Faillite de la societe H0me Vision a Thimister

( dans

» Electricité » Solaire Photo Voltaïque

)
Chercher:    

Faillite de la societe H0me Vision a Thimister

- Page 6
Page 6 sur 7 Première page - Résultats 1 à 20 sur 124 Page precedente 45 6 7 Page suivante


11/04/2014 Vieux  
 
  39 ans, Liège
 
Je suis plus ou moins d'accord.

A entendre les winwin c'est a cause des politiques que les gens sont dans la mouise.
Or il existe des societes Winwin qui tiennent tjs le coup. Celles-la ont un business plan solide (je pense notamment a ceux qui sont etablis a Battice).

Non c'est juste qu'ils ont mal calcule leur coup soit en promettant monts et merveilles en termes de revenu CV (reprise des CVs bien au dela de la garantie) soit ils ont construit leur plan sur l'hypothese d'un marche qui ne s'ecroulerait jamais.

Pour certains, ils devaient meme le savoir des le depart. Je pense a HV notamment. On fait un max de pognon, on le distribue puis on declare faillite.
11/04/2014 Vieux  
 
  59 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par jeanphi500 Voir le message
Je suis plus ou moins d'accord.

A entendre les winwin c'est a cause des politiques que les gens sont dans la mouise.
Or il existe des societes Winwin qui tiennent tjs le coup. Celles-la ont un business plan solide (je pense notamment a ceux qui sont etablis a Battice).

Non c'est juste qu'ils ont mal calcule leur coup soit en promettant monts et merveilles en termes de revenu CV (reprise des CVs bien au dela de la garantie) soit ils ont construit leur plan sur l'hypothese d'un marche qui ne s'ecroulerait jamais.

Pour certains, ils devaient meme le savoir des le depart. Je pense a HV notamment. On fait un max de pognon, on le distribue puis on declare faillite.
ok avec toi JeanPhi
dommage cela aurait été simple de faire une loi genre loi bryne comme dans le bâtiment
et aux lieux de tenir 5 % tenir 20 % et le tour était jouer
mais c'était trop simple !!!
que de dégat dû a l'incompétence de ses polititiens
car les arnaqueurs se sont ruer sûr se marcher
moi je dois dire merci a vous autre et brico-zones
bien a vous
11/04/2014 Vieux  
  35 ans, Namur
 
l'emmerde c'est quand même le passage du payement de 3 à 4 mois aussi non?
12/04/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par mojerry Voir le message
l'emmerde c'est quand même le passage du payement de 3 à 4 mois aussi non?
NON!
C'était programmé par les arnaqueurs!
12/04/2014 Vieux  
 
  59 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par seiran76 Voir le message
NON!
C'était programmé par les arnaqueurs!
NON m'est une belle occasion pour mettre la clé sous le paillasson
12/04/2014 Vieux  
  35 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
C'est bien le politique qui est la cause de cette faillite (et d'autres); et lorsque je regarde en direction de l'élysette, j'y vois principalement des ministrillons "feux tricolores de signalisation" !
Pas d'accord, au vu des pratiques de cette société ils sont entièrement responsables, et on ne change pas d'installation PV tous les 5 ans, donc après l’afflux des premiers clients il était évident que même sous Solwatt cela ne pouvait perdurer. De plus le prix d'achat garanti des CV est connu depuis le début.

Par contre je ne qualifierai pas les victimes des cette société de pigeons, car il n'est pas forcément évident de faire attention à tout. Même si effectuer le prêt en son nom aurait du faire réagir...

Dernière modification par calbe 12/04/2014 à 17h45.
12/04/2014 Vieux  
 
  66 ans, Hainaut
 
Soyons sérieux...

dès que la source se tarit... fin de Solwatt et qu'il faut revenir à un marché convenable, toutes ces sociétés devaient cesser leurs activités immédiatement. Impossible autrement.
Il ne fallait pas être voyant pour le deviner!
On le lisait sur ce forum... ou ailleurs.
Ce fut la première vague et rien à voir avec le paiement des CV!

Par contre, la faillite de ces sociétés a éveillé le citoyen aux dangers de placer des PV!
Celui qui ne connaît rien... gobe tout... ou alors il se met à se méfier de tout!

Ca et la mauvaise communication de Nollet... pour être gentil ont fait le reste!

Par contre, l'effondrement du marché a entraîné la faillite de bonnes entreprises... car sans travail, c'est inévitable.

Qui est responsable?
Vous savez le quota du PV résidentiel est atteint... tardivement en Wallonie alors le GW lève le pied.

Personne ne parle de la Flandre et de l'énorme dette des CV!
On parle toujours de la bulle wallonne (cela paraît énorme mais si on la divise en 15... puis par le nombre de kw consommés en Wallonie... cela devient bien peu!... bien moins que les taxes et autres turpitudes pour remplir les caisses des actionnaires des GRD que sont Electrabel et les communes - énormément moins que la rente nucléaire... ou bien de l'argent détourné par une société productrice...) et jamais de la gigantesque bulle flamande!...
Vous trouvez cela normal...
Là aussi, Nollet reste un enfant de choeur...
On parle de la bulle... pour faire de la rétroactivité! pour renier ses engagements...
12/04/2014 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Rebelle Voir le message
Je me demande, que deviennent les installations faites dans le sud de l'europe ( une installation en Belgique + la même dans le sud de l'europe ), existent elles réellements???
Je sais qu'ils avaient une contrat avec élec***b*l pour le rachat des CV en Belgique et que pour le sud de l'europe, ils étaient liés avec un gros fournisseur italien.
C'est un mystère
Les installations en Italie n'existent pas. Le système de *** est (était) très proche des pratiques de Madoff.
13/04/2014 Vieux  
  56 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par lepasserelle Voir le message
Les installations en Italie n'existent pas. Le système de *** est (était) très proche des pratiques de Madoff.
En est tu sûr???
13/04/2014 Vieux  
 
  46 ans, Hainaut
 
Citation:
Posté par Rebelle Voir le message
En est tu sûr???
L'installation PV en Italie d'un ami n'existe pas. Ni la sienne ni celle de son père. Il a signé dans le rush de Novembre 2011....hélas...
Je ne sais pas si on peut généraliser.
14/04/2014 Vieux  
 
  59 ans, Bruxelles
 
ET ON EST EN 2014 triste sire
15/04/2014 Vieux  
  Hainaut
 
Seul le système de tiers investisseur aurait dû être permis, pas celui de tiers-payant qui ont vu naître des sociétés comme ***.

Car *** a touché intégrallement tous les montants facturés de leurs installations. Et le gros soucis pour ne pas parler d'arnaque, est que cette société a facturé aux gens des installations pour un montant pouvant parfois atteindre 40.000 EUR alors qu'elles n'en valaient pas le tiers ou le quart.

Bien entendu que les "victimes" auraient dû mieux cerner les risques d'une telle situation mais le système était très vicieux car il a fonctionné pendant tout un temps et le bouche à oreille à fonctionné comme pas possible (le fils qui convainc les parents, celui qui a fait de même avec son voisin, ... etc). De plus, il suffisait aussi de ressortir certaines déclarations politiques - merci Antoine & Nollet - et quelques textes de lois pour appuyer un marketing malin.

Bref, certains ménages se sont retrouvés à devoir parfois honorer un prêt personnel pouvant parfois atteindre 40.000 EUR avec comme contre-partie la société qui leur versait chaque mois la mensualité équivalente + un petit bonus dû à leur soi-disant installation jumelle italienne.

La société a touché intégrallement tous les montants facturés et gonflés honteusement. Certaines installations n'ont même pas vu le jour ...

Cette société devrait avoir une trésorerie de plusieurs millions d'euros et aurait dû - à l'aise - faire face à la lenteur administrative du pyt des certificats verts. Comme dit plus haut, cela a peut-être même représenté un prétexte idéal pour finaliser leur "casse" du siècle.

Où est passé l'argent ? Les patrons auraient-ils organisé une faillite frauduleuse et se seraient-ils rendus insolvables tout en planquant le trésor ? (On parle là de plusieurs dizaines de millions d'euros) La Justice le dira.

Malheureux à dire mais si on est bien dans le cas d'une faillite frauduleuse, que risqueront les patrons de cette société ? Quelques mois de prison tout au plus ?

Mais dans l'hypothèse de ce cas et si la Justice ne fait pas bien son travail, ils finiront quand même bien vite dans un pays ensoleillé à se la couler douce.

Toutes ces réflexions ne sont qu'hypothèses et j'espère sincérement que chaque victime de ce système - soutenu politiquement faut-il le rappeler - sera justement dédommagée.

Dernière modification par observateur 15/04/2014 à 14h44.
15/04/2014 Vieux  
  46 ans, Liège
 
Citation:
Posté par observateur Voir le message
Cette société devrait avoir une trésorerie de plusieurs millions d'euros et aurait dû - à l'aise - faire face à la lenteur administrative du pyt des certificats verts. Comme dit plus haut, cela a peut-être même représenté un prétexte idéal pour finaliser leur "casse" du siècle.
A la lenteur administrative, on peut également opposer la lenteur de ce genre de société, voire même l'absence totale de suivi, à mettre en ordre les dossiers administratifs de leurs clients. Je connais au moins deux installations de 2012 qui touchent leurs CV tout simplement parce que la société n'a pas fait le nécessaire auprès de la CWAPE pour récupérer ces CV. Autre exemple, un de mes collègues, auprès d'une société autre, amême insisté afin que son dossier soit mis en ordre mais il s'agissait là du passage de l'organisme agrée. Il a attendu 1 mois avant que l'organisme passe et donc son installation de tournait pas (officiellement). Même lenteur pour activer ses CV.
Certaines sociétés n'étaient tout simplement pas capables de faire face à leurs engagements, qui trop embrasse mal étreint ! Or c'était la clé de voute de leur système: avoir une rentrée financière via les CV (et les primes fiscales pour certaines)! Au lieu de cela, on a assisté à un système pyramidal dans lequel les installations nouvelles finançaient les anciennes.

Et effectivement, comme déjà mentionné par d'autres, tout ce système puant était dénoncé sur ce site et sur l'ancien forum photovoltaique depuis 2009.
15/04/2014 Vieux  
 
  59 ans, Bruxelles
 
Citation:
Posté par observateur Voir le message
Seul le système de tiers investisseur aurait dû être permis, pas celui de tiers-payant qui ont vu naître des sociétés comme ***.

Car *** a touché intégrallement tous les montants facturés de leurs installations. Et le gros soucis pour ne pas parler d'arnaque, est que cette société a facturé aux gens des installations pour un montant pouvant parfois atteindre 40.000 EUR alors qu'elles n'en valaient pas le tiers ou le quart.

Bien entendu que les "victimes" auraient dû mieux cerner les risques d'une telle situation mais le système était très vicieux car il a fonctionné pendant tout un temps et le bouche à oreille à fonctionné comme pas possible (le fils qui convainc les parents, celui qui a fait de même avec son voisin, ... etc). De plus, il suffisait aussi de ressortir certaines déclarations politiques - merci Antoine & Nollet - et quelques textes de lois pour appuyer un marketing malin.

Bref, certains ménages se sont retrouvés à devoir parfois honorer un prêt personnel pouvant parfois atteindre 40.000 EUR avec comme contre-partie la société qui leur versait chaque mois la mensualité équivalente + un petit bonus dû à leur soi-disant installation jumelle italienne.

La société a touché intégrallement tous les montants facturés et gonflés honteusement. Certaines installations n'ont même pas vu le jour ...

Cette société devrait avoir une trésorerie de plusieurs millions d'euros et aurait dû - à l'aise - faire face à la lenteur administrative du pyt des certificats verts. Comme dit plus haut, cela a peut-être même représenté un prétexte idéal pour finaliser leur "casse" du siècle.

Où est passé l'argent ? Les patrons auraient-ils organisé une faillite frauduleuse et se seraient-ils rendus insolvables tout en planquant le trésor ? (On parle là de plusieurs dizaines de millions d'euros) La Justice le dira.

Malheureux à dire mais si on est bien dans le cas d'une faillite frauduleuse, que risqueront les patrons de cette société ? Quelques mois de prison tout au plus ?

Mais dans l'hypothèse de ce cas et si la Justice ne fait pas bien son travail, ils finiront quand même bien vite dans un pays ensoleillé à se la couler douce.

Toutes ces réflexions ne sont qu'hypothèses et j'espère sincérement que chaque victime de ce système - soutenu politiquement faut-il le rappeler - sera justement dédommagée.
ET dire qu"ils sont les millions de leurs victimes pour se payer les meilleurs avocats !!!
17/04/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Citation:
Posté par calbe Voir le message
(...)
Par contre je ne qualifierai pas les victimes des cette société de pigeons, car il n'est pas forcément évident de faire attention à tout. Même si effectuer le prêt en son nom aurait du faire réagir...
Environ une petite année avant de me décider, j'avais été approché par un commercial d'une société (je ne me souviens plus du nom) qui me proposait une formule win-win, qui, à mon avis, était le seul système win-win intéressant.

Ils louaient mon toit (+-200 EUR/an), payait et assurait l'installation et le matériel; j'ai compris qu'ils installaient également un compteur double flux; ils récupéraient les CV et je payais simplement l'électricité que je consommais à un prix moindre que la moitié de ce que je payais à mon fournisseur d'énergie.

En cas de faillite de la société; tout ce que je risquais était qu'elle engage des fonds pour le démontage et la remise en ordre de mon toit. personne ne pouvait m'obliger à racheter l'installation; et le curateur qui décidait de faire procéder au démontage de l'installation, celui-là aurait dû engager des fonds pour le faire.

Je n'engageais pas un kopeck dans tout le processus.

Je n'ai pas fait ce choix; car celui de pouvoir quasi annuler toute ma facture électrique en achetant mon installation, était plus intéressant.

J'ai réfléchi, je me suis renseigné (ici e-a, merci Jean-Phi500), je me suis fait conseiller avant de signer quoique ce soit !

Comment appelles-tu quelqu'un qui ne réfléchi pas et qui s'engage financièrement pour n'obtenir que du vent, des larmes, qui n'économise rien sur sa facture d'électricité et qui se prive, soit de son épargne, soit qui s'engage pour une longue durée à rembourser un prêt sans qu'il y ait une quelconque contrepartie et en plus qui croit faire une bonne action en consacrant une partie de son "investissement" dans des pv en Italie ?

Même si je comprends la détresse de certains, je vais être dur avec ceux qui se retrouvent coincés par un win-win foireux; à ce stade là, ce n'est effectivement plus "pigeons" qu'il faut les appeler, mais "colombophiles" !

Dernière modification par Railsavoie 17/04/2014 à 14h20.
17/04/2014 Vieux  
 
  72 ans, Liège
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message

Même si je comprends la détresse de certains, je vais être dur avec ceux qui se retrouvent coincés par un win-win foireux; à ce stade là, ce n'est effectivement plus "pigeons" qu'il faut les appeler, mais "colombophiles" !
Malheureusement, tout le monde n'a pas eu ta chance d'avoir de l'instruction.

Pour moi, les colombophiles ce sont les arnaqueurs (amis, amateurs, ou attirés par les pigeons)
11/05/2014 Vieux  
 
  40 ans, Liège
 
http://www.rtl.be/info/belgique/soci...pplementaires-
11/05/2014 Vieux  
 
  57 ans, Brabant Wallon
 
Si ma facture avant PV avait été de 40EUR/mois, je n'en aurais jamais placé !

Ceci dit, Géraldine réagit comme si tout les maux de la terre du PV* nous étaient déjà tombés sur la tête; alors qu'en définitive, nous bénéficions toujours, à l'heure actuelle, des conditions en vigueur lors de la signature du bon de commande. (Merci TPCV).

(*) Nollet et ses multiples tentatives de diminuer notre revenu PV.
11/05/2014 Vieux  
 
  63 ans, Luxembourg
 
Citation:
Posté par Railsavoie Voir le message
Si ma facture avant PV avait été de 40EUR/mois, je n'en aurais jamais placé !

Ceci dit, Géraldine réagit comme si tout les maux de la terre du PV* nous étaient déjà tombés sur la tête; alors qu'en définitive, nous bénéficions toujours, à l'heure actuelle, des conditions en vigueur lors de la signature du bon de commande. (Merci TPCV).

(*) Nollet et ses multiples tentatives de diminuer notre revenu PV.

Certainement Railsavoie mais on peut comprendre aussi que toutes les incertitudes qui planent depuis 15 mois sur le photovoltaïque sapent le moral des prosumers. Rien n'a encore sans doute changé sauf notre avis sur les politiciens qui nous "gouvernent" !

Dernière modification par Potin 11/05/2014 à 11h09.
11/05/2014 Vieux  
  34 ans, Hainaut
  Crapoto est connecté maintenant
Alma t a sorti son nouveau concept suite à la sortie de qualiwatt. Cette société n'abandonne jamais Nollet ne voulait pas en finir avec les 1/3 investisseurs???

Projet Photovoltaique ?
Plus dinfo!
Découvrez DAUVISTER

(Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre, sans quitter ce site.)

Page 6 sur 7 Première page - Résultats 1 à 20 sur 124 Page precedente 45 6 7 Page suivante


A lire également sur BricoZone...
Problème de réglage sur une fenêtre + faillite de la société Par misskiwi dans Chassis, fenêtres, velux, +4 24/09/2012


Forum Solaire Photo Voltaïque : Voir ce forum, Nouveautés, Actifs, Sans rép
Tout BricoZone : Page de garde, Dernieres 24h

Photos au hasard
Voir toutes nos photos


Pas encore membre de BricoZone ?!
Attention Pour participer, poser une Question ou Répondre : inscrivez vous !
Ceci vous permettra également de recevoir un email lors des réponses.
Mais même si vous ne voulez rien écrire : vous pourrez surveiller les forums et leurs nouveaux messages, et obtenir une vue rapide de tous les nouveaux messages depuis votre dernière visite !
Tout ceci est évidemment gratuit et rapide.

Visitez aussi : BricoZone France, nos Blogs. On aime Astel, JardiZone et InternetVista.
 
Connexion!
Identifiant
Mot de passe

Inscription - Oublié ?

Annuaire Pro

FT Chassis

Spécialiste des châssis PVC, bois et aluminium, portes et volets roulants.


DECOCHALET

Vente et placement d'abris de jardin, carports, garages, pergolas, boxes pour chevaux, ...


Tendance Habitat

Entreprise générale du bâtiment


La Vidange Loiseau S.A.

Débouchage, placement, raccordement et réparation des égouts.

Ajoutez votre société