Avis de la CWaPE : 10 ans de CV pour 78700 installations PV sur 79000

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Avis de la CWaPE : 10 ans de CV pour 78700 installations PV sur 79000

- Page 3
Page 3 sur 5 Page precedente 12 3 45 Page suivante


03/12/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par amsobra Voir le message
Je suis de 2008, 6 kWc et j'ai payé environ 5.8 €/Wc HTVA, à comparer aux 5.39 calculés par Marc. Par contre, la CWAPE ne tient pas compte des intérêts d'un emprunt réalisé pour cette installation, dans ce cas, le montant passe à 7.3€/Wc HTVA. Et là, on est loin du compte. Je peux déjà préparer mon dossier pour demander le maintien du k.
Ce n'est pas correct d'ajouter les intérêts du prêt au capital comme investissement initial dans un calcul de TRI. Il faudrait mettre 0 comme investissement initial et tenir compte chaque année des montants réellement versés comme capital + intérêts.

Pour ton dossier de maintien de "k", je pense que la CWaPE considèrera principalement :
  • si tu as fait une extension ;
  • sur combien d'années tu as eu la réduction d'impôt ;
  • quel était le taux de TVA.
03/12/2013 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Ce n'est pas correct d'ajouter les intérêts du prêt au capital comme investissement initial dans un calcul de TRI. Il faudrait mettre 0 comme investissement initial et tenir compte chaque année des montants réellement versés comme capital + intérêts.


Pour ton dossier de maintien de "k", je pense que la CWaPE considèrera principalement :
  • si tu as fait une extension ;
  • sur combien d'années tu as eu la réduction d'impôt ;
  • quel était le taux de TVA.
Ce n'est pas correct non plus de modifier les règles en cours de partie. Mais bon ..

D'accord il faudrait réaliser la ventilation année par année, mais in fine après dix ans, la rentabilité c'est tout de même proche de (cash in-cash out) / cash out et dans cash out il y a les intérêts. On pourrait aussi s'amuser à tenir compte de l'inflation ...

03/12/2013 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Ce n'est pas correct d'ajouter les intérêts du prêt au capital comme investissement initial dans un calcul de TRI. Il faudrait mettre 0 comme investissement initial et tenir compte chaque année des montants réellement versés comme capital + intérêts.
Moi, je ne comprends rien... alors je compte les dépenses d'un côté (installation, frais, perte d'intérêts, entretien...) et de l'autre les recettes (gain d'énergie réel càd comme je payais avant selon les différents tarifs et les CV)

Entre la propagande des installateurs et celle du GW & C° d'un côté et la réalité de l'autre, il y a déjà un bel écart même avec un bonne production!
On ne nous dit pas tout... on ne compte pas tout...

Bref, comme Saint-Thomas, je verrai en combien de temps, je rencontrerai l'équilibre... et puis le rendement promis!...
03/12/2013 Vieux  
  45 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Ce n'est pas correct d'ajouter les intérêts du prêt au capital comme investissement initial dans un calcul de TRI. Il faudrait mettre 0 comme investissement initial et tenir compte chaque année des montants réellement versés comme capital + intérêts.

Pour ton dossier de maintien de "k", je pense que la CWaPE considèrera principalement :
  • si tu as fait une extension ;
  • sur combien d'années tu as eu la réduction d'impôt ;
  • quel était le taux de TVA.
On pourrait aussi se demander pourquoi on devrait tenir compte d'une réduction d'impôt octroyée par un autre niveau de pouvoir que le gouvernement wallon.
Il n'en n'était pas question de par le passé (dans le calcul des réductions pour audit énergétiques par exemple -> on ne devait pas déclarer les primes reçues au niveau régional -> pourquoi faudrait-il le faire ici ?). Encore une fois, deux poids, deux mesures.
03/12/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Dimitri Voir le message
On pourrait aussi se demander pourquoi on devrait tenir compte d'une réduction d'impôt octroyée par un autre niveau de pouvoir que le gouvernement wallon.
Il n'en n'était pas question de par le passé (dans le calcul des réductions pour audit énergétiques par exemple -> on ne devait pas déclarer les primes reçues au niveau régional -> pourquoi faudrait-il le faire ici ?). Encore une fois, deux poids, deux mesures.
Tout à fait. C'est d'ailleurs la première fois que la CWaPE en tient compte, comme par hasard. Voir mon résumé au #19 des différences avec les calculs précédents.
03/12/2013 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Tout à fait. C'est d'ailleurs la première fois que la CWaPE en tient compte, comme par hasard. Voir mon résumé au #19 des différences avec les calculs précédents.
Mais c'est en fait un peu normal... si on veut mesurer une rentabilité, il faut tenir compte de tous les paramètres!
Les primes, les CV et le gain en électricité... comment peut-il en être autrement quand on calcule la rentabilité de quelque chose?
Tout le monde a calculé son rendement de cette manière avant de poser des PV.

Le hasard... attention, tout se tient, tout est lié... il ne faut pas se voiler la face.
03/12/2013 Vieux  
  45 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par seiran76 Voir le message
Mais c'est en fait un peu normal... si on veut mesurer une rentabilité, il faut tenir compte de tous les paramètres!
(....).

...surtout et avant tout de paramètres qui ne changent pas en cours de route.

Comme les certificats verts garantis durant 15 ans par exemple.

Pour le reste, dossier k, évaluation du TRI, recalcul avec prise en compte prime fédérale, ... Tout n'est que tromperie et mauvaise foi. C'est se moquer du monde.
03/12/2013 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Dimitri Voir le message
...surtout et avant tout de paramètres qui ne changent pas en cours de route.

Comme les certificats verts garantis durant 15 ans par exemple.

Pour le reste, dossier k, évaluation du TRI, recalcul avec prise en compte prime fédérale, ... Tout n'est que tromperie et mauvaise foi. C'est se moquer du monde.
Je l'ai déjà dit mais j'ai la crainte que l'on va vers "le TRI + un bonus"... ou une guerre de tranchées... juridique...

Pour le moment, le GW calme le jeu... (enfin, il ne fait plus rien pour le PV!... et laisse les faillites se multiplier... le chômage grossir...) car il a le temps... le temps des élections... le temps car cela ne rentrera pas en vigueur avant quelques années donc il prépare le terrain... cherche des armes vue l'opposition des prosumers... et puis demain ce seront d'autres qui devront gérer la patate chaude...
Et si ce sont les mêmes... ils auront le plaisir de croire qu'ils sont les rois divins!
05/12/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Article du jour dans Vers l'Avenir :

Selon la Commission wallonne de l’énergie (CWAPE), la rentabilité des panneaux photovoltaïques reste assurée malgré la volte-face du gouvernement wallon, qui a changé les règles en cours de route. Le point...
En supprimant 5 années d’octroi de certificats verts (10 ans au lieu de 15 ans) pour les panneaux photovoltaïques installés avant novembre 2011, la perte de rentabilité d’une installation se situe à peine entre 1 et 2% au bout de 20 ans.
C’est le calcul réalisé par la Commission wallonne de l’énergie (CWAPE). Selon elle, la rentabilité au bout de 20 ans demeure même entre 29 et 20% (selon la puissance) pour des panneaux installés en 2011.
Et si ce rendement baisse à respectivement 13 et 11% pour des puissances de 10kWc installées en 2010 et 2009, ce ne sera pas un drame pour les investisseurs.
Seules les grosses installations datant de 2008 tombent sous le seuil «raisonnable » de 7% fixé par les autorités wallonnes. Mais des recours sont possibles. Et selon la Cwape, cela ne représenterait que 300 dossiers sensibles sur les 79 000 installations concernées par cette mesure.
S’il donne donc un feu vert au projet d’arrêté wallon qui doit, maintenant, être soumis au Conseil d’État, cet avis de la Cwape, demandé en urgence, n’en reste pas moins très prudent quant à la «légitimité» de la décision du gouvernement de revoir, rétroactivement, les règles du «facteur K ».
06/12/2013 Vieux  
 
  Hainaut
 
Citation:
Posté par Lobo67 Voir le message
Article du jour dans Vers l'Avenir :

Selon la Commission wallonne de l’énergie (CWAPE), la rentabilité des panneaux photovoltaïques reste assurée malgré la volte-face du gouvernement wallon, qui a changé les règles en cours de route. Le point...
En supprimant 5 années d’octroi de certificats verts (10 ans au lieu de 15 ans) pour les panneaux photovoltaïques installés avant novembre 2011, la perte de rentabilité d’une installation se situe à peine entre 1 et 2% au bout de 20 ans.
C’est le calcul réalisé par la Commission wallonne de l’énergie (CWAPE). Selon elle, la rentabilité au bout de 20 ans demeure même entre 29 et 20% (selon la puissance) pour des panneaux installés en 2011.
Et si ce rendement baisse à respectivement 13 et 11% pour des puissances de 10kWc installées en 2010 et 2009, ce ne sera pas un drame pour les investisseurs.
Seules les grosses installations datant de 2008 tombent sous le seuil «raisonnable » de 7% fixé par les autorités wallonnes. Mais des recours sont possibles. Et selon la Cwape, cela ne représenterait que 300 dossiers sensibles sur les 79 000 installations concernées par cette mesure.
S’il donne donc un feu vert au projet d’arrêté wallon qui doit, maintenant, être soumis au Conseil d’État, cet avis de la Cwape, demandé en urgence, n’en reste pas moins très prudent quant à la «légitimité» de la décision du gouvernement de revoir, rétroactivement, les règles du «facteur K ».
Je voudrai juste que la Cwape me donne sa feuille de calcul avec tous les paramètres en variable que je puisse mettre mes éléments...

Je ne fais probablement pas partie des "300" mais je suis loin de partager leur conclusion sur le rendement...


Petit HS: Les "300" s'étaient sacrifiés mais les grecs ont gagné la guerre contre Perse
11/12/2013 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Le conseil d'Etat vient de remettre son avis sur Qualiwatt (et donc aussi Solwatt puisqu'ils etaient ensemble) au ministre Nollet.

Je cite le compte rendu de la commission energie d'hier:
Citation:
Je viens de recevoir l'avis du Conseil d'État. C'est pour cela qu'on n'a pas pu entreprendre cela plus vite, on devait attendre l'avis sur l'avant-projet de décret. Vous
connaissez comme moi les principes juridiques. Même si on voulait aller plus vite, on ne pouvait pas. J'y réserve la meilleure attention et je compte déposer dès ce jeudi – je l'ai reçu après la clôture, mais je vais essayer de le déposer pour une première discussion – au Gouvernement un texte modifié afin de prendre en considération les remarques formulées par le Conseil d'État.
Apparemment de nouveau des remarques et un enieme remaniement du texte...
11/12/2013 Vieux  
  Luxembourg
 
Tiens, Marc est en congé ???
11/12/2013 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Citation:
Posté par eole2002 Voir le message
Tiens, Marc est en congé ???
Il est un peu lent ces temps ci
11/12/2013 Vieux  
 
  66 ans, Liège
 
Il commence sont hibernation i
11/12/2013 Vieux  
 
  38 ans, Liège
 
Il a terminé sa période d'essai chez TPCV ?
11/12/2013 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Il fait les courses des cadeaux de Noël...

Ou bien il est parti à la recherche de renseignements...
12/12/2013 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
Ce matin, je suis au taquet. Ça tombe bien, ça fuse de toutes parts !

Dans La Libre : L’exécutif wallon recadré sur le photovoltaïque [sur Qualiwatt] :
Et le Conseil d’Etat de développer ses arguments comme suit : "Force est de constater que le décret du 12 avril 2001 (l’ancien système donc) règle la promotion des sources d’énergie renouvelable et de la cogénération de qualité dans un chapitre bien précis. Les dispositions de ce dernier relatives à la mise en place d’un système de certificats verts […] forment un régime juridique complet qui est, dans ses principes essentiels, l’œuvre du pouvoir législatif."
Ainsi, rappelle le Conseil d’Etat, "c’est le décret qui fixe le mode de calcul et le principe d’attribution des certificats verts. Par conséquent, souligne -t-il, même si les dispositions de ce chapitre habilitent le gouvernement à régler différents aspects de l’octroi des certificats verts, c’est dans le respect des dispositions fixées par le décret."
http://www.lalibre.be/economie/actua...70105ef7d24879
La remarque « régler différents aspects de l’octroi des certificats verts dans le respect des dispositions fixées par le décret » pourrait bien aussi s'appliquer à la révision du facteur k.

Wait and see.

Dernière modification par marc.d 12/12/2013 à 10h29.
12/12/2013 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Grille cette fois

Je venais pile de lire l'article... Sont un peu boulets quand meme au gouvernement. Il va leur falloir combien de tentatives?

Il y a une reunion entre RBF, le gouvernement wallon et certains acteurs du secteur (dont TPCV) ce vendredi. Ca risque de fumer chez les installateurs si c'est a nouveau reporte...
12/12/2013 Vieux  
  51 ans, Luxembourg
 
Demain il a interet a venir avec ses gardes du corps le Nollet.....
12/12/2013 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par marc.d Voir le message
Ce matin, je suis au taquet. Ça tombe bien, ça fuse de toutes parts !


Dans La Libre : L’exécutif wallon recadré sur le photovoltaïque [sur Qualiwatt] :
Et le Conseil d’Etat de développer ses arguments comme suit : "Force est de constater que le décret du 12 avril 2001 (l’ancien système donc) règle la promotion des sources d’énergie renouvelable et de la cogénération de qualité dans un chapitre bien précis. Les dispositions de ce dernier relatives à la mise en place d’un système de certificats verts […] forment un régime juridique complet qui est, dans ses principes essentiels, l’œuvre du pouvoir législatif."
Ainsi, rappelle le Conseil d’Etat, "c’est le décret qui fixe le mode de calcul et le principe d’attribution des certificats verts. Par conséquent, souligne -t-il, même si les dispositions de ce chapitre habilitent le gouvernement à régler différents aspects de l’octroi des certificats verts, c’est dans le respect des dispositions fixées par le décret."
http://www.lalibre.be/economie/actua...70105ef7d24879
La remarque « régler différents aspects de l’octroi des certificats verts dans le respect des dispositions fixées par le décret » pourrait bien aussi s'appliquer à la révision du facteur k.

Wait and see.
Donc, si j'ai bien compris, le projet de décret donnait au gouvernement le pouvoir de modifier (via arrêtés) les modalités d'octroi des CV. D'après l'avis du conseil d'Etat, il faudrait que les nouvelles modalités d'octroi soient spécifiées dans le nouveau décret (et non via des arrêtés futurs).

Si c'est bien ça, je me demande comment ils ont réussi à adapter le décret si rapidement, j'ai un doute!

Et s'ils ne respectent pas l'avis ce sera un élément en plus pour fonder les recours futurs... Par exemple si ils ne spécifient pas l'adaptation du facteur k dans le décret mais par arrêté.

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 3 sur 5 Page precedente 12 3 45 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Perdu 5 ans sur le site de la cwape ... Par Cleugnotte dans Solaire Photo Voltaïque, +53 11/03/2014
Avis de la CWaPE sur les 10 ans de CV plutôt que 15 ans Par marc.d dans Solaire Photo Voltaïque, +55 19/01/2014
avis sur mes 2 devis installations phototvoltaique Par libsou dans Solaire Photo Voltaïque, +49 09/02/2013
2 installations à des adresses différentes, même propriétaire = 1 compte CWAPE ??? Par kollaa dans Solaire Photo Voltaïque, +1 02/04/2012
Avis sur installations PV Par tommyboybe dans Solaire Photo Voltaïque, +5 29/04/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

Maisons Blavier s.a.

Blavier construit des maisons clé-sur-porte en mettant l’accent sur l'accompagnement et le budget


Maisons Baijot

Entreprise générale de construction Maison basse énergie Construction traditionnelle de qualit


SIBOMAT sa

Leader de la construction à ossature bois en Belgique depuis plus de 30 ans.


AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!

Ajoutez votre société