Black out possible cet hiver

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Black out possible cet hiver

- Page 14
Page 14 sur 101 Première page - Résultats 1 à 20 sur 2 014 Page precedente 41213 14 15162464 Page suivante Dernière page - Résultats 2 001 à 2 014 sur 2 014


26/08/2014 Vieux  
 
  39 ans, France
 
agitons un peu le debat
2 EPR suffiraient au cout actuel cela ferait plutôt 17 milliard
en sachant que c'est des vrais cout pour les pre series


les 3000 éoliennes ca tient dans quoi un carre mini de 10 par 10km non?
et encore ca diminue leur rendement non par interference?
ca en fait de la place quand meme

mais le nerf de la guerre actuellement c'est:
peut on compter sur le dispo de la puissance quand on le souhaite?
car la fee electricité c'est on appui sur un bouton et ca marche
tu veux faire quoi avec des éoliennes, par temps sans vent ou peu de vent ou pire trop fort? genre tempete d hiver!

j attend des reponses argumentées
ps:
pas on demande au voisin qui n'en peu plus
ni on demarre des turbines a gaz sinon tu met leurs cout dans le package eoliens
26/08/2014 Vieux  
  43 ans, Liège
 
je reviens sur le debat du prix de l’arrêt d'une centrale

2/ Combien coûte la fermeture d'une centrale nucléaire ?

Qu’advient-il quand, après plusieurs décennies de fonctionnement, il faut fermer une centrale ?
Aussi incroyable que cela paraisse, lors de la conception des centrales, les constructeurs ne se sont pas souciés de prévoir leur démolition.
Aujourd’hui, même si quelques chantiers de démantèlement ont commencé en France, les ingénieurs ne savent pas encore totalement comment ils vont s’y prendre.
20 ans sont prévus pour le démantèlement total de chaque réacteur.
Mais le démantèlement est dangereux car la plupart des matériaux qui constituent la centrale elle-même sont devenus radioactifs.
  • Les déchets à très faible activité sont rassemblés dans un site de stockage à Soulaines, depuis 2003. Mais ce site ne suffira pas à accueillir les énormes volumes de matières irradiées que représente un bâtiment tel qu’une centrale.
  • D’autre part, les opérations de démantèlement présentent des risques importants pour les travailleurs, qui sont souvent exposés dans des zones très irradiantes.
Le démantèlement coûte cher.
Au total, la note annoncée pour démanteler les 58 réacteurs EDF est de 15 milliards d'euros, mais le chiffre réel risque d’être au moins cinq fois plus élevé. Qui va payer ?
26/08/2014 Vieux  
  35 ans, Namur
 
et puis l'éolien ne produit pas tout le temps... tout comme le pv...
la solution proposée est de faire dans le microgrid, càd que l'on crée de mini centrale génératrices de courant mais qui peuvent aussi la stoquer ainsi elles travaillent comme buffer.
26/08/2014 Vieux  
 
  39 ans, France
 
Citation:
Posté par fafalili Voir le message
Au total, la note annoncée pour démanteler les 58 réacteurs EDF est de 15 milliards d'euros, mais le chiffre réel risque d’être au moins cinq fois plus élevé. Qui va payer ?
je te rassure pas les belges

mais si tu veux mon humble avis
les centrales seront videes des fluides et autres mais pas démantelées
apres tout le site le plus sur n'est il pas la centrale elle meme en attendant mieux?

en fonctionnement elle est censee retenir les radiations
si il n'y a plus que des solides radioactifs le risque de fuites environnementales est donc tres fortement diminué
si tu construit sur le meme site le reacteur neuf tu pérennise le travail local, les infrastructures, la surveillance et le personnel
26/08/2014 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par kenny82 Voir le message
mais le nerf de la guerre actuellement c'est:
peut on compter sur le dispo de la puissance quand on le souhaite?
car la fee electricité c'est on appui sur un bouton et ca marche
tu veux faire quoi avec des éoliennes, par temps sans vent ou peu de vent ou pire trop fort? genre tempete d hiver!

j attend des reponses argumentées
ps:
pas on demande au voisin qui n'en peu plus
ni on demarre des turbines a gaz sinon tu met leurs cout dans le package eoliens
Ben si il y a tjs du vent quelque part...Quand il n'y en a pas en Belgique, il y en a au Danemark ou en Italie. La solution c'est l'interconnection des réseaux à longue distance par des lignes en courant continu à très haute tension. De plus il y a des régions où le facteur de charge éolien est bien plus élevé que chez nous, en Ecosse, on est près des 50 % à comparer avec les 75-80 % d'une centrale nucléaire. De nombreuses études existent qui montrent qu'on peut se passer des énergies fossiles s'il existe une volonté politique à l'échelle européenne sans que cela ne coûte un porte avion. Ceci-dit l'europe a mis 1000 millards pour refinancer les banques, pourquoi pas dans un méga projet d'interconnections électriques entre les pays européens. Un gisement d'emplois.
Mais le lobby nucléaire est surpuissant....presque de la même taille que le porte avion dont je parlais plus haut...
26/08/2014 Vieux  
 
  55 ans, Flandre
 
et les centrales de biomasse avec du bois ??? es ce la le veritable remede ou encore un leurre .. Faudra t il comme a fukushima s attendre à une catastrophe quelconque sur une centrale de notre pays ??? Alors je veux bien abandonner l electricité et VIVRE ET LAISSER VIVRE NOS ENFANTS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
26/08/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Comme c'est lourd et débile...
26/08/2014 Vieux  
 
  55 ans, Flandre
 
Pourquoi debiles !!!! car tout le debat est en fait sur pour ou contre le nucleaire ici ! alors moi non plus suis pas pour les risques sont trop grand ! dans dix ans comment tournera la terre et les glissement de terrain et autre cataclysme ..qui peut le dire ???? etes vous sur de vos centrales nucleaires et pourquoi c est usine de la mort ???
26/08/2014 Vieux  
 
  39 ans, Hainaut
 
'´1000 millards pour refinancer les banques ´´

Voilà un chiffre intéressant à comparer aux investissements nécessaires en infrastructures énergétiques...
Je trouve en tout cas le sujet du mix énergétique du futur fort complexe pour me permettre un avis global pertinent. Apréhender les aspects économiques: couts de base, maintenance, démantèlement, cout de production(évolution?), prix de vente (régulation?) et les aspects techniques: disponibilité/fiabilité, interconnexion européenne...
Ca me semble hors de portée des vulgum pecus que nous sommes, fussions nous plus ou moins du milieu...
27/08/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par pellets Voir le message
Pourquoi debiles !!!! car tout le debat est en fait sur pour ou contre le nucleaire ici ! alors moi non plus suis pas pour les risques sont trop grand ! dans dix ans comment tournera la terre et les glissement de terrain et autre cataclysme ..qui peut le dire ???? etes vous sur de vos centrales nucleaires et pourquoi c est usine de la mort ???

Le petit wallon... va balayer les centrales nucléaires de la planète... parce qu'il vient de découvrir que c'est dangereux! La bonne chose...

Demain, le petit wallon ne devra plus monter dans un avion... dans une voiture... etc... Il ne devra plus sortir car la terre tournera peut-être à l'envers...

Ce petit wallon est foutu... croyez-moi!
27/08/2014 Vieux  
 
  55 ans, Flandre
 
minipoint ; tu as bien raison mais tout les grands geologues et les scientifiques sont formels "de grands changements climatiques vont venir dans les années proches " et tout cela grace au grand pollueur les usa le japon la chine exct .... pour pouvoir être dans le top dix des plus cons !!!... Alors c est maintenant qu il faut reagir et pas quand les ditent centrales seront construitent ... Ce n est pas desobligeant de revenir en arrière point de vue energetique !!! voulez vous voir une terre saine ou ravagée par les catastrophes ...?
27/08/2014 Vieux  
 
  33 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par thierrylen Voir le message
Pas du tout, ça prouve juste que quand on sort du nucléaire il faut aussi prévoir d'autres modes de production pour le remplacer (TGV+renouvelables).
Ce qui ne semble donc pas du tout être le cas ou de façon insuffisante (ou alors les centrales sont à l'arrêt car non rentables)



Citation:
Posté par thierrylen Voir le message
Le nucléaire n'est PAS rentable quand on intègre tous les coûts (démantèlement, dépollution et gestion des déchets).
Sans rire vu les centrales "alternatives" qu'on ne ré-ouvre QUE parce que l'état apporte des subsides pour éviter la pénurie d'approvisionnement comment pouvez vous défendre un point pareil!

Prenez le coût au MwH nucléaire et un "renouvellable" et dites moi lequel coûte le moins cher à produire et est donc le plus rentable! Coût de démantellement inclus ou non!

Soyez assurés que le jour où l'éolien sera plus rentable que le nucléaire, ce n'est pas de nous que viendra le changement mais des entreprises elles-même!
27/08/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
j'en ai rencontré des gars qui avait des connaissances bien placées...
pourtant les inepties sont grosses comme des maisons.

j'connais quelqu'un qui connait quelqu'un qui a entendu dire...

les résultats même partiels ne sont pas connus
les gens du réacteur à Mol ont signé une clause spéciale de confidentialité.

et toi tu viens me dire que tu connais qq de bien placé... allons allons
27/08/2014 Vieux  
  38 ans, Liège
  browning est connecté maintenant
Citation:
Posté par fafalili Voir le message
Qui va payer ?
l'exploitant bien entendu!
pourquoi toujours cette question?

ils sont légalement tenus de le faire
ils doivent bloquer des fonds à cela(même si le terme bloqué n'est pas approprié)
27/08/2014 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par mojerry Voir le message
et puis l'éolien ne produit pas tout le temps... tout comme le pv...
la solution proposée est de faire dans le microgrid, càd que l'on crée de mini centrale génératrices de courant mais qui peuvent aussi la stoquer ainsi elles travaillent comme buffer.
Nos ancetres l'avaient fait !

Bon nombre de moulins existaient autrefois, a eau ou a vent.
On parle beaucoup des eoliennes, mais jamais de remettre des génératrices sur les cours d'eau !

et pourtant, si on compte le nombre d'ecluse, retenue d'eau et barrage que comptent nos cours d'eau, je suis certain que l'on pourrait avoir bon nombre de génératrice supplementaire.

Certe cela n'aura jamais la puissance nécessaire mais ca pourrait aider.
27/08/2014 Vieux  
 
  38 ans, Namur
 
Citation:
Posté par PereUBU Voir le message
Il te reste à expliquer pourquoi tu as affirmé qu'Electrabel a intérêt à faire péter (facture : 46-70 milliards) plutôt qu'arrêter (facture : quelques milliards).
Parce qu'ainsi, ce serait à l'état de payer la plus grosse partie des coûts ?

De mémoire, les assurances des producteurs nucléaires n'interviennent que pour 600 millions €, le reste est à la charge de l'état (classique : les bénéfices sont pour les actionnaires, les pertes pour l'état).

Les assureurs ne sont pas cons, eux... (c'est même une exclusion dans les assurances habitations : si vous êtes évacués, vous n'avez droit à aucune indemnité de votre assureur).

Maintenant, de là à dire que les producteurs iraient faire volontairement péter ses centrales, c'est un tantinet exagéré.
27/08/2014 Vieux  
 
  53 ans, Bruxelles
 
Ça cogite déjà dans tous les côtés


Des amendes énormes sont prévues pour les fournisseurs d'énergie si le courant venait à manquer en Belgique... Des mesures peuvent être prises pour diminuer le risque de délestage, affirme Elia, qui met clairement la balle dans le camp des fournisseurs.

Elia assure la gestion du réseau mais rappelle que les acteurs de marché sont responsables de l’approvisionnement de leurs clients. ©Photo News
"Nous entendons fort peu les fournisseurs. J’espère que c’est parce qu’ils travaillent aux mesures à prendre…"
jacques vandermeiren,
ceo d’Elia
Le gestionnaire du réseau à haute tension, Elia, a confirmé que le risque de pénurie d’électricité pour l’hiver à venir était bien réel. Mais son CEO Jacques Vandermeiren refuse de considérer d’emblée les délestages électriques comme une fatalité même s’il ne les exclut pas. "Des mesures de réduction de la demande peuvent être prises pour diminuer ce risque, que ce soit du côté des pouvoirs publics ou des acteurs de marché."
Clairement, Elia s’interroge sur les mesures prises par les fournisseurs pour s’assurer qu’ils pourront bien approvisionner leurs clients. "Nous les entendons fort peu aujourd’hui. J’espère que c’est parce qu’ils sont en train de regarder les mesures qu’ils peuvent prendre", susurre le CEO d’Elia qui n’en a pas l’air complètement convaincu. Et clairement, Electrabel fait partie des entreprises visées. "Il a 3.000 MW de nucléaire qui ont disparu", souligne Jacques Vandermeiren.
Des amendes monstres
Un incitant très fort a été mis en place il y a quelques mois suite à une consultation entre Elia et la Creg. En cas d’activation de la réserve stratégique et de confirmation de la situation de pénurie, les acteurs de marché dont la production, les importations et la gestion de la demande ne suffiraient pas à couvrir toute la consommation de leurs clients devront payer un tarif de déséquilibre de 4.500 euros/MWh pour chaque MWh manquant. Inversement, les acteurs qui seront en excédent recevront un montant de 4.500 euros par MWh excédentaire. "C’est grosso modo 100 fois le prix de l’électricité sur le marché de gros, souligne Frank Vandenberghe, Chief Officer Customers, Market & System chez Elia. Nous insistons donc auprès de tous ces acteurs pour qu’ils prennent toutes les mesures pour assurer l’équilibre de leur portefeuille, même en situation de pénurie, en explorant toutes les sources de flexibilité dans leur clientèle, ou en contractant de tels services auprès d’agrégateurs".
En clair, il s’agit pour les fournisseurs de disposer de clients interruptibles, dont ils peuvent postposer tout ou partie de la consommation en cas de problème, moyennant rémunération.
Il y a quelques jours, Electrabel affirmait disposer d’un portefeuille de flexibilité de près de 100 MW. Aujourd’hui, il refuse de confirmer ce chiffre. "Nous suivons continuellement l’équilibre de notre portefeuille, et il est clair que nous mettons tout en œuvre pour assurer l’approvisionnement de nos clients", souligne Anne-Sophie Hugé, porte-parole. Parmi les mesures prises: l’adaptation du calendrier de révisions de centrales — c’est déjà le cas pour Tihange 1, et Electrabel envisage de postposer l’entretien de la centrale de Coo. Electrabel espère aussi redémarrer sa centrale biomasse Max Green à Gand, si elle obtient une décision claire sur les certificats verts. Elle s’efforce aussi de développer le portefeuille de ses clients interruptibles. "Nous sommes en discussions pour contracter des volumes supplémentaires", indique Anne-Sophie Hugé, sans vouloir donner de chiffres.
Un acteur comme Lampiris, qui gère désormais la centrale de Plate-Taille, n’exclut pas de profiter de ces tarifs de déséquilibre. Mais il est en discussions avec Elia pour voir comment utiliser au mieux ces 140 MW hydroélectriques.
"Nous achetons beaucoup d’énergie renouvelable, qui dépend notamment du vent, explique Bruno Venanzi. Mais grâce à Plate-Taille, nous pourrons couvrir les besoins de nos clients même en cas de difficultés — sauf bien sûr s’il y a délestages ou black-out: tout le monde se retrouve alors sans électricité. Plate-Taille pourrait aussi servir à d’autres, mais si nous voulons pomper la journée, nous devons décider à l’avance et payer 80.000 euros par mois de redevance supplémentaire à Elia, que nous ne sommes pas sûrs de récupérer sur les tarifs de déséquilibre. Nous discutons donc avec eux pour voir si on peut trouver une solution dans l’intérêt de tous."
Outre le développement des clients flexibles, Elia n’exclut pas la connexion de générateurs de secours au réseau pour diminuer le risque de pénurie. Par contre, souligne Elia, l’augmentation des capacités d’information, qui sont actuellement de 3.500 MW, n’est pas possible pour cet hiver.
Pas de solution, non plus, du côté des centrales situées au-delà des frontières: si leur électricité passe par les interconnexions existantes, cela fait déjà partie des estimations d’Elia. Et un raccordement spécifique n’est pas possible en quelques semaines. Par contre, Elia ne ferme pas complètement la porte pour l’hiver prochain. "Tout est question de vitesse de délivrance des permis, souligne Jacques Vandermeiren. Si on imagine une procédure d’urgence, nous pouvons techniquement être prêts en un an."
27/08/2014 Vieux  
  31 ans, Liège
 
Je me demande pourquoi aucun producteur ne parle de remettre en route les centrale Gaz et Pellet arrétée ces dernieres années pour combler le problème cet hiver.

Ce serait quand même la première solution que j'envisagerai si je voulais réellement éviter ce problème.

Mais je suis convaincu qu'il y a d'autre enjeux politique derrière ce risque de blackout.
27/08/2014 Vieux  
  38 ans, Hainaut
 
tiens ! je ne savais pas que c'etais lampiris qui exploitait le barrage de l'eau-d'heure.
cool
27/08/2014 Vieux  
  44 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par charadets Voir le message
Ce qui ne semble donc pas du tout être le cas ou de façon insuffisante (ou alors les centrales sont à l'arrêt car non rentables)
Donc, si on veut se passer du nucléaire il faut investir dans d'autres modes de production, c'est tout ce que ça prouve.

Citation:
Posté par charadets Voir le message
ans rire vu les centrales "alternatives" qu'on ne ré-ouvre QUE parce que l'état apporte des subsides pour éviter la pénurie d'approvisionnement comment pouvez vous défendre un point pareil!
Le nucléaire est rentable du point de vue de l'exploitant qui n'intègre pas tous les coûts justement (démantèlement et gestion des déchets). L'exploitant ne se base que sur le coût d'exploitation (= de production) pour préférer le nucléaire aux autres modes de production: les coût à long terme concernant le démantèlement, la dépollution et la gestion des déchets il s'en fout, ce sera pour le citoyen!

Citation:
Posté par charadets Voir le message
Prenez le coût au MwH nucléaire et un "renouvellable" et dites moi lequel coûte le moins cher à produire et est donc le plus rentable! Coût de démantellement inclus ou non!

Soyez assurés que le jour où l'éolien sera plus rentable que le nucléaire, ce n'est pas de nous que viendra le changement mais des entreprises elles-même!
Si on inclut tout: nucléaire moins rentable.

Il y a une différence entre le coût d'exploitation supporté par l'entreprise et les coûts totaux dont une partie sera supportée par la société dans son ensemble! Quand on prend des décisions stratégiques au niveau d'un Etat, il faut évidemment prendre en compte les coûts totaux et non pas seulement les coûts d'exploitation.

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 14 sur 101 Première page - Résultats 1 à 20 sur 2 014 Page precedente 41213 14 15162464 Page suivante Dernière page - Résultats 2 001 à 2 014 sur 2 014


A lire également sur BricoZone...
Que pensez-vous du plan pour éviter le black-out Par christ55 dans Solaire Photo Voltaïque, +193 16/10/2014
chaudière gaz out Par thozma dans Chauffage, +28 26/02/2013
poelle pellet out Par didier11 dans Poele, insert, pellets, +3 30/06/2011
Consommation hiver 3000kwh en 2 mois : possible ? Par Maëva dans Electricité, +10 08/02/2010


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société