boiler et pv

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

boiler et pv

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


23/07/2013 Vieux  
  Namur
 
Bonjour,
Je possède des pv et je suis en mono horaire en ce qui concerne mon compteur.
J'ai un boiler de 150l qui chauffe pour mon eau chaude sanitaire n'importe quand dans la journée.
On m'a dit qu'il est préférable de mettre une minuterie sur le chauffe eau afin de chauffer l'eau sur un plus long temps(ex 4h) que de laisser le chauffe eau s'enclencher à chaque demande .
Personnellement que l'on chauffe d'un coup ou en plusieurs fois il ne doit pas y avoir beaucoup de différence!

Qu'en pensez-vous?
Merci.
polfisherman
23/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Citation:
Posté par polfisherman Voir le message
Bonjour,
Je possède des pv et je suis en mono horaire en ce qui concerne mon compteur.
J'ai un boiler de 150l qui chauffe pour mon eau chaude sanitaire n'importe quand dans la journée.
On m'a dit qu'il est préférable de mettre une minuterie sur le chauffe eau afin de chauffer l'eau sur un plus long temps(ex 4h) que de laisser le chauffe eau s'enclencher à chaque demande .
Personnellement que l'on chauffe d'un coup ou en plusieurs fois il ne doit pas y avoir beaucoup de différence!

Qu'en pensez-vous?
Merci.
polfisherman
Une minuterie est un instrument statique son réglage est réalisé en fonction de l'expérimentation plus ou moins réaliste.
Le thermostat lui fonctionne de manière dynamique donc bien meilleur pour s'adapter à différentes situations.
Encore faut-il dans le cas d'un chauffe-eau, pouvoir régler indépendamment la plage d'enclenchement et déclenchement.
Ca c'est la théorie.
La capacité doit surtout être bien adaptée aux besoins.
D'un point de vue écologique, l'enclenchement devrait aussi être déterminé par la bonne production des PV. (forcer l'enclenchement mais bien sûr ne pas surpasser la température de déclenchement).

Mais si c'est simplement répondre à ta question sans plus, alors à ta place, je ne met pas de minuterie.
24/07/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Bonjour,
En ce qui me concerne voici ce que j'ai entendu de plusieurs électriciens :
Il est déconseillé de placer un boiler sur un interrupteur horaire.
Les raisons sont simples :
Pour un boiler de 200 litres il faut souvent près de cinq heures pour avoir la température idéale, pendant ce temps la résistance chauffe au maximum ce qui raccourci sa vie et engendre plus de dépôt de calcaire.
Pour maintenir sa température normale un boiler ne s'enclenche que très peut souvent. et non à chaque demande.
Maintenant si le boiler est connecté via une prise murale tu as toujours la possibilité de placer un petit compteur de consommation (une dizaine d'euros chez brico) et de comparer après quelques jours d'utilisation la conso avec interrupteur horaire et celle sans interrupteur.
Voilà, c'était ma petite contribution...
24/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Oui Lobo67, la période de chauffage peut être très longue en fonction de la résistance chauffante et la capacité du boiler.
Mais le plus important est aussi le confort, car l'interrupteur horaire ne devine pas la consommation d'eau chaude qui peut varier fortement d'un jour (ou semaine) à l'autre.
Comme tu le dis à juste titre, réchauffer l'eau prend beaucoup de temps, et rien de plus désagréable si tu es sous la douche et que tu ne disposes plus d'assez d'eau chaude.

Dernière modification par BRICOJEUNE1 24/07/2013 à 10h21.
24/07/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
"le plus important est aussi le confort, car l'interrupteur horaire ne devine pas la consommation d'eau chaude qui peut varier fortement d'un jour (ou semaine) à l'autre.
Comme tu le dis à juste titre, réchauffer l'eau prend beaucoup de temps, et rien de plus désagréable si tu es sous la douche et que tu ne dispose plus d'assez d'eau chaude."

En effet, ou bien il faut avoir des horaires fixes pour les douches et bains et ceux-ci devront se prendre l'un à la suite de l'autre, en semaine cela peut être gérable si monsieur et madame ont des horaires fixes, le week-end c'est plus problématique... Mais bon il existe des horloges programmables jour par jour.
24/07/2013 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Bonjour voilà ce qu'un chauffagiste m'as dit pour le calcaire, ce n'est pas la durée de chauffe du boiler qui forme le calcaire, mais la température demandée, au-dessus de 50 degrés le calcaire se formera plus vite.

Pour la consommation, j'ai placé une horloge pour que le boiler chauffe pendant mes heures de production de mes PV et non plus la nuit comme avant.

Ensuite pour ce qui est de la consommation je cite un poste de supertoto sur le test qu'il a effectué, même si cela concerne un bi horaire et non pas de PV.


Citation:
Posté par supertoto Voir le message
Bon, après quelques péripéties, ( thermostat cramé ), j'ai terminé le test et j'en arrive a la conclusion suivante :

JE SUIS UNE GROSSE QUICHE !!!!!!!

Voila, c'est dit .

Conclusion consommation sur une semaine :

En continu : moyenne journalière : 4.75 KWh.

Avec minuterie jour/nuit :
moyenne journalière : 3.52 KWh.

à ma décharge, mon raisonnement était bon pour le matériel d'il y a 20 ans, mais plus pour ce qui se fait maintenant.

Les explication d'un spécialiste du domaine, qui bosse tout les jours dans l'étude d'optimisation de fours et de chauffages industriels.

Première explication : t'est vraiment un quiche em'gamin ( ça je le digère encore ).

Explications suivantes ( plus intéressantes ) :

Contrairement à ce qui a été souvent dis ici : non, le chauffage de l'eau n'est pas linéaire en dehors d'un circuit fermé, plus on monte en température, plus il faut d'énergie ( a cause des pertes , raison principale du chauffage base T° par exemple ).

La différence de consommation s'explique par le fait que la T° de l'eau descend si peu hors consomation, qu'on est en plein dans la mauvaise partie de la courbe de chauffage, donc contrairement a ce que je disait, avec un matériel récent bien isolé, on consomme plus a maintenir la T° qu'a la récupérer après une coupure d'alimentation.

La seule façon d'économiser de l'énergie, c'est d'avoir un ballon de qualité bien dimensionné, et de ne pas chauffer de trop ( idéal, moins de 60° ).

un ballon trop petit a moins d’inertie , et l'eau refroidi beaucoup trop quand on consomme.

Et bien sur renforcer au max l'isolation a tout les points. ( cuve, tuyaux ).

Pour le bihoraire, si bien utilisé, on peut faire des économies, mais rien que le boiler, on est pas gagnant.

Il faut compter l'instalation du compteur ( chez moi par exemple, c'est un peu plus de 250 euros HTVA, variable d'une commune a l'autre )

Une redevance annuelle supplémentaire de 86 euros htva.

Si vous payez 10 cent en horaire simple, vous payez 12 cent en jour et 6 cent en nuit ( 22h/7H et du vendredi 22H au lundi 7H le WE ).

Horaires variable d'une région a l'autre.

La proportion consommation jour / nuit est telle qu'il faut vraiment maitriser le concept et gérer sa consommation en conséquence.

Ce que tout le monde ne sait pas faire, on considere que 80% des gens qui on un bi-horaire son incapables de dire quelles sont les heures pleines et creuses de même qu'ils ne connaissent pas la consommation des appareils courants.

Voila ma conclusion . . .

24/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Oui ton spécialiste t'a bien expliqué.
En effet, plus la température du boiler est élevée plus l'énergie pour élever d'un degré est importante (mais plus le temps pour faire descendre d'un degré sera long )
C'est pourquoi je préconise ce que j'ai réalisé au boiler qui me sert de tampon au chauffage au sol. Un enclenchement-déclenchement à température programmable tant à l'enclenchement qu'au déclenchement. Ce qui permet de toujours travailler à la température la plus basse possible mais en préservant le confort.
24/07/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Attention quand même, vouloir faire des économies c'est bien mais :

Pour rappel :

Les légionelles sont des bactéries qu’on peut retrouver en très faible concentration dans l’eau potable et les eaux industrielles. Les quantités de bactéries y sont si minimes, qu’il n’y a en principe pas de danger pour l’homme.
Lorsque de l'eau se trouve en vase clos un certain temps à une température proche de 40 ou 50 degrés Celsius, les légionelles peuvent se multiplier de façon importante et atteindre des concentrations de sorte à devenir un danger grâve pour la santé humaine. Pour cette raison dans un boiler la température ne devrait jamais se situer sous 60 degrés, la température idéale étant de 63 voire 65 degrés.

Cela est d'autant plus vrai si le boiler ne chauffe qu'à certaines heures, car dans ce cas la température de l'eau y est inférieure à 60 degrés durant plusieures heures ce qui est propice au développement de Legionella.


24/07/2013 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Je parlai juste pour la formation de calcaire par pour la maladie.
Voilà pour la bactérie :
De 0°C à 20°C : bactérie dormante
De 20°c à 45°C : bactérie active et en croissance.
De 45°C à 50°C : Arrêt de la croissance.
De 50°C à 60°C environ : la bactérie meurt en quelques heures
À 60°C : la bactérie survie quelques minutes.
À 70°C et plus: elle ne survie que quelques secondes.
Chez moi le boiler se trouve à 55 degrés.

De plus je possède un adoucisseur d’eau (avait marre du calcaire très dure chez moi), qui aide à la destruction des bactéries venant du réseau des eaux de la compagnie

Dernière modification par locu 24/07/2013 à 12h37.
24/07/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
C'était juste pour attirer l'attention sur cet aspect qui n'est pas à négliger...
24/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Et c'est très bien d'attirer l'attention en cette période de vacance, car le risque est réel si on coupe l'alimentation électrique pour une longue absence sans remettre en route assez tôt avant usage.
24/07/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Dans le même ordre d'idées au retour des vacances laisser couler l'eau quelques minutes au robinet avant de l'utiliser, histoire de purger un peu la tuyauterie dans laquelle l'eau a stagné.
24/07/2013 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
On peut aussi ajouter de ne jamais laisser raccordé des portions de tuyaux inutilisés.
Il faut toujours les démonter.
OK j'arrête.
24/07/2013 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Et la réponse à la question?

Un petit résumé! SVP. Merci.

Le mien est en triphasé et il est branché sur l'électricité PV en permanence.

Ce post m'intéresse donc fortement...

L'installateur dit de laisser ainsi...
La pose d'une minuterie et d'un relais coûte cher...
Que la consommation est un peu supérieure mais le thermostat régule... "c'est fait pour!"
Qu'ainsi, je dispose toujours d'eau chaude...
24/07/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
La question était :

On m'a dit qu'il est préférable de mettre une minuterie sur le chauffe eau afin de chauffer l'eau sur un plus long temps(ex 4h) que de laisser le chauffe eau s'enclencher à chaque demande .
Personnellement que l'on chauffe d'un coup ou en plusieurs fois il ne doit pas y avoir beaucoup de différence!

Qu'en pensez-vous?

Au post 3 j'ai répondu :


Pour un boiler de 200 litres (sur horloge)il faut souvent près de cinq heures pour avoir la température idéale, pendant ce temps la résistance chauffe au maximum ce qui raccourci sa vie et engendre plus de dépôt de calcaire.
Pour maintenir sa température normale un boiler (sans horloge) ne s'enclenche que très peut souvent. et non à chaque demande.
Maintenant si le boiler est connecté via une prise murale tu as toujours la possibilité de placer un petit compteur de consommation (une dizaine d'euros chez brico) et de comparer après quelques jours d'utilisation la conso avec interrupteur horaire et celle sans interrupteur.

Voilaaaa
24/07/2013 Vieux  
 
  34 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Lobo67 Voir le message
La question était :
[b]

Pour maintenir sa température normale un boiler (sans horloge) ne s'enclenche que très peut souvent. et non à chaque demande.

Voilaaaa
[/color]
Bonjour,

Sauf que le boiler consomme plus lorsqu'il est continu (voir expérience ci-dessus de supertoto, je suis arrivé arrivé au même résultat pour ma part), donc la résistance fonctionne plus,non?
24/07/2013 Vieux  
 
  34 ans, Hainaut
 
Si le boiler fonctionne que pendant 5h, il va arriver une fois, voire deux fois, à la température de consigne. Tandis que s'il est en continu, il va atteindre plusieurs fois sur la journée sa température de consigne, donc plus de calcaire,non?
24/07/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Fonctionnera plus souvent peut-être mais moins longtemps, sa durée de vie s'en trouvera rallongée... Si c'est un boiler brico à 150 eur pas trop grave, si c'en est un de marque dont le prix est conséquent c'est plus embêtant... La petite économie de courant réalisée en le mettant sous horloge (sans tarif de nuit bien entendu) couvre-t-elle le prix de la résistance? Pas sûr... Maintenant chacun mène sa vie comme il l'entend...
24/07/2013 Vieux  
 
  34 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Lobo67 Voir le message
Fonctionnera plus souvent peut-être mais moins longtemps, sa durée de vie s'en trouvera rallongée... Si c'est un boiler brico à 150 eur pas trop grave, si c'en est un de marque dont le prix est conséquent c'est plus embêtant... La petite économie de courant réalisée en le mettant sous horloge (sans tarif de nuit bien entendu) couvre-t-elle le prix de la résistance? Pas sûr... Maintenant chacun mène sa vie comme il le l'entend...
Pour ma part (et comme supertoto), il fonctionne plus longtemps lorsqu'il est en continu vu que je consomme plus. De plus, je suis sur bi-horaire (donc encore plus gagnant )
24/07/2013 Vieux  
 
  49 ans, Namur
 
Il s'enclenche plus souvent mais pour de courtes périodes lorsqu'il est en continu donc usure moindre de la résistance. Lorsque le boiler est sur horloge la résistance s'enclenche moins souvent mais est à fond plusieurs heures d'affilées ce qui va l'user plus vite, avec un boiler brico c'est pas grave, quand on en a un bon c'est plus embêtant.

Pour info polfisherman est en mono horaire sur des pv, tout comme moi et mes panneaux couvrent toute ma consommation donc le bi horaire je n'en n'ai pas besoin

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 1 sur 2 1 2 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Nouvelle chaudière. Boiler ou pas boiler ? Par nitrous dans Chauffage, +8 07/04/2015
Boiler chaudière ou boiler thermodynamique Par bluegate dans Chauffage, +13 17/06/2012
Passage d'un boiler lié à la chaudière à un boiler électrique Par deriddej dans Chauffage, +7 04/04/2012
Boiler mixte elec/mazout ou second boiler ? Par vuu21cj dans Plomberie, +5 24/11/2011
boiler electrique et boiler mazout Par mgq01 dans Chauffage, +0 30/10/2011


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

AlarmeMaison.biz

Pour nous la sécurité de votre maison n'est pas un vain mot.. Alarmes en KIT de bricolage!!


SUNNYHEAT by FOXeco

Chauffage infrarouge longues ondes. Le système le + économique, écologique & et sain au monde !


Eco Home sprl

Gestionnaire de projet de Construction de maisons individuelles


Ent Chif Eric construction

Entreprise de gros oeuvre, maçonnerie façade, annexe, aménagement extérieur, transformation, etc

Ajoutez votre société