit être renforcée.
Si on considère une charge de 253 kg/m² uniformément répartie comme suit :
Charges permanentes
Complexe parquet mélaminé ép. 16 mm = 16 kg/m²
Panneaux supports OSB ép. 15 mm = 9 kg/m² (15 mm est OK compte tenu de l'entraxe des solives)
Poids propre des solives renforcées = 24 kg/m²
Isolation acoustique laine ép. 100 mm = 4 kg/m²
Charges d'exploitations :
Charges fixes et temporaire mobile = 200 kg/m²

Il faudra renforcer les solives existantes supposées être de résineux du type SRN de classe C20 (Classe moyenne) misent en œuvre dans un local chauffé, (classe de service 1), d'une portée de 4.60 m, d'une [b]section de 65 x 180 mm espacées de 30 cm d'axe en axe en appliquant par collage et vissage sur un flanc de chaque solive, une gîte de section 38 x 173 mm.

VERIFICATION EUROCODE 5
Etat limite ultime :
Flexion:
Contrainte maximum admise = 10.15 Mpa
Contrainte maximum dans la pièce = 5.61 Mpa

Cisaillement :
Contrainte maximum admise = 1.62 Mpa
Contrainte maximum dans la pièce = 0.22 Mpa

Compression transversale :
Contrainte maximum admise = 1.06 Mpa
Contrainte maximum dans la pièce = 0.36 Mpa

Etat limite de service :

Flèche maximum admise = 4.600 / 350 = 13.1 mm
Flèche instantanée = 9.9 mm
Flèche différée nette finale (fluage compris) = 11.5 mm

Quelles vis utiliser pour fixer la volige sur la solive ? 5x80 tous les 45cm ? vis ou tire-font ?
Pour une facilité de mise en œuvre, j'opterais pour des tire fond de 6 x 80 mm.
En partie supérieur à 5 cm sous le chant sup. des solives tous les +/- 45 cm.
En partie inférieur à 5 cm au dessus du chant inf. des solives tous les +/- 65 cm.
Faut-il pré-trouer volige + solive avant de visser ? si oui de combien ?
Oui, une mèche de 4 mm devrait être OK.

L’osb sera posé directement sur les voliges et vissé dessus. Est-ce utile de mettre une bande résiliante type toile de jute entre la volige et l’osb ?

Il me semble que pour éviter les quwi quwi, c'est une bonne idée.

Ou alors poser l’osb en flottant sur les voliges mais ça ne me semble pas une idée durable !!

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

Bonne réflexion.

Dernière modification par fradeco 02/06/2016 à 13h28.

02/06/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
Merci Fradeco pour la rapidité et toutes ces précisions !
respect !

reste a trouver les gite de 460, j'ai essayé chez mon fournisseur habituel, bon prix mais maximum 420
Si quelqu'un sait ou se procurer cette longueur de gîte dans la région de Liège, je suis preneur (par MP)

Comment fixez-vous les entretoises ? perpendiculairement ? ça ferait un long TF ! ou 2 vis à 45° de part et d'autre de l'entretoise ?
Comme ceci ? (bon, évidemment ce ne seront pas des épingles, mais des vis !)Vos avis pour renforcer mes solives
03/06/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Pousss,

Pour les renforts, ceux-ci ne doivent pas être encastré dans les murs.
Comte tenu de la paraboles des moments, la section des solives peut se réduire au plus on s'approche de l'appuis. Par conséquent les gîtes de 4.20 m axées sur la portée de 4.60 m peuvent convenir.

Pour les entretoises, vous les dimensionnez 1 mm plus grandes que la dimension de l'espacement entre les deux solives. Vous forcez la mise en place de l'entretoise entre les deux solives et vous vissez ou clouez latéralement à +/- 45°.
Faites un forage préalable d'un diam. équivalant, au diam. de la vis ou du clou pour éviter que le bois se fende.

Bonne journée.
03/06/2016 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Avez vous demander chez Biemar a Soumagne.
03/06/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
Merci à vous deux pour ces précisions. Je vous ferai suivre les photos sur l'avancée du chantier. Combien de temps laisseriez-vous les bois dans la pièce avant de les placer ? Vu la météo, les stock doivent être bien humides !

Cependant, j'aimerais vous soumettre une autre solution pour la pièce dont la portée est de 4,60m.
Sous condition que les murs de part et d'autre puissent reprendre la charge, est-ce que le placement d'une poutrelle acier type HEB de 3m au milieu permettrait de réduire la portée en 2 (2,30m). Le travail et le coût me semble moindre (pour cette pièce).

Voici une superbe simulation 3D :
Vos avis pour renforcer mes solives

Le renfort des solives de la pièce de 4,20m serait d'office réalisé avec les gîtes.

Bon week end !
03/06/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
C'est effectivement également une solution. On peut même imaginer de placer une poutre de part et d'autre de la cheminée.

Il est clair que dans cette hypothèse, les solives de 4.60 m ne doivent pas être renforcées.
Il faut revoir le calcul pour la portée de 4.20 m.
quelle est la section des solives de 4.20 m de portée ?
03/06/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
La cheminée n'est plus

La section des solives de 4,20m est la même, c'est à dire 65x180, entraxe 30cm
03/06/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Pour info,

Les solives de 4.20 m ne doivent pas être renforcées.

La poutre de 2.67 m de portée à positionner au centre de la portée de 4.60 m, avec une 73 x 223 mm c'est OK.
03/06/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
Citation:
Les solives de 4.20 m ne doivent pas être renforcées.
Dans la pièce qui fait 4,20, à l'étage en dessous, j'aurai une cloison parallèle aux solives.
A cette étage, n'est il pas préférable de placer le renforcement avec les gîtes et entretoises ? Puis-ce que j'ai le choix, vaut-il mieux mettre la cloison entre 2 solives (pour répartir le poids sur les 2), ou directement au dessus d'une solive ?

Citation:
La poutre de 2.67 m de portée à positionner au centre de la portée de 4.60 m, avec une 73 x 223 mm c'est OK.
Pour la poutre du milieu de 2,67m, je souhaiterais faire le plafond a maximum 20 cm en dessous des solives, donc la poutrelle de 223mm dépasserais (ce qui ne serait pas moche, mais dans ce cas le plafond ne serait pas totalement désolidarisé de la structure en bois : j'y perdrai un peu en rendement acoustique).
Une poutrelle métallique I ou H de 10 ou 12 cm serait-elle envisageable ?
03/06/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Pour la poutre de 2.67 + (2 x 0.12 m) au milieu de la portée de 4.60 m :
En métal il faut
une IPE 120 (Ht. 120 mm)
ou
une HEA 100 (Ht 96 mm)

Pour la cloison il faut préciser quel nature ?
03/06/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
Je ne me suis pas encore vraiment penché dessus assidument :-S
A vrai dire je vous demande conseil par la même occasion !
Cette cloison séparera chambre et salle de douche. Donc isolation acoustique performante.
J'imaginais 10cm d'épaisseur mais on pourrait aller jusqu'a 15.
Système acoustix ou fermacell, dans tous les cas du lourd, et double paroi + LDR pour stopper les bruits aérien...
03/06/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
J'ai pas trop d'idée sur le genre de cloison, sauf que la multiplication de panneaux de densité différentes est une bonne solution.
J'imagine une cloison de 75 kg/ml * 4.20 m = 315 kg.

En doublant la solive sous la cloison cela devrait aller.
04/08/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
Bonjour,

Voila, finalement l'option des poutrelles métalliques a été retenue.
C'est plus rapide a mettre en oeuvre, moins cher, et surtout, l'effet "d'élasticité" du bois au milieu de la pièce sera moindre (et à priori ça bougera moins sur le long terme).
J'ai donc choisi des poutrelles IPE 120 longueur 3m pour renforcer les plancher des pièces arrières

J'aimerais bien faire la même chose pour mes pièces coté rue (portée de 4,2m)
Comme le disait Fradeco, ces solives n'ont pas besoin d'être renforcées, mais j'aimerais quand même atténuer l'effet élastique du plancher au milieu, en ajoutant une poutrelle métallique au milieu de la portée (perpendiculairement au solives actuelles).
En sachant que la distance entre les mur est de 4,66m, quelle poutrelles pourraient être placées ? J'imaginais 2x IPE 120 au au 1/3 et au 2/3 de la portée ou 1x HEB100 au milieu.
Je répète que ce n'est pas pour reprendre une charge ! mais pour réduire le fléchissement (déja minime) du bois au milieu. Qu'en pensez-vous ?
04/08/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Bonjour Pouss,

Pour autant que les murs // au solives d'une portée de 4.20 m, soient porteurs, vous pouvez placer une poutrelle métallique qui sépare cette portée en deux parties égales.
Soit une HEA 140, soit une IPE 180.

Pour info, ces poutrelles doivent reprendre les charges du plancher, sans quoi elles n'auraient aucune rigidité.
04/08/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
oui les murs sont porteurs (du toit).
Merci Fradeco pour les précisions.

J'ai toujours le soucis de perte de la hauteur. L'ideal serait 15cm maximum. La poutrelle HEA fonctionnerait mais elle peserait plus de 150kg, ça me semble difficile a mettre en oeuvre.
Est-ce que l'idée de 2 poutrelles IPE 140 placées au 1/3 et 2/3 a du sens ou est-ce farfelu ?

autre solution plus économique mais qui prends du temps : est-ce qu'un chainage avec des solives avec des gites de 38/180 aurait un effet sur la rigidité/élasticité ?
04/08/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Deux HEA 120 ou deux IPE 140.
04/08/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
Merci Fradeco pour la réponse rapide
Je ferai un petit reportage photo une fois les poutrelles placées !
11/08/2016 Vieux  
  32 ans, Liège
 
Dernière petite question, quelle dimension d'asselets suggéreriez-vous ?
11/08/2016 Vieux  
 
  72 ans, Flandre
 
Citation:
Posté par Pousss Voir le message
Dernière petite question, quelle dimension d'asselets suggéreriez-vous ?
Il faudrait connaître la largeur sur laquelle vous souhaitez appuyer la poutrelle;
Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Travailler / renforcer solives en douceur? Par sonyagiova dans Toiture, Charpente, +3 20/04/2016
Conception de mes coffrets : vos avis/conseils Par pitouyak dans Electricité, +5 19/01/2016
Renforcer des solives Par LoCo dans Rénover, +5 26/04/2012
Linteau et solives à renforcer ? Par maxxx14 dans Gros Oeuvre, +8 14/02/2012


Forum Rénover : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

PH

Annuaire Pro

Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc


illiCO travaux

Un seul interlocuteur pour tous vos devis de travaux de rénovation !


FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...

Ajoutez votre société