Accord Photovoltaique - CV du jeudi 21 mars 2013

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Accord Photovoltaique - CV du jeudi 21 mars 2013

- Page 110
Page 110 sur 142 Première page - Résultats 1 à 20 sur 2 834 Page precedente 1060100108109 110 111112120 Page suivante Dernière page - Résultats 2 821 à 2 834 sur 2 834


21/04/2013 Vieux  
 
  55 ans, Liège
 
Citation:
Posté par clioboy01 Voir le message
Ça serait pas plus simple de faire correspondre la durée de vie a une période entre 2 controles vinçotte?
-installation domestique avec circuit d'injection(1er contrôle)
-installation domestique sans circuit d'injection(2è contrôle)

Pour la future taxe d'injection ça sera fonction de la puissance crête brute ou nette(orientation,ombrage....)?
1° Quand tu as un bâtiment en location, c'est cinq ans le délai du contrôle vincotte, et de fait bel et bien 25 ans pour son habitation perso.
La date de départ étant celle de la réception de l'install pv.... je ne vois pas ce que cela change.
La première mouture était pour moi la bonne et la plus logique, durée de vie de l'install, ce aurait du être même ad vitam, je ne vois pas pourquoi limiter et puis re-brider encore si ce n'était pas pour à terme tuer le PV, ils se sont fait taper sur les ongles par E....bel (bel quoi ? il est où encore le Bel ?) et consorts...

2° Malheureusement il semble que cela soit, non même pas sur les watts crêtes mais encore pire, sur celle des onduleurs...

Alors, le GW qui fustige les vils spéculateurs taxerait dès lors plus lourdement, toute chose égale par ailleurs, les installations des "moins nantis" (lire : ceux qui vont avoir un rendement moindre de leur installation) ceux qui ne se sont pas braqués sur un rendement à tout prix et qui sont rentrés quand même dans cette démarche citoyenne, sympa non ?

Où est l'hypocrisie ?

De plus je ne sais pas si vous avez lu, mais les économistes sur lesquels ils se sont basés pour définir l'état de crise se sont royalement plantés... Mais beau prétexte pour entretenir cette mouvance taxatoire
21/04/2013 Vieux  
  43 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par maxou Voir le message
bonjour à tous
pour ceux qui on le temps écouter Jean-Marc Jancovici lors d'un débat sur l'energie ça en vaut la peine


Merci pour le lien.... vraiment très intéressant.... J'espère que nos politiciens vont l'écouter pour notre futur à tous...C'est évident que le nucleaire est la meilleure des solutions.. Il y a des risques et des contraintes mais bien moins que pour d'autres sources d'énergie.

Citation:
Position sur le nucléaire civil

Jean-Marc Jancovici est un défenseur affirmé de l'
énergie nucléaire civile, comme étant une des rares alternatives techniquement crédibles permettant de se défaire de la « contrainte carbone ». Il utilise ce terme pour regrouper les risques de crise économique et sociale majeure liés à notre trop forte dépendance aux hydrocarbures alors que le plafonnement de la production mondiale approche ou est en cours18, ainsi que le péril d'un changement climatique de grande ampleur qui découlera de l'usage massif et incontournable des énergies fossiles encore disponibles (gaz, charbon, schistes bitumineux, gaz de schistes). Pour argumenter que le nucléaire constitue une énergie acceptable et même souhaitable, il présente un long article sur le sujet sur son site19,20. Sa position lui vaut logiquement des critiques de la part des antinucléaires. Pour Jean-Marc Jancovici, on peut garantir un approvisionnement énergétique identique en volume et en prix à ce que fournissent actuellement les combustibles fossiles en se reportant sur l'énergie nucléaire et les énergies renouvelables, mais cela ne sera possible que pendant quelques décennies. Jean-Marc Jancovici conclut en expliquant que l'essentiel du problème énergétique devra se résoudre d'ici à 2050 par des économies d'énergie très importantes, incitées par des hausses de prix acceptées (via la taxe carbone) et non subies sous l'effet de crises extérieures.
Dans un entretien à L’Expansion de juillet-août 201121, Jean-Marc Jancovici, préconise dirigisme et solutions volontaristes afin d’enrayer le changement climatique, en précisant que « pour que les gens acceptent un univers plus contraint, il faudra focaliser l’attention des citoyens électeurs non sur la contrainte mais sur des projets concrets qui permettent de se sentir impliqué, et il est possible d’en trouver un paquet! » Dans son livre L’avenir climatique, Quel temps ferons-nous ? (Éditions du Seuil, 2002), J.M. Jancovici livre une analyse sur les conséquences de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl : « À ce jour, aucune étude épidémiologique n’a pu mettre en évidence un quelconque surcroît de mortalité par cancer dû à cet accident, mis à part les quelques dizaines de décès […] que personne ne conteste. » Et « il faut savoir que la résistance d’un organisme aux radiations est d’autant plus élevée qu’il se situe au bas de l’échelle de l’évolution : l’homme est l’animal le plus fragile aux rayonnements, et une dose létale pour notre espèce n’incommodera même pas un arbre, un insecte ou même un oiseau. […] Pour en revenir aux arbres, par exemple, ils ont maintenant retrouvé un aspect parfaitement normal, et les prélèvements de rats effectués dans la zone très fortement soumise aux radiations après l’accident ne montrent pas de dommages majeurs. Encore plus étonnant, les environs de Tchernobyl sont maintenant plutôt plus abondamment fournis en faune sauvage qu’avant l’accident, car le fait que les hommes aient été évacués des abords de l’ex-centrale (il est interdit de résider à moins de 30 km de Tchernobyl) a supprimé le premier facteur de pression pour la vie animale (bien avant les rayonnements) : notre espèce ! L’évacuation du prédateur universel que nous constituons contrebalance, et bien au-delà, les dommages engendrés par les radiations supplémentaires. » Il affirme donc qu'« une augmentation de la température moyenne de quelques degrés sur un siècle aura des conséquences infiniment plus graves que la destruction d’une centrale nucléaire de temps en temps » (L’Expansion, juillet-août 201121). Le directeur de la sûreté nucléaire à l’AIEA, Morris Rosen, ne disait rien de différent peu après la catastrophe de Tchernobyl : « Même s’il y avait un accident de ce type tous les ans, je considérerais le nucléaire comme une source d’énergie intéressante » (Le Monde, 28 août 1986)22.
Selon Jancovici, « Le nucléaire est beaucoup moins dangereux que le charbon. Depuis la catastrophe de Fukushima, qui n’a pas fait un mort du fait du surplus de radiations, le charbon a déjà tué mille personnes dans les mines. Le nucléaire crée moins de risques qu’il n’en évite : moins on recourra au nucléaire civil, plus on sera menacé par des chaos économiques et sociaux, des guerres, des dictatures, et même… une guerre nucléaire! Le nucléaire civil peut concourir au maintien de la paix dans le monde » (L’Expansion, juillet-août 201121).
21/04/2013 Vieux  
 
  54 ans, Namur
 
Diatribe orientée et le quidam financé par un lobby...

Il est effectivement doué (mots à la minute) et mérite probablement son salaire.

Voici un (pseudo) scientifique (le titre d'ingénieur conseil ne veut rien dire), économiste (à ses heures, quand?), politiquement spécialisé neutre, géo-politiquement spécialisé partial (cela n'a donc aucun intérêt, France vs monde).

C'est dit dès le départ... (il n'a pas reçu les questions de la commission)
Citation:
Ca c'est comme en politique, c'est indépendant de la question
Autrement dit, peu importe les questions. Un pure comédie...

Pietje

La démonstration (sic) repose sur le pétrole incontournable et de sa disponibilité en volume comme dépendant de l'extérieur, et quid de l'uranium??? Est-ce géo-politiquement non négligeabe??? c'est la politique du "chacun pour soi".

Dernière modification par Pietje 21/04/2013 à 05h49.
21/04/2013 Vieux  
  67 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Pietje Voir le message
Diatribe orientée et le quidam financé par un lobby...

Il est effectivement doué (mots à la minute) et mérite probablement son salaire.

Voici un (pseudo) scientifique (le titre d'ingénieur conseil ne veut rien dire), économiste (à ses heures, quand?), politiquement spécialisé neutre, géo-politiquement spécialisé partial (cela n'a donc aucun intérêt, France vs monde).

C'est dit dès le départ... (il n'a pas reçu les questions de la commission)
Autrement dit, peu importe les questions. Un pure comédie...

Pietje

La démonstration (sic) repose sur le pétrole incontournable et de sa disponibilité en volume comme dépendant de l'extérieur, et quid de l'uranium??? Est-ce géo-politiquement non négligeabe??? c'est la politique du "chacun pour soi".
Qui peut encore douter de son objectivité quand il dit:J.M. Jancovici livre une analyse sur les conséquences de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl : « À ce jour, aucune étude épidémiologique n’a pu mettre en évidence un quelconque surcroît de mortalité par cancer dû à cet accident, mis à part les quelques dizaines de décès [ Lobiste pur et dur?! Sans compter toutes les malformations d'enfants nés après Tchernobil. + Mutation chez les papillons, oiseaux....(Sciences et Vie)

Dernière modification par Guy_4537 21/04/2013 à 11h14.
21/04/2013 Vieux  
 
  54 ans, Namur
 
Citation:
Posté par Pietje Voir le message
Diatribe orientée et le quidam financé par un lobby...

Il est effectivement doué (mots à la minute) et mérite probablement son salaire.

Voici un (pseudo) scientifique (le titre d'ingénieur conseil ne veut rien dire), économiste (à ses heures, quand?), politiquement spécialisé neutre, géo-politiquement spécialisé partial (cela n'a donc aucun intérêt, France vs monde).

C'est dit dès le départ... (il n'a pas reçu les questions de la commission)
Autrement dit, peu importe les questions. Un pure comédie...

Pietje

La démonstration (sic) repose sur le pétrole incontournable et de sa disponibilité en volume comme dépendant de l'extérieur, et quid de l'uranium??? Est-ce géo-politiquement non négligeabe??? c'est la politique du "chacun pour soi".


bonjour,

voilà au moins qui ouvre le débat, il met quand même le doigt sur quelques points qui sont à mediter par nos decideurs, et sans lui donner raison à 100%, je suis convaincu qu'il n'est pas si loin que ça de la direction à suivre, mais bon chacun sont avis...
21/04/2013 Vieux  
  Namur
 
Citation:
Posté par Philivolt Voir le message
2° Malheureusement il semble que cela soit, non même pas sur les watts crêtes mais encore pire, sur celle des onduleurs...
C'est pire pour toi parce que tu as fait un calcul particulier. Tu as Pac max >> Pdc nom, parce que tu as acheté un (ou des) onduleur(s) largement surdimensionné(s) en prévision d'extension.

Les autres ont en écrasante majorité des Pac max d'onduleur proches de Pdc nom, voire << quand il y a des mauvaises orientations/inclinaisons ou de l'ombrage.
21/04/2013 Vieux  
  67 ans, Liège
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
C'est pire pour toi parce que tu as fait un calcul particulier. Tu as Pac max >> Pdc nom, parce que tu as acheté un (ou des) onduleur(s) largement surdimensionné(s) en prévision d'extension.

Les autres ont en écrasante majorité des Pac max d'onduleur proches de Pdc nom, voire << quand il y a des mauvaises orientations/inclinaisons ou de l'ombrage.
On en a déjà parlé, mais le plus juste serait quand même de calculer cette éventuelle taxe d'injection sur les relevés incontestables du compteur CV. Je suppose que les producteurs seront consultés et auront leur mot à dire. Les installateurs n'étant concernés que pour les nouvelles installations. On tiendrait d'ailleurs ainsi compte, non seulement des mauvaises expositions mais aussi des décrochages liés au mauvais état du réseau

Dernière modification par Guy_4537 21/04/2013 à 12h07.
21/04/2013 Vieux  
  44 ans, Liège
 
Pour ma part,ce n'a même pas été réalisé en vue d'extension car je n'ai pas grand chose comme place (maison unifamiliale 2 facades) et je me suis retrouvé avec 2700Wc pour un onduleur Diehl ako 4301s...
Je risque de casquer aussi!
21/04/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Guy_4537 Voir le message
On en a déjà parlé, mais le plus juste serait quand même de calculer cette éventuelle taxe d'injection sur les relevés incontestables du compteur CV. Je suppose que les producteurs seront consultés et auront leur mot à dire. Les installateurs n'étant concernés que pour les nouvelles installations. On tiendrait d'ailleurs ainsi compte, non seulement des mauvaises expositions mais aussi des décrochages liés au mauvais état du réseau
Si le gouvernement fait marche arrière sur la compensation sur le tarif réglementé, le plus juste est un compteur in/out.

En son absence, je doute que le GRD puisse faire payer sur base d'un relevé sur un compteur du côté utilisateur du réseau. Donc, je peux comprendre l'idée du forfait mais c'est inévitablement inéquitable : plus avantageux pour certains, moins avantageux pour d'autres que la mesure réelle in/out.
21/04/2013 Vieux  
  67 ans, Liège
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Si le gouvernement fait marche arrière sur la compensation sur le tarif réglementé, le plus juste est un compteur in/out.

En son absence, je doute que le GRD puisse faire payer sur base d'un relevé sur un compteur du côté utilisateur du réseau. Donc, je peux comprendre l'idée du forfait mais c'est inévitablement inéquitable : plus avantageux pour certains, moins avantageux pour d'autres que la mesure réelle in/out.
Les factures consommation électricité sont bien payables sur base d'un relevé côté compteur utilisateur (base annuelle). Je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas en être ainsi pour l'injection. La facturation sur base injection réelle aurait l'avantage d'être incontestable et pourrait être déduite des CV octroyés par la CWAPE ou facturée mensuellement comme avance avec régularisation annuelle (comme les factures électricité) .Il suffirait de noter 1 compteur supplémentaire, celui des CV.
21/04/2013 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Citation:
Posté par maxou Voir le message
bonjour,

voilà au moins qui ouvre le débat, il met quand même le doigt sur quelques points qui sont à mediter par nos decideurs, et sans lui donner raison à 100%, je suis convaincu qu'il n'est pas si loin que ça de la direction à suivre, mais bon chacun sont avis...
Oui à chacun son avis

Quel serait ton avis.

1) On te propose de construire une centrale nucléaire à 1Km de chez toi
2) On te propose de construire une centrale nucléaire à 10000Km de chez toi

Tu choisis 1 ou 2 où tu t'en fou royalement ?
21/04/2013 Vieux  
  Namur
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Si le gouvernement fait marche arrière sur la compensation sur le tarif réglementé, le plus juste est un compteur in/out.
Je ne vois pas en quoi cela serait plus juste. La base du système est quand même que tu puisses tirer n'importe quand l'énergie d'origine solaire qui a été 'stockée' sur le réseau.

Pas de ne pas faire de cuisine, reporter les lessives, se laver à l'eau froide, mettre des bougies parce qu'il aura fait sombre pendant une semaine

Je préfère de loin une taxe sur la capacité d'un onduleur qu'une taxe déguisée sur l'intermittence du solaire.
21/04/2013 Vieux  
TBW
  Liège
 
Si taxe il doit y avoir, comme plusieurs ici, je trouve que le calcul devrait se faire sur la production réelle, au même titre que l'attribution des CV. (Seule solution de traiter tous les cas de manière équitable)

NB : meme si cela reste un moyen déguisé de réduire la valeur garantie du CV...

Dernière modification par TBW 21/04/2013 à 13h28.
21/04/2013 Vieux  
  67 ans, Liège
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
Je ne vois pas en quoi cela serait plus juste. La base du système est quand même que tu puisses tirer n'importe quand l'énergie d'origine solaire qui a été 'stockée' sur le réseau.

Pas de ne pas faire de cuisine, reporter les lessives, se laver à l'eau froide, mettre des bougies parce qu'il aura fait sombre pendant une semaine

Je préfère de loin une taxe sur la capacité d'un onduleur qu'une taxe déguisée sur l'intermittence du solaire.
Mais pourquoi pas sur base du compteur CV? Il est le plus juste me semble-t-il. Par le principe de compensation, tu peux consommer quand tu veux.
21/04/2013 Vieux  
 
  54 ans, Namur
 
Citation:
Posté par BRICOJEUNE1 Voir le message
Oui à chacun son avis

Quel serait ton avis.

1) On te propose de construire une centrale nucléaire à 1Km de chez toi
2) On te propose de construire une centrale nucléaire à 10000Km de chez toi

Tu choisis 1 ou 2 où tu t'en fou royalement ?

quitte à vous decevoir, la construction d'une centrale à 1 km de chez moi ne me dérange pas plus que d'habiter près d'une base ou sont casernés des missiles nucleaire

quand à l'accident de tchernobyl ne pas oublier la cause directe


Un essai d’îlotage était prévu sur le réacteur no 4, pour tester l'alimentation électrique de secours qui permet au réacteur de fonctionner en toute sécurité pendant une panne de courant. La puissance thermique[5] du réacteur avait été réduite de 1 000 MW à 200 MW dans le cadre de ce test dans la nuit du 25 au 26 avril. L'expérience était initialement prévue dans la journée du 25 avril, mais une autre centrale électrique tomba en panne et le centre de régulation de Kiev demanda de retarder l'expérience car son énergie était nécessaire pour satisfaire la consommation électrique de la soirée. À 23 h 04, le centre de régulation de Kiev donna l'autorisation de reprendre l'expérience.
L'accident s'est alors produit suite à une série d'erreurs commises par les techniciens de la centrale en supprimant sous les ordres de leur supérieur, Anatoli Diátlov, plusieurs sécurités. Les opérateurs ont notamment violé des procédures garantissant la sécurité du réacteur et donc de la centrale. Enfin, depuis sa mise en service en 1977, la centrale est dirigée par Viktor Petrovitch Brioukhanov, un ingénieur en thermodynamique et non un spécialiste du nucléaire. Il fait partie d'une génération d'hommes promus grâce à « leur volontarisme militant, qui consistait d'abord et avant tout à remplir et dépasser le plan de production, nonobstant le respect des normes de construction ou de sécurité »[3].
21/04/2013 Vieux  
  Namur
 
Citation:
Posté par Guy_4537 Voir le message
Mais pourquoi pas sur base du compteur CV? Il est le plus juste me semble-t-il. Par le principe de compensation, tu peux consommer quand tu veux.
Tout peut rester basé sur un relevé annuel de compteur CV en ce qui me concerne.
21/04/2013 Vieux  
 
  32 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Guy_4537 Voir le message
On en a déjà parlé, mais le plus juste serait quand même de calculer cette éventuelle taxe d'injection sur les relevés incontestables du compteur CV. Je suppose que les producteurs seront consultés et auront leur mot à dire. Les installateurs n'étant concernés que pour les nouvelles installations. On tiendrait d'ailleurs ainsi compte, non seulement des mauvaises expositions mais aussi des décrochages liés au mauvais état du réseau
Je suppose que les producteurs seront consultés et auront leur mot à dire.
21/04/2013 Vieux  
  34 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Donc, je peux comprendre l'idée du forfait mais c'est inévitablement inéquitable : plus avantageux pour certains, moins avantageux pour d'autres que la mesure réelle in/out.
Oui, mais un compteur, c'est au moins 250 euros, plus le placement (déplacement main d'oeuvre) + l'inspection; disons 1000 euros ?
Non merci, j'ai une petite installation, de tels nouveaux frais fixes me demanderaient 1 an de production pour être amortis:
le choix entre
exemption totale pour les 3 1ers Kwc puis tout est considéré comme réinjecté
ou
un forfait de 37% d'autoconsommation
ou
le choix de mettre un compteur

me semble acceptable pour la taxe d'utilisation réseau objectivée par un calcul scientifique rigoureux (mais alors la compensation doit rester intégrale); on peut se baser sur la méthode flamande;
j'ai plus confiance en leur rigueur qu'en celle des rigolos qui nous gouvernent et sont devant un mur budgétaire qui les dépasse.
21/04/2013 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Citation:
Posté par maxou Voir le message
quitte à vous decevoir, la construction d'une centrale à 1 km de chez moi ne me dérange pas plus que d'habiter près d'une base ou sont casernés des missiles nucleaire

quand à l'accident de tchernobyl ne pas oublier la cause directe


Un essai d’îlotage était prévu sur le réacteur no 4, pour tester l'alimentation électrique de secours qui permet au réacteur de fonctionner en toute sécurité pendant une panne de courant. La puissance thermique[5] du réacteur avait été réduite de 1 000 MW à 200 MW dans le cadre de ce test dans la nuit du 25 au 26 avril. L'expérience était initialement prévue dans la journée du 25 avril, mais une autre centrale électrique tomba en panne et le centre de régulation de Kiev demanda de retarder l'expérience car son énergie était nécessaire pour satisfaire la consommation électrique de la soirée. À 23 h 04, le centre de régulation de Kiev donna l'autorisation de reprendre l'expérience.
L'accident s'est alors produit suite à une série d'erreurs commises par les techniciens de la centrale en supprimant sous les ordres de leur supérieur, Anatoli Diátlov, plusieurs sécurités. Les opérateurs ont notamment violé des procédures garantissant la sécurité du réacteur et donc de la centrale. Enfin, depuis sa mise en service en 1977, la centrale est dirigée par Viktor Petrovitch Brioukhanov, un ingénieur en thermodynamique et non un spécialiste du nucléaire. Il fait partie d'une génération d'hommes promus grâce à « leur volontarisme militant, qui consistait d'abord et avant tout à remplir et dépasser le plan de production, nonobstant le respect des normes de construction ou de sécurité »[3].
Cette explication est connue depuis des années et elle n'empêche pas de continuer à être tenté des faire confiance à des experts qui estiment que des fissures dans les cuves ne font courir aucun danger d'accident.
Après, on expliquera qu'il s'agit d'erreurs humaines.

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 110 sur 142 Première page - Résultats 1 à 20 sur 2 834 Page precedente 1060100108109 110 111112120 Page suivante Dernière page - Résultats 2 821 à 2 834 sur 2 834


A lire également sur BricoZone...
Habemus accordam (modification du soutien au photovoltaïque - mars 2013) Par marc.d dans Solaire Photo Voltaïque, +1632 22/03/2013
L'adaptation du mecanisme de soutien au photovoltaique en details (janvier 2013) Par jeanphi500 dans Solaire Photo Voltaïque, +132 20/02/2013
Le photovoltaïque en 2013 : quid? Par piso dans Gros Oeuvre, +1 10/01/2013


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.


Maisons Gabriel

Maisons Gabriel SA est une entreprise générale de constructions.


Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget

Ajoutez votre société